Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avenir des retraites du régime général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: L'avenir des retraites du régime général   Lun 23 Juil 2007 - 15:05

Le Figaro a écrit:
Sécurité sociale : le Sénat lance deux pavés dans la mare

Béatrice Taupin
Article paru dans l'édition du 23.07.07

Quel politicien aura le courage de dire la vérité aux français, et donc de leur dire que la France sera obligée de favoriser les retraites complémentaires par capitalisation ?
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Lun 23 Juil 2007 - 19:24

Là dessus je suis d'accord, on n'a plus le choix que de passer à la capitalisation, je dirai même, travaillant dans le secteur, que une, voire deux générations vont être sacrifiées, celles-ci vont devoir payer la retraite de leurs aînés et la leur.

Et oui si la gauche et la droite avaient réagi il y a 20 ans on en serait pas là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Lun 23 Juil 2007 - 21:01

anonyme gaulliste a écrit:
Là dessus je suis d'accord, on n'a plus le choix que de passer à la capitalisation, je dirai même, travaillant dans le secteur, que une, voire deux générations vont être sacrifiées, celles-ci vont devoir payer la retraite de leurs aînés et la leur.

Et oui si la gauche et la droite avaient réagi il y a 20 ans on en serait pas là Wink

Le système de capitalisation c'est jouer avec le feu.

Pour résoudre le problème des retraites il y a d'autres solutions :

- Une réforme sur les cotisations (TVA sociale, la vraie pas celle de Sarkozy)

- La retraite à la carte, calculant le revenu en fonction du temps travaillé et choisi par les personnes : si tu prends ta retraite à 55 ans tu gagneras forcément moins que si tu décides de continuer jusqu'à 65 ans, c'est la logique même. Cette méthode ne remet pas en cause le droit à la retraite avant 65 ans mais encourage (donc sans obliger) à aller jusqu'à ce terme.

C'est la 3ème voie entre ceux qui veulent remettre en cause le droit à la retraite à 60 ans et ceux qui veulent son maintien.

En ce qui concerne les dettes, commençons déjà à éviter de faire construire des piscines dans les résidences présidentielles.

Diminuons le Parlement à 465 membres ; fusionnons le Sénat avec le conseil économique et social et supprimons un organisme local (Conseil général ou Régional), ça sera sans doute plus utile que de toujours s'attaquer aux plus faibles.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 24 Juil 2007 - 20:01

Pour que la retraite par capitalisation puisse marcher, il faut que les entreprises abondent les versements des particuliers et que cette retraite par capitalisation existe pour les grosses entreprises, les PME-PMI, les artisans et la fonction publique.

Pour autant, il ne faut pas laisser la participation et l'intéressement, l'étendre à tout le monde et ne pas substituer celle-ci au PERCO.

De plus, il faut pour que les Smicards et les tranches ne pouvant épargner puissent avoir une retraite digne de ce nom que la répartition reste et pour cela pourquoi ne pas mettre une partie de la taxe pétrolière ou de la TVA pour ça et faire des économies au niveau de la structure de l'état, par exemple comme le propose Sébastien :

Sébastien a écrit:
Diminuons le Parlement à 465 membres ; fusionnons le Sénat avec le conseil économique et social et supprimons un organisme local (Conseil général ou Régional)


... ou alors baisser les frais de fonctionnement de l'Elysée lol! car les voyages ça coûte cher à la nation Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mer 25 Juil 2007 - 10:22

Je suis tout à fait d'accord avec anonyme mais je suis aussi pour la réduction des frais (parfois abusifs) de fonctionnement des institutions.

Réduction des députés, suppression du sénat, limitation des budgets de l'Elysée et des ministères sur tout ce qui est "frais de réception et déplacements"
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mer 25 Juil 2007 - 10:27

Wings a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec anonyme mais je suis aussi pour la réduction des frais (parfois abusifs) de fonctionnement des institutions.

Réduction des députés, suppression du sénat, limitation des budgets de l'Elysée et des ministères sur tout ce qui est "frais de réception et déplacements"

Pas trop quand même, car ces "frais de réception et de déplacement" participent pour une large part à notre rayonnement...
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mer 25 Juil 2007 - 15:53

Bien sûr mais quand on voit deux ministres, partis tous deux de Paris à bord de deux jets différents pour se rendre au même endroit, à savoir Nantes, on se dit que les frais de la princesse sont quand même pas mal dilapidés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mer 10 Oct 2007 - 19:45

Un exemple qui permet de voir que le nombre d'années de cotisation est important, mais que l'age minimum de la retraite ne veut plus rien dire :

Je suis sûr que vous connaissez autour de vous des jeunes retraités qui sont partis en pré-retraite vers 55 ou 57 ans et qui demandent leurs droits à la retraite à 60 ans mais il faut déjà qu'ils aient le nombre de trimestres, sinon c'est là qu'on rachète des points et ça coûte cher.

Si on la prend à 60 ans et qu'on a le nombre de trimestres, la retraite Sécurité Sociale est de 50 à 60% de la moyenne de vos 20 meilleures années (donc déjà pas lourde Neutral ).
Vous me direz mais il y a la complémentaire, celle que tout le monde nomme AGIRC-ARRCO (qui ne font plus qu'une maintenant) et bien vous devez savoir, que pour avoir votre complémentaire à taux plein, c'est 65 ans qu'il faut avoir et c'est l'âge légal, si on demande à l'avoir avant et bien on touche le montant que l'on aurait du avoir à 65 ans moins 2% par année anticipée (principe de la durée), donc si vous la demandez à 60 ans vous avez 90% de ce que vous auriez du toucher à 65 ans.

Je tiens à préciser que le montant que vous allez calculer pour votre complémentaire peut vous paraître bien, sauf que ce montant sera pour le trimestre, car elle est versée au trimestre.

En conclusion, on ne peut plus maintenant pour la jeune génération, la prendre à 55 ans, même à 60 ans, car on n'aura pas nos nombres d'annuités.
Le montant sera calculé sur les 20 meilleures années et pas comme avant sur les 10 dernières années Smile .

Alors Messieurs dames les politiciens, attaquez vous aux vrais problèmes à savoir, non pas l'age minimum, mais comment les jeunes qui sont moins nombreux que ceux du Baby Boom, vont faire pour donner les cotisations qui vont permettre de payer les retraites.

La solution, elle est simple, refaire le plein emploi, arriver à ce qu'il y ait autant d'actifs que de retraités et pour ça il faut que le travail reste en France, car ce n'est pas en délocalisant une société en Roumanie, que les cotisations vont être payées et revenir en France.
Ce n'est pas en augmentant les cotisations que l'on aura plus d'emplois, les gens auront moins de net et donc consommeront moins et retour du chômage...
Ce n'est pas en augmentant les heures supplémentaires sans cotisations, c'est moins cher pour le patron, mais il y a moins de cotisations pour la Sécurité Sociale, ARRCO, ASSEDIC..., peut être plus pour les impôts, mais ceci sert à payer les dépenses de l'Etat, donc pas de retour au retraites.
Revenir en haut Aller en bas
Hervé

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Ven 12 Oct 2007 - 15:43

anonyme gaulliste a écrit:
Alors Messieurs dames les politiciens, attaquez vous aux vrais problèmes à savoir, non pas l'age minimum, mais comment les jeunes qui sont moins nombreux que ceux du Baby Boom, vont faire pour donner les cotisations qui vont permettre de payer les retraites.
La solution est simple : un système mixte de répartition-capitalisation.

Mais les hommes politiques n'auront jamais le courage de prendre publiquement position en faveur du régime par capitalisation !

Pourtant, les fonctionnaires capitalisent déjà pour leurs retraites : alors pourquoi pas le privé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Ven 12 Oct 2007 - 19:31

Hervé a écrit:

La solution est simple : un système mixte de répartition-capitalisation.

Mais les hommes politiques n'auront jamais le courage de prendre publiquement position en faveur du régime par capitalisation !

Pourtant, les fonctionnaires capitalisent déjà pour leurs retraites : alors pourquoi pas le privé ?

Les fonctionnaires ne capitalisent pas leur retraite, mais la retraite par capitalisation existe, maintenant on appelle ça "PERCO ou PERCOI" (si c'est pour une branche).

Mais ça veut dire qu'il faut soit mettre le montant des intéressements ou de la participation dans les PERCO ou alors, si on en a la possibilité, ses économies, mais là le souci c'est que les pauvres ayant de faibles revenus ne peuvent rien faire Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Hervé

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 16 Oct 2007 - 17:48

Les fonctionnaires de gauche sont extrêmement hypocrites : d'un côté ils condamnent l'utilisation de la capitalisation des retraites, alors même qu'ils y ont recours.

Qu'on supprime ces privilèges, et qu'on permette à tous les français de capitaliser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 16 Oct 2007 - 19:39

Hervé a écrit:
Les fonctionnaires de gauche sont extrêmement hypocrites : d'un côté ils condamnent l'utilisation de la capitalisation des retraites, alors même qu'ils y ont recours.

Qu'on supprime ces privilèges, et qu'on permette à tous les français de capitaliser !

Je ne pense pas que vous soyez fonctionnaire, vu ce vous semblez penser d'eux...

Je redis ce que j'ai déjà dit :

Dans le privé, comme dans la fonction publique, il n'y a pas de retraite par capitalisation, à moins que vous confondiez le PERCO ou PERCOI pour le privé et l'ASSURANCE VIE qui peut donner une rente pour tout le monde, mais ce qui n'a rien à voir avec les retraites.

Eh puis pourquoi tout de suite dire que fonctionnaire = gauche ?

Il y a des fonctionnaires de droite, beaucoup de profs d'université sont à l'UMP, il y en a aussi qui sont gaullistes... ils sont des français et font partie du peuple français comme les autres Razz
Revenir en haut Aller en bas
Hervé

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Ven 19 Oct 2007 - 18:00

Citation :
Eh puis pourquoi tout de suite dire que fonctionnaire = gauche ?
J'ai bien précisé les fonctionnaires de gauche ... Ce qui signifie qu'il y en a d'autres qui sont de droite !

Citation :
beaucoup de profs d'université sont à l'UMP
Sur une centaine de présidents d'université, seuls cinq se déclarent "non affilié à la gauche". On en déduit donc que la fonction publique est gangrenée par l'idéologie marxiste et socialiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Les retraites   Lun 28 Avr 2008 - 14:06

Yahoo! Actualités France avec AP a écrit:
Retraites: ce que va faire le gouvernement

Yahoo! Actualités France, 28.04.08

Le chômage étant loin d'être à 0%, on veut en plus l'augmenter en privant d'emploi des gens au profit de ceux qui devraient penser à profiter de la vie !

Bref, tout ceci montre que l'Etat n'a toujours pas compris qu'il faut mettre en adéquation l'école et le travail afin que chacun sorte des études avec un métier et un débouché réel et non plus avec des diplômes qui n'amènent qu'à l'ANPE.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 29 Avr 2008 - 0:10

Hervé a écrit:
Sur une centaine de présidents d'université, seuls cinq se déclarent "non affilié à la gauche". On en déduit donc que la fonction publique est gangrenée par l'idéologie marxiste et socialiste...

Gangrenée... on croirait entendre les jeunes populaires de l'UMP !

Comme les enseignants, le sujet du financement de nos retraites reste un sujet ultra tabou qui crée des tensions au sein de la société et des partis.
Mais, malgré tout, nous sommes au pied du mur, comme l'un de vous l'a dit nous avons trop tardé.

Ce qui est dommage c'est que l'on ne puisse pas avoir le choix et que la capitalisation reste une solution par défaut puisque cette dernière ne coûtera pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 29 Avr 2008 - 15:52

Libéral76 a écrit:
Gangrenée... on croirait entendre les jeunes populaires de l'UMP !

Comme les enseignants, le sujet du financement de nos retraites reste un sujet ultra tabou qui crée des tensions au sein de la société et des partis.
Mais, malgré tout, nous sommes au pied du mur, comme l'un de vous l'a dit nous avons trop tardé.

Ce qui est dommage c'est que l'on ne puisse pas avoir le choix et que la capitalisation reste une solution par défaut puisque cette dernière ne coûtera pas grand chose.

Oui, tout en gardant la répartition ; un mix des deux doit pouvoir être une solution sauvant la répartition qui est quand même plus juste comme système.

C'est un très gros chantier, très délicat à traiter, mais il faudra bien y passer si on veut sauver le système pour les générations à venir.

La première étape étant, à mon avis, d'uniformiser le public et le privé.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 29 Avr 2008 - 19:17

Marianne a écrit:
Réforme des retraites: papi Fillon touchera 8000 euros brut

Pauline Delassus
Marianne2.fr, 29.04.08
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 29 Avr 2008 - 20:21

Instit a écrit:
Marianne a écrit:
Réforme des retraites: papi Fillon touchera 8000 euros brut

Pauline Delassus
Marianne2.fr, 29.04.08

Ca ne me choque pas de voir que quand il sera ancien Premier ministre il touchera une retraite généreuse. Il est député, a été ministre et est actuellement Premier ministre.
Plein de mandats pour un gros salaire, normal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mer 30 Avr 2008 - 12:19

Le principe n'est pas choquant mais la somme l'est + quand on voit qu'elle sera calculée sur la base de l'augmentation de salaire que ces élus se sont eux même voté.

Et puis il y a une certaine limite : je pense à de hautes retraites, comme il devrait y en avoir une pour les basses retraites. C'est comme la vitesse sur les routes, il est tout autant dommageable d'être trop haut que trop bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Sam 3 Mai 2008 - 16:45

Yahoo! Actualités France avec Reuters a écrit:
Manuel Valls favorable à une retraite "à la carte"

Véronique Tison
Yahoo! Actualités France, 03.05.08
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Sam 24 Mai 2008 - 19:01

Il serait nettement plus rentable de favoriser l'emploi des jeunes et des seniors !
Revenir en haut Aller en bas
sacajawa

avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Jeu 20 Nov 2008 - 22:36

Je viens de lire un article qui m'a mis de mauvaise humeur, je cite:

La retraite à 60 ans est-elle menacée ?
Après l'Assemblée nationale, le Sénat vient également de donner son feu vert à la possibilité pour tout salarié du secteur du privé de travailler jusqu'à 70 ans. Est-ce le début d'une remise en cause de la retraite à 60 ans ?


Que serons-nous alors ? des petits vieux en canne pour aller travailler !

Et le chômage ? il faudra pourtant bien intégrer les jeunes qui arrivent sur le marché du travail...

Il serait peut être temps que ces hommes politiques qui nous gouvernent ouvrent enfin les yeux !
Il va falloir que ça change... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Ven 21 Nov 2008 - 8:29

sacajawa a écrit:
Je viens de lire un article qui m'a mis de mauvaise humeur, je cite:

La retraite à 60 ans est-elle menacée ?
Après l'Assemblée nationale, le Sénat vient également de donner son feu vert à la possibilité pour tout salarié du secteur du privé de travailler jusqu'à 70 ans. Est-ce le début d'une remise en cause de la retraite à 60 ans ?


Que serons-nous alors ? des petits vieux en canne pour aller travailler !

Et le chômage ? il faudra pourtant bien intégrer les jeunes qui arrivent sur le marché du travail...

Il serait peut être temps que ces hommes politiques qui nous gouvernent ouvrent enfin les yeux !
Il va falloir que ça change... Evil or Very Mad

L'Etat veut nous faire trépasser sur notre lieu de travail afin de toucher nos cotisations sur les retraites tout en ne les reversant pas : joli calcul, lucratif certes mais inique.

*** Modéré - Inutile ***

La retraite à 60 ans doit être maintenue et surtout rendue obligatoire.
Ceux qui souhaitent mourir sur leur lieu de travail plutôt qu'entourés de leurs proches n'ont qu'à continuer une activité non salariée dans une association humanitaire.

La priorité, c'est d'abord l'emploi des jeunes et ensuite celui des plus de 50 ans qui ont bien du mal à trouver une place car avant de penser à faire travailler jusqu'à 70 ans il faudrait déjà pouvoir travailler entre 50 et 60 ans.
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   Mar 16 Fév 2010 - 11:25

Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Retraites : un sommet pour rien ?   Ven 19 Fév 2010 - 9:11

Les médias mobilisés ; la classe politique aux aguets, on allait voir ce que l'on allait voir : Nicolas Sarkozy recevait ce lundi les partenaires sociaux à l'occasion du sommet social à l'Elysée et le bras de fer allait s'engager sur la réforme des retraites...

De retraites, il en fut simplement question pour annoncer un calendrier reportant le débat au mois d'avril, histoire de parler d'autre chose pendant la campagne des régionales...
Comme si ce tour de passe passe allait sauver les listes de la majorité présidentielle ou que ces quelques semaines allaient changer quelque chose aux choix du chef de l'Etat !

Pour le reste, on repassera. Les syndicats avaient bien annoncé vouloir se saisir de cette tribune pour aborder les questions de l'emploi et du pouvoir d'achat mais les bonnes intentions sont restées au vestiaire.

Minés par leurs divisions, incapables de mobiliser, comment espérer après ça qu'ils puissent à eux seuls sauver les retraites des salariés français en maintenant le système par répartition fondé par le général de Gaulle ?

Qu'on se le dise : modifier ce système, socle de la cohésion sociale, ne rééquilibrera pas les régimes de retraite !

Le débat sur le calendrier n’est donc vraiment pas l’essentiel. Ce qui compte, c’est d’apporter des solutions qui dépassent le prisme du recul de l'âge légal de départ en retraite ou de l'allongement de la durée de cotisation.

Car l’avenir et le financement des retraites est lié à la situation de l’emploi et des politiques économiques.

Aussi, l’élargissement de l’assiette des cotisations aux revenus non-salariaux (dont ceux du capital) est-il certainement à préconiser avant toute autre chose. Tout comme il est temps de demander le remboursement intégral des dettes de l’État à l'égard du régime général de sécurité sociale au titre de la compensation des exonérations (ciblées ?) de cotisations sociales (le montant restant dû est de 0,6 milliards d’euros au 31 décembre 2009).

Mais s'il faut repenser le financement du système, il convient surtout de poser la question du choix de société que nous voulons pour aujourd'hui et pour demain.
A ce titre, il est primordial de régler la question de la pénibilité au travail qui, à l'inverse de 2003, ne saurait être évacué du débat... or, la volonté d'une concertation menée « en parallèle » de celle des retraites n'offre aucune garantie qu'elle sera tranchée et intégrée dans le projet de loi sur les retraites.

C'est dans ce sens que les gaullistes de conviction réfléchissent.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avenir des retraites du régime général   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir des retraites du régime général
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rythme régime dukan
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» L'avenir de l'Orne.
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» Sève de Bouleau bio Régime Dukan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité nationale :: Votre économie-
Sauter vers: