Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Mar 10 Juil 2007 - 0:43

BRUXELLES (Reuters) - Un petit tour à Bruxelles et tout est (presque) réglé : la politique budgétaire de Nicolas Sarkozy, tant décriée ces dernières semaines, a obtenu lundi la bénédiction du président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.




Citation :
Le Premier ministre luxembourgeois, doyen du Conseil européen, artisan de la réforme du Pacte de stabilité de l'euro et dirigeant du pays le plus prospère et le mieux géré de l'UE, a réservé un traitement royal au président français.

"Nous sommes contents de voir la France s'engager dans une phase de réformes profondes et de substance. C'est une bonne nouvelle pour l'Europe, la France ne sera plus jamais le pays de l'immobilisme", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Ce résultat n'était pas acquis d'avance lorsque Sarkozy est arrivé à Bruxelles pour, fait quasiment inédit, défendre en personne devant les ministres des Finances de la zone euro sa décision de reporter de 2010 à 2012 l'échéance pour la réduction du déficit budgétaire à zéro et de la dette à 60% du PIB.

En remettant en cause ces objectifs, il a foulé aux pieds des engagements solennellement pris par le gouvernement de Dominique de Villepin pas plus tard qu'en avril dernier.

Le ministre allemand des Finances, Peer Steinbrück, avait été extrêmement tranchant à son arrivée à la réunion.

"Je pense qu'il est nécessaire de parvenir au seuil de 0% de déficits en 2010. Il nous faut soutenir le Pacte de stabilité et de croissance, il nous faut soutenir la crédibilité du pacte. Je serais très heureux que la France fasse cela", a-t-il dit.

Même l'ami de Sarkozy, le ministre belge des Finances Didier Reynders, s'était permis une critique de sa politique.


PERSONNE NE VEUT DE CRISE

"L'objectif, c'est 2010. On ne peut s'imaginer reporter sans cesse des objectifs budgétaires", a-t-il souligné.

Mais l'offensive Sarkozy, qui ne s'estime pas lié par des engagements pris juste avant l'élection présidentielle - de manière un peu rapide selon lui - a visiblement touché sa cible.

"La France s'engage dans un effort sans précédent", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse conjointe avec Juncker. "Il faut un peu de temps pour que les réformes génèrent des économies", a-t-il argué.

Sa botte secrète était prévisible.

Si le choc de croissance qu'il attend de ses mesures - injection de 0,6% de PIB dans l'économie grâce à la déduction fiscale des emprunts immobiliers, la suppression des droits de succession et l'exonération des charges sociales pour les heures supplémentaires - produit ses effets en termes de recettes fiscales, "alors nous pourrons être au rendez-vous de 2010".

"Si nous n'y arrivons pas, alors je demanderai d'être au rendez-vous de 2012", a-t-il dit. "La question n'est pas d'évoquer des résultats à trois ans mais de les tenir."

Cet engagement a suffi à éviter une crise que personne ne veut ouvrir avec un président nouvellement élu alors que l'Union européenne commence à peine à sortir de la paralysie provoquée par le "non" français à la Constitution européenne de 2005.

"Nous avons assisté ce soir à une belle leçon de gestion collective et solidaire de la monnaie unique", a déclaré un Jean-Claude Juncker qui n'a pas eu un mot négatif pour la politique française alors même que la Commission européenne émet des doutes sur le caractère "structurel" des mesures annoncées.


L'ALLEMAGNE BAISSE LE TON

Même l'Allemagne a considérablement baissé le ton.

"Nous assumons que la France peut atteindre l'objectif approuvé en 2010", a expliqué Peer Steinbruck.

En clair: il reste trois ans pour voir comment les choses vont évoluer et l'Allemagne a démontré que l'on pouvait réduire son déficit à marche forcée en deux ans, à 0,6% en 2007.

Comme quoi, la France ne perd pas sa souveraineté vis à vis de l'UE. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Wings
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Mar 10 Juil 2007 - 13:23

Bien sûr, bien sûr lol!

Pauvre de vous, allez apprendre le turc, vous allez en avoir besoin, et renseignez vous sur la reconversion de votre église locale en mosquée.
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Mer 11 Juil 2007 - 0:36

Pas de soucis, notre cher Benoît vient d'autoriser la messe traditionaliste ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Mer 11 Juil 2007 - 21:14

Wings a écrit:
Bien sûr, bien sûr lol!

Pauvre de vous, allez apprendre le turc, vous allez en avoir besoin, et renseignez vous sur la reconversion de votre église locale en mosquée.

Il y a l'indépendance entre l'Etat et l'église, alors que l'on ait des mosquées, des synagogues, ou des églises, ça ne changera rien, tant qu'il n'y aura pas, d'un coté ou de l'autre, une reconversion forcée.

Nous, on est pour une Europe des nations, les autres veulent la fédérale, voila la différence entre moi gaulliste (Europe des nations) et le Sarko-Sego-Chiraquien (pro Europe fédérale) qu'est notre capitaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Jeu 12 Juil 2007 - 10:33

anonyme gaulliste a écrit:
Il y a l'indépendance entre l'Etat et l'église, alors que l'on ait des mosquées, des synagogues, ou des églises, ça ne changera rien, tant qu'il n'y aura pas, d'un coté ou de l'autre, une reconversion forcée.

Indépendance de l'église et de l'Etat ? et où donc je vous prie ?

N'y a t'il pas un organisme d'état du culte musulman mis en place par notre cher Nicolas ? j'ai eu une vision peut-être ?

Nous sommes un Etat dont l'église catholique est bannie au profit de l'islam. Et je ne suis pas pratiquant donc pas parti pris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Jeu 12 Juil 2007 - 19:19

Citation :
Indépendance de l'église et de l'Etat ? et où donc je vous prie ?


Une loi de 1905 je crois scratch .

Je suis non pratiquant et non croyant aussi, mais chacun peut avoir sa religion.
La seule chose sur la religion où il faut être, à mon goût, vigilant c'est sur le financement des lieux de culte et la formation des différents représentants des religions dans ces lieux.

Il faut veiller à la laïcité et donc ne pas imposer un dogme et une religion.

*** Christof. - Ce message sera le dernier à être hors-sujet, merci d'en revenir maintenant à la politique budgétaire et à l'Eurogroupe ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La zone Euro et le FMI   Ven 16 Mai 2008 - 12:34

Yahoo! Finance France avec AFP a écrit:
Siège européen unique au FMI: Juncker lance une pique à Sarkozy

Yahoo! Finance France, 15.05.08

Ce que souhaite Jean-Claude Juncker, en soulignant le fait que Nicolas Sarkozy en avait formé le voeu lors de la campagne présidentielle, c'est priver la France d'une autre de ses prérogatives d'expression en tant que nation au profit de la seule entité Europe.

Ajouter à cela que la zone Euro est appelée à incorporer tôt ou tard les 24 autres pays de l'UE et on comprendra très vite que la France n'aura plus aucun poids au FMI, qui, je le rappelle, a à sa tête un représentant pro-UE de choix en la personne de Dominique Strauss-Kahn.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Dim 12 Oct 2008 - 19:28

Le Figaro avec AFP a écrit:
Maastricht: "dépasser les 3%" (Balladur)

Lefigaro.fr - Flash actu, 12.10.08
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   Lun 13 Oct 2008 - 2:26

Instit a écrit:
Le Figaro avec AFP a écrit:
Maastricht: "dépasser les 3%" (Balladur)

Lefigaro.fr - Flash actu, 12.10.08

Le problème de la politique budgétaire est qu'il faut non seulement apprécier le déficit de l'Etat mais aussi celui des particuliers et des entreprises, bref, de celui de tous les agents économiques pour avoir une bonne idée de la situation économique d'une nation.

L’Etat ne se gère pas comme une entreprise, un déficit pouvant être acceptable s'il est un investissement pour l'avenir mais non pas pour payer les dépenses courantes !

La crise actuelle démontre parfaitement l'inanité des fumeux critères de Maastricht car des critères qui ne sont pas valables par tous temps ne valent rien !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy obtient la bénédiction de l'Eurogroupe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» Carla Bruni Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité internationale :: L'Europe-
Sauter vers: