Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Analyse du 2nd tour de l'élection présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Analyse du 2nd tour de l'élection présidentielle   Lun 7 Mai 2007 - 17:27

(Source : Ministère de l'Intérieur)


7 mai 2007, lendemain d'élection, "jour d'après" pas si différent de la veille à une différence de taille près...
La France s'est choisie un nouveau président hier soir et le réveil, heureux pour certains, est plus difficile pour d'autres notamment parmi les plus humbles et les classes moyennes.

Nicolas Sarkozy est élu confortablement sans toutefois réaliser le score élevé (54 voire 55%) que lui prédisaient les derniers sondages à l'instar de François Mitterrand ou du Général de Gaulle.
Bénéficiant d'un bon report de voix des centristes et des frontistes, au mépris des consignes de leurs leaders, preuve que celles-ci sont dépassées, Sarkozy et la droite conservatrice triomphent.
Avec quelque 53% des voix et une participation aussi forte qu'au premier tour, le nouveau président bénéficie indubitablement d'une réelle légitimité et d'un mandat clair qu'il compte bien user pour faire taire toute velléité de contestation sociale ou syndicale.

L'ambitieux et arrogant candidat UMP a donc remporté "le combat d'une vie" comme il se plait à le définir. Telle n'est pas notre conception de la politique à l'UPF. Elle ne le sera jamais. Et ce n'est pas parce qu'il est arrivé à passer ainsi le seuil de l'Elysée que son exemple soit à suivre.

A gauche, les couteaux sont affûtés et les règlements de compte de vigueur alors que les législatives se profilent et que l'hypothèse d'une cohabitation n'est pas si improbable que cela compte tenu de la possibilité de triangulaires provoquées par le Mouvement Démocrate de François Bayrou.
Cela a déjà commencé hier soir avec Dominique Strauss-Kahn qui s'est déclaré "disponible".
Le score de Ségolène Royal n'est pourtant pas si ridicule et elle a remporté de réels succès localement (comment ne pas penser à mon département de la Corrèze où elle arrive largement en tête avec 53% des voix, mettant ainsi fin à la Chiraquie) mais quel que pût être l'importance de ceux-ci, il était écrit que les éléphants du PS ne se laisseraient pas plus longtemps voler la vedette par la présidente de la région Poitou-Charentes.

Au final, on retiendra de cette soirée électorale la première impression laissée par le nouveau président qui est à l'image du candidat : pendant que ses supporters et le peuple parisien l'attendait place de la Concorde, Sarkozy dînait au Fouquet's en compagnie de la jet-set parisienne...

Nous n'avons décidemment pas les mêmes valeurs !

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
 
Analyse du 2nd tour de l'élection présidentielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du Roc. Granville (50).
» Mon (futur) tour de Normandie à vélo
» Tour de lit dangereux pour les nouveaux nés?
» Régionales 2ème tour.
» soirée pyjama à la Médiathèque de la Tour-du-Pin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: L'UPF et les échéances de 2007-
Sauter vers: