Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DLR, souverainiste ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: DLR, souverainiste ou pas ?   Ven 19 Jan 2007 - 13:06

Rappel du premier message :

J'ai lu que Nicolas Dupont Aignan refusait l'étiquette "souverainiste". Savez-vous pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Milan



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Dim 21 Nov 2010 - 20:17

On sait maintenant que NDA va se présenter aux élections présidentielles.

Allez-vous le soutenir ; voir qui d'autres vont se présenter ou bien voulez-vous tenter l'aventure des 500 signatures ?
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Dim 21 Nov 2010 - 20:27

Milan a écrit:
On sait maintenant que NDA va se présenter aux élections présidentielles.

Allez-vous le soutenir ; voir qui d'autres vont se présenter ou bien voulez-vous tenter l'aventure des 500 signatures ?

Vous trouverez la réponse à votre question dans mon commentaire à la suite de cet article paru ce soir dans Libération.
Toutefois, nous ne nous exprimerons pas davantage sur ce sujet qui a assez pollué les premières années de l'existence politique de l'UPF et, accessoirement, les pages de ce forum.

Libération avec AFP a écrit:
Dupont-Aignan candidat en 2012 pour la «souveraineté» de la France

Libération.fr, 21.11.10

Citation :
Moi, je ne fais qu'un seul geste. Je retourne ma veste !

Alors qu'il se refusait depuis des années à être considéré comme l'un des fers de lance du souverainisme, la disparition du paysage politique de Villiers, de Coûteaux et à un degré moindre de Chevènement, qui termine sa carrière au Sénat, aiguise l'appétit de l'opportuniste.

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

NDA rentrera vite dans le rang quand il s'agira de sauver son poste de député comme en juin 2007...

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Jeu 25 Nov 2010 - 19:47

Christof. a écrit:
Vous trouverez la réponse à votre question dans mon commentaire à la suite de cet article paru ce soir dans Libération.
Toutefois, nous ne nous exprimerons pas davantage sur ce sujet qui a assez pollué les premières années de l'existence politique de l'UPF et, accessoirement, les pages de ce forum.

Libération avec AFP a écrit:
Dupont-Aignan candidat en 2012 pour la «souveraineté» de la France

Libération.fr, 21.11.10

Citation :
Moi, je ne fais qu'un seul geste. Je retourne ma veste !

Alors qu'il se refusait depuis des années à être considéré comme l'un des fers de lance du souverainisme, la disparition du paysage politique de Villiers, de Coûteaux et à un degré moindre de Chevènement, qui termine sa carrière au Sénat, aiguise l'appétit de l'opportuniste.

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

NDA rentrera vite dans le rang quand il s'agira de sauver son poste de député comme en juin 2007...

Concernant le commentaire je n'en ferai pas, la polémique n'a pas lieu d'être.

NDA s'est déclaré soit, soyons bon joueur et souhaitons lui une bonne campagne.

Mais NDA démarre dès aujourd'hui avec un handicap de poids pour un homme se disant gaulliste et républicain : celui de son classement sur l'échiquier politique.

Nombre de médias ont parlé de sa déclaration mais à force de dire partout qu'il est un homme de droite, NDA est identifié et certains ressortent sa phrase au lendemain du premier tour des élections de 2007 annonçant son intention de voter pour Sarkozy.
Son positionnement, qui n'est pas celui d'un homme se déclarant du général, conduit à ce que DLR se retrouve situé, selon les médias, à l'intersection de l'UMP et du FN, donc clairement vu comme étant un parti de droite nationale.

Voila pour moi le gros soucis de NDA : partir ainsi, c'est se lancer avec une vision négative du peuple français.

-----------------------

Ajout du 31 Mars 2011 :

Suite à l'article paru hier dans La Croix à propos de l'appel du RIF, DLR et NDA partent avec un handicap supplémentaire : celui de la suspicion de nouer un pacte avec l'extrême-droite pour les législatives de 2012...

Nous attendrons donc le ou les démentis de NDA et DLR ou la confirmation de cet accord.
Revenir en haut Aller en bas
Milan



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Jeu 31 Mar 2011 - 20:52

dadoun a écrit:
Ajout du 31 Mars 2011 :

Suite à l'article paru hier dans La Croix à propos de l'appel du RIF, DLR et NDA partent avec un handicap supplémentaire : celui de la suspicion de nouer un pacte avec l'extrême-droite pour les législatives de 2012...

Nous attendrons donc le ou les démentis de NDA et DLR ou la confirmation de cet accord.

Ajout intéressant.

Car, pour l'anecdote, j'ai longuement hésité dans mon canton à voter entre le candidat DLR ou le candidat socialiste aux dernières cantonales. Au final, c'est le soutien du RIF au candidat DLR qui m'a décidé dans mon choix de voter pour le candidat socialiste.
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Ven 1 Avr 2011 - 9:26

Milan a écrit:
Ajout intéressant.

Car, pour l'anecdote, j'ai longuement hésité dans mon canton à voter entre le candidat DLR ou le candidat socialiste aux dernières cantonales. Au final, c'est le soutien du RIF au candidat DLR qui m'a décidé dans mon choix de voter pour le candidat socialiste.

NDA semble avoir répondu par la négative à cet appel :

Europe 1 avec AFP a écrit:
Dupont-Aignan décline l'offre d'un souverainiste

Europe1.fr, 31.03.11
Revenir en haut Aller en bas
Gnork



Nombre de messages : 10
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: [DLR] Congrès des patriotes   Mar 27 Aoû 2013 - 5:23

Bonjour, j'ai lu sur votre site Internet qu'il y avait des adhérents à DLR au sein de l'UPF.

Or, DLR ouvre bientôt son "Congrès des Patriotes" pour élire son président et je me disais que ce serait l'occasion pour l'UPF de se faire connaître auprès de ses 13000 adhérents ; l'un d'entre vous a-t-il donc envisagé de se porter candidat pour défendre une autre voie, plus centrale que l'orientation droitière incarnée par NDA ?

Même si NDA sera sans doute réélu, disposer de relais au sein de la direction de DLR faciliterait sans doute une convergence à terme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Mar 27 Aoû 2013 - 18:12

Gnork a écrit:
Bonjour, j'ai lu sur votre site Internet qu'il y avait des adhérents à DLR au sein de l'UPF.

Or, DLR ouvre bientôt son "Congrès des Patriotes" pour élire son président et je me disais que ce serait l'occasion pour l'UPF de se faire connaître auprès de ses 13000 adhérents ; l'un d'entre vous a-t-il donc envisagé de se porter candidat pour défendre une autre voie, plus centrale que l'orientation droitière incarnée par NDA ?

Même si NDA sera sans doute réélu, disposer de relais au sein de la direction de DLR faciliterait sans doute une convergence à terme Wink
Parmi les personnes qui ont la double appartenance, je n'ai pas eu vent d'une volonté de l'un d'eux de se porter candidat à la présidence de DLR.

J'ai moi même, jadis, appartenu à DLR et je peux vous narrer ce qu'il s'est produit lors d'une élection interne pour la présidence de DLR. Une personne s'est portée candidate, cet homme s'est vu appeler par des membres du bureau de DLR afin de l'inciter à retirer sa candidature "non mais vous vous rendez-compte vous osez vous présenter contre Nicolas Dupont-Aignan, vous êtes sûr de vouloir vous maintenir ?" et le jour de l'élection, pas d'enveloppes, on devait prendre le bulletin du candidat et le mettre dans l'urne directement. Bref, de la sorte, il était aisé de voir qui aurait osé voter contre NDA. Bien évidemment il a été réélu avec plus de 99% des  voix.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Gnork



Nombre de messages : 10
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Mar 27 Aoû 2013 - 22:04

Sébastien a écrit:
Parmi les personnes qui ont la double appartenance, je n'ai pas eu vent d'une volonté de l'un d'eux de se porter candidat à la présidence de DLR.

J'ai moi même, jadis, appartenu à DLR et je peux vous narrer ce qu'il s'est produit lors d'une élection interne pour la présidence de DLR. Une personne s'est portée candidate, cet homme s'est vu appeler par des membres du bureau de DLR afin de l'inciter à retirer sa candidature "non mais vous vous rendez-compte vous osez vous présenter contre Nicolas Dupont-Aignan, vous êtes sûr de vouloir vous maintenir ?" et le jour de l'élection, pas d'enveloppes, on devait prendre le bulletin du candidat et le mettre dans l'urne directement. Bref, de la sorte, il était aisé de voir qui aurait osé voter contre NDA. Bien évidemment il a été réélu avec plus de 99% des  voix.
D'accord, il est illusoire de croire que DLR est autre chose qu'un fan-club de NDA silent 

Néanmoins, depuis les dernières élections présidentielles, c'est le seul rassemblement gaulliste qui soit un peu visible, donc si l'UPF ne va pas y chercher de nouveaux membres comment compte-t-elle se faire connaître ?

Personne donc, même simplement pour intégrer le Conseil National de DLR et y former un courant, histoire de tenter de faire bouger les choses ?

Y en a-t-il au moins qui y iront, à ce Congrès ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Mer 28 Aoû 2013 - 0:10

Gnork a écrit:
D'accord, il est illusoire de croire que DLR est autre chose qu'un fan-club de NDA silent 

Néanmoins, depuis les dernières élections présidentielles, c'est le seul rassemblement gaulliste qui soit un peu visible, donc si l'UPF ne va pas y chercher de nouveaux membres comment compte-t-elle se faire connaître ?

Personne donc, même simplement pour intégrer le Conseil National de DLR et y former un courant, histoire de tenter de faire bouger les choses ?

Y en a-t-il au moins qui y iront, à ce Congrès ?
Tout dépend de la visibilité aussi.
Si être visible consiste à obtenir un score ridicule et laisser imaginer que le gaullisme en France ne représente que 1,79% je pense plutôt que ça dessert plus notre famille qu'autre chose.

Maintenant l'UPF est une confédération et n'a donc pas l'objectif de devenir un satellite de DLR mais de dépasser les clivages ce que ne promeut pas DLR qui a clairement exprimé sa volonté de vouloir refonder la droite - NDA l'a affirmé lors des dernières législatives à la télévision "il faut des états généraux de la droite" - et comme ce parti le prouve aujourd'hui avec la consigne donnée de faire des listes d'union de droite partout où ils pourront lors des municipales.

L'UPF est authentiquement gaulliste et n'est donc ni de gauche, ni de droite. Maintenant, si ceux qui ont la double appartenance veulent créer un vrai courant gaulliste à DLR, cela ne regarde qu'eux. Je les y encourage mais ne leur donnerai jamais de consignes en ce qui concerne un parti qui n'est pas le mien.

Est-ce que des proches de l'UPF sont candidats au CN de DLR ? Je ne sais pas je vais regarder le liste des candidats et alors je le saurai.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Gnork



Nombre de messages : 10
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   Mer 28 Aoû 2013 - 2:06

Sébastien a écrit:
Tout dépend de la visibilité aussi.
Si être visible consiste à obtenir un score ridicule et laisser imaginer que le gaullisme en France ne représente que 1,79% je pense plutôt que ça dessert plus notre famille qu'autre chose.

Maintenant l'UPF est une confédération et n'a donc pas l'objectif de devenir un satellite de DLR mais de dépasser les clivages ce que ne promeut pas DLR qui a clairement exprimé sa volonté de vouloir refonder la droite - NDA l'a affirmé lors des dernières législatives à la télévision "il faut des états généraux de la droite" - et comme ce parti le prouve aujourd'hui avec la consigne donnée de faire des listes d'union de droite partout où ils pourront lors des municipales.

L'UPF est authentiquement gaulliste et n'est donc ni de gauche, ni de droite. Maintenant, si ceux qui ont la double appartenance veulent créer un vrai courant gaulliste à DLR, cela ne regarde qu'eux. Je les y encourage mais ne leur donnerai jamais de consignes en ce qui concerne un parti qui n'est pas le mien.

Est-ce que des proches de l'UPF sont candidats au CN de DLR ? Je ne sais pas je vais regarder le liste des candidats et alors je le saurai.
Nous sommes bien d'accord, c'est DLR qui devrait devenir un satellite de l'UPF, pas l'inverse drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DLR, souverainiste ou pas ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
DLR, souverainiste ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le blason du Comté de Bigorre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité nationale :: La politique :: Les partis et mouvements politiques-
Sauter vers: