Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   Ven 19 Jan 2007 - 18:05

Sébastien NANTZ, Président de l'UPF et moi-même, participerons au grand buffet républicain suivi d’une réunion publique qui seront organisés par Nicolas DUPONT-AIGNAN au Gymnase JAPY (Paris 11ème) le dimanche 28 janvier 2007.

Le programme en sera le suivant :

11H30 : accueil et présentation des comités de soutien

12H30 : buffet républicain (participation aux frais : 10 euros, gratuit pour les étudiants)

14H : réunion publique (ouvert à tous – gratuit)

14H30 : interventions politiques

15H : discours de clôture de Nicolas DUPONT-AIGNAN

---------------------

Nous vous invitons à venir nombreux partager ce grand moment de la campagne présidentielle en notre compagnie.

Cela sera l'occasion de soutenir le seul candidat qui puisse représenter dans cette campagne les idées gaullistes et républicaines mais également l'occasion de nous rencontrer, deux mois après le lancement de l'UPF.

Pour les autres, bien entendu, nous vous tiendrons informés du déroulement de ce rassemblement et de ses suites.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   Lun 22 Jan 2007 - 22:24

Je viendrai dimanche prochain. Faut-il réserver à l'avance pour le repas ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   Mar 23 Jan 2007 - 6:21

El Caganer a écrit:
Je viendrai dimanche prochain. Faut-il réserver à l'avance pour le repas ?

C'est préférable. Ce sera 10€ par personne et je vous conseille de prévenir dès aujourd'hui, normalement la date limite était ce lundi mais ça m'étonnerait fort qu'ils refusent une personne de plus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   Lun 29 Jan 2007 - 21:20

Sébastien a écrit:
C'est préférable. Ce sera 10€ par personne et je vous conseille de prévenir dès aujourd'hui, normalement la date limite était ce lundi mais ça m'étonnerait fort qu'ils refusent une personne de plus. Wink

C'était sympa à Japy, il y avait une bonne ambiance...

En tout cas NDA était vraiment convaincant, espérons qu'il aura les 500 signatures !
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Français, reprenez le pouvoir !   Lun 29 Jan 2007 - 22:53






Un NDA serein et combatif, tels sont les principaux enseignements de la réunion réussie qui s’est tenue hier au Gymnase Japy à Paris 11ème.

Plus de 1000 personnes, dont le bureau de l’UPF presque au grand complet (bon rétablissement à Philippe, notre trésorier, resté à son domicile pour cause de maladie…) ont assisté au premier rassemblement national de la campagne de NDA.

Comme il fallait retenir un axe fort à son discours, la presse a majoritairement mis en exergue l’appel de NDA à « tous les Français qui ont voté non » à la Constitution européenne à « se rassembler » derrière lui.

Mais il serait réducteur de résumer son discours-projet à cela, tant ses trois axes de campagne (le rassemblement ; le progrès social ; l’indépendance nationale) sont autant de lignes directrices incontournables pour réussir le changement en profondeur de notre pays.

C’est pourquoi, principalement pour les absents de ce grand meeting, je crois utile de renvoyer vers l’intégralité de ce (long) discours ci-dessous :

http://www.nda2007.fr/spip.php?article630

Il reste, pour tous ses soutiens, à se mobiliser pour :

1/ Permettre que ce choix gaulliste et républicain, défendu par NDA, soit présent le 22 avril au 1er tour de l’élection présidentielle en prenant son bâton de pèlerin pour expliquer aux maires la nécessité de cette candidature. Travail ingrat mais incontournable !

2/ Constituer dans toute la France, dans chaque région et/ou département des relais efficaces pour diffuser et porter le message de NDA. Parce que tout viendra de la base et non de Paris, parce que tout viendra du peuple et non des élites, il est primordial de travailler sur le terrain chaque jour, chaque semaine qui passe… L’équipe de campagne nationale est motivée et disponible pour permettre la réussite de cette lourde tâche, souhaitons que cela perdure durant 3 mois !

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   Mar 30 Jan 2007 - 7:54

J'en profite pour diffuser le très bon discours de notre compagnon Raphael Dargent.

Citation :
Intervention du 28 janvier 2007
Banquet républicain pour la campagne de NDA
(Gymnase Japy – Paris 11ème)


Mes amis,

Je voudrais avec vous dénoncer une imposture. J’entends, dans cette campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy citer de Gaulle. Et je vois certains autour de lui, les uns ambitieux, les autres amnésiques ou aveugles, croire à cette imposture. Qu’on m’explique comment, celui-là même qui fustige l’arrogance française en politique étrangère, celui-là même qui approuva avec enthousiasme la Constitution européenne et souhaite son retour, celui-là même qui défend la privatisation d’EDF-GDF, qui nous promet la discrimination positive et la modification de la loi de 1905, peut aujourd’hui sans scrupule convoquer les mannes du Général et se revendiquer de son héritage? Les discours, aussi lyriques et bien intentionnés qu’ils soient, n’engagent que ceux qui les croient ! Les mots sont une chose, et ce n’est pas la première fois qu’on les trahirait, mais les actes en sont une autre. Oui, il y a des vrais, et il y a des faux gaullistes !

Le gaullisme, ce n’est pas le libéralisme ! Le gaullisme, ce n’est pas le communautarisme ! Le gaullisme, ce n’est pas l’européisme ! Le gaullisme, ce n’est pas l’atlantisme ! A lire Edouard Balladur et d’autres, le gaullisme pourrait se réduire à un simple pragmatisme ! Allons, qui peut croire cette blague ? De Gaulle était certes pragmatique mais il était surtout patriote, il était surtout républicain ! Le gaullisme, c’est une philosophie de l’action au service de grands principes : la souveraineté nationale, l’autorité de l’Etat, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Le gaullisme, c’est encore le souci de l’Homme et de la justice sociale. Bref, le gaullisme, c’est la grande synthèse nationale, c’est tenir ensemble les deux fondements de la politique française : l’indépendance nationale et la justice sociale ! Ainsi le gaullisme n’est-il ni conservateur ni progressiste, il est les deux à la fois ! Fidèle à la tradition et soucieux de modernité, attaché à l’ordre mais ouvert au mouvement !
Nicolas Dupont-Aignan est aujourd’hui le véritable candidat gaulliste ; il n’y en a pas d’autres. Faut-il être peu conséquent ou bassement intéressé, faut-il avoir si peu de scrupules pour renier ses convictions et soutenir aujourd’hui Nicolas Sarkozy et non pas Nicolas Dupont-Aignan !

En rompant avec l’UMP, Nicolas Dupont-Aignan a fait la démonstration de son courage et de sa cohérence politiques. Là est la véritable rupture ! Certes, la bataille électorale sera rude, mais on gagne toujours à rester fidèle à ses convictions profondes. C’est là la leçon du général de Gaulle. « Se hisser sur les sommets, écrivait-il, et ne plus jamais les quitter. » Oui, cher Nicolas, tu as le courage de marcher sur cette ligne de crête. Pour cela, les Français te reconnaîtront et là-haut nous marcherons avec toi.

Elire un président de la République, ce n’est pas investir un Chef de parti ! C’est reconnaître l’Homme de la Nation, celui qui, au-delà des querelles partisanes, bousculant le clivage gauche-droite, voit l’essentiel et rassemble les Français sur la France ! Il n’y pas un peuple de gauche, il n’y a pas un peuple de droite : il y a un peuple français qui veut aller de l’avant et continuer à espérer en l’avenir, pour son pays et pour ses enfants ! Nicolas Dupont-Aignan peut aujourd’hui construire ce rassemblement !

Enfin, si élire un Président de la République, ce n’est pas élire une simple icône, maîtresse en gaffes, bévues et boulettes, ce n’est pas non plus élire un Super-premier Ministre, fût-il hyperactif ! La fonction présidentielle, telle que l’a voulue le Général, est celle d’un arbitre national, « monarque républicain » diront certains, qui fixe le cap et ouvre des perspectives, en s’appuyant toujours sur le peuple, et ne craint pas, le cas échéant, de tirer les conséquences politiques d’un désaveu populaire, car la légitimité et l’autorité ne vont jamais longtemps sans la responsabilité. C’est cette place et ce rôle de Chef de l’Etat que Nicolas Dupont-Aignan peut incarner face aux autres candidats, en tête desquels Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, qui veulent affaiblir la fonction présidentielle et préparent déjà le retour aux errements d’un parlementarisme effréné.

C’est donc fort simple, mes amis. Ces raisons sont suffisantes. Je soutiens Nicolas Dupont-Aignan, le Cercle Jeune France que je préside et la revue Libres que je dirige, soutiennent Nicolas Dupont-Aignan, mes amis de L’Union Gaulliste que je salue ici, soutiennent Nicolas Dupont-Aignan !

J’appelle toutes les associations et mouvements que je côtoie depuis plusieurs années, qu’ils se définissent comme gaullistes, comme républicains, ou autrement, et qui sont tous patriotes, de droite comme de gauche, à faire de même. Pour quel motif, au nom de quel faux prétexte, pourrait-on aujourd’hui hésiter ? Ce serait faire preuve d’une grande inconséquence politique et d’un grave manquement à la France. Aidons Nicolas Dupont-Aignan à être candidat, aidons-le à obtenir les parrainages nécessaires, tractons, affichons, portons sa voix dans cette campagne, et au-delà des présidentielles, aidons-le à construire enfin ce vaste rassemblement des patriotes et des républicains. Mes amis, le combat, c’est maintenant !


Dernière édition par le Mar 30 Jan 2007 - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: L'Huma abandonne le rouge pour le vert de la jalousie !   Mer 31 Jan 2007 - 11:45

Christof. a écrit:
Comme il fallait retenir un axe fort à son discours, la presse a majoritairement mis en exergue l’appel de NDA à « tous les Français qui ont voté non » à la Constitution européenne à « se rassembler » derrière lui.

Heureuse surprise : les communistes sont jaloux du succès de NDA ! Laughing

En tout cas, ils sentent bien le danger de la candidature NDA car c'est avec un sourire aux lèvres que nous pouvions lire dans l'Humanité datée d'hier : "Récupération - Dupont-Aignan kidnappe le « non »" et de rajouter : "[...]bien qu’ayant claqué la porte de l’UMP la veille du sacre de Sarkozy, le député de l’Essonne n’en reste pas moins un digne représentant de la droite. Même si on peut lui accorder le label gaulliste."

Bref le raisonnement est simple, pour les communistes, NDA est issu de l'UMP donc c'est un ennemi, il serait idéologiquement inconcevable de tenter de voir plus loin que ça et d'écrire autre chose !

Trop à droite pour les communistes, trop à gauche pour les libéraux (Voir La Page Libérale où il est considéré comme un personnage nuisible) NDA provoque tout simplement les mêmes réactions qui ont émaillé le parcours du Général De Gaulle...

Ce dernier n'avait-il pas lancé aux journalistes, le 15 décembre 1965 :
Citation :
"[...]Vous me dites : à droite, on dit que je fais une politique de gauche au-dehors ; à gauche, du reste vous le savez bien, on dit : de Gaulle, il est là pour la droite, pour les monopoles, pour je ne sais quoi. Le fait que les partisans de droite et les partisans de gauche déclarent que j’appartiens à l’autre côté, prouve précisément ce que je vous dis, c’est-à-dire que, maintenant comme toujours, je ne suis pas d’un côté, je ne suis pas de l’autre, je suis pour la France."

L'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement, pour NDA c'est le plus beau car il se place dans les pas du fondateur de la Vème République...

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'UPF au RDV du Rassemblement Républicain du 28/01 à PARIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» rassemblement harley a rouen
» Un rassemblement pour la planète
» Rassemblement Normand à l'invitation d'Hervé Morin.
» Rassemblement de Magmas à l'EST du village....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: L'UPF et les échéances de 2007-
Sauter vers: