Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Drapeau européen...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
18 Juin



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Drapeau européen...   Jeu 19 Juil 2007 - 21:47

Nicolas Dupont-Aignan a écrit:
La polémique sur la présence du drapeau européen aux côtés du drapeau français dans l’hémicycle, derrière le Président de l’Assemblée, est tout à fait symbolique de la confusion des esprits qui règne aujourd’hui.

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, dans une sorte de jubilation postélectorale, des défenseurs de l’Europe supranationale, désavouée le 29 mai 2005, prennent leur revanche contre le peuple, multipliant les gestes symboliques censés montrer la conversion des Français à «l’européisme» le plus béat après, je cite, «une erreur en 2005».

Ils se trompent lourdement sur le sens de l’élection de Nicolas Sarkozy. Car s’il est vrai que ce dernier avait annoncé un traité simplifié adopté par le Parlement (c’était là la raison de ma propre candidature présidentielle), le futur Président de la République s’était bien gardé de dire que ce traité simplifié serait la copie conforme de la Constitution.

Tout au contraire, dans le débat face à Ségolène Royale, il avait insisté sur le fait que, je cite, «la Constitution est morte».

De surcroît, toute sa campagne a été construite autour du thème du retour de la volonté politique et de l’identité française face aux errements de la BCE, de la Commission, de l’OMC. Une fois l’élection passée, on s’aperçoit malheureusement du grand écart entre les discours et les actes.

En vérité, aujourd’hui, ceux qui ont été désavoués en 2005 par le peuple français, font tout pour manipuler et cadenasser l’opinion, la préparer en quelque sorte à accepter avec résignation le futur traité qui, dans les faits, liquide la souveraineté démocratique française.

Car oui, avec cette Constitution là, on passerait, pour prendre les décisions européennes, de l’unanimité des Etats à la majorité qualifiée dans des domaines clefs (négociations commerciales, immigration, services publics, justice et coopération policière, etc.).

Ainsi, le peuple français par ses représentants, Députés et Sénateurs, ne ferait définitivement plus la loi française dès lors qu’une majorité d’Etats au Conseil des Ministres Européen en déciderait autrement.

Pour masquer ce fait fondamental qui équivaut à un suicide parlementaire et démocratique, on fait croire que c’est la seule façon de bâtir l’Europe.

D’où ces actes symboliques comme le défilé des armées européennes le 14 juillet, le drapeau européen sur le quai d’Orsay et, maintenant, comble de tout, le drapeau européen à l’Assemblée Nationale.

Je n’ai rien contre ce drapeau européen qui peut symboliser notre lien privilégié avec nos pays frères. On pourrait d’ailleurs ajouter celui de l’ONU qui symbolise l’amitié entre tous les peuples. Mais l’Assemblée Nationale est l’endroit même où il n’aurait aucun sens puisque, par essence, nous, les Députés, représentons la Nation française. Seul le drapeau tricolore peut donc figurer.

A moins, mais alors il faut le dire franchement, que l’Assemblée Nationale devienne une assemblée régionale et que donc nous soyons obligés de faire allégeance à une nouvelle souveraineté extérieure : celle d’une nouvelle Nation, l’Europe.

Si tel était le cas, il faudrait consulter le peuple car sinon il s’agirait d’un coup d’Etat. Mais cette consultation est refusée aujourd’hui.

Derrière cette affaire du drapeau, il y a bien une mystification profonde. La rentrée sera donc décisive. Profitons de vacances bien méritées pour nous préparer au combat politique de l’automne.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 20 Juil 2007 - 18:39

En effet, le drapeau européen n'a rien à faire dans l'hémicycle du Parlement national français, comme il n'a rien à faire sur la photo officielle du président de la République.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 20 Juil 2007 - 19:22

Sauf si le gouvernement français et en particulier le chef de l'Etat veulent l'Europe et dans ce cas là le Parlement ne servira plus à rien, car pourquoi un Parlement s'il ne peut faire les lois françaises !

Pour moi le drapeau européen ne me représente pas en tant que tel.
Revenir en haut Aller en bas
Julien.G



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 20 Juil 2007 - 21:18

Bonsoir,

D'où vient la symbolique du drapeau européen ? Pour cette couleur, pourquoi des étoiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 20 Juil 2007 - 21:37

Julien.G a écrit:
Bonsoir,

D'où vient la symbolique du drapeau européen ? Pour cette couleur, pourquoi des étoiles ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_europ%C3%A9en

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Julien.G



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 20 Juil 2007 - 21:47

Sébastien a écrit:
En effet le drapeau européen n'a rien à faire dans l'hémicycle du Parlement national français, comme il n'a rien à faire sur la photo officielle du président de la République.

Sauf que Myard, grand ami de Nicolas Dupont-Aignan, est un traître.

Le président de l'Assemblée Nationale veut la présence du drapeau européen dans l'hémicycle.

Jacques Myard, député UMP, souhaite y joindre celui de l'ONU :

"Si vous faites entrer dans l'hémicycle le drapeau du Conseil de l'Europe, qu'il soit complété par le drapeau de l'ONU, ce qui confirmera très solennellement la vocation universelle de la France".
Revenir en haut Aller en bas
18 Juin



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Sam 21 Juil 2007 - 18:50

Pourquoi Myard est un traître ?

Parce qu'il est à l'UMP ou parce qu'il veut mettre le drapeau de l'ONU ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Sam 21 Juil 2007 - 18:51

18 Juin a écrit:
Pourquoi Myard est un traître ?

Parce qu'il est à l'UMP ou parce qu'il veut mettre le drapeau de l'ONU ?

L'ensemble fait un total !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Sam 21 Juil 2007 - 21:33

18 Juin a écrit:
Nicolas Dupont-Aignan a écrit:
La polémique sur la présence du drapeau européen aux côtés du drapeau français dans l’hémicycle, derrière le Président de l’Assemblée, est tout à fait symbolique de la confusion des esprits qui règne aujourd’hui.

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, dans une sorte de jubilation postélectorale, des défenseurs de l’Europe supranationale, désavouée le 29 mai 2005, prennent leur revanche contre le peuple, multipliant les gestes symboliques censés montrer la conversion des Français à «l’européisme» le plus béat après, je cite, «une erreur en 2005».

Ils se trompent lourdement sur le sens de l’élection de Nicolas Sarkozy. Car s’il est vrai que ce dernier avait annoncé un traité simplifié adopté par le Parlement (c’était là la raison de ma propre candidature présidentielle), le futur Président de la République s’était bien gardé de dire que ce traité simplifié serait la copie conforme de la Constitution.

Tout au contraire, dans le débat face à Ségolène Royale, il avait insisté sur le fait que, je cite, «la Constitution est morte».

De surcroît, toute sa campagne a été construite autour du thème du retour de la volonté politique et de l’identité française face aux errements de la BCE, de la Commission, de l’OMC. Une fois l’élection passée, on s’aperçoit malheureusement du grand écart entre les discours et les actes.

En vérité, aujourd’hui, ceux qui ont été désavoués en 2005 par le peuple français, font tout pour manipuler et cadenasser l’opinion, la préparer en quelque sorte à accepter avec résignation le futur traité qui, dans les faits, liquide la souveraineté démocratique française.

Car oui, avec cette Constitution là, on passerait, pour prendre les décisions européennes, de l’unanimité des Etats à la majorité qualifiée dans des domaines clefs (négociations commerciales, immigration, services publics, justice et coopération policière, etc.).

Ainsi, le peuple français par ses représentants, Députés et Sénateurs, ne ferait définitivement plus la loi française dès lors qu’une majorité d’Etats au Conseil des Ministres Européen en déciderait autrement.

Pour masquer ce fait fondamental qui équivaut à un suicide parlementaire et démocratique, on fait croire que c’est la seule façon de bâtir l’Europe.

D’où ces actes symboliques comme le défilé des armées européennes le 14 juillet, le drapeau européen sur le quai d’Orsay et, maintenant, comble de tout, le drapeau européen à l’Assemblée Nationale.

Je n’ai rien contre ce drapeau européen qui peut symboliser notre lien privilégié avec nos pays frères. On pourrait d’ailleurs ajouter celui de l’ONU qui symbolise l’amitié entre tous les peuples. Mais l’Assemblée Nationale est l’endroit même où il n’aurait aucun sens puisque, par essence, nous, les Députés, représentons la Nation française. Seul le drapeau tricolore peut donc figurer.

A moins, mais alors il faut le dire franchement, que l’Assemblée Nationale devienne une assemblée régionale et que donc nous soyons obligés de faire allégeance à une nouvelle souveraineté extérieure : celle d’une nouvelle Nation, l’Europe.

Si tel était le cas, il faudrait consulter le peuple car sinon il s’agirait d’un coup d’Etat. Mais cette consultation est refusée aujourd’hui.

Derrière cette affaire du drapeau, il y a bien une mystification profonde. La rentrée sera donc décisive. Profitons de vacances bien méritées pour nous préparer au combat politique de l’automne.

De retour de quelques jours de congés, à la fois si loin et si proche des turbulences nationales, je constate que notre ancien candidat à la présidentielle n'a pas mis à profit la douceur estivale pour se lancer dans une réflexion sur les graves conséquences des réformes Sarkozy ou sur ses erreurs passées des derniers mois mais, au contraire, persiste, par ce billet, à justifier des choix injustifiables.

Car l'affaire du drapeau, pour symbolique qu'elle soit, est anecdotique !

Il en est autrement des orientations européennes de Nicolas Sarkozy, qu'il feint, aujourd'hui, de découvrir...

Pathétique s'il en est mais je ne m'exprimerai pas davantage sur Nicolas Dupont-Aignan, la page étant aujourd'hui définitivement tournée pour tous les gaullistes.

Aux sympathisants de NDA, privés de liberté d'expression sur le blog de leur leader et qui s'expriment ouvertement sur le blog de DLR 76, le mot de la fin :

Citation :
Jean a dit...
« Le futur Président de la République s’était bien gardé de dire que ce traité simplifié serait la copie conforme de la Constitution. »

Un peu de bonne foi, monsieur Dupont Aignan ! Sarkozy avait dit que son mini traité reprendrait les parties I et II du TCE car il considérait que c’était la partie III qui avait été rejetée par référendum. Je ne suis évidemment pas d’accord avec cette analyse, mais il est faux de prétendre qu’on ne savait pas ce que Sarkozy voulait faire à ce sujet, d’ailleurs NDA l’avait plusieurs fois dénoncé durant la campagne… avant de se rallier à la majorité présidentielle !

20 juillet 2007 15:31


Anonyme a dit...
Moi je vois dans votre intervention NDA une nouvelle tentative pour nous faire croire que vous avez voté Sarkozy en toute bonne foi. Nous sommes intelligents et votre tour de passe-passe sémantique ne fonctionne pas : comment pouviez-vous croire, en homme politique avisé, que Sarkozy ferait tout ce qu'il a promis ? Vous-même disiez que Sarko promettait tout à tout le monde. Sur l'Europe, il avait annoncé la couleur : un mini traité reprenant l'essence de la Constitution, même morte, soumis au parlement. Vous étiez donc averti. C'est pour cela que je n'ai pas voté Sarko et que j'ai tout fait pour empêcher son élection. J'ai même voté Royal car au moins avec elle, nous aurions eu un référendum (du moins le disait-elle, même si à présent je sais qu'elle est une menteuse au moins aussi forte que Sarko) Visiblement, les Français se sont fait avoir comme vous. De deux choses l'une : soit vous êtes complètement aveugle et naïf, soit vous êtes malhonnête. Je pense que la franchise voudrait que vous disiez que vous avez voté Sarko pour garder votre poste de député et ne pas vous voiler la face devant vos électeurs. Désolé, mais même si vos analyses sur l'Europe peuvent emporter l'adhésion, vous êtes resté ambigu à l'égard de Sarkozy qu'il convenait de combattre vigoureusement au moins sur sa vision européiste.
Il nous reste désormais à essayer de créer un parti de droite nationale qui ne soit ni fasciste ni gaulliste, mais un parti capable de poser les vraies questions et d'y apporter de vraies réponses sans rideau de fumée, people ou faux ministres de gauche. Vous êtes désormais isolé, et les militants ne vous pardonnent pas d'avoir voté pour celui qui fut un ennemi pendant la campagne et qui reste aujourd'hui à bien des égards comme l'ultime fossoyeur de l'héritage gaulliste et républicain. Je n'ai désormais confiance en AUCUN homme politique dans ce pays, ça en dit long sur les bouleversements graves qui vont traverser notre pays dans les années à venir. Je vous souhaite bien du plaisir.

20 juillet 2007 17:14

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Dim 22 Juil 2007 - 15:42

Christof. a écrit:
Aux sympathisants de NDA, privés de liberté d'expression sur le blog de leur leader et qui s'expriment ouvertement sur le blog de DLR 76, le mot de la fin :

Citation :
Anonyme a dit...
[...]
Il nous reste désormais à essayer de créer un parti de droite nationale qui ne soit ni fasciste ni gaulliste, mais un parti capable de poser les vraies questions et d'y apporter de vraies réponses sans rideau de fumée, people ou faux ministres de gauche. Vous êtes désormais isolé, et les militants ne vous pardonnent pas d'avoir voté pour celui qui fut un ennemi pendant la campagne et qui reste aujourd'hui à bien des égards comme l'ultime fossoyeur de l'héritage gaulliste et républicain. Je n'ai désormais confiance en AUCUN homme politique dans ce pays, ça en dit long sur les bouleversements graves qui vont traverser notre pays dans les années à venir. Je vous souhaite bien du plaisir.

20 juillet 2007 17:14

Moi je veux un parti gaulliste...
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Lun 23 Juil 2007 - 10:55

Pour quoi faire ? coucou retour au 20ème siècle ?

Un mouvement de racines (entres autres) gaulliennes oui mais un mouvement purement gaulliste (cf. à l'époque du général) c'est complètement obsolète.

Le sujet a été abordé par ailleurs et je pensais que tout le monde était d'accord pour faire apparaître ces racines gaulliennes sans pour autant "axer" l'UPF et sa fédération sur l'image unique de de Gaulle.

Sébastien => pouvez vous éclaircir ce point svp ?
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Lun 23 Juil 2007 - 12:44

Wings a écrit:
Pour quoi faire ? coucou retour au 20ème siècle ?

Un mouvement de racines (entres autres) gaulliennes oui mais un mouvement purement gaulliste (cf. à l'époque du général) c'est complètement obsolète.

Le sujet a été abordé par ailleurs et je pensais que tout le monde était d'accord pour faire apparaître ces racines gaulliennes sans pour autant "axer" l'UPF et sa fédération sur l'image unique de de Gaulle.

Sébastien => pouvez vous éclaircir ce point svp ?

On est d'accord, faire apparaître les racines gaullistes revient au même...
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Lun 23 Juil 2007 - 15:27

Wings a écrit:
Pour quoi faire ? coucou retour au 20ème siècle ?

Un mouvement de racines (entres autres) gaulliennes oui mais un mouvement purement gaulliste (cf. à l'époque du général) c'est complètement obsolète.

Le sujet a été abordé par ailleurs et je pensais que tout le monde était d'accord pour faire apparaître ces racines gaulliennes sans pour autant "axer" l'UPF et sa fédération sur l'image unique de de Gaulle.

Sébastien => pouvez vous éclaircir ce point svp ?

Nous avons toujours été clairs là dessus, l'UPF est dans la tradition des mouvements gaullistes, ouvert à des personnes qui partagent nos convictions sans pour autant se définir eux même comme gaullistes.

D'ailleurs le gaullisme de mouvement a toujours voulu rassembler.
C'est ainsi qu'on a retrouvé des personnes non gaullistes au sein des mouvements dits gaullistes comme Edgar Faure par exemple.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 13 Juin 2008 - 11:03

Hier, Valéry Giscard d’Estaing a écrit un article ahurissant sur son blog : il veut que la France adopte le drapeau bleu aux douze étoiles jaunes. Il veut également que la France arrête de commémorer le 8 mai et la victoire sur les nazis.

Il préfère commémorer le 9 mai, qui deviendrait une nouvelle journée chômée.

Valéry Giscard d'Estaing a écrit:
" Etrange situation. La France se prépare à exercer dans trois semaines la présidence de l’Union Européenne, et elle n’a toujours pas signé la déclaration annexée au Traité de Lisbonne qui approuve les symboles de l’Union : le drapeau, l’hymne, et la devise. C’est aussi surprenant que l’attitude d’un candidat à la Présidence de la République française qui récuserait l’usage du drapeau tricolore et de la Marseillaise, et refuserait d’approuver la devise : « Liberté, égalité, fraternité ». Ces symboles ont été inscrits dans le projet de Traité constitutionnel, à la demande instante de nombreux conventionnels dont les Français, qu’ils soient de droite ou de gauche. Ils ont malheureusement été écartés du Traité de Lisbonne, sous la pression des Etats eurosceptiques, entraînés par la Grande-Bretagne et les Etats scandinaves. Les Etats europhiles ont réagi en adoptant une déclaration annexée au Traité de Lisbonne, rétablissant l’usage de ces symboles. Cette déclaration est signée par une majorité de seize Etats-membres, comprenant tous les voisins de notre pays. Onze Etats ne l’ont pas signée dont la France, qui se trouve ainsi isolée au sein d’un groupe eurosceptique. Cette situation est grotesque de la part d’un pays fondateur. Le hasard d’un rangement de grenier m’a fait retrouver la résolution du Conseil des Ministres du Conseil de l’Europe, en date du 9 décembre 1955, qui a adopté à l’unanimité – dont la France ! – l’emblème azuré et étoilé de l’Europe ! Il y a de cela cinquante-deux ans ! Comment peut-on imaginer rapprocher les citoyens de l’Europe en dépouillant celle-ci de ses symboles identitaires ? Qu’attendons nous pour mettre nos affaires en ordre ? Le Premier Ministre et le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes s’y sont publiquement déclarés favorables. Il est grand temps pour la France de restituer ses symboles à l’Europe. En y ajoutant peut-être la fête des citoyens d’Europe, le 9 Mai, qui serait chômée dans toute l’Europe, en remplacement du 8 Mai, émouvant certes, pour beaucoup d’entre nous, mais tourné vers le passé. "

Valéry Giscard d’Estaing n’a toujours pas compris l’attachement des Français à la France. Pour lui, la France, c’est du passé. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe anti-démocratique. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe antisociale.

Pour lui, l’avenir, c’est l’aristocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Ven 13 Juin 2008 - 13:34

Instit a écrit:
Hier, Valéry Giscard d’Estaing a écrit un article ahurissant sur son blog : il veut que la France adopte le drapeau bleu aux douze étoiles jaunes. Il veut également que la France arrête de commémorer le 8 mai et la victoire sur les nazis.

Il préfère commémorer le 9 mai, qui deviendrait une nouvelle journée chômée.

Valéry Giscard d'Estaing a écrit:
" Etrange situation. La France se prépare à exercer dans trois semaines la présidence de l’Union Européenne, et elle n’a toujours pas signé la déclaration annexée au Traité de Lisbonne qui approuve les symboles de l’Union : le drapeau, l’hymne, et la devise. C’est aussi surprenant que l’attitude d’un candidat à la Présidence de la République française qui récuserait l’usage du drapeau tricolore et de la Marseillaise, et refuserait d’approuver la devise : « Liberté, égalité, fraternité ». Ces symboles ont été inscrits dans le projet de Traité constitutionnel, à la demande instante de nombreux conventionnels dont les Français, qu’ils soient de droite ou de gauche. Ils ont malheureusement été écartés du Traité de Lisbonne, sous la pression des Etats eurosceptiques, entraînés par la Grande-Bretagne et les Etats scandinaves. Les Etats europhiles ont réagi en adoptant une déclaration annexée au Traité de Lisbonne, rétablissant l’usage de ces symboles. Cette déclaration est signée par une majorité de seize Etats-membres, comprenant tous les voisins de notre pays. Onze Etats ne l’ont pas signée dont la France, qui se trouve ainsi isolée au sein d’un groupe eurosceptique. Cette situation est grotesque de la part d’un pays fondateur. Le hasard d’un rangement de grenier m’a fait retrouver la résolution du Conseil des Ministres du Conseil de l’Europe, en date du 9 décembre 1955, qui a adopté à l’unanimité – dont la France ! – l’emblème azuré et étoilé de l’Europe ! Il y a de cela cinquante-deux ans ! Comment peut-on imaginer rapprocher les citoyens de l’Europe en dépouillant celle-ci de ses symboles identitaires ? Qu’attendons nous pour mettre nos affaires en ordre ? Le Premier Ministre et le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes s’y sont publiquement déclarés favorables. Il est grand temps pour la France de restituer ses symboles à l’Europe. En y ajoutant peut-être la fête des citoyens d’Europe, le 9 Mai, qui serait chômée dans toute l’Europe, en remplacement du 8 Mai, émouvant certes, pour beaucoup d’entre nous, mais tourné vers le passé. "

Valéry Giscard d’Estaing n’a toujours pas compris l’attachement des Français à la France. Pour lui, la France, c’est du passé. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe anti-démocratique. Pour lui, l’avenir, c’est l’Europe antisociale.

Pour lui, l’avenir, c’est l’aristocratie.

Toujours cet argument de la modernité pour justifier tout et n'importe quoi.
C'est vraiment devenu un fourre-tout...

Valéry Giscard d’Estaing est un bon européiste, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Message de soutien à notre coprésident et à ses amis   Mer 9 Juil 2008 - 11:02

Chers amis,

Comme vous l'avez sans doute appris, notre coprésident Henry Afonso et d'autres militants de l'Union Gaulliste, mouvement confédéré de l'UPF, ont été malmenés, et pour certains d'entre eux interpellés puis placés en garde à vue, lors de la visite de Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso dans le cadre de l'installation du drapeau européen sous l'Arc de Triomphe mardi dernier.

Leur grand crime ? avoir osé arborer le drapeau français et crié "Europe trahison" et "la France est une nation" au passage du cortège officiel.

Naturellement, nous ne pouvons qu'être de tout cœur avec notre coprésident et ses amis dont certains risquent des poursuites judiciaires.

Le Conseil National de l'UPF, réuni samedi à Paris, leur a d'ailleurs témoigné tout son soutien dans cette mésaventure fort pénible.

Webtélé-libre des souverainistes a écrit:
Sarkozy refuse d'être gaulliste!

webtelelibre.levillage.org, 07.08

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Mer 9 Juil 2008 - 12:08

Sébastien a écrit:
Chers amis,

Comme vous l'avez sans doute appris, notre coprésident Henry Afonso et d'autres militants de l'Union Gaulliste, mouvement confédéré de l'UPF, ont été malmenés, et pour certains d'entre eux interpellés puis placés en garde à vue, lors de la visite de Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso dans le cadre de l'installation du drapeau européen sous l'Arc de Triomphe mardi dernier.

Leur grand crime ? avoir osé arborer le drapeau français et crié "Europe trahison" et "la France est une nation" au passage du cortège officiel.

Naturellement, nous ne pouvons qu'être de tout cœur avec notre coprésident et ses amis dont certains risquent des poursuites judiciaires.

Le Conseil National de l'UPF, réuni samedi à Paris, leur a d'ailleurs témoigné tout son soutien dans cette mésaventure fort pénible.

Webtélé-libre des souverainistes a écrit:
Sarkozy refuse d'être gaulliste!

webtelelibre.levillage.org, 07.08

Il est évident que nos compagnons ont osé affirmer haut et fort, là où cela peut être entendu par un grand nombre de personnes, des choses pas toujours agréable à entendre quand l'on soutient ou opère pour l'européisme.

J'espère qu'ils se sont physiquement remis de leurs blessures.

J'espère également qu'une vidéo de l'événement est disponible sur les grands médias du web (Youtube...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Mer 9 Juil 2008 - 12:20

Sébastien a écrit:
Leur grand crime ? avoir osé arborer le drapeau français et crié "Europe trahison" et "la France est une nation" au passage du cortège officiel.

Naturellement, nous ne pouvons qu'être de tout cœur avec notre coprésident et ses amis dont certains risquent des poursuites judiciaires.

Je crains que vos amis aient dit autre chose que cela, car l'article mentionne "injures envers le président de la République"... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drapeau européen...   Mer 9 Juil 2008 - 13:08

A présent, dès que l'on s'oppose à Sarkozy, on l'injurie !

Voyez Patrick de Carolis qui a, lui aussi, été accusé d'injures envers Sarkozy.

La liberté d'expression en prend un sacré coup en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drapeau européen...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drapeau européen...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Le Grand Perche de nouveau éligible aux fonds européens
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité internationale :: L'Europe-
Sauter vers: