Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 On a tout avec de l'argent hormis des moeurs et des citoyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: On a tout avec de l'argent hormis des moeurs et des citoyens   Mer 9 Mai 2007 - 11:45

Jean-Jacques Rousseau ne croyait pas si bien dire !

Ci-dessous, un article sur la "retraite" dorée du nouveau président Sarkozy à bord d'un yacht en Méditerranée paru dans Le Parisien-Aujourd'hui en France de ce mercredi 9 mai 2007.

Dès lundi, l'UPF avait souligné combien les premiers gestes du président Sarkozy étaient déplacés.
Depuis, son escapade au large de Malte n'a pas cessé d'amplifier cette désagréable impression de suffisance et d'arrogance laissant augurer un style de présidence bien particulier.

Au bas mot, 200 000 € entre le Falcon 900 et le yacht... tout est dit, inutile d'en rajouter.

Au delà de cette polémique que d'aucun trouveront stérile, la seule et véritable question que personne n'a le courage de poser est bien plutôt celle de savoir quelle sera la nature de la contrepartie au Groupe Bolloré pour ce séjour à titre gracieux sur le palace flottant du riche industriel !

Drôle de façon d'habiter la fonction...

Bonne lecture.

Le Parisien-Aujourd'hui en France a écrit:
Le président élu dimanche dernier poursuit son périple en Méditerranée à bord d'un bateau appartenant au milliardaire Vincent Bolloré. Dès ce soir, il sera à Paris et apparaîtra pour la première fois demain au côté de Jacques Chirac.

COMMENT reagiront les Français à la retraite de trois jours de leur nouveau président naviguant au large de Malte sur un yacht, dont la location est estimée à 170 000 € la semaine, appartenant au richissime homme d'affaires Vincent Bolloré ? Réponse dans quelques jours à la lecture des prochains sondages d'opinion. Après avoir choisi de passer la nuit de sa victoire au Fouquet's et décidé de partir en retraite afin d'« habiter la fonction » présidentielle en croisière de luxe (on est loin du monastère dans lequel certains l'imaginaient se reposer !), Nicolas Sarkozy fait en tout cas des choix qui ne passent pas inaperçus. Evidemment, ses amis ne voient pas ce qu'on y trouve à redire. « Vous ne croyez pas qu'il a bien mérité de prendre quelques jours ? Qu'il en profite pour se reposer au maximum », estime sur BFM Gilles de Robien. « Cela intéresse beaucoup moins les Français que les journalistes », pense le député UMP Yves Jégo. « C'est sa vie privée », répète-t-on au QG de campagne rue d'Enghien, où l'on précise que cette « retraite » ne dure que trois jours : Sarkozy sera dès ce soir à Paris. Demain matin, 10 mai, il assistera aux cérémonies de commémoration de l'abolition de l'esclavage au jardin de Luxembourg. Ce sera sa première apparition au côté de Jacques Chirac depuis son élection. Puis, contrairement à ses premières intentions, il ne quittera plus la capitale, travaillant avec ses collaborateurs dans des bureaux situés rue Saint-Dominique. « Les Français le jugeront sur ses actes et pas sur cette parenthèse entre son élection et son entrée à l'Elysée le 16 mai », ajoute le communiquant Thierry Saussez, proche du nouveau président (lire ci-dessous).

« N'est-ce pas risqué avant les législatives »

A gauche, les réactions d'indignation se multiplient. François Hollande se demande si c'est « la République qui paie les vacances de milliardaire » de Sarkozy. Julien Dray, lui, évoque « la collusion avec les grands groupes financiers ». Certains, dans le camp présidentiel, sont dubitatifs, voire un peu gênés. « Une telle débauche de luxe, n'est-ce pas quand même un peu risqué un mois avant les législatives ? » se demande un élu. Le jugement des Français sur les choix de leur nouveau président sera un bon test pour celui-ci. Toujours très sensible aux sondages, Nicolas Sarkozy saura à partir de là à quoi s'en tenir pour son mandat : les Français accepteront-ils qu'il mène grand train, s'octroie des vacances à la Tony Blair dans des villas dorées ou bien voudront-ils un président plus modeste ? Lui fait en tout cas le choix d'assumer ses amis, son train de vie, son rapport décomplexé à l'argent et parie que les Français le comprendront. « L'argent n'est que la récompense d'un surcroît de travail ou d'une prise de risques », écrivait-il déjà dans son livre « Témoignage » sorti en 2006. « De toute façon, les Français savent que Nicolas ne vit pas comme eux », confiait son entourage début mars, en réaction aux articles du « Canard enchaîné » sur les conditions d'achat de son appartement personnel en 1997. Après tout, les étiquettes de maire de Neuilly, d'ami des stars ou encore celle de « candidat du CAC 40 » qu'ont tenté de lui coller Ségolène Royal et François Bayrou durant la campagne présidentielle ne l'ont pas empêché d'être largement élu dimanche.

Ludovic Vigogne

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
 
On a tout avec de l'argent hormis des moeurs et des citoyens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre avec peu d'argent
» Pourquoi faut il aimer le monde et la vie (malgré tout) avec JL Servan Screiber
» pipi tout nu parfait, pipi avec habits la cata!!!
» Site très super pour remise en argent avec achat en ligne
» avec macron comme dans le cochon tout est bon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2007-
Sauter vers: