Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Immigration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Immigration   Mar 18 Sep 2007 - 15:26

L'immigration est une question centrale et décisive pour l'avenir de notre pays. Proposer de nouvelles règles pour une nouvelle immigration et une intégration réussie est très difficile compte tenu du politiquement correct qui entoure ce thème. Faux semblants, clichés, etc… permettent aux seuls mouvements d'extrême gauche ou droite et communautaristes de monopoliser les discours, soit angéliques et laxistes, soit racistes et fermés. Il nous semble tout d'abord normal d'effectuer une mise au point sur notre vision de la question France.

Que l'on se penche sur les origines de notre peuple, que l'on suive son développement à travers les siècles et deux observations se dégageront de cet examen.

Dès le début, dans le cadre des disciplines romaines, amalgames de peuples distincts, autochtones ou importées par de lointaines et successives invasions. Au long de la croissance nationale, et de manière continue, sédimentation et infiltrations d'éléments extérieurs incessamment assimilés à l'organisme français. Formation morale et spirituelle, absorption et fusion constantes forment donc les deux caractéristiques essentielles de ce que l'on peut appeler notre Nation.
Libre à d'autres de répudier par principe ce qui ne se range pas sous la rubrique d'une "tribu-mère", libre à nous de voir dans cette formule un retour vers la vieille opposition des clans.

La juxtaposition, puis l'union au sein d'un même peuple, sont les bases indiscutables sur lesquelles s'est édifiée notre Patrie.

Comment, dans ces conditions, notre pays commettrait-il l'erreur d'un exclusivisme "raciste" ? On ne voit pas d'après quelles normes on pourrait le codifier. Voudrait-on lui appliquer le discriminant négatif d'une xénophobie à retardement, quelles qu'en soient les victimes ? Ce serait à la fois se révolter contre l'ordre des choses, contre le bon sens, contre la nature. Et, pour ne parler que de ceux de 14-18, nos morts protesteraient, du fond de leurs tombes héroïques, si des gouvernements ou des hommes atteints de folie osaient arracher à la communauté française ceux qui, lui ayant donné leur sang, se sont, du même coup, incorporés à sa substance.
Le peuple français est une magnifique synthèse, disciplinée, cultivée, équilibrée. Il forme un tout, nulle recherche linguistique, nulle analyse d'hérédité ne peut prévaloir contre ce fait. Nulle considération de provenance géographique, d'appartenance religieuse ne saurait intervenir. La qualité, la dévotion française seules importent, à condition qu'elles soient sincères, éprouvées, confirmées…

Revenons à l’immigration, le constat de celle-ci doit se faire sans tabous.
Les politiques passées et actuelles sont un échec, il faut en changer en conciliant politique d'aide aux pays en voie de développement et nouvelles procédures.

Afin de maîtriser l'immigration, il est souhaitable et obligatoire de contribuer à réduire les inégalités qui existent entre les pays occidentaux et les pays en voie de développement. Pour ce qui est de la France, cette contribution devra s'orienter en priorité vers les pays francophones puis graduellement vers d’autres territoires.

Concernant les Etats, cette politique doit s'inscrire sur la base de la réciprocité, la France doit apporter à ses partenaires une aide technique, économique et financière dans la mesure où eux-mêmes font un réel effort de développement afin de faciliter le retour de leurs ressortissants ou bien de faire diminuer singulièrement leurs flux migratoires.

La France doit travailler sur une aide non étatique, ceci étant dû à une mauvaise volonté ou à une mauvaise gestion des Etats concernés, visant à encourager les initiatives personnelles et locales. Cette aide pourra tendre à développer des initiatives agricoles, économiques mais aussi éducatives et sanitaires portées par des ressortissants étrangers retournant dans leur pays d'origine. Ces initiatives pourraient être épaulées par une "banque coopérative pour le développement" qui serait financé en partie par l'argent des immigrés présent sur notre sol.

Ces politiques d'aides, étatiques et/ou privées, doivent avoir pour but de créer un flux qui permettrait aux élites, aux étudiants, aux commerçants et industriels, mais aussi aux ouvriers qualifiés d'enrichir leurs pays et de contribuer au développement de leurs sociétés.

Une fois le problème du développement posé, il faut aussi mettre en place de nouvelles procédures afin de réglementer et de limiter au mieux l’immigration.

La première des procédures doit se traduire par l'instauration d'un plafond des flux migratoires permettant de fixer ceux-ci à un total n'excédant pas un certain % des naissances en France. Ce plafond sera ensuite réparti par quotas entre les différents pays partenaires de la France. Cette politique, une fois le plafond et les quotas établis, sera gérée par une administration spécifique, l’Agence de Gestion de l'Immigration, regroupant des agents préfectoraux déjà en charge des questions migratoires, des agents du ministère de l'éducation nationale, des affaires sociales, du logement, des affaires étrangères et de l'intérieur.

Cette AGI aura un budget spécifique et aura dans chaque département une antenne locale. L'on trouvera aussi une antenne AGI dans chaque pays partenaire concerné par la politique d'immigration.

Tout candidat à l'immigration devra déposer une demande à l'antenne AGI de son pays respectif. Bien entendu, chaque pays disposera d'un nombre déterminé de place à l'entrée sur le territoire Français et de droit au séjour. Chaque demande sera traitée chronologiquement et afin d'éviter toute envie d'immigration clandestine, la file d'attente des dossiers en surplus sera reprise là où elle se sera arrêtée l'année précédente.

Cette sélection servira aussi à faire comprendre au candidat à l'immigration que venir sur le territoire français, et a fortiori vouloir dans le futur devenir français, impose le respect de lois fondamentales telles que le statut de la femme, les conditions du mariage, la séparation du pouvoir spirituel et temporel, etc…

Les demandes se feront soit individuellement soit en famille.
Toute demande individuelle sera irrévocable empêchant donc tout regroupement familial ultérieur. Par contre, les demandes familiales permettront une installation immédiate de toute la famille ou bien une installation différée. Concernant le regroupement familial, celui-ci devrait être aussi stoppé actuellement et ce pour une durée à définir.

Les candidats retenus, devront se soumettre à une préparation à l'immigration au cours de laquelle leur sera dispensée une formation linguistique ainsi que des informations sur le pays et la région d'accueil.
Une préparation professionnelle sera aussi effectuée sous la responsabilité et avec le financement des entreprises concernées ou de leur syndicat professionnel.

Les candidats retenus se verront remettre un Livret familial, sanitaire et scolaire afin de préparer leur arrivée mais aussi un suivi efficace par l'AGI.

Arrivé sur le territoire national, chaque nouvel immigré se verra remettre son titre de séjour, il en existera 3 catégories.

La 1ère catégorie, le titre de séjour unique valable 5 ans et renouvelable 2 fois : la carte de résident. A son arrivée le nouvel immigré se verra attribuer cette carte RES ainsi qu'une autorisation de travail effective immédiatement. A la fin de chaque tranche de 5 ans (dernier semestre par exemple), le titulaire de la carte RES devra se présenter à son antenne AGI et soit faire une demande de renouvellement de son titre de séjour soit faire connaître son souhait de retourner dans son pays d'origine. Au bout de 10 ans et s'il l'en fait la demande, le titulaire de la carte RES pourra faire une demande de naturalisation. Bien entendu, à l'issue du 2ème renouvellement et sans demande de naturalisation, le titulaire de la carte RES sera amené à quitter le territoire français.

La 2ème catégorie, le titre de séjour périodique valable 3 ans et renouvelable : la carte Passage. Celle-ci permettra à des étrangers un séjour et une autorisation de travail valable 6 mois (cumulés ou non). Cette carte s'adressera particulièrement aux chefs d'entreprise, aux chercheurs, aux travailleurs saisonniers, etc… Ce titre ne donne pas droit à une installation régulière sur le territoire français et encore moins à une demande de naturalisation.

La 3ème catégorie, le titre de séjour étudiant valable 5 ans et non renouvelable : la carte Etude. Cette carte permettra de recevoir une autorisation de travail mais ne donnera en aucun cas droit à une demande de naturalisation.

Les titulaires des cartes Pass ou Etude qui souhaiteraient bénéficier d'une carte RES devront déposer une demande à l'AGI de leur pays d'origine.
Leurs demandes seront prioritaires à condition de n'avoir, à aucun moment, enfreint la législation conditionnant leur ancien statut.

Il est évident que tout titulaire munis d'un des 3 titres de séjours présentés ci-dessous et commettant une ou des infractions, se verrait retirer le dit titre de séjour et expulsé (ainsi que sa famille pour les titulaires des cartes Pass et RES) vers son pays d'origine.

Tous les immigrés venant dans notre pays, dans le but de devenir à long terme français ou étant simplement de "passage", doivent pouvoir s'intégrer dans notre société. Quant on décide de vivre en France, d'y faire venir sa famille, voir d'y élever ses enfants, on s'efforce de respecter les lois mais aussi les coutumes et les usages.

Rien ne peut remettre en cause ce qui précède, ni la question religieuse, ni la question ethnique ni la question sociale. Mais il ne faut pas perdre de vue que la France, elle aussi, doit remplir certains devoirs afin de rendre cette intégration effective afin d’éviter tout communautarisme et permettre pour certains une assimilation (ou francisation) réussie. Ces devoirs, notre pays doit les remplir dans le domaine du logement, dans le domaine scolaire mais aussi dans le domaine social et sécuritaire.

Il ne faut pas se voiler la face, et les émeutes de novembre 2005 sont encore là pour nous le rappeler, mais nos dirigeants et les élites locales (pour certaines), par laxisme mais aussi par soucis d'électoralisme et de récupération, ont laissé se constituer des ghettos tout d'abord sociaux puis au fur et mesure ethniques ; ghettos qui sont devenus de véritables barils de poudre.

Notre pays a toujours su intégrer des migrants qui, mêlés aux autres français, se sont fondus dans la masse, mais de nos jours que faire lorsque la proportion d'étrangers dans une cité atteint 80 ou 90% de la population (idem dans les écoles) ?
A vouloir concentrer les spécificités, l'on renforce le sentiment d'exclusion et le communautarisme. Comment parler le français, comment vivre "à la française" là où personne ne le fait ou très peu voire très mal ?

Que faire alors ? Tout simplement avoir une politique volontariste sur plusieurs axes.

Concernant l'éducation, il ne faut pas avoir peur de fermer les classes, voir les écoles, qui regroupent plus d'un certain seuil d'enfants d'immigrés afin de mieux les répartir. Ensuite, ne pas hésiter à mettre en place des bourses d'internat afin de permettre une réussite scolaire à ceux qui en ont les moyens mais qui connaissent des conditions familiales ou environnementales peu favorables.

Concernant l'habitat, il faut transformer les cités soit pour reconstruire autrement soit pour rénover. Il faut aussi retrouver une plus grande mixité car il n'est pas normal de voir ce concentrer toute la population immigrée dans certaines banlieues, ce phénomène met de plus en plus à mal l'unité de la France.

Il faut aussi avoir le courage, pour retrouver le "mieux vivre" dans nos quartiers de mettre en place une véritable tolérance zéro. Si l'on veut intégrer, il faut se donner les moyens de casser l'oppression qui pèse sur les familles, sur les plus jeunes, sur les femmes, etc… Ce n'est pas en dépensant toujours plus pour "acheter" la paix que l'on résoudra les problèmes mais en changeant les règles. Tolérance zéro, apprentissage des règles et de la discipline à l'école comme à la maison.

Il faut aussi se pencher sur le problème que représente l'islamisation de plus en plus ouverte de bon nombre d'immigrés. Il est évident que seul peut exister en France un Islam modéré et fédéré, à mille lieux de ce que veulent les intégristes. Il faut que l'Islam de France soit tout d'abord un Islam français, il n'est pas normal que ce soit des nations étrangères qui nomment à la tête des grandes mosquées de France les responsables, exemple avec le grand recteur de la mosquée de Paris. Il n'est pas non plus normal que les imams, dans de nombreux cas, ne soient pas français et ne pratiquent que très difficilement notre langue. Tout comme, il n'est pas normal, que nous ayons aussi un Islam du "grand jour" et un "islam des caves" où le contrôle de ce qui s'y dit et s'y fait est très difficile. L'intégration des musulmans doit se faire, elle est possible mais il ne faut pas que celle-ci se fasse dans la légitimation et le cautionnement des mouvements intégristes…
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Ven 28 Déc 2007 - 12:31

Avant d'aborder le problème de l'immigration, il serait plus judicieux de s'occuper de l'intégration des français et migrants réguliers abandonnés dans la rue par le système UMPS depuis 25 ans...
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: L'immigration remède à la tension du marché du travail ???   Jeu 10 Jan 2008 - 9:45

Yahoo! Actualités France avec AFP a écrit:
Le rapport Attali prône la relance de l'immigration, révèle la presse

Yahoo! Actualités France, 10.01.08

Toujours pareil, le chômage baisse un peu, alors le patronat fait appel à l'immigration pour maintenir son rapport de force et éviter une hausse des salaires.

Concernant le mythe des emplois non pourvus par les français :

Soit c'est un échec total de la politique de formation continue, des stages de formation pour les chômeurs et dans ce cas, il faut agir et développer la formation continue au lieu de faire appel à l'immigration,

Soit on part du postulat que les français refusent d'exercer des métiers car :

- ces métiers sont sous payés (dans ce cas en effet l'immigration est utilisée pour maintenir ces salaires à un niveau bas, car sinon l'équilibre offre/demande voudrait que ces métiers trouverait preneur, mais à un salaire plus élevé).

- soit que les français sont des "flemmards" qui préfèrent toucher des allocations que de travailler. Un rapide tour dans les ANPE prouve le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Jeu 10 Jan 2008 - 10:16

Oui El Caganer, je suis d'accord à 100% avec toi.

On peut rajouter aussi une autre chose : on a tellement fait croire aux jeunes français et à leurs parents que c'est une honte d'être "manuel" ; que seuls les métiers du management sont intéressants, qu'il y a depuis quelques années, un manque de manuels.

La formation n'a jamais été en corrélation avec le besoin, donc pour les gouvernements et les patrons, la solution, est de faire venir une main d'oeuvre étrangère, que l'on gardera quelques années et que l'on paiera à coup de pieds *** Modéré - Inutile ***, voir même dans certains lieux, on fera rentrer illégalement cette main d'oeuvre que l'on ne paiera pas.

Voilà à quoi nous conduit, le manque de politique dans le domaine de la formation.
Revenir en haut Aller en bas
Maréchal



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 19 Jan 2008 - 21:50

L'intitulé du poste de "ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale" peut être pris dans le double sens.

On peut penser que l'immigration fait partie de l'identité nationale (ça doit être le cas dans la tête de Sarkozy)
Revenir en haut Aller en bas
http://partisan-blanc.over-blog.com
alexandre



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Immigration   Mar 27 Mai 2008 - 10:09

En matière de gestion des flux migratoires, la fermeté s'impose.

Cela fait plus de 30 ans que nous subissons de plein fouet les effets néfastes de l'immigration massive : catastrophe économique et sociale, perte de notre identité, radicalisation de l'islam...

Soit on remplace l'intégration par l'assimilation (ou même la francisation) ou bien on continue dans ce sens au risque de voir une nouvelle fois les banlieues exploser.
Car ce qui se passe en banlieue est un problème ethnique, et non social !
Des exemples : les anciennes Républiques fédérales de Yougoslavie, le Kosovo avec la Serbie...

L'immigration doit être un des sujets essentiels pour les années à venir.

Des idées : suppression du regroupement familial, expulsion des délinquants et chômeurs issus de l'immigration dans leur pays d'origine, rétablissement des contrôles aux frontières nationales (remettre en cause les accords de Schengen qui sont une véritable passoire...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Mar 27 Mai 2008 - 13:29

alexandre a écrit:
En matière de gestion des flux migratoires, la fermeté s'impose.

Cela fait plus de 30 ans que nous subissons de plein fouet les effets néfastes de l'immigration massive : catastrophe économique et sociale, perte de notre identité, radicalisation de l'islam...

Soit on remplace l'intégration par l'assimilation (ou même la francisation) ou bien on continue dans ce sens au risque de voir une nouvelle fois les banlieues exploser.
Car ce qui se passe en banlieue est un problème ethnique, et non social !
Des exemples : les anciennes Républiques fédérales de Yougoslavie, le Kosovo avec la Serbie...

L'immigration doit être un des sujets essentiels pour les années à venir.

Des idées : suppression du regroupement familial, expulsion des délinquants et chômeurs issus de l'immigration dans leur pays d'origine, rétablissement des contrôles aux frontières nationales (remettre en cause les accords de Schengen qui sont une véritable passoire...).

Schengen est une passoire pour l'immigration, les armes, la drogue et tout un tas de choses néfastes.

Le souci aujourd'hui, c'est de pouvoir aborder ce problème sans se faire cataloguer de "nationalistes" au sens frontiste du terme.

Il faudra bien un jour résoudre l'immigration tant régulière que clandestine sans heurter les Français d'origine étrangère, ni verser dans le rejet total type FN qui est prêt à renvoyer chez eux des personnes intégrées depuis plusieurs générations.

A mon avis, le premier pas est de stopper toutes entrées, intégrer ceux qui le désirent et le veulent vraiment, expulser les profiteurs du système, les clandestins et ceux, réguliers ou pas, qui veulent imposer leur style de vie ici.
Ensuite, on pourra mesurer la véritable utilité ou non de favoriser une immigration utile au pays et pas uniquement pour recevoir tous les miséreux du monde dont la France n'est en rien responsable.

Tout ceci bien sûr sans remettre en cause le droit d'asile s'il est avéré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Mar 27 Mai 2008 - 18:31

Wings a écrit:
Schengen est une passoire pour l'immigration, les armes, la drogue et tout un tas de choses néfastes.

Le souci aujourd'hui, c'est de pouvoir aborder ce problème sans se faire cataloguer de "nationalistes" au sens frontiste du terme.

Il faudra bien un jour résoudre l'immigration tant régulière que clandestine sans heurter les Français d'origine étrangère, ni verser dans le rejet total type FN qui est prêt à renvoyer chez eux des personnes intégrées depuis plusieurs générations.

A mon avis, le premier pas est de stopper toutes entrées, intégrer ceux qui le désirent et le veulent vraiment, expulser les profiteurs du système, les clandestins et ceux, réguliers ou pas, qui veulent imposer leur style de vie ici.
Ensuite, on pourra mesurer la véritable utilité ou non de favoriser une immigration utile au pays et pas uniquement pour recevoir tous les miséreux du monde dont la France n'est en rien responsable.

Tout ceci bien sûr sans remettre en cause le droit d'asile s'il est avéré.

Mon cher Wings, je suis complètement d'accord avec vous.

Je pense que pour résoudre (en partie) le problème de l'immigration, il convient de faire une loi qui prévoit qu'un étranger vivant sur notre sol et perdant son emploi perd aussi son droit au séjour... c'est d'ailleurs ce qui se passe dans de nombreux pays extra européens.
Aurons-nous un gouvernement courageux pour faire cette politique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Mer 28 Mai 2008 - 9:52

joel rigolat a écrit:
Mon cher Wings, je suis complètement d'accord avec vous.

Je pense que pour résoudre (en partie) le problème de l'immigration, il convient de faire une loi qui prévoit qu'un étranger vivant sur notre sol et perdant son emploi perd aussi son droit au séjour... c'est d'ailleurs ce qui se passe dans de nombreux pays extra européens.
Aurons-nous un gouvernement courageux pour faire cette politique ?

Aucun parti de gouvernement ne fera ça car tout ce que compte la France de gauchistes ou de Français d'origine étrangère non intégrés se lèveront contre une telle loi.

Le but de la gauche dite plurielle est atteint depuis un bon moment, c'est à dire naturaliser et régulariser "à tour de bras" ; ainsi toutes ces personnes qui ne veulent pas être Français, pour autre chose que les avantages, ont à présent le droit de vote et ce poids électoral est assez conséquent pour bloquer toute loi de cette sorte.

Le blocage des frontières et l'intégration "au forceps" ou l'expulsion me paraissent les premières mesures à mettre en place. *** Modéré - Inutile ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Ven 30 Mai 2008 - 23:03

Wings a écrit:
joel rigolat a écrit:
Mon cher Wings, je suis complètement d'accord avec vous.

Je pense que pour résoudre (en partie) le problème de l'immigration, il convient de faire une loi qui prévoit qu'un étranger vivant sur notre sol et perdant son emploi perd aussi son droit au séjour... c'est d'ailleurs ce qui se passe dans de nombreux pays extra européens.
Aurons-nous un gouvernement courageux pour faire cette politique ?

Aucun parti de gouvernement ne fera ça car tout ce que compte la France de gauchistes ou de Français d'origine étrangère non intégrés se lèveront contre une telle loi.

Le but de la gauche dite plurielle est atteint depuis un bon moment, c'est à dire naturaliser et régulariser "à tour de bras" ; ainsi toutes ces personnes qui ne veulent pas être Français, pour autre chose que les avantages, ont à présent le droit de vote et ce poids électoral est assez conséquent pour bloquer toute loi de cette sorte.

Le blocage des frontières et l'intégration "au forceps" ou l'expulsion me paraissent les premières mesures à mettre en place. *** Modéré - Inutile ***


Messieurs,

Je pense que vos positions ne sont pas idéales pour moi. Mais comme nous sommes en démocratie, je vous laisse dire.

Je tenais simplement à rappeler un certain nombre de choses.

L'immigration choisie a toujours existé et vous a beaucoup servi.

Quand on regarde les origines des travailleurs à la chaîne chez Simca devenu PSA et chez Renault, on constate bien là une immigration choisie, car il y a peu de "blancs" français (puisque la couleur de la peau semble être de nos jours la différence entre français et immigrés).

Quand on suit l'actualité du moment, on s'aperçoit que les chefs d'entreprise font venir, par des filières, des employés clandestins, pour faire en sorte de baisser les coûts de production.

Alors, Messieurs, avant de dire que nos soucis viennent de l'immigration ou de ceux qui sont d'origine immigrée, réfléchissez car ils ont bon dos ces arabes et ces noirs mais ils ne sont pas responsables de tout.

Ils ne sont pas responsables de la mauvaise gestion du pays.
Ils ne sont pas responsables de la politique du pays car on n'a encore jamais eu un noir ou un arabe président de la République en France même si on a eu des ministres.
Ils ne sont pas responsables de la fuite des capitaux et des usines de France.
Ils ne sont pas responsables non plus de la pollution de nos eaux et de l'air.

Alors Messieurs, arrêtons de trouver un bouc émissaire qui n'en est pas un.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 31 Mai 2008 - 0:10

joel rigolat a écrit:
Je pense que pour résoudre (en partie) le problème de l'immigration, il convient de faire une loi qui prévoit qu'un étranger vivant sur notre sol et perdant son emploi perd aussi son droit au séjour... c'est d'ailleurs ce qui se passe dans de nombreux pays extra européens.
Aurons-nous un gouvernement courageux pour faire cette politique ?

Arrêtons de stigmatiser toujours les mêmes, et soyons réalistes.

Un étranger qui perd son travail n'en est pas responsable, pourquoi devrait-on le sanctionner ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 31 Mai 2008 - 0:18

Bien évidemment chacun est libre de dire ce qu'il pense (sinon à quoi servirait ce forum ?) mais cela n'engage en rien l'UPF dont la position sur la question est connue puisque inscrite dans notre Charte et notre manifeste.

Comme tout mouvement, l'UPF compte une aile droite et une aile gauche qui expriment leur vision des choses selon leurs sensibilités mais cela ne correspond pas forcément à la ligne politique générale du mouvement.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 31 Mai 2008 - 0:54

anonyme gaulliste a écrit:
Wings a écrit:
joel rigolat a écrit:
Mon cher Wings, je suis complètement d'accord avec vous.

Je pense que pour résoudre (en partie) le problème de l'immigration, il convient de faire une loi qui prévoit qu'un étranger vivant sur notre sol et perdant son emploi perd aussi son droit au séjour... c'est d'ailleurs ce qui se passe dans de nombreux pays extra européens.
Aurons-nous un gouvernement courageux pour faire cette politique ?

Aucun parti de gouvernement ne fera ça car tout ce que compte la France de gauchistes ou de Français d'origine étrangère non intégrés se lèveront contre une telle loi.

Le but de la gauche dite plurielle est atteint depuis un bon moment, c'est à dire naturaliser et régulariser "à tour de bras" ; ainsi toutes ces personnes qui ne veulent pas être Français, pour autre chose que les avantages, ont à présent le droit de vote et ce poids électoral est assez conséquent pour bloquer toute loi de cette sorte.

Le blocage des frontières et l'intégration "au forceps" ou l'expulsion me paraissent les premières mesures à mettre en place. *** Modéré - Inutile ***


Messieurs,

Je pense que vos positions ne sont pas idéales pour moi. Mais comme nous sommes en démocratie, je vous laisse dire.

Je tenais simplement à rappeler un certain nombre de choses.

L'immigration choisie a toujours existé et vous a beaucoup servi.

Quand on regarde les origines des travailleurs à la chaîne chez Simca devenu PSA et chez Renault, on constate bien là une immigration choisie, car il y a peu de "blancs" français (puisque la couleur de la peau semble être de nos jours la différence entre français et immigrés).

Quand on suit l'actualité du moment, on s'aperçoit que les chefs d'entreprise font venir, par des filières, des employés clandestins, pour faire en sorte de baisser les coûts de production.

Alors, Messieurs, avant de dire que nos soucis viennent de l'immigration ou de ceux qui sont d'origine immigrée, réfléchissez car ils ont bon dos ces arabes et ces noirs mais ils ne sont pas responsables de tout.

Ils ne sont pas responsables de la mauvaise gestion du pays.
Ils ne sont pas responsables de la politique du pays car on n'a encore jamais eu un noir ou un arabe président de la République en France même si on a eu des ministres.
Ils ne sont pas responsables de la fuite des capitaux et des usines de France.
Ils ne sont pas responsables non plus de la pollution de nos eaux et de l'air.

Alors Messieurs, arrêtons de trouver un bouc émissaire qui n'en est pas un.

Vous avez raison tous les trois : une immigration massive et "incontrôlée" est une menace grave pour la cohésion de la Nation et l'équilibre du pays mais cette immigration massive est voulue, facilitée voire même organisée par le patronat.

Maintenant l'immigration est instrumentalisée par les hommes politiques des deux bords (la gauche y voit un ersatz de prolétariat qu'elle naturalise afin d'avoir des électeurs dont elle pense qu'ils lui seront favorables) et la droite fait plaisir à ses amis patrons en faisant pression sur les salaires, et obtient quelques suffrages des milieux populaires grâce à un discours sécuritaire.

D'ailleurs, Brice Hortefeux a lui même admis que certains membres du gouvernement lui ont dit d'y "aller molo" contre les clandestins car les patrons aiment bien la main d'oeuvre bon marché.
Revenir en haut Aller en bas
alexandre



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 31 Mai 2008 - 17:50

Ne faisons pas de l'immigration un sujet tabou.

Il convient de rétablir la vérité : l'immigration massive bouleverse nos modes de vie, menace notre identité et notre héritage spirituel, déstabilise les finances de la Nation et met à mal notre pacte social.

L'immigration massive est aussi une menace pour la stabilité de notre territoire. Je le répète, les banlieues ont flambées en novembre 2005, non pas parce qu'il y a des problèmes sociaux mais tout simplement parce qu'une société multiculturelle est d'essence conflictuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Immigration   Dim 1 Juin 2008 - 13:08

anonyme gaulliste a écrit:
Messieurs,

Je pense que vos positions ne sont pas idéales pour moi. Mais comme nous sommes en démocratie, je vous laisse dire.

Je tenais simplement à rappeler un certain nombre de choses.

L'immigration choisie a toujours existé et vous a beaucoup servi.

Quand on regarde les origines des travailleurs à la chaîne chez Simca devenu PSA et chez Renault, on constate bien là une immigration choisie, car il y a peu de "blancs" français (puisque la couleur de la peau semble être de nos jours la différence entre français et immigrés).

Quand on suit l'actualité du moment, on s'aperçoit que les chefs d'entreprise font venir, par des filières, des employés clandestins, pour faire en sorte de baisser les coûts de production.

Alors, Messieurs, avant de dire que nos soucis viennent de l'immigration ou de ceux qui sont d'origine immigrée, réfléchissez car ils ont bon dos ces arabes et ces noirs mais ils ne sont pas responsables de tout.

Ils ne sont pas responsables de la mauvaise gestion du pays.
Ils ne sont pas responsables de la politique du pays car on n'a encore jamais eu un noir ou un arabe président de la République en France même si on a eu des ministres.
Ils ne sont pas responsables de la fuite des capitaux et des usines de France.
Ils ne sont pas responsables non plus de la pollution de nos eaux et de l'air.

Alors Messieurs, arrêtons de trouver un bouc émissaire qui n'en est pas un.

Je suis d'accord avec toi anonyme gaulliste.

Je suis convaincu que le problème des banlieues est un problème socio-économique et non pas un problème ethnique, comme le dit alexandre.

Tout ce qui arrive est à cause du chômage et du manque d'intégration, pas du fait qu'une personne d'origine maghrébine ait comme voisin de palier une personne d'origine africaine. Ca me parait évident !
Le travail d'intégration n'a pas été (suffisamment) accompli par nos gouvernants depuis 30 ans, ce sont eux les fautifs !

Ca va peut être en surprendre plus d'un, mais il est scientifiquement prouvé qu'un noir et un arabe intégrés ne posent pas de problèmes Rolling Eyes ou en tout cas pas plus qu'un non-immigré.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Immigration   Dim 1 Juin 2008 - 17:56

Je le répète mais mieux vaut trop que pas assez : avant de penser quoi que ce soit sur la question de l'immigration, d'imaginer et de juger le positionnement de l'UPF, j'invite certains à attendre que le programme et les propositions de l'UPF soient fixés.

Tout ce qui est écrit ici est un simple débat entre intervenants de notre forum, je vous invite donc à juger ce sujet comme tel et non comme un débat sur le programme officiel de l'UPF qui n'est pas encore établi.

Merci donc de ne pas dire que notre politique sur l'immigration est trop ou pas assez laxiste.

Sur la question, je souhaite, pour ma part, un programme le plus rassembleur et le plus juste possible.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Dim 1 Juin 2008 - 18:18

El Caganer et alexandre ont parfaitement raison.

Il ne faut pas être dupes : l'immigration est un vrai danger pour la stabilité de notre Nation et l'immigration massive et complètement incontrôlée est LE danger qui nous guette.

Bien évidemment, il ne s'agit pas de rendre l'immigré lui-même responsable de notre situation ou de le désigner comme bouc émissaire mais il faut comprendre que l'immigration a été voulue de longue date par le grand patronat pour trouver une main d'oeuvre bon marché. Ce fut sa riposte aux conquêtes sociales faites par les travailleurs et leurs organisations politiques et syndicales au cours du 20ème siècle...
Le patronat a ainsi créé une concurrence entre travailleurs français et travailleurs immigrés... idem avec l'actuel élargissement sans limites de l'UE...

C'est pourquoi la gauche s'est stratégiquement trompée en se faisant le chantre d'une société multiculturelle et des régularisations massives de tous ceux qui le demandent...
L'immigration est une charge énorme pour notre pays et n'est absolument plus soutenable sur le plan économique ni en terme d'emplois !
L'immigration est aussi une défaite pour les pays d'origine car ils perdent une part importante de leurs bras et de leurs cerveaux qui seraient mieux employés à développer leurs pays qui manquent de tant de choses... l'immigration c'est perdant / perdant.

Il ne faut pas hésiter à sortir du politiquement correct en vigueur depuis trop d'années dans ce pays... désapprouver l'immigration ferait de nous des racistes ? mais en fait aujourd’hui nous n'avons rien à leur proposer que des taudis immondes et le taux de chômage réel (pas celui des statistiques faussées) chez les immigrés est extrêmement élevé...

Quelle solution me direz-vous ? tout simplement en revenir aux valeurs de la République !

Il faut refuser toute distinction entre les citoyens français sous quelques critères que ce soit et, à l'instar de la laïcité, cette liberté de chacun est la seule solution pour que nous vivions tous dans notre République. Les immigrés qui s'intègrent parfaitement (et ils heureusement fort nombreux, j'en connais personnellement) respectent nos lois et respectent notre laïcité... ils ne demandent pas des exemptions particulières dans les écoles, les piscines ou dans le sport.

Je crois que l'immigration est un problème complexe mais il trouve aussi ses origines dans une démission de l'Etat qui hésite et finalement ne fait pas respecter l'ordre républicain dans les cités ou ailleurs.
Certains l'ont bien compris en faisant des grèves de la faim à répétition dans les églises ou ailleurs en alertant les médias et pour ne pas avoir d'"ennuis" les gouvernements successifs de droite ou de gauche cèdent en régularisant progressivement et sans le dire les clandestins.

Une autre solution au problème vient aussi de l’inégalité de développement avec les pays du Sud, il conviendrait que la France, fidèle à ses valeurs d'égalité, prenne la tête des tenants d'un monde plus juste où chaque pays pourrait se développer harmonieusement et donc tarir à la source l'immigration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Lun 2 Juin 2008 - 8:28

Et la coopération au développement de ces pays est la seule solution viable pour leur épanouissement et solutionner le problème de l'immigration massive (car il y aura toujours des flux migratoires).

Sans faire de publicité, ce que pratique la Vendée avec le Bénin est LA solution et je pense qu'elle est applicable à l'échelle du pays. Encore faut-il que le pays à aider le veuille bien, et surtout que cela ne profite pas à un seul groupe local comme c'est souvent le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Ven 20 Juin 2008 - 15:49

Sébastien a écrit:
Sur la question, je souhaite, pour ma part, un programme le plus rassembleur et le plus juste possible.

Pour une politique d'immigration rassemblant la majorité des français ? Et bien, passons à l'immigration zéro.

Comment peut-on expliquer que l'on fasse venir des travailleurs étrangers, alors même qu'il y a des millions de chômeurs français ?
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration   Ven 20 Juin 2008 - 19:13

Pour la France a écrit:
Comment peut-on expliquer que l'on fasse venir des travailleurs étrangers, alors même qu'il y a des millions de chômeurs français ?

Pour la même raison que lors des grèves des transports d'hier dans ma ville, les seuls bus qui roulaient étaient conduits par des Maghrébins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Lun 23 Juin 2008 - 11:55

Cerberux76 a écrit:
Pour la même raison que lors des grèves des transports d'hier dans ma ville, les seuls bus qui roulaient étaient conduits par des Maghrébins...

Je ne sais pas si cette réponse était ironique ou provocatrice mais s'il faut faire venir des Maghrébins pour "casser" les grèves, je crains fort que la démocratie en prenne un sérieux coup et que la xénophobie prenne un envol *** Modéré - Inutile ***.

*** Modéré - Hors sujet *** quand on en arrive à ne plus avoir que la grève pour se faire entendre, il faut pouvoir le faire sans que celle-ci soit annihilée par la possibilité d'utiliser des immigrés en lieu et place des travailleurs français.

Si on prend ce discours au pied de la lettre, cela revient à dire qu'il faudrait écarter tous les Français de leurs postes, les remplacer par des Maghrébins, puis, pourquoi pas, repasser aux horaires de travail du 19ème siècle, le tout payé au "lance-pierre".

Le FN n'est décidément pas mort avec de tels raisonnements.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Immigration   Lun 23 Juin 2008 - 15:07

Cerberux76 a écrit:
Pour la même raison que lors des grèves des transports d'hier dans ma ville, les seuls bus qui roulaient étaient conduits par des Maghrébins...

En effet, le patronat utilise de manière répugnante l'immigration clandestine.

L'émission "Envoyé Spécial" de la semaine dernière sur les sans-papiers était très intéressante : on voyait bien comment des patrons voyous exploitent les sans-papiers pour leur imposer des conditions de travail inhumaines. Un sociologue expliquait avec cynisme (mais hélas c'est la réalité) que les patrons préfèrent les "boubous aux beauf-beauf", soit les clandestins aux couches populaires françaises. Ce drame des sans-papiers montre un visage hideux d'un certain type de patronat qui gagne de l'argent sur l'exploitation des autres.

Les syndicats se trompent cependant de combat en soutenant les sans-papiers, car ils jouent le jeu du patronat.

La principale mesure de lutte contre l'immigration clandestine serait la lutte contre les employeurs de clandestins. Il faut absolument durcir la législation et prévoir de la prison ferme contre ces "patrons-délinquants".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Mar 24 Juin 2008 - 18:12

*** Modéré - Hors sujet ***

Comme vous l'avez dit, l'immigration permet au patronat de faire baisser les salaires et de ne pas respecter les conditions de travail.

Pourquoi donc la gauche soutient-elle l'immigration massive ?

Dès lors, il faut :

- passer d'une immigration familiale à une immigration économique, en restreignant le regroupement familial,
- expulser immédiatement les clandestins,
- contrôler les frontières nationales ,
- dissoudre les associations anti-françaises venant en aide aux clandestins (par exemple, RESF),
- sanctionner les patrons voyous employant des sans-papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration   Mer 25 Juin 2008 - 10:47

Pour la France a écrit:
Pourquoi donc la gauche soutient-elle l'immigration massive ?

L'appui donné par la gauche aux sans-papiers lui permet de se créer un électorat important.

*** Modéré - Hors sujet, cf. topic sur la Nationalité ***
Revenir en haut Aller en bas
alexandre



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Immigration   Sam 28 Juin 2008 - 17:49

Vu l'excès d'immigration dans notre pays, je réaffirme que l'on ne peut pas se permettre de nouveau de parler sans proposer des idées fortes. Nous risquons de voir encore des centres de rétention sombrer dans l'anarchie totale !

Je poursuis mes propositions :

Ce qu'il faut, c'est déjà appliquer la loi pour les clandestins : les immigrés en situation irrégulière sont des délinquants et doivent donc être expulsés du territoire français.

Pour maîtriser l'immigration dite légale : rétablir la double-peine (ça consiste à éloigner du territoire français des délinquants d'origine étrangère dangereux), limiter l'immigration de travail (1.900.000 chômeurs en France ! il ne faut pas oublier !), raccourcir les durées de séjour des immigrés sur notre territoire *** Modéré - Hors sujet ***

Ne laissons pas ce sujet entre les mains des extrémistes ! L'immigration ne doit plus être un sujet tabou !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immigration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Immigration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Cité de l’immigration
» [Grand Thème] Immigration, sans papiers, travail clandestin
» l'immigration "choisie", un exemple espagnol
» MESURES IMMIGRATION ARABIE SAOUDITE ET EMIRATS
» Drame de l'immigration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: L'UPF en action :: Programme de l'UPF-
Sauter vers: