Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Lun 28 Mai 2007 - 13:46

Rappel du premier message :

Communiqué de Presse


Les mouvements "Initiative Gaulliste ; Union Gaulliste ; Union du Peuple Français et Cercle Jeune France", ont participé à la campagne présidentielle et à la démarche de Nicolas Dupont-Aignan qui les a conduit à signer le Pacte pour la France le 31 mars dernier auquel ils sont toujours restés fidèles.

Cet acte devait sceller les bases de la refondation d'un mouvement gaulliste et républicain libre et indépendant "ayant vocation à prendre toute sa place dans la vie politique française".

Et de réaffirmer derrière Nicolas Dupont-Aignan, qu'ils ne devaient "pas aller à la soupe de x ou de y […] mais s’organiser, se structurer pour bâtir une politique nationale républicaine et sociale, une force politique d’inspiration gaulliste, indépendante de tout mouvement politique" (http://www.plusnews.fr/presidentielle/articles/000343_lhomme_quon_disait_prt.php)

Or, Nicolas Dupont-Aignan qui, après avoir maladroitement indiqué qu'il voterait pour Nicolas Sarkozy -afin de faire barrage à la gauche- vient d'annoncer -aussi bien sur son blog que sur le site de Marianne avant d'en informer ses sympathisants par lettre électronique- qu'il se plaçait, ainsi que son mouvement Debout la République, dans la majorité présidentielle.

http://www.marianne2007.info/Dupont-Aignan-sous-les-couleurs-de-la-majorite-presidentielle-aux-legislatives_a1415.html

http://www.nda2007.fr/blog/index.php/2007/05/22/153-le-blog-reprend#co

Fidèles à notre idéal gaulliste qui nous fait refuser aussi bien la gauche socialo-communiste que la droite libérale-capitaliste, nous ne pouvons que regretter cette décision.

Nous en prenons acte et considérons ne plus être tenus par cet accord signé en mars dernier.

Néanmoins, notre volonté de refondation reste intacte.

Malgré cet imprévu, notre combat pour la refondation d'un grand mouvement gaulliste et républicain, indépendant des autres partis et des clivages politiques, continue et prend chaque jour de l'ampleur.

C'est ainsi que nos quatre mouvements ont décidé de continuer à travailler ensemble dans le respect des valeurs qu'ils se sont toujours efforcés de défendre (indépendance nationale, institutions républicaines, association 'capital-travail', rassemblement par delà les clivages etc.).

Nous invitons celles et ceux qui partagent notre combat et qui sont attachés à ces idées et convictions à nous aider à faire vivre ce rassemblement des gaullistes et des républicains en nous rejoignant.

Aucun compromis, ni ralliement ne nous séparera, notre seul camp politique étant celui de la France.



Initiative Gaulliste

Union Gaulliste

Union du Peuple Français

Cercle Jeune France

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com

AuteurMessage
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Faut-il condamner Debout La République ?   Mer 11 Juil 2007 - 21:30

Faut-il condamner Debout La République ?

Beaucoup, comme moi, ont été déçus par l'attitude électoraliste de Nicolas Dupont-Aignan. C'est un fait, il a donné un sérieux coup de couteau dans sa crédibilité en tant que représentant des gaullistes de France.

Mais les idées ? Son programme ? Son "Pacte pour la France" ? Meurent-ils avec lui ? Le fait qu'il se soit posé en "partenaire vigilant" de la majorité rend-il ses idées moins acceptables ?

La question est simple : faut-il condamner NDA, DLR, ou bien les deux ? Autrement dit : peut-on adhérer à un parti et ses idées tout en regrettant les décisions de son "leader" (qui ne sera pas forcément le même ad vitam eternam) ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Jeu 12 Juil 2007 - 10:30

Perso. je pense que :

¤ pour NDA c'est lui qui est à condamner et pas DLR
¤ pour Philippe de Villiers c'est le MPF et G.Peltier qu'il faut condamner et pas PdV

Il faut faire la part des choses afin de ne pas mettre tout à la poubelle quand il y a des bonnes choses à sauver dans une débâcle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Jeu 12 Juil 2007 - 19:14

Moi perso. je ne condamne pas DLR.

NDA est à mes yeux le plus coupable et n'est pas maintenant considéré par moi comme leader.
Il est comme moi un simple membre qui peut s'il le souhaite donner son avis, mais son avis n'est pas celui de DLR.

Pour Philippe de Villiers, comme Wings.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Ven 13 Juil 2007 - 1:10

Cerberux76 a écrit:
Faut-il condamner Debout La République ?

Beaucoup, comme moi, ont été déçus par l'attitude électoraliste de Nicolas Dupont-Aignan. C'est un fait, il a donné un sérieux coup de couteau dans sa crédibilité en tant que représentant des gaullistes de France.

Mais les idées ? Son programme ? Son "Pacte pour la France" ? Meurent-ils avec lui ? Le fait qu'il se soit posé en "partenaire vigilant" de la majorité rend-il ses idées moins acceptables ?

La question est simple : faut-il condamner NDA, DLR, ou bien les deux ? Autrement dit : peut-on adhérer à un parti et ses idées tout en regrettant les décisions de son "leader" (qui ne sera pas forcément le même ad vitam eternam) ?

Merci

Nicolas Dupont-Aignan en étant le 1er représentant d'un mouvement doit, de ce fait, parler avec de la réserve. En appelant à voter pour Sarkozy (même à tire personnel) c'est DLR tout entier qui en a été associé.

Le président d'un mouvement ne peut que parler au nom de son mouvement ou se taire.

NDA n'a pas hésité non plus à se placer dans la majorité présidentielle et à se présenter sous cette étiquette et soutenu par l'UMP aux législatives.

Alors même si je n'en fais pas un adversaire, je n'en fais pas non plus un éventuel leader de notre rassemblement.
Ses actions et propos font qu'il n'est plus crédible aujourd'hui pour occuper cette position. Il est, comme je l'ai déjà indiqué, "gaullistement mort" à mon grand regret car je me suis battu depuis 4 ans pour lui pensant qu'il était un homme droit dans ses bottes.

En ce qui concerne DLR, pour bien le connaître, je peux affirmer aujourd'hui que ce mouvement n'a été fondé que pour promouvoir la carrière de NDA et non une certaine idée de la France.
D'ailleurs il n'y a aucune démocratie au sein de DLR.

Wings a écrit:
Perso. je pense que :

¤ pour NDA c'est lui qui est à condamner et pas DLR
¤ pour Philippe de Villiers c'est le MPF et G.Peltier qu'il faut condamner et pas PdV


De Villiers a toujours été l'allié de Sarkozy, son ralliement était prévu de longue date. D'ailleurs Villiers c'est comme le MIL, finalement ce sont les camps politiques qui sont prioritaires pour lui, pas les convictions.

Entre Chevènement qui est souverainiste et un candidat de droite euro-fédéraliste, Villiers choisira toujours le représentant de la droite même si Chevènement défend la souveraineté de la France cela l'importe peu, il ne regarde que les clivages politiques même au détriment de la France.

Voila pourquoi quand j'entends certains prétendre que Villiers est gaulliste cela me fait sourire.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Wings
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Ven 13 Juil 2007 - 10:30

Je n'ai jamais dit que Philippe de Villiers est gaulliste, loin de là, mais il n'a jamais été l'allié de Sarkozy ; ce sont les élus du MPF qui ont fait main basse pour garder leurs sièges pendant que les instances dirigées par G.Peltier elles, tentaient un rapprochement avec le MNR voir les amis de Marine Le Pen.

Je crois me souvenir que PdV avait renoncé à présenter des candidats à Belfort pour appuyer Chevènement donc je crois que vous vous trompez en affirmant qu'il est plus proche de Sarko que du MRC.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: NDA toujours à l'UMP ?   Mer 23 Jan 2008 - 17:36

Nos compagnons de "Gaullisme et démocratie" avaient révelé en octobre dernier une information étonnante qui avait tôt fait de se diffuser sur la toile et qui méritait une réponse claire de Nicolas Dupont-Aignan (puisqu'il s'agissait bien de lui), notamment envers les adhérents de son mouvement :

Gaullisme et Démocratie a écrit:
NDA toujours à l'UMP ?


Curiosité oblige, je me suis rendu sur le site de l'UMP afin de prendre connaissance des membres du bureau politique du parti de Nicolas Sarkozy.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'y ai lu les noms de Nicolas Dupont-Aignan et de la vice-présidente de DLR, Mme Elisabeth Laithier !

Un oubli de la part de l'UMP ? On peut en douter puisque la composition du bureau du parti a été mise à jour depuis la fin des élections législatives et suite à la composition du gouvernement Fillon II... on y retrouve ainsi les noms de Bernard Accoyer, président de l'Assemblée Nationale, de Jean-François Copé président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale et bien évidemment du Premier ministre François Fillon et des autres membres du gouvernement encartés UMP.

http://www.u-m-p.org/site/index.php/ump/l_ump/notre_equipe/les_instances_et_les_organes_de_direction_de_l_union/le_bureau_politique

Mr Dupont-Aignan nous avait pourtant indiqué dès le mois de janvier qu'il quittait l'UMP, pourquoi donc son nom figure t-il toujours parmi les membres du bureau après pourtant une récente mise à jour de celui-ci ? A t-il oublié d'envoyer sa lettre de démission du bureau de l'UMP ?

Comment ne pas y voir une explication à son ralliement à Nicolas Sarkozy entre les deux tours et à la majorité présidentielle suite à l'élection du nouveau président.

Nous comprenons également pourquoi DLR, tout en prétendant ne plus faire partie de la majorité, prépare déjà les prochaines élections de 2008 aux côtés de l'UMP.

Une certaine paranoïa pourrait nous laisser croire que NDA serait en fait un chargé de mission. Mais de quelle mission s'agirait-il ? Empêcher les gaullistes qui ne veulent pas servir Sarkozy de rejoindre le Mouvement Démocrate ? Bloquer toute tentative de refondation d'un mouvement gaulliste totalement libre et indépendant du parti majoritaire ?

En tout cas, ses récents et nombreux passages dans les médias, alors que ceux-ci sont totalement maîtrisées par le pouvoir en place, pourraient confirmer cette paranoïa !

Le temps de parole des députés, décompté par le CSA, s'applique à des personnalités et non à des formations politiques, aussi, les interventions de NDA sont-elles retenues dans la majorité ou dans l'opposition ?

A la clé de cette mission, un secrétariat d'état aux choux farcis ?

Wait and see !

Réponse il y a eu puisque, suite à cette interpellation, une copie de la lettre, plutôt confuse, de NDA à Nicolas Sarkozy dans laquelle il lui explique les raisons de sa mise en retrait de l'UMP durant la période de la présidentielle, a été diffusée.

Qu'il n'appartienne plus à l'UMP est une chose acquise, qu'il ait définitivement rompu avec l'UMP, rien n'est moins sûr.
Preuve en est, l'attitude de l'UMP qui considère NDA comme son candidat aux municipales à Yerres puisqu'il n'opposera personne face à lui en mars prochain : ou quand on nous rejoue le refrain des élections législatives...

Il est certain que lorsque l'on n'hésite pas à livrer ses réflexions à l’hebdomadaire d’extrême droite Minute du 27 décembre dernier (n° 2339), comme fait précédemment en septembre 2003, on ne peut pas s'attendre à ce qu'un tel homme politique dépasse les frontières de son camp.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Mer 23 Jan 2008 - 18:05

Christof. a écrit:
Il est certain que lorsque l'on n'hésite pas à livrer ses réflexions à l’hebdomadaire d’extrême droite Minute du 27 décembre dernier (n° 2339), comme fait précédemment en septembre 2003, on ne peut pas s'attendre à ce qu'un tel homme politique dépasse les frontières de son camp.

L'intervention de NDA dans ce journal a d'ailleurs provoqué pas mal de grincements de dents.

Ainsi, Lucie-Anne Boutet-Castro, suite à cela, a décidé de quitter la présidence de DLR en Rhône-Alpes.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle


Dernière édition par le Jeu 24 Jan 2008 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Mer 23 Jan 2008 - 18:36

En effet, les révélations de Gaullisme et Démocratie sont troublantes.

Donc :
- Un vote de NDA à titre personnel pour Nicolas Sarkozy aux présidentielles,
- Candidature dans la Majorité Présidentielle aux législatives.

Et maintenant une solidarité (je ne sais pas comment appeler cette attitude) avec l'UMP, une candidature pro-UMP dans la commune de Yerres...

Si ce n'est pas un une "entente cordiale" je ne vois pas ce que c'est...

S'exprimer dans un journal d'extrême droite (par deux fois donc) est un très mauvais calcul.
La cause bonaparto-gaulliste n'a pas besoin de ça pour se faire taxer de nationaliste, de fasciste et j'en passe...

@ Sébastien : Avez vous contacté Lucie-Anne Boutet-Castro, après sa démission, pour tenter de la rallier à l'UPF ?
Je pense que ce n'est pas négligeable comme soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Mer 23 Jan 2008 - 19:10

Brian, adhérent FB a écrit:
@ Sébastien : Avez vous contacté Lucie-Anne Boutet-Castro, après sa démission, pour tenter de la rallier à l'UPF ?
Je pense que ce n'est pas négligeable comme soutien.

Soyez rassuré, Lucie-Anne Boutet-Castro fait partie de l'UPF depuis ses débuts, elle en est même la Vice-présidente ! Wink

Pour vous répondre quant à notre façon de procéder, en ce qui nous concerne, nous nous refusons à pratiquer des méthodes de débauchage que certains ont érigé en principe. Il n'est donc pas dans nos habitudes de contacter des compagnons pour les presser de nous rejoindre.

En 2007, nous nous sommes tous engagés fidèlement et avec abnégation derrière NDA mais son attitude et sa stratégie désarçonnent les plus fidèles de ses compagnons : François Morvan, Henri Fouquereau, sans oublier Henry Afonso, Etienne Patier, Raphaël Dargent, Sébastien et moi-même en mai ; Lucie-Anne Boutet-Castro en décembre... l'hémorragie n'est donc pas prêt de s'arrêter !

Il n'y a aucune satisfaction à en tirer mais cela ne peut que nous conforter dans le choix qui est le notre de proposer une ligne politique claire et sans ambiguïté, libre et indépendante.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Mer 23 Jan 2008 - 19:49

Christof. a écrit:
Soyez rassuré, Lucie-Anne Boutet-Castro fait partie de l'UPF depuis ses débuts, elle en est même la Vice-présidente ! Wink

Pour vous répondre quant à notre façon de procéder, en ce qui nous concerne, nous nous refusons à pratiquer des méthodes de débauchage que certains ont érigé en principe. Il n'est donc pas dans nos habitudes de contacter des compagnons pour les presser de nous rejoindre.

Merci de m'avoir éclairé. Cependant, j'ai bien précisé "après sa démission", ce qui signifie que nous ne débauchons pas, puisque la personne en question est censée avoir déjà quitté le parti.

Mais il faut bien à un moment ou un autre, contacter les compagnons dont vous parlez pour leur montrer que nous existons bien et qu'il est possible que notre parti soit celui qui leur correspond.

Bien évidemment, le débauchage est une pratique assez sournoise, pas vraiment honorable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Lun 4 Aoû 2008 - 12:40

Il semble que votre position est enfin comprise aujourd'hui.

Sur son blog, Nicolas Dupont-Aignan regrette son choix du deuxième tour.

L'UPF de cette époque (Christophe et Sebastien) fut visionnaire Wink , maintenant, à eux de continuer le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Lun 4 Aoû 2008 - 20:41

anonyme gaulliste a écrit:
Il semble que votre position est enfin comprise aujourd'hui.

Sur son blog, Nicolas Dupont-Aignan regrette son choix du deuxième tour.

L'UPF de cette époque (Christophe et Sebastien) fut visionnaire Wink , maintenant, à eux de continuer le travail.

Son choix du 2e tour : naïveté ou pragmatisme ?
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Lun 4 Aoû 2008 - 21:43

Caulaincourt a écrit:
Son choix du 2e tour : naïveté ou pragmatisme ?

Du pragmatisme qu'il tente de faire passer pour de la naïveté.
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   Lun 4 Aoû 2008 - 22:01

Caulaincourt a écrit:
Son choix du 2e tour : naïveté ou pragmatisme ?

En tout cas, naïveté ou pragmatisme, ce qui compte pour moi c'est le fait :

1- que NDA reconnaisse son erreur,

2- que depuis les législatives, il ait montré son engagement anti-Sarkozy et aussi qu'il ait toujours été en accord avec le Pacte du 31 mars...

Nous avons tous fait des erreurs par le passé et moi le premier (Chevènement en 2002 par exemple)...

Je sais que nous travaillons côte à côte avec DLR et cela fonctionne très bien... nous verrons le 23 novembre et avant pour le Congrès.
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'UPF ne suivra pas NDA dans la majorité présidentielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Le gaullisme :: Le gaullisme aujourd'hui-
Sauter vers: