Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy élu sixième président de la Vème République

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Sarkozy élu sixième président de la Vème République   Dim 6 Mai 2007 - 20:56

(Source : Yahoo! France)


Citation :
PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy est élu président de la République au second tour de scrutin avec 53% à 53,2% des voix, selon les sondages sortie des urnes, signant l'échec de la socialiste Ségolène Royal qui caressait l'ambition d'être la première femme à accéder à l'Elysée.

Le candidat de l'UMP recueille 53% des suffrages face à Ségolène Royal (47%), selon Ipsos et TNS-Sofres, et 53,2% contre 46,8%, selon CSA et Ifop.

Première candidature, première victoire : à 52 ans, Nicolas Sarkozy, avocat de formation, descendant de hobereaux hongrois et de juifs de Salonique, couronne l'ambition d'une vie vouée à la politique, une passion précoce, en devenant le sixième président de la Ve République.

Dès son investiture par son parti, le 14 janvier, les sondages le donnaient systématiquement vainqueur face à Ségolène Royal.

L'ancien ministre de l'Intérieur, dont les parents divorcèrent alors qu'il avait cinq ans, succèdera à Jacques Chirac, dont la destinée l'aura inspiré par-delà des relations tortueuses, dignes de celles d'un père et son fils.

Le mandat du chef de l'Etat sortant prendra fin le 16 mai à minuit, ouvrant une nouvelle ère politique en France avec l'avènement de la génération des "baby boomers".

Ségolène Royal, 53 ans, qui avait imposé contre toute attente sa candidature aux "éléphants" du Parti socialiste en novembre 2006, n'aura pu faire mentir un scénario électoral écrit de longue date, à l'inverse de l'élection présidentielle de 2002.

Handicapée au sortir du premier tour par une arithmétique défavorable - cinq points de retard sur Nicolas Sarkozy et un vivier naturel de voix à peine supérieur à 36% -, la candidate socialiste n'aura pas recueilli les fruits de sa stratégie d'ouverture envers les quelque 6,8 millions d'électeurs de François Bayrou, qui se sont majoritairement reportés sur le candidat de l'UMP.

L'ex-candidat centriste n'avait pas donné de consigne de vote mais il avait fait savoir qu'il ne voterait pas pour Nicolas Sarkozy.

Les quelque 3,8 millions d'électeurs du dirigeant d'extrême droite Jean-Marie Le Pen, qui avait prôné l'abstention, semblent avoir aussi opté pour le candidat de l'UMP.

Le taux de participation au second tour oscille entre 84% et 86%, selon les instituts de sondage. Il s'était établi à 83,77% au premier tour, le 22 avril.

Depuis 1944, la France n'avait plus été dirigée par la vraie droite.

Les français en ont aujourd'hui décidé autrement et en tant que démocrates nous ne pouvons que nous soumettre et accepter le choix du peuple français.

Espérons que tout au long de cette campagne, nous nous soyons trompés sur Nicolas Sarkozy, surtout et avant tout pour la France et son peuple.

Nous souhaitons bon courage au nouveau président de la République.

-----------

PS : Commentaires et analyse de l'UPF sur ce second tour suivront par ailleurs.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
ombre

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Lettre ouverte   Lun 7 Mai 2007 - 10:02

A Monsieur Sarkozy,

Je n'ai pas de doute sur vos compétences dans le domaine technique et votre discours d'hier soir était le bon. Vous êtes l'héritier du gaullisme et de Georges Pompidou, vous devez prendre le relai.

Les messages d'hostilité vis à vis de telle ou telle catégorie de population comme vous le faisiez avant, nous ne voulons plus les entendre, cela amuse peut-être quelques fiers prétentieux, mais cela fait un désastre dans notre patrie.
Vous devez devenir notre exemple et j'ai aussi espoir dans la manière dont vous allez vous entourer. Borloo, Fillon ou M.A.M. feraient d'excellents premiers ministres et c'est peut-être M.A.M. que je choisirai parce que la plus gaulliste des trois. C'est bien parce que je me suis trompé sur elle, à cause d'idées reçues, que je la soutiens fortement aujourd'hui.

Il y a les mots et les actes. Souvent ces derniers sont différents.

Pourtant, au niveau des législatives je vais me battre pour que vous ayez une opposition raisonnable, toujours avec François Bayrou et je l'espère une femme centriste ici comme député qui pourra vous dire d'accord quand c'est bien et vous dira pas d'accord quand c'est mal.

Salutations distinguées
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy élu sixième président de la Vème République   Lun 7 Mai 2007 - 16:08

Cher Ombre, vous me surprenez, Sarkozy héritier du gaullisme ?
Ce n'est pourtant pas ce que vous disiez il y a quelques jours !

Sarkozy n'a rien d'un héritier du gaullisme, ni même du gaullisme de droite comme Pompidou ou Chirac qui avait quand même de temps en temps des réactions gaulliennes.

Sarkozy est dans la lignée de la droite réactionnaire d'avant guerre, celle qui combattait les 40h de travail hebdomadaire et les 2 semaines de congés payés.

Mérite, travail, famille, ordre, respect, nation, identité nationale...
Ces mots lors de son discours ne font pas de lui un gaulliste, Le Pen et Villiers usent également de ces mots, on ne peut pas dire qu'ils soient pourtant gaullistes !

MAM la plus gaulliste de l'UMP ? Je me souviens des termes qu'elle avait employé en parlant de ceux qui défendent la souveraineté de la France "Ce sont des petits gens aux petites idées". Si elle est la plus gaulliste ça nous montre bien ce qu'est l'UMP.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
ombre

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Ce n'est pas ce que je voulais faire comprendre   Lun 7 Mai 2007 - 16:55

Je voulais faire comprendre à Nicolas Sarkozy qu'en principe, s'il respectait l'histoire de son parti politique, il devrait se faire le relais de Charles de Gaulle ou de Georges Pompidou.
Nous pourrions dire que si cela n'a pas été fait jusqu'à présent, ce que je pense effectivement, il devrait commencer maintenant.

Quant à M.A.M. je dois avouer que je me suis connecté sur son site et je l'ai trop survolé pour en tirer de véritables conclusions. Mais si elle est éloignée des idées de l'UPF, elle est quand même plus proche du gaullisme que Nicolas Sarkozy ne peut l'être.

Maintenant, Sébastien, si vous trouvez que mes deux derniers posts manquent de précision, je vous accorde le droit de les supprimer parce que j'ai un gros mal de tête qui ne m'aide pas dans l'exercice de la pensée.

Si nous pouvons ne pas espérer la politique du meilleur, nous pouvons espérer la politique du moins pire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy élu sixième président de la Vème République   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy élu sixième président de la Vème République
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy à Versailles?
» Un village français refuse le portrait du président Sarkozy
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» famille Sarko:le père...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2007-
Sauter vers: