Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La laïcité, un principe à géométrie variable...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Lun 25 Juin 2007 - 23:33

Christine Boutin a nommé un prêtre dans son cabinet ministériel et après on nous parlera de laïcité Evil or Very Mad

J'ai beau être catholique, je ne pense pas pour autant qu'un prêtre doit être nommé à ce genre de poste, mais venant de Boutin ce n'est pas très surprenant.

Citation :
14/06/2007
La Tribune.fr : Le père Petitclerc nommé au cabinet de Christine Boutin
Diplômé de Polytechnique, ce prêtre salésien travaillera sur la politique de la ville.

Le cas est suffisament rare pour être souligné. Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, vient d'appeler à son cabinet le père Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien, pour "ses compétences et sa connaissance des quartiers en difficulté et de la jeunesse", relève le quotidien La Croix. Ce prêtre, bien connu pour son engagement auprès des jeunes, sera "chargé de mission à la coordination des acteurs locaux" et s'occupera de la politique de la ville.

Le père Petitclerc, 54 ans, a eu un parcours peu banal. Polytechnicien, il a hésité un certain temps, selon ses dires, entre la politique et l'engagement religieux. Finalement, il choisit cette dernière voie, à l'exemple de Don Bosco, fondateur des Salésiens. Il s'occupe ainsi d'action éducative pour les adolescents et sait trouver les mots pour s'adresser aux jeunes de tous les milieux, en difficulté ou non.

Il a également une expérience de l'action publique puisqu'il a occupé les fonctions de chargé de mission au cabinet de Pierre Cardo, maire de Chanteloup-les-Vignes et président du conseil général des Yvelines, où il avait déjà croisé Christine Boutin. En outre, il était membre du comité de suivi de l'Agence nationale de la rénovation urbaine et du Conseil national des villes.

Partisan de la fin des "zones" et d'un retour à plus de mixité sociale, il se déclare pour la remise en cause de la carte scolaire, "très pénalisante", et ne ménage pas ses critiques contre les ZEP.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Wings
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mar 26 Juin 2007 - 11:00

Je suis pour la laïcité mais je préfère voir un prêtre dans un ministère plutôt que l'islam en religion d'état tel que cela existe aujourd'hui.

La séparation de l'église et de l'état ayant abouti à la création de cet infâme organisme musulman d'état, peut être vaut il mieux se réclamer du catholicisme plutôt que de se faire croquer tout cru par une religion agressive.

Et je vous assure que je suis totalement incroyant mais je respecte mes racines culturelles et n'admettrai jamais qu'on nous les arrache pour nous en imposer une autre que je juge inique.
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 5 Juil 2007 - 20:38

Sébastien a écrit:
Christine Boutin a nommé un prêtre dans son cabinet ministériel et après on nous parlera de laïcité Evil or Very Mad

J'ai beau être catholique, je ne pense pas pour autant qu'un prêtre doit être nommé à ce genre de poste, mais venant de Boutin ce n'est pas très surprenant.

As-tu déjà entendu parler du Chanoine Kir ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 5 Juil 2007 - 20:45

le capitaliste a écrit:
Sébastien a écrit:
Christine Boutin a nommé un prêtre dans son cabinet ministériel et après on nous parlera de laïcité Evil or Very Mad

J'ai beau être catholique, je ne pense pas pour autant qu'un prêtre doit être nommé à ce genre de poste, mais venant de Boutin ce n'est pas très surprenant.

As-tu déjà entendu parler du Chanoine Kir ? Very Happy

Oui mais il n'a jamais travaillé dans un ministère je te signale.

Il fut l'un des fondateurs du CNI.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Ven 6 Juil 2007 - 13:30

Je te rappelle que le Chanoine Kir était un fervent gaulliste et un fervent résistant : il a été député et chanoine simultanément. Où est le problème ? Pourquoi cette hypocrisie et cette mauvaise foi Sébastien ?

http://www.amazon.fr/religions-parlement-fran%C3%A7ais-g%C3%A9n%C3%A9ral-dEstaing/dp/2204078522
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Wings
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Ven 13 Juil 2007 - 12:53

Pour Anonyme (suite du débat commencé dans le sujet sur l'Eurogroupe) :

La laïcité de la république est en cause car cet état n'est plus laïc ; quand on finance des mosquées, quand on laisse tomber en ruine notre patrimoine architectural religieux, quand on tolère les tenues de signes religieux dans les lieux de la république, quand on crée un organisme d'état dévoué à une religion, alors l'église et l'Etat ne sont plus séparés et en l'occurrence notre république est une république islamisante car ce qui est fait pour le monde musulman ne l'est pas pour toute autre religion dans ce pays.

Voit-on des bouddhistes porter leur tenue à l'école ? non !
Voit-on des financement public pour des Temples ? non !
Y a t'il un organisme d'état dévoué à la religion chinoise ? non !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Dim 15 Juil 2007 - 14:44

Wings a écrit:
Pour Anonyme (suite du débat commencé dans le sujet sur l'Eurogroupe) :

La laïcité de la république est en cause car cet état n'est plus laïc ; quand on finance des mosquées, quand on laisse tomber en ruine notre patrimoine architectural religieux, quand on tolère les tenues de signes religieux dans les lieux de la république, quand on crée un organisme d'état dévoué à une religion, alors l'église et l'Etat ne sont plus séparés et en l'occurrence notre république est une république islamisante car ce qui est fait pour le monde musulman ne l'est pas pour toute autre religion dans ce pays.

Voit-on des bouddhistes porter leur tenue à l'école ? non !
Voit-on des financement public pour des Temples ? non !
Y a t'il un organisme d'état dévoué à la religion chinoise ? non !

Une petite chose Wings.

Je crois que c'est l'Etat qui ne remplit pas son rôle, normalement les signes religieux, le voile, la croix, la kipa ne sont pas admis en lieux publics, chez soi oui, mais pas en public, mais peu de représentants de l'état (proviseurs, police...) appliquent la loi.

Maintenant, il va falloir arrêter de faire l'amalgame entre les intégristes (musulman, chrétien et juifs) et ceux qui vivent leur religion sans montrer leurs différences.
Je connais personnellement des musulmans qui sont plus Franco-Français que certains français.

Le nom du culte musulman a été mal choisi, je vous l'accorde, il aurait été mieux de faire une administration chargée du contrôle des financements des édifices religieux et de la formation des imans, rabbins et curés.

Si on reprend l'idée de l'islamisation de France, on reprend l'idée majoritaire de G.Peltier silent
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Lun 23 Juil 2007 - 10:38

On est bien d'accord, donc il faut supprimer cet organisme dévoué à une seule religion et en créer un pour toute les religions qui servirait en même temps de "garde fou" pour éviter les dérapages religieux.

Par exemple, il existe de nombreux sites dit culturels qui sont en fait des écoles coraniques.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: De Gaulle   Lun 7 Jan 2008 - 20:52

De Gaulle disait : " La Russie boira le communisme comme le buvard boit l'encre ".

On pourrait dire : " La France boira la religion musulmane comme le buvard boit l'encre ".

On peut parfaitement être un citoyen français ET EN MEME TEMPS être de religion musulmane. A mon avis, il n'y a aucune incompatibilité.

Pourquoi je dis ça ? Parce que la France est un pays laïc. La France est laïque, donc on peut être français ET musulman, français ET juif, etc.

Bon, évidemment, certains veulent changer la laïcité actuelle. Certains veulent instaurer une laïcité positive. Certains veulent remettre les religions dans la sphère publique. Certains veulent aligner la France sur l'Empire.

Mais, sur ce blog, nous sommes entre patriotes, donc nous nous apprêtons à défendre ensemble la laïcité dans les cinq ans qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mar 8 Jan 2008 - 14:58

Bien d'accord avec vous, mais depuis l'établissement de l'organisme d'état du culte musulman, la seule chose qui se voit c'est que les musulmans sont toujours plus exigeants (port du voile à l'école, respect de leurs fêtes religieuses qui entraîne de l'absentéisme, interdiction des caricatures etc. etc.) et que la laïcité en prend un coup tous les jours.

La laïcité n'est pas l'épanouissement de tous les intégrismes au sein du pays, mais l'interdiction de faire de la religion une arme publique.

Pour moi la religion se pratique avec soi-même et dans des lieux de culte surveillés par l'Etat pour éviter les dérives mais en aucun cas promu par l'Etat ou financé par lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mar 8 Jan 2008 - 16:11

La laïcité est tout simplement la possibilité pour tous de pouvoir pratiquer ou pas une religion librement et sans contraintes.

La laïcité désigne le principe de séparation des pouvoirs politiques et administratifs de l'État du pouvoir religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Ven 11 Jan 2008 - 18:03

Sébastien a écrit:
Christine Boutin a nommé un prêtre dans son cabinet ministériel et après on nous parlera de laïcité Evil or Very Mad

J'ai beau être catholique, je ne pense pas pour autant qu'un prêtre doit être nommé à ce genre de poste, mais venant de Boutin ce n'est pas très surprenant.

Citation :
14/06/2007
La Tribune.fr : Le père Petitclerc nommé au cabinet de Christine Boutin
Diplômé de Polytechnique, ce prêtre salésien travaillera sur la politique de la ville.

Le cas est suffisament rare pour être souligné. Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, vient d'appeler à son cabinet le père Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien, pour "ses compétences et sa connaissance des quartiers en difficulté et de la jeunesse", relève le quotidien La Croix. Ce prêtre, bien connu pour son engagement auprès des jeunes, sera "chargé de mission à la coordination des acteurs locaux" et s'occupera de la politique de la ville.

Le père Petitclerc, 54 ans, a eu un parcours peu banal. Polytechnicien, il a hésité un certain temps, selon ses dires, entre la politique et l'engagement religieux. Finalement, il choisit cette dernière voie, à l'exemple de Don Bosco, fondateur des Salésiens. Il s'occupe ainsi d'action éducative pour les adolescents et sait trouver les mots pour s'adresser aux jeunes de tous les milieux, en difficulté ou non.

Il a également une expérience de l'action publique puisqu'il a occupé les fonctions de chargé de mission au cabinet de Pierre Cardo, maire de Chanteloup-les-Vignes et président du conseil général des Yvelines, où il avait déjà croisé Christine Boutin. En outre, il était membre du comité de suivi de l'Agence nationale de la rénovation urbaine et du Conseil national des villes.

Partisan de la fin des "zones" et d'un retour à plus de mixité sociale, il se déclare pour la remise en cause de la carte scolaire, "très pénalisante", et ne ménage pas ses critiques contre les ZEP.

En même temps, si c'est un homme compétent là où il est nommé, je ne vois pas pourquoi on devrait s'en passer.
A moins qu'on souhaite discriminer les catholiques comme au début de la IIIème République.

Richelieu était un homme d'Eglise et un de nos meilleurs hommes d'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Le saint graal est plein !   Mer 16 Jan 2008 - 10:51

Libération a écrit:
Sarkozy ramène l’Eglise dans l’Etat

Véronique Soulé
Article paru dans l'édition du 16.01.08

De quoi hurler de rage quand même.

Même le Général, catholique pratiquant, s'est toujours gardé de ne pas mélanger Eglise(s) et Etat.

Il va falloir l'arrêter ce petit bonhomme, il précipite la France dans le gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mer 16 Jan 2008 - 10:55

On y est déjà depuis un moment dans le gouffre, ça fait 25 ans qu'on descendait tout doucement et le "sacre" de Sarkozy n'est que le signal qu'on a atteint le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mer 16 Jan 2008 - 21:14

La France est née par le baptême de Clovis, depuis que nous nous sommes écartés de notre mission historique, nous allons dans le gouffre.

La laïcité en France n'a eu qu'un but: déchristianiser la France. La France est déchristianisée et que reste-t-il maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mer 16 Jan 2008 - 22:14

Maréchal a écrit:
La France est née par le baptême de Clovis, depuis que nous nous sommes écartés de notre mission historique, nous allons dans le gouffre.

La laïcité en France n'a eu qu'un but: déchristianiser la France. La France est déchristianisée et que reste-t-il maintenant ?

Je ne suis pas d'accord.

Les reliquats du christianisme ?

1) Des excuses pour la colonisation, des " born again " qui utilisent Dieu pour tout et surtout pour justifier des guerres sans fondements,

2) Un Vatican enrichi des milliards des adeptes sans lever le petit doigt pour soulager les plus miséreux, charité bien ordonnée commence par soi-même...

3) Un fossé que personne ne pourra combler avec les israélites et les musulmans,

4) Un pouvoir " moral " qui a toujours asservi les populations, sans compter les reculs scientifiques.

Définitivement rien de bon dans la religion.
Qu'elle reste dans la sphère privée.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Mer 16 Jan 2008 - 23:14

lapergue a écrit:
Je ne suis pas d'accord.

Les reliquats du christianisme ?

1) Des excuses pour la colonisation, des " born again " qui utilisent Dieu pour tout et surtout pour justifier des guerres sans fondements,

2) Un Vatican enrichi des milliards des adeptes sans lever le petit doigt pour soulager les plus miséreux, charité bien ordonnée commence par soi-même...

3) Un fossé que personne ne pourra combler avec les israélites et les musulmans,

4) Un pouvoir " moral " qui a toujours asservi les populations, sans compter les reculs scientifiques.

Définitivement rien de bon dans la religion.
Qu'elle reste dans la sphère privée.

1. Voulez vous parler de la colonisation républicaine en 1880-1890 ?

2. Vous avez beaucoup d'ONG catholiques qui aident les pays pauvres. Votre modèle social gaullien n'est-il pas inspiré de la doctrine sociale de l'Église du pape Léon XIII ? J'attends une doctrine sociale laïque. Et au nom de la laïcité anticatholique on devrait interdire de faire du social.

3. La question est avant tout politique entre deux États.

4. "la République n'a pas besoin de savant". Juge ayant condamné à mort Lavoisier, le père de la chimie moderne qui avait tout le loisir de faire ses recherches sous les rois très chrétiens. Au fait, le principe de précaution qui est dans notre Constitution républicaine n'est-elle pas un "pouvoir moral qui asservi les population, sans compter les reculs scientifiques ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 0:37

Vous présentez des contre-exemples précis et assez bien choisis, seulement il y a une faiblesse :

Vous prenez des exceptions, des cas isolés.

Par exemple, que sont devenus tous les progrès en terme de salubrité publique, liberté économique et religieuse hérités des romains ?

Perdus jusqu'à la Renaissance !

Juste une chose qui me choque, vous évoquez les ONG chrétiennes (dont je ne remets pas en cause l'altruisme et l'abnégation), elles sont financées par des dons privés et non par le Vatican.

Le faste du Saint Siège ne vous choque pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 8:50

lapergue a écrit:
Vous présentez des contre-exemples précis et assez bien choisis, seulement il y a une faiblesse :

Vous prenez des exceptions, des cas isolés.

Par exemple, que sont devenus tous les progrès en terme de salubrité publique, liberté économique et religieuse hérités des romains ?

Perdus jusqu'à la Renaissance !

Juste une chose qui me choque, vous évoquez les ONG chrétiennes (dont je ne remets pas en cause l'altruisme et l'abnégation), elles sont financées par des dons privés et non par le Vatican.

Le faste du Saint Siège ne vous choque pas ?

Faux !

L'époque médiévale était beaucoup plus propre qu'au XVIIIème siècle, les thermes antiques étaient toujours présents et utilisés.
L'époque médiévale a connu aussi des croissances économiques, je pense au XIIIème siècle, qui est à l'origine de l'économie moderne avec tous les instruments que nous connaissons. Savez vous que l'école Autrichienne se revendique de l'école de Salamanque (jésuites espagnols) affiliée à Saint Thomas d'Aquin. C'est une vision manichéenne d'opposer la Renaissance et l'époque médiévale, elle est la continuation. Des historiens disent que le morcellement politique à l'époque médiévale a favorisé l'émergence de la Renaissance. Mais je ne me qualifie pas d'humaniste.
L'époque médiévale a connu beaucoup d'hérésies qui ont cohabité, et à l'époque moderne il y avait aussi des confessions. Et je me fiche de la liberté religieuse.

Le Vatican finance aussi. Le luxe de Vatican n'a pas permis l'émergence de la culture européenne : Chapelle Sixtine, Vinci, Raphaelo...

Je pense que l'Occident chrétien est mille fois supérieur à notre époque actuelle. Je doute que BHL arrive à la cheville de Saint Thomas d'Aquin, de Saint Augustin... Elle est la base de notre civilisation.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 9:06

Maréchal a écrit:
Faux !

L'époque médiévale était beaucoup plus propre qu'au XVIIIème siècle, les thermes antiques étaient toujours présents et utilisés.
L'époque médiévale a connu aussi des croissances économiques, je pense au XIIIème siècle, qui est à l'origine de l'économie moderne avec tous les instruments que nous connaissons. Savez vous que l'école Autrichienne se revendique de l'école de Salamanque (jésuites espagnols) affiliée à Saint Thomas d'Aquin. C'est une vision manichéenne d'opposer la Renaissance et l'époque médiévale, elle est la continuation. Des historiens disent que le morcellement politique à l'époque médiévale a favorisé l'émergence de la Renaissance. Mais je ne me qualifie pas d'humaniste.
L'époque médiévale a connu beaucoup d'hérésies qui ont cohabité, et à l'époque moderne il y avait aussi des confessions. Et je me fiche de la liberté religieuse.

Le Vatican finance aussi. Le luxe de Vatican n'a pas permis l'émergence de la culture européenne : Chapelle Sixtine, Vinci, Raphaelo...

Je pense que l'Occident chrétien est mille fois supérieur à notre époque actuelle. Je doute que BHL arrive à la cheville de Saint Thomas d'Aquin, de Saint Augustin... Elle est la base de notre civilisation.

Maréchal, juste une petite chose, le dernier roi de France fut le premier à reconnaître en quelque sorte la laïcité ; il fut le premier homme au monde à reconnaître une autre religion que la chrétienté ; il a autorisé la construction d'un lieu de culte autre qu'une Eglise.

Vous la connaissez cette religion Maréchal, moi je vous la donne dans le mille : "la religion Juive" et c'est pour ça que si vous allez au 215ème anniversaire à Paris, le grand rabbin de France lui rend un hommage.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 11:39

anonyme gaulliste a écrit:
Maréchal, juste une petite chose, le dernier roi de France fut le premier à reconnaître en quelque sorte la laïcité ; il fut le premier homme au monde à reconnaître une autre religion que la chrétienté ; il a autorisé la construction d'un lieu de culte autre qu'une Eglise.

Vous la connaissez cette religion Maréchal, moi je vous la donne dans le mille : "la religion Juive" et c'est pour ça que si vous allez au 215ème anniversaire à Paris, le grand rabbin de France lui rend un hommage.

Vous voyez bien qu'on peut reconnaître et tolérer (différence de la liberté religieuse) d'autres religions pourtant, autant avoir une religion "officielle" et mener une politique en accord avec elle.

Je connais des militants musulmans qui preferent un roi très chrétien à une République laïque.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 11:59

*** Modéré - Inutile ***

La seule chose à défendre est la laïcité, la liberté de culte mais aussi la surveillance des religions afin qu'aucune d'entre elles ne tente de s'imposer au pays.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 18:21

Wings a écrit:
*** Modéré - Inutile ***

La seule chose à défendre est la laïcité, la liberté de culte mais aussi la surveillance des religions afin qu'aucune d'entre elles ne tente de s'imposer au pays.

La reine d'Angleterre est le chef de l'église gallicane tout en ayant des sujets de religions différentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 18:47

Maréchal a écrit:
La reine d'Angleterre est le chef de l'église gallicane tout en ayant des sujets de religions différentes.

C'est aussi un chef d'Etat sans aucun pouvoir, sur le Royaume Uni mais aussi sur l'Australie, le Canada etc...
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   Jeu 17 Jan 2008 - 20:57

lapergue a écrit:
C'est aussi un chef d'Etat sans aucun pouvoir, sur le Royaume Uni mais aussi sur l'Australie, le Canada etc...

Oui et alors ? Les présidents de la IIIème République avaient encore moins de pouvoir, ça n'a pas empêché la loi sur la laïcité alors que le pays était majoritairement catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La laïcité, un principe à géométrie variable...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La laïcité, un principe à géométrie variable...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec
» cité Kléber
» La Cité de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité nationale :: La politique-
Sauter vers: