Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF   Jeu 3 Mai 2007 - 20:34

NDA a écrit:
Le 6 mai, Nicolas Dupont-Aignan votera Nicolas Sarkozy.

Le temps du choix est venu. Le 6 mai les Français devront décider du chemin de la France pour les cinq prochaines années. Si Debout la République a collectivement et démocratiquement décidé ne pas donner de consignes de vote, j’ai pour ma part clairement indiqué que je ne me déroberai pas et que je rendrai public mon vote. J’ai décidé d’apporter mon suffrage à Nicolas Sarkozy pour faire barrage à une gauche sans projet précis. Le flou du programme socialiste sur les retraites et la réforme de l’Etat, comme sur les questions essentielles de l’immigration et de la Turquie, est préjudiciable à l’avenir du pays.

Si je refuse par sens de l’intérêt national cinq ans d’immobilisme socialiste, je m’oppose et m’opposerai cependant à toute ratification parlementaire, sous quelque forme que ce soit, des dispositions de la Constitution européenne massivement rejetées par les Français.

Nicolas DUPONT-AIGNAN
Député de l’Essonne
Président de Debout la République

Le bureau de l'UPF prend acte de ce communiqué tout en exprimant son désaccord sur son contenu.

Fidèle au Pacte pour la France signé le 31 mars dernier, l'UPF ne peut prendre position en faveur de l'un ou l'autre des candidats encore en lice.

Davantage, nos idées, nos valeurs, nous poussent à rejeter le choix de société présenté par Nicolas Sarkozy qui divisera le peuple français.

Enfin, le bureau de l'UPF regrette sincerement le choix personnel de Nicolas Dupont-Aignan, non conforme à son engagement présidentiel et à son désir d'indépendance.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Mermoz

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Le vote de NDA : Lettre ouverte   Ven 4 Mai 2007 - 3:39

Adressé à M. Nicolas Dupont-Aignan


Bonjour M.le Député,

Je vous remercie de votre communiqué. Je me réjouis que, tout en vous soutenant ardemment depuis des années, d'être resté très prudent sur l'avenir... L'expérience RPF m'avait déjà appris que les politiciens français, depuis quarante ans, ne faisaient pas dans le détail quand il s'agissait de leurs intérêts particulier et je vois que mon analyse tient très bien la route avec vous aussi... hélas.
Après vous être fait traîner dans la boue par des gens que la bienséance m'empêche ici de nommer par leurs vrais patronymes, vous vous apprêtez à voter pour eux. Je n'aurai qu'un mot : BRAVO !
Je crois sans trop me tromper que vous avez réussi à faire faire un tour supplémentaire au Général dans sa tombe. Vous auriez pu vous abstenir de préciser votre vote et personne n'aurait trouvé à y redire mais votre place au soleil est certainement trop importante et vous n'êtes pas Charles de Gaulle...
Car je ne crois pas qu'il aurait appelé à voter pour un homme qui continuera, avec encore plus d'allant que son prédecesseur, la destruction systématique de notre Nation.
Vous n'aviez pas beaucoup de soutient dans le Var, vous en avez perdu quelques uns de plus et je crois décidément que l'honnêteté politique dans ce pays est morte à l'automne de 1970...
J'espère pour vous une longue carrière à l'ombre de l'UMP mais je crois qu'aujourd'hui vous avez perdu une bonne partie de ceux qui se sont battu comme des chiens pour vous sous les quolibets et l'opprobre de ceux pour qui vous allez voter dimanche.
Vous nous avez donné l'espoir, aujourd'hui vous nous l'enlevez, pour cela, M.le député, je dénoncerai là où je le peux votre duplicité.
Cette élection à la présidence de 2007 me donne un goût de cendre à la bouche et fini de me persuader que les seuls hommes qui ont su se battre pour leur pays en restant fidèle à leurs idées jusqu'au bout étaient des militaires...

Patrick Marchand

Membre des écrivains combattants
Historien militaire
Éditeur
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF   Ven 4 Mai 2007 - 6:20

Félicitations pour votre courrier Monsieur Marchand.

Face à l'adversité, l'UPF reste "droit dans ses bottes" et ne peut envisager, pour sa part, de ralliement à quiconque.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF   Ven 4 Mai 2007 - 9:40

Je regrette que NDA se prononce publiquement en faveur de Sarkozy.

J'espère que cette campagne présidentielle ne tuera pas l'embryon de parti gaulliste et républicain qui commençait a se mettre sur pied.

DLR avait réussi à surmonter le 1er tour en ne donnant aucune consigne de vote (malgré la tentation de certains pour le vote Bayrou).

Pour le second tour, VLR s'était déjà prononcé pour Ségolène Royal.
NDA (à titre personnel soulignons le) appelle a voter pour Sarkozy...
J'ai bien peur que cela ne compromette fortement le futur du grand parti de rassemblement gaulliste et républicain...

Enfin bon on verra bien, mais c'est quand même une constance dans le mouvement républicain d'avoir 95% des convictions en commun sur les grands sujets (souveraineté, unité de la République, lutte contre le communautarisme, contre la mondialisation ultralibérale...) mais de s'entredéchirer à l'approche des échéances électorales selon le clivage droite/gauche (que pourtant les républicains jugent dépassé) ...
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Gueule de bois...   Ven 4 Mai 2007 - 16:04

El Caganer a écrit:
J'ai bien peur que cela ne compromette fortement le futur du grand parti de rassemblement gaulliste et républicain...

Ci-dessous, une interview de Nicolas Dupont-Aignan parue en ligne ce vendredi 4 mai 2007, sur Marianne.

Il s'explique sur sa décision de voter en faveur de Nicolas Sarkozy.

Une mise au point qui n'effacera certainement pas les doutes et les déceptions.
Sans trop s'avancer, comment ne pas partager la conclusion de El Caganer citée précédemment !

Bonne lecture.

Citation :
Bien qu'ayant annoncé la neutralité de son parti au second tour, Nicolas Dupont-Aignan a finalement déclaré qu'il voterait Sarkozy. Il se confie en exclusivité à marianne2007.info sur les raisons de son choix. Refusant l'abstention, c'est une décision prise « pour l'intérêt général » après mûre réflexion sur les projets des deux candidats du second tour. Un choix qui, selon lui, ne doit pas remettre en cause l'indépendance de Debout la République, un mouvement qu'il souhaite constituer en parti politique pour peser aux législatives dans une centaine de circonscription où aucun accord n'a été passé avec l'UMP.

Marianne2007.info : Pourquoi avoir décidé de voter Nicolas Sarkozy ?

Nicolas Dupont-Aignan : Debout la République avait décidé de ne pas donner de consigne de vote mais laissait la liberté à chacun de s'exprimer personnellement. La tentation du vote blanc ou de l'abstention, même si je la comprends, ne me paraît pas acceptable pour un homme politique. Malgré les différences qui demeurent entre Nicolas Sarkozy et moi-même, j'ai fait mon choix en conscience, après avoir lu les projets des deux candidats. Sur la sécurité et l'économie, le projet de droite me semble meilleur. Mais même si je vote Sarkozy, ce n'est pas un blanc seing que je lui donne.

La question du traité constitutionnel européen était un point central de votre programme. En votant Sarkozy, vous reniez votre position initiale.

En écoutant Ségolène Royal, je l'ai finalement trouvée aussi ambiguë que Nicolas Sarkozy : elle a clairement indiqué qu'elle réorganiserait un référendum pour faire voter ce qui a déjà été rejeté par les Français. Sarkozy veut effectivement faire passer le texte en force au Parlement, ce que je refuserai, bien sûr. Mais il faut reconnaître qu'il ne veut apparemment plus de constitution européenne.

Comptez-vous réintégrer l'UMP ?

Sûrement pas. J'ai seulement pris parti au second tour car la logique de la Vème République est d'éliminer celui qui vous paraît le moins acceptable. J'ai fait la même chose que Marie-George Buffet ou Olivier Besancenot, qui ont appelé à voter Ségolène Royal tout en ayant une formation politique autonome derrière eux.

Votre décision n'aura donc aucune conséquence sur le statut de votre formation, Debout la République (DLR) ?

Au contraire : parce que nous avons été clairs au second tour, nous pouvons d'autant plus revendiquer notre indépendance. C'est pourquoi nous présenterons des candidats aux législatives dans une centaine de circonscriptions. L'enjeu pour moi est de consolider nos forces. En politique, comme aux échecs, il faut accepter certains compromis pour pouvoir agir d'avantage par la suite.

En cas de triangulaire aux législatives, les candidats DLR céderont-ils la place à ceux de l'UMP ?

Nos candidats se présenteront dans des circonscriptions où ils sont bien implantés. En cas de triangulaire, nous gèrerons les situations au cas par cas : aucun accord n'a été passé avec l'UMP à ce sujet.

Vous vous étiez personnellement opposé à Nicolas Sarkozy quand vous étiez encore membre du l'UMP. Comment vivez-vous le fait de voter pour lui aujourd'hui ?

Je vote en fonction de ce que je crois être l'intérêt général, en fonction d'un projet mais je garde mes sentiments. Ceux qui m'ont soutenu pour mon indépendance ne doivent pas se tromper sur ma motivation : je prends simplement la République telle qu'elle est. Je suis encore jeune et mon boulot c'est de permettre dans cinq ou dix ans que les idées gaullistes et républicaines puissent être offertes aux Français.

Propos recueillis par Sylvain Lapoix

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Wings
Invité



MessageSujet: Re: Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF   Mar 29 Mai 2007 - 14:46

Au moins NDA n'a jamais affirmé haut et fort devant ses troupes qu'il ne voterait jamais pour qui que se soit ... suivez mon regard, vers Guidel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Choix de Nicolas Dupont-Aignan 2nd tour - Réponse de l'UPF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecoutons Nicolas Dupont-Aignan
» Le "pass contraception" au lycée bientôt généralisé ?
» Nicolas Dupont-Aignan propose de rouvrir Cayenne pour les djihadistes
» Aïe!Aïe!Aïe!!
» Choix de la spécialité à la fin des arpètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: L'UPF et les échéances de 2007-
Sauter vers: