Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 EADS et le "je ne vous trahirai pas"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Mar 17 Juil 2007 - 22:50

C'est avec plaisir que je retransmets ce texte signé par Henri Fouquereau :

Citation :
EADS ET LE "JE NE VOUS TRAHIRAI PAS"

Le Président de la République Française a PLIE devant la Chancelière d'Allemagne

Nous qui sommes attentifs à tout ce que promet le Président et à ce qu'il fait, nous avons constaté que la journée d'hier a été trés dure pour la France : le Président fait mettre genou à terre à la France, devant l'empire .

Bien sûr la sté EADS sera dirigée par M.Gallois pendant 4 ans et trés certainement qu'un autre Français lui succèdera. Mais AIR - BUS. dont les productions proviennent uniquement de nos inventions a été laissé en cadeau.

Bien sûr les technologies de pointe restent dans le giron national, mais les productions d'avions donc nous avons tant besoin pour maintenir des emplois passent dans celui de l'Allemagne. Le Président qui nous avait assuré obtenir un bon compromis a cédé sur tout- D'abord qu'est ce que cette histoire - on négocie quoi et avec qui? Les actionnaires actuels qui veulent se débiner du capital, acceptent de ne pas entrer en jeu, mais contre quelle promesse? Si tu ne vas pas à Lagardère, Lagardère ira ... ailleurs. On a décidé entre un Président qui représente une toute petite part du capital et une Chancelière qui ne représente rien, de l'avenir d'une entreprise- Ce qui est grave c'est que deux politiques, non interventionnistes, trés libéraux, sont intervenus pour modifier les structures d'une entreprise, qui maintenant qu'elle est cadenassée, qu'elle ne va plus faire de bénéfices pendant des années, va partir à la recherche d'actionnaires qui devront y déverser des milliards. On s'est moqué de tout le monde, c'étaient les actionnaires qu'il fallait chercher d'abord, et c'était ensuite à eux de proposer et de décider, ou alors, il fallait .nationaliser -

Le Président Sarkosy a fait un immense cadeau à Madame Merkel. Mais pourquoi? En écoutant et ré écoutant les explications "souriantes" du Président nous nous apercevons qu'il s'agit de tout autre chose. EADS, AIR - BUS, les syndicats et les employés vont se mettre à l'oeuvre, l'affaire n'est pas bouclée, le Président s'est déconsidéré à leurs yeux, il a perdu la confiance des autres.

Mais derrière beaucoup d'autres choses y sont passées : ce n'est plus l'euro qui est trop cher, mais le dollar qui ne l'est pas assez, en plus du Yen et du Yuan- plus question pour le Président d'attaquer la BCE, c'est le G8, et une fois de plus Madame Merkel, qui doivent explorer la piste d'un SMI plus juste et d'un système des changes mieux contrôlé - Le Forum le dit et le redit, la valeur d'une monnaie est "fabriquée" par le seul marché - le reste est du bla bla bla. L'U.E a les taux directeurs les plus bas, l'économie la moins haute et l'Euro dépasse les autres monnaies. Il ne s'agit ni de performances économiques, ni d'intérêts à recevoir, mais de trouille au ventre et de la recherche d'une monnaie refuge - La France règle la note de son retour sur la scène politique voulue par son Président, mais quel retour? nous pouvons maintenant craindre le pire - Le traité modificatif tel que présenté n'avait aucune chance d'aboutir, illisible, incompréhensible, baclé et ne plaisant à personne, sauf qu'il aurait du, à cause de toutes ces difficultés, ne pas nous déplaire. Nous pouvions penser que le Président était à même, dans ce méli mélo organisé et imbuvable, de tirer notre épingle du jeu -Or le Président a hier, démontré qu'il était prêt à dire toujours oui à l'Allemagne, (demain ce sera Ya ou Yes), pourvu que devant des caméras, il puisse dire que c'était NON -

Hier les intérêts de la France n'ont pas été défendus, contre rien ou pas grand chose, tout a été vendu à l'Allemagne --hier non seulement il n'y a pas eu de bon accord, mais une immense reculade de la France. Le "je ne vous trahirai jamais" était peut-être sincère, mais il fallait être capable de le respecter ou laisser d'autres, mieux avertis que soi négocier La fête semble être finie, la réalité se dresse devant nous, le Président a fait un énorme faux pas - La France n'a pas à ratifier ce que le Président a décidé sous la pression des autres. Le Forum qui n'avait pas hier le droit de juger avant que le premier coup soit joué, sait aujourd'hui, qu'au poker menteur Madame Merkel est plus forte que Nicolas Sarkosy. Nous lui avions laissé sa chance, mais nous le constatons : Première vraie négociation, première véritable défaite; Attention nos "élites se sont toujours préoccupées de l'armement lorsque l'Allemagne était à Bordeaux, hier à Toulouse elle s'est approchée de l'estuaire de la Gironde.

Ou alors Monsieur le Président il va falloir apporter la preuve que vous ètes beaucoup plus subtil que nous.

Henri Fouquereau
Secrétaire Général du Forum pour la France

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Mar 17 Juil 2007 - 22:56

Tiens, encore un raisonnement bien franco-français...

A ce que je sache, Airbus n'est pas une entreprise française mais bel et bien européenne : il faut donc partager les responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Jeu 19 Juil 2007 - 15:31

C'est quand même nous qui les vendons, les Airbus...
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Lun 23 Juil 2007 - 10:45

EADS est européen mais Airbus est à l'origine à 100% français.
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Lun 23 Juil 2007 - 14:54

Wings a écrit:
EADS est européen mais Airbus est à l'origine à 100% français.
Airbus est un consortium européen datant des années 1970. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Wings
Invité



MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   Mar 24 Juil 2007 - 10:07

Non le consortium est bien plus récent.

Airbus a d'abord été une société nationale française à laquelle est venue se "greffer" l'Allemagne.

Le consortium n'est né qu'avec l'entrée dans Airbus des autres européens qui ont souhaité y participer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EADS et le "je ne vous trahirai pas"   

Revenir en haut Aller en bas
 
EADS et le "je ne vous trahirai pas"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la vaccination vous êtes "pour" ou "contre" ?
» Harfleur photo "au rendez vous de chasse ou des chasseurs"
» Un "le saviez vous" très utile ....
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Diriez-vous que vous êtes "engagé"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité nationale :: Votre économie-
Sauter vers: