Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La démocratie française en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wings
Invité



MessageSujet: La démocratie française en question   Lun 9 Juil 2007 - 11:32

Après les entrées au gouvernement de plusieurs personnalités de gauche, il est à présent question de la participation de Dominique Strauss-Kahn ainsi que de Jack Lang l'un au FMI, l'autre dans une commission intergouvernementale ; ajoutons à cela la commission finance "offerte" au PS à l'Assemblée et nous avons devant nous un beau panaché de l'emprise du pouvoir par les deux grands meneurs de jeu de la politique française.

N.Sarkozy a mis au jour ce qui était un état de fait depuis 1981 à savoir la conciliance d'alternance du pouvoir de l'UMPS. Aujourd'hui on passe à l'étape supérieure à savoir la mixité au pouvoir. Est-ce à dire que désormais nous aurons un président d'un parti puis d'un autre avec des institutions mixtes UMPS ? Ces 2 partis qui représentent à peine 25% des électeurs ont donc trouvé un système qui va leur permettre une monopolisation du pouvoir avec une cohabitation choisie plutôt que subie.

La démocratie est donc détournée de manière sournoise au profit de ces partis qui ainsi ont trouvé le moyen de museler les vrais oppositions dans ce pays, tant de droite que du centre ou de gauche.

Peuple de France réveille toi car ta léthargie risque de devenir définitive et forcée.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: L'ouverture de la discorde   Mar 10 Juil 2007 - 9:23

Wings a écrit:
Après les entrées au gouvernement de plusieurs personnalités de gauche, il est à présent question de la participation de Dominique Strauss-Kahn ainsi que de Jack Lang l'un au FMI, l'autre dans une commission intergouvernementale ; ajoutons à cela la commission finance "offerte" au PS à l'Assemblée et nous avons devant nous un beau panaché de l'emprise du pouvoir par les deux grands meneurs de jeu de la politique française.

N.Sarkozy a mis au jour ce qui était un état de fait depuis 1981 à savoir la conciliance d'alternance du pouvoir de l'UMPS. Aujourd'hui on passe à l'étape supérieure à savoir la mixité au pouvoir. Est-ce à dire que désormais nous aurons un président d'un parti puis d'un autre avec des institutions mixtes UMPS ? Ces 2 partis qui représentent à peine 25% des électeurs ont donc trouvé un système qui va leur permettre une monopolisation du pouvoir avec une cohabitation choisie plutôt que subie.

La démocratie est donc détournée de manière sournoise au profit de ces partis qui ainsi ont trouvé le moyen de museler les vrais oppositions dans ce pays, tant de droite que du centre ou de gauche.

Peuple de France réveille toi car ta léthargie risque de devenir définitive et forcée.

Pertinente analyse qui n'a rien à envier à l'article du "Parisien-Aujourd'hui en France" de ce mardi sur le sujet révélant que "l'ouverture façon Sarkozy énerve les socialistes autant qu'il flatte l'ego des personnalités concernées" et que "les initiatives présidentielles ont pour effet optique de souligner un peu plus le surplace du principal parti d'opposition."

Cette "ouverture", que j'avais dénoncé dès ses premières manifestations, ne cesse d'alimenter la polémique et de faire débat tant à l'UMP, qu'au PS.

Mais cette politique de déstabilisation habile du PS, qui n'en avait certainement pas besoin pour être déjà empêtré dans ses incohérences idéologiques et programmatiques, ne fonctionne que parce que des hommes politiques sans envergure, ni réelles valeurs, y répondent favorablement.

Le besoin de reconnaissance est trop fort, la soif de pouvoir également.

Que la confusion soit désormais dans tous les esprits comme l'a rappelé Wings ; que la manipulation sarkozyste fonctionne au delà des espérances de ce dernier (ce qui lui permettra d'appliquer son programme conservateur et libéral en toute quiétude avec la caution de ces ralliés censés représenter l'ouverture à la gauche), tout cela ne compte pas à l'aune des ambitions personnelles de ces opportunistes.

Heureusement, certains responsables politiques savent encore échapper à l'envoûtement exercé par Sarkozy...
Je suis fier, avec Sébastien, que nous fassions partie de ceux-là.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Jeu 17 Jan 2008 - 12:03

Je m'en félicite, au moins on sait qui sont les ennemis tous dans le même bateau.
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: A la cour du roi Louis XVI   Mar 19 Fév 2008 - 16:43

Quelles sont les dernières nouvelles de la cour de Louis XVI ?

Les Echos a écrit:
EXCLUSIF Audiovisuel extérieur : Alain de Pouzilhac pressenti comme président, Christine Ockrent DG

G.P.
Lesechos.fr, 19.02.08
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un parlementaire au chômage => M.Gaudron (UMP) touche les allocs   Mer 20 Fév 2008 - 14:11

Avec d'autres députés UMP, Gérard GAUDRON a co-signé en novembre 2007 une proposition pour créer une commission d'enquête sur les fraudes aux prestations et aux prélèvements sociaux...

Quelle surprise : il touche 1.500 euros de chômage en sus de ses indemnités parlementaires !
... soit quelques 12.500 euros brut par mois !!!

Il pourra ainsi être le premier objet d'enquête de sa propre commission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Mer 20 Fév 2008 - 23:39

Toujours et encore le complot UMP et PS, c'est vrai les deux partis ont toujours eu le pouvoir.

Je regrette aussi que l'on voit si peu d'autres mouvements émerger, mais malheureusement, (outre les questions de budgets de communication), les français se sont trop identifiés à droite et à gauche, je pense que les extrêmes pour des raisons historiques n'ont aucune chance.
De plus, je ne suis pas très convaincu qu'un "hybride" (ça n'est pas péjoratif) ait une quelconque chance en essayant de rassembler dans les deux camps comme Bayrou a essayé de le faire.

Cessez donc les débats comme celui ci qui sont des lieux communs déjà entendus mille fois.
On croirait entendre les mecs de Tolbiac, et, je le pense honnêtement, vous les surpassez largement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: M. GAUDRON (UMP) touche les allocs   Jeu 21 Fév 2008 - 10:53

Wings a écrit:
Avec d'autres députés UMP, Gérard GAUDRON a co-signé en novembre 2007 une proposition pour créer une commission d'enquête sur les fraudes aux prestations et aux prélèvements sociaux...

Quelle surprise : il touche 1.500 euros de chômage en sus de ses indemnités parlementaires !
... soit quelques 12.500 euros brut par mois !!!

Il pourra ainsi être le premier objet d'enquête de sa propre commission.

Je ne suis généralement pas tendre avec nos hommes politiques mais il faut être juste en l'espèce : il avait effectivement demandé sa radiation, sa lettre faisant foi.

Ce député UMP a été honnête... mais il aurait du insister lourdement pour se faire effectivement radier et rembourser immédiatement : il a été d'une légèreté coupable, c'est parfaitement évident !

Comme par exemple des députés et des sénateurs qui ratifient un traité sans l'avoir lu ! pour moi le vrai scandale est là... nos élus qui font mal leur travail pour lequel ils ont été désignés par le peuple... ils doivent nous rendre des comptes !

Libéral76 a écrit:
Toujours et encore le complot UMP et PS, c'est vrai les deux partis ont toujours eu le pouvoir.

Je regrette aussi que l'on voit si peu d'autres mouvements émerger, mais malheureusement, (outre les questions de budgets de communication), les français se sont trop identifiés à droite et à gauche, je pense que les extrêmes pour des raisons historiques n'ont aucune chance.
De plus, je ne suis pas très convaincu qu'un "hybride" (ça n'est pas péjoratif) ait une quelconque chance en essayant de rassembler dans les deux camps comme Bayrou a essayé de le faire.

Cessez donc les débats comme celui ci qui sont des lieux communs déjà entendus mille fois.
On croirait entendre les mecs de Tolbiac, et, je le pense honnêtement, vous les surpassez largement !

Pourquoi cesserions nous le débat ? en République le débat permanent est tout à fait conseillé, il ne nuit pas à la démocratie au contraire il la vivifie...

Que vous ne soyez pas convaincu par nos idées et notre stratégie, c'est votre droit le plus strict... mais que vous nous méprisiez de la sorte par des propos confinant à l'insulte, c'est complètement inadmissible...

Cela en dit long sur vos méthodes et celle de votre maître qui trône à l'Elysée... mais après la trahison de Lisbonne qu'attendre de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Jeu 21 Fév 2008 - 16:13

Je suis assez d'accord avec Joël Rigolat : l'expression "cessez donc les débats comme celui-ci ", ça fait assez hautain et méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Ven 22 Fév 2008 - 23:47

Le site internet de l'hebdomadaire Le Point nous raconte la comédie des courtisans ! C'est hilarant ! On se croirait dans le film Ridicule ! De tous ces courtisans qui gravitent autour de "Louis XVI", le plus "faux-cul" est Bernard Kouchner ! Le courtisan Kouchner mérite le César du meilleur acteur !

Cet article est incroyable !

Le Point a écrit:
L'histoire secrète de la nomination de Christine Ockrent à France Monde

Emmanuel Berretta
Le Point.fr, 21.02.08
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Sam 23 Fév 2008 - 10:33

Instit a écrit:
Le site internet de l'hebdomadaire Le Point nous raconte la comédie des courtisans ! C'est hilarant ! On se croirait dans le film Ridicule ! De tous ces courtisans qui gravitent autour de "Louis XVI", le plus "faux-cul" est Bernard Kouchner ! Le courtisan Kouchner mérite le César du meilleur acteur !

Cet article est incroyable !

Le Point a écrit:
L'histoire secrète de la nomination de Christine Ockrent à France Monde

Emmanuel Berretta
Le Point.fr, 21.02.08

En effet, c'est incroyable Shocked

Il s'agit vraiment de petites chamailleries courtisanes de salon, dignes de la cour de Versailles Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Sam 23 Fév 2008 - 16:32

joel rigolat a écrit:
Pourquoi cesserions nous le débat ? en République le débat permanent est tout à fait conseillé, il ne nuit pas à la démocratie au contraire il la vivifie...

Que vous ne soyez pas convaincu par nos idées et notre stratégie, c'est votre droit le plus strict... mais que vous nous méprisiez de la sorte par des propos confinant à l'insulte, c'est complètement inadmissible...

Cela en dit long sur vos méthodes et celle de votre maître qui trône à l'Elysée... mais après la trahison de Lisbonne qu'attendre de plus ?

El Caganer a écrit:
Je suis assez d'accord avec Joël Rigolat : l'expression "cessez donc les débats comme celui-ci ", ça fait assez hautain et méprisant.

Ce n'était pas vraiment là que je voulais en venir.
Moultes excuses si cela a été mal interprété. JE voulais seulement, vous sensibiliser sur le fait que ce débat est vieux comme la cinquième république malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 24 Fév 2008 - 21:38

L’hebdomadaire Courrier International avait écrit sur sa une, tout en haut, « Vu de Madrid : Sarkozy, ce grand malade ».
Ce titre renvoyait à un article à l’intérieur de l’hebdomadaire, article écrit par Lluis Bassets, rédacteur adjoint de la rédaction d’El Pais.

Comme d’habitude, Courrier International a voulu afficher des publicités de ce numéro dans le métro, et aussi dans les maisons de la presse situées dans les gares : les boutiques Relay.

Mais, dans la France de Nicolas Sarkozy, la censure veille.

1- Dans le métro, les publicités pour ce numéro de Courrier International n’ont jamais pu être affichées ! Le groupe JCDecaux et le groupe Publicis sont propriétaires de Métrobus, la régie publicitaire qui gère les affiches dans le métro. Jean-Claude Decaux, PDG de JCDecaux, était au Fouquet’s le 6 mai 2007 pour fêter l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

2- Dans les gares, les publicités ont pu être affichées, mais les employés des boutiques Relay ont reçu l’ordre de plier le haut de l’affiche : comme ça, le titre « Vu de Madrid : Sarkozy, ce grand malade » n’apparaissait plus ! Les boutiques Relay appartiennent à Arnaud Lagardère, qui se présente comme étant le « frère » de Nicolas Sarkozy.

Pour en savoir plus sur la censure protégeant Sarkozy, vous pouvez lire cet article.
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 24 Fév 2008 - 23:49

Instit a écrit:
L’hebdomadaire Courrier International avait écrit sur sa une, tout en haut, « Vu de Madrid : Sarkozy, ce grand malade ».
Ce titre renvoyait à un article à l’intérieur de l’hebdomadaire, article écrit par Lluis Bassets, rédacteur adjoint de la rédaction d’El Pais.

Comme d’habitude, Courrier International a voulu afficher des publicités de ce numéro dans le métro, et aussi dans les maisons de la presse situées dans les gares : les boutiques Relay.

Mais, dans la France de Nicolas Sarkozy, la censure veille.

1- Dans le métro, les publicités pour ce numéro de Courrier International n’ont jamais pu être affichées ! Le groupe JCDecaux et le groupe Publicis sont propriétaires de Métrobus, la régie publicitaire qui gère les affiches dans le métro. Jean-Claude Decaux, PDG de JCDecaux, était au Fouquet’s le 6 mai 2007 pour fêter l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

2- Dans les gares, les publicités ont pu être affichées, mais les employés des boutiques Relay ont reçu l’ordre de plier le haut de l’affiche : comme ça, le titre « Vu de Madrid : Sarkozy, ce grand malade » n’apparaissait plus ! Les boutiques Relay appartiennent à Arnaud Lagardère, qui se présente comme étant le « frère » de Nicolas Sarkozy.

Pour en savoir plus sur la censure protégeant Sarkozy, vous pouvez lire cet article.

Le pire c'est que ceci ne m'étonne plus. Et là c'est grave.
La dictature n'est pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Lun 25 Fév 2008 - 10:32

Connaissez-vous Pierre Louette ?

Pierre Louette est un haut-fonctionnaire. Il fait partie du cabinet du premier ministre Édouard Balladur de 1993 à 1995.

A cette époque, Edouard Balladur et Nicolas Sarkozy doivent toute leur carrière à Jacques Chirac. Pourtant, ils vont le trahir : en 1995, Balladur se présente à l’élection présidentielle contre Chirac ! Sarkozy soutient Balladur contre Chirac !
Mais la trahison ne paie pas : Balladur ne parvient pas au second tour. Chirac est élu président en mai 1995 : pour punir les deux traîtres, il ne les nomme même pas ministres. Balladur et Sarkozy commencent leur traversée du désert. Pierre Louette part travailler dans le secteur privé. Il rejoint Havas Advertising de 1996 à 2000, puis ConnectWorld, une agence de communication, puis le groupe LVMH de 2000 à 2003. En décembre 2005, il devient PDG de l’Agence France Presse (AFP). Il va protéger son ami Sarkozy devenu président de la République.

Dernier exemple en date : l’AFP, protégeant Sarkozy, censure le sondage publié par le journal Marianne le 23 février 2008. Ce sondage révèle que 69 % des Français sont favorables à l’appel à la vigilance républicaine contre le pouvoir personnel.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Lun 25 Fév 2008 - 12:26

Instit a écrit:
A cette époque, Edouard Balladur et Nicolas Sarkozy doivent toute leur carrière à Jacques Chirac. Pourtant, ils vont le trahir : en 1995, Balladur se présente à l’élection présidentielle contre Chirac ! Sarkozy soutient Balladur contre Chirac !

Il faut nuancer la trahison : Chirac voulait se servir de Balladur comme d'un fusible.
Contrairement à d'autres pays, en France le 1er ministre (sauf sous Sarkozy apparemment) s'use et devient assez rapidement impopulaire dans le temps. Chirac l'a expérimenté lorsqu'il a perdu les élections de 1988.

*** Modéré - Hors-sujet ***

Il est intéressant de noter qu'actuellement avec le "président bling bling" omniprésent, empiétant sur les attributions du 1er ministre, c'est l'inverse qui se produit : c'est le président qui supporte l'impopularité et le 1er ministre qui est épargné.
C'était le pari de Sarko, sa rupture, son nouveau style, à mon avis sa popularité n’a pas fini de dégringoler.

Concernant les trahisons, je ne sais pas qui de Chirac ou de Sarkozy a le plus trahi ses "amis"...
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Mer 27 Fév 2008 - 16:25

lapergue a écrit:
Le pire c'est que ceci ne m'étonne plus. Et là c'est grave.
La dictature n'est pas loin.

Le Canard Enchaîné nous raconte la suite :

Jeudi 21, les 600 points de vente de France ont reçu de leur direction un mail intitulé « Attention – Urgent », avec ce message cocasse :

« Au vu des risques juridiques encourus, nous vous demandons impérativement et expressément, avant d’installer l’affiche, de couper le bandeau rouge en haut : « France : Sarkozy, ce grand malade ». Par avance, merci de votre très grande vigilance. »

Les employés des boutiques Relay ont donc été obligés d’aller chercher leurs ciseaux ! Les employés des Boutiques Relay ont donc été obligés de couper le fameux bandeau rouge ! Ca se passe comme ça dans la France de Louis XVI ! La censure de Louis XVI veille !
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Ven 27 Juin 2008 - 16:20

Le PDG de Virgin vient de révéler qu'en 1992, un ministre français lui avait demandé un pot-de-vin d'un million d'euros.

Capital a écrit:
Richard Branson : "Un ministre français m’a réclamé un pot-de-vin d’un million d’euros"

Capital.fr, 25.06.08
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Jeu 10 Juil 2008 - 11:36

Le Figaro avec AFP a écrit:
Bolloré acquiert l'institut de sondages CSA

Lefigaro.fr - Flash actu, 10.07.08

Le copain de vacances de Sarkozy achète complètement l'institut CSA.

Quelque chose me dit que bientôt (comme par hasard bien entendu !) la côté de popularité de Sarkozy va augmenter, et les Français vont devenir européistes.
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 13 Juil 2008 - 23:57

El Caganer a écrit:
Le Figaro avec AFP a écrit:
Bolloré acquiert l'institut de sondages CSA

Lefigaro.fr - Flash actu, 10.07.08

Le copain de vacances de Sarkozy achète complètement l'institut CSA.

Quelque chose me dit que bientôt (comme par hasard bien entendu !) la côté de popularité de Sarkozy va augmenter, et les Français vont devenir européistes.

Et ça continue... mais sur combien de journaux, de chaînes de télé, de radio, de sondages, de médias en tout genre Sarkozy a-t-il une influence plus ou moins grande ?

La liste commence à être longue là, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Sam 2 Aoû 2008 - 9:50

El Caganer a écrit:
Le Figaro avec AFP a écrit:
Bolloré acquiert l'institut de sondages CSA

Lefigaro.fr - Flash actu, 10.07.08

Le copain de vacances de Sarkozy achète complètement l'institut CSA.

Quelque chose me dit que bientôt (comme par hasard bien entendu !) la côté de popularité de Sarkozy va augmenter, et les Français vont devenir européistes.

Trois semaines plus tard, comme par miracle, nous pouvons lire dans Le Parisien :

Le Parisien - Aujourd'hui en France a écrit:
L’embellie de Sarkozy

Béatrice Houchard
Article paru dans l'édition du 02.08.08

J’éclate de rire !

Les Français croient-ils encore aux sondages ?

Ou alors les Français ont-ils compris que les sondages, ce n’était que de la propagande ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 3 Aoû 2008 - 14:32

La démocratie française en question ?

Démocratie : régime politique où la souveraineté est exercée par le peuple.

Alors, sauf erreur, aujourd'hui nous sommes dans une démocratie de façade.

Avec un parlement bipolaire, sans proportionnelle et par conséquent non représentatif du peuple, avec un président élu à 53% (tout juste 1 français sur 2), les dés sont déjà "pipés" à la base.

Si par ailleurs, la démocratie directe (référendum) est complètement mise de côté, on est bien loin de la définition ci-dessus.

On a souvent critiqué les régimes impériaux des Napoléon, mais en tout cas, on est bien loin de pouvoir donner des leçons (4 plébiscites sous Napoléon, 3 sous Napoléon III).

Sans légitimité populaire, il n'y a pas de démocratie. Et quand on s'éloigne de la démocratie, on va "droit dans le mur" (sans vouloir être un oiseau de mauvaise augure).
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 3 Aoû 2008 - 14:39

Caulaincourt a écrit:
Sans légitimité populaire, il n'y a pas de démocratie. Et quand on s'éloigne de la démocratie, on va "droit dans le mur" (sans vouloir être un oiseau de mauvaise augure).

Et vous avez raison ! J'attends avec impatience le jour où le peuple de France se rendra compte qu'il a été floué...
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 3 Aoû 2008 - 16:03

Bonjour,

Je crois beaucoup en cette phrase :

" La souveraineté réside dans le peuple mais il ne doit pas l'exprimer ".

Ne pensez-vous pas que la démocratie est un concept vide de sens, reposant sur la dictature de la majorité, soumise aux humeurs personnelles ?

Quant à faire des deux Empereurs des démocrates, il y a un pas que je me refuse à franchir, autant par souci intellectuel que par vérité historique study .

Cordialement,

Franck
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 3 Aoû 2008 - 16:12

Franck a écrit:
Quant à faire des deux Empereurs des démocrates, il y a un pas que je me refuse à franchir, autant par souci intellectuel que par vérité historique study .

C'est quoi pour toi la démocratie ?
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La démocratie française en question   Dim 3 Aoû 2008 - 16:29

Caulaincourt a écrit:
C'est quoi pour toi la démocratie ?

Bonjour,

La démocratie c'est le règne des médiocres, la dictature de la majorité, les hésitations, la perversion, le triomphe de la maçonnerie *** Modéré - Inutile ***.

C'est également la trahison de l'Histoire de France, l'envoi de millions de jeunes Français à la barbarie etc, etc.

Vous en voulez encore ?

Cordialement,

Franck
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La démocratie française en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
La démocratie française en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité nationale :: La politique-
Sauter vers: