Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouvement Jacobin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Mouvement Jacobin   Ven 5 Oct 2007 - 16:08

Chers amis gaullistes, laissez-moi vous citer François Furet ! Cette citation vous concerne !

François Furet a écrit:
« L’élasticité sémantique du terme, dans la politique française de cette fin du XXème siècle, témoigne de ce travail du temps. Jacobinisme ou jacobin peuvent y désigner, selon les cas, des prédilections très diverses : l’indivisibilité de la souveraineté nationale, la vocation de l’Etat à transformer la société, la centralisation gouvernementale et administrative, l’égalité des citoyens garantie par l’uniformité de la législation, la régénération des hommes par l’école républicaine, ou simplement le goût sourcilleux de l’indépendance nationale. Dans cette nébuleuse de sens domine toujours la figure centrale de l’autorité publique souveraine et indivisible, dominant la société civile ; ce qui est après tout un paradoxe, s’il est vrai que l’histoire du club des Jacobins est celle d’une incessante usurpation sur la Convention, régulièrement investie de la souveraineté du peuple par l’élection de septembre 1792. Mais ce paradoxe – outre qu’il en dit peut-être long sur la faiblesse de la tradition juridique en France et sur la tyrannie vague des souvenirs historiques – exprime aussi au bout de deux siècles une espèce d’embourgeoisement du jacobinisme, passé de l’état de patrimoine révolutionnaire au statut de propriété nationale. Parvenu à ce stade éminent de dignité historique, le concept a perdu tout caractère subversif et aussi, comme on l’a vu, tout sens précis ; mais en évoquant dans les mentalités les vertus d’un Etat fort, porteur du progrès et figure imprescriptible de la nation, il permet de joindre sa tradition à celle qui l’a précédée et à celle qui l’a suivie, et de recoudre ce que la Révolution avait déchiré : formant un pont entre l’ancienne monarchie et l’Etat napoléonien, la tradition jacobine retrouve un air de famille. Si bien qu’elle peut aussi faire une place à la droite et diviser la gauche ; plaire aux gaullistes comme aux communistes, et tracer une ligne de démarcation à l’intérieur du parti socialiste. »

(François Furet et Mona Ozouf, Dictionnaire critique de la Révolution française, Idées, Champs Flammarion, p.243)

Je vous propose donc de venir faire un tour sur le forum du Mouvement Jacobin.
Sur ce forum, l'objectif est de faire se rencontrer des jacobins de gauche (communistes, socialistes, MRC) et des jacobins de droite (gaullistes). Merci.

http://republicain.hostarea.org/
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Ven 5 Oct 2007 - 18:28

Intéressant, je n'avais jamais entendu parler des jacobins, mais je vais me pencher dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Julien.G



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Ven 5 Oct 2007 - 20:46

Bonsoir,

Serait-il possible que vous présentiez votre mouvement SVP ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Ven 5 Oct 2007 - 21:51

J'ai lu votre citation et elle dit de belles choses, comme l'a dit le Général.

Vous êtes jacobin alors si je comprends bien.

Une question : pourquoi les jacobins n'ont pas réussi à s'allier comme c'est également le cas des royalistes et des gaullistes.

Pour une simple raison, l'Histoire et malheureusement la non volonté des uns et des autres de pardonner.

Les royalistes, je commence par eux, tant que les Légitimistes ne pardonnerons pas aux Orléanistes la condamnation par un certain Philippe de Louis XVI et bien pas d'union possible entre eux.
Idem pour les Jacobins, entre ceux qui étaient pour Robespierre et ceux qui étaient proches de Lafayette, si aucun ne pardonne pas d'union.
Pour les gaullistes c'est la même chose, comment voulez vous que ceux qui étaient pour Chaban Delmas et ceux qui étaient pour Chirac puissent s'unir, si les uns et les autres en veulent encore à la prise de position en 1974 de Chirac qui a ainsi donné naissance aux néo gaullistes.

Moi je suis pour une grande union sans rancunes, le passé est le passé et sachons pardonner.
La seule contrainte est d'être, pour appartenir à l'UPF, selon moi : Patriote (donc aimer son pays) et non Nationaliste (détester le pays des autres) et vouloir la troisième voie.

En tout cas Jacobin "Montagnard" (oui j'aime bien ce nom, qui leur vient de leur situation dans l'assemblée tout en haut, sans distinction de la droite et de la gauche) soyez le bienvenu et sachez que nous voulons ici l'union de tous ceux qui aiment la France ... et j'en profite pour lancer un appel à nos bonapartistes Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Les jacobins   Ven 5 Oct 2007 - 22:14

Julien.G a écrit:
Bonsoir,

Serait-il possible que vous présentiez votre mouvement SVP ?

Merci.

Historiquement, les jacobins sont apparus en mai 1789. Ils ont été appelés jacobins car ils se réunissaient dans la bibliothèque du couvent des Jacobins, rue Saint-Honoré. En novembre 1794, la Convention thermidorienne ordonne la fermeture du club des jacobins. Aujourd'hui, ce couvent n'existe plus. A sa place, nous trouvons le centre commercial de la place Saint-Honoré !

Dans la France de 2007, des milliers de Français sont jacobins sans le savoir ! Donc, nous souhaitons faire se rencontrer des jacobins de gauche (communistes, socialistes, MRC...) et des jacobins de droite (gaullistes...) Bien sûr, chacun restera lui-même, avec son histoire, ses idées, ses priorités. Il ne s'agit pas de gommer nos différences. Mais nous avons vocation à combattre côte à côte. Aujourd'hui, ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous sépare. Nous avons les mêmes valeurs.

Je répète quelles sont les valeurs du jacobinisme selon François Furet :
- l’indivisibilité de la souveraineté nationale,
- la vocation de l’Etat à transformer la société,
- la centralisation gouvernementale et administrative,
- l’égalité des citoyens garantie par l’uniformité de la législation,
- la régénération des hommes par l’école républicaine,
- le goût sourcilleux de l’indépendance nationale.

Nous étions du même côté de la barrière dans la Résistance.
Nous étions du même côté de la barrière le 30 août 1954 pour lutter contre la CED.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur Maastricht.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur la Constitution européenne.
Nous étions du même côté de la barrière la semaine dernière pour lutter contre le protocole de Londres.

Demain, nous combattrons côte à côte pour la patrie.

J'espère !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Ven 5 Oct 2007 - 22:18

Instit a écrit:
Historiquement, les jacobins sont apparus en mai 1789. Ils ont été appelés jacobins car ils se réunissaient dans la bibliothèque du couvent des Jacobins, rue Saint-Honoré. En novembre 1794, la Convention thermidorienne ordonne la fermeture du club des jacobins. Aujourd'hui, ce couvent n'existe plus. A sa place, nous trouvons le centre commercial de la place Saint-Honoré !

Dans la France de 2007, des milliers de Français sont jacobins sans le savoir ! Donc, nous souhaitons faire se rencontrer des jacobins de gauche (communistes, socialistes, MRC...) et des jacobins de droite (gaullistes...) Bien sûr, chacun restera lui-même, avec son histoire, ses idées, ses priorités. Il ne s'agit pas de gommer nos différences. Mais nous avons vocation à combattre côte à côte. Aujourd'hui, ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous sépare. Nous avons les mêmes valeurs.

Je répète quelles sont les valeurs du jacobinisme selon François Furet :
- l’indivisibilité de la souveraineté nationale,
- la vocation de l’Etat à transformer la société,
- la centralisation gouvernementale et administrative,
- l’égalité des citoyens garantie par l’uniformité de la législation,
- la régénération des hommes par l’école républicaine,
- le goût sourcilleux de l’indépendance nationale.

Nous étions du même côté de la barrière dans la Résistance.
Nous étions du même côté de la barrière le 30 août 1954 pour lutter contre la CED.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur Maastricht.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur la Constitution européenne.
Nous étions du même côté de la barrière la semaine dernière pour lutter contre le protocole de Londres.

Demain, nous combattrons côte à côte pour la patrie.

J'espère !

Tout ceci me semble bien et pas éloigné de nous.

Bon seule, rectification de taille : être gaulliste ce n'est pas être de droite Wink , c'est à la fois la droite, le centre et la gauche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Julien.G



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Sam 6 Oct 2007 - 8:01

Instit a écrit:
Historiquement, les jacobins sont apparus en mai 1789. Ils ont été appelés jacobins car ils se réunissaient dans la bibliothèque du couvent des Jacobins, rue Saint-Honoré. En novembre 1794, la Convention thermidorienne ordonne la fermeture du club des jacobins. Aujourd'hui, ce couvent n'existe plus. A sa place, nous trouvons le centre commercial de la place Saint-Honoré !

Dans la France de 2007, des milliers de Français sont jacobins sans le savoir ! Donc, nous souhaitons faire se rencontrer des jacobins de gauche (communistes, socialistes, MRC...) et des jacobins de droite (gaullistes...) Bien sûr, chacun restera lui-même, avec son histoire, ses idées, ses priorités. Il ne s'agit pas de gommer nos différences. Mais nous avons vocation à combattre côte à côte. Aujourd'hui, ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous sépare. Nous avons les mêmes valeurs.

Je répète quelles sont les valeurs du jacobinisme selon François Furet :
- l’indivisibilité de la souveraineté nationale,
- la vocation de l’Etat à transformer la société,
- la centralisation gouvernementale et administrative,
- l’égalité des citoyens garantie par l’uniformité de la législation,
- la régénération des hommes par l’école républicaine,
- le goût sourcilleux de l’indépendance nationale.

Nous étions du même côté de la barrière dans la Résistance.
Nous étions du même côté de la barrière le 30 août 1954 pour lutter contre la CED.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur Maastricht.
Nous étions du même côté de la barrière lors du référendum sur la Constitution européenne.
Nous étions du même côté de la barrière la semaine dernière pour lutter contre le protocole de Londres.

Demain, nous combattrons côte à côte pour la patrie.

J'espère !

Merci de cette présentation qui regroupe en son sein des éléments historiques et politiques.

Concrètement que fait le mouvement jacobin en ce qui concerne l'action politique ? Quels sont vos objectifs à court terme et moyen terme ? Comment comptez-vous agir contre le futur traité européen ? Quelles sont vos zones d'implantation militante ? Accepteriez-vous de rencontrer d'autres responsables de mouvements politiques en vue de travailler en étroite collaboration avec eux ?

Bien cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: L'union   Sam 6 Oct 2007 - 8:37

anonyme gaulliste a écrit:
J'ai lu votre citation et elle dit de belles choses, comme l'a dit le Général.

Vous êtes jacobin alors si je comprends bien.

Une question : pourquoi les jacobins n'ont pas réussi à s'allier comme c'est également le cas des royalistes et des gaullistes.

Pour une simple raison, l'Histoire et malheureusement la non volonté des uns et des autres de pardonner.

Les royalistes, je commence par eux, tant que les Légitimistes ne pardonnerons pas aux Orléanistes la condamnation par un certain Philippe de Louis XVI et bien pas d'union possible entre eux.
Idem pour les Jacobins, entre ceux qui étaient pour Robespierre et ceux qui étaient proches de Lafayette, si aucun ne pardonne pas d'union.
Pour les gaullistes c'est la même chose, comment voulez vous que ceux qui étaient pour Chaban Delmas et ceux qui étaient pour Chirac puissent s'unir, si les uns et les autres en veulent encore à la prise de position en 1974 de Chirac qui a ainsi donné naissance aux néo gaullistes.

Moi je suis pour une grande union sans rancunes, le passé est le passé et sachons pardonner.
La seule contrainte est d'être, pour appartenir à l'UPF, selon moi : Patriote (donc aimer son pays) et non Nationaliste (détester le pays des autres) et vouloir la troisième voie.

En tout cas Jacobin "Montagnard" (oui j'aime bien ce nom, qui leur vient de leur situation dans l'assemblée tout en haut, sans distinction de la droite et de la gauche) soyez le bienvenu et sachez que nous voulons ici l'union de tous ceux qui aiment la France ... et j'en profite pour lancer un appel à nos bonapartistes Wink .

Anonyme gaulliste, je suis d'accord avec tout ce que tu viens d'écrire, à 100 %.

J'ai une hypothèse : les bonapartistes et les jacobins ont beaucoup de valeurs en commun.
Jusqu'à l'âge de 30 ans, Napoléon Bonaparte était jacobin. Il était même un jacobin très radical. Je cite François Furet :

François Furet a écrit:
"Napoléon a déjà 24 ans (dans trois ans, on dira : il n'a que 27 ans !) ; il est capitaine d'artillerie sans avoir encore rien fait. Sa rencontre avec la France nouvelle se fait, comme le reste, par hasard, mais à l'époque qui désignera pour toujours les vrais partisans de la Révolution, ceux qui ont brûlé leurs vaisseaux, par opposition à ses amis tièdes : l'été 1793. C'est le moment où Napoléon devient non seulement montagnard, mais robespierriste. Il rédige en août 1793 une brochure d'actualité contre les fédéralistes qui ont porté la guerre civile dans le Midi : texte sans originalité, fait d'un dialogue entre un militaire, un Nîmois, un négociant marseillais et un fabricant de Montpellier sur la révolte fédéraliste à Marseille, et où le militaire plaide le salut public ; mais document essentiel puisqu'il date l'entrée du capitaine d'artillerie corse dans l'histoire de la Révolution ; c'est par là que Napoléon Bonaparte apparaît dans l'histoire de France, avec un passeport jacobin.

Qu'est-ce qui lui plaît tant, à ce jeune officier, dans ces mois terribles ? Probablement ce qui s'y accorde à son tempérament et à ses goûts. L'énergie à l'antique du gouvernement, l'autorité sans limites du pouvoir, et puis la carrière ouverte aux talents, le métier militaire honoré s'il est victorieux, les promesses de l'égalité dans une profession encombrée encore d'aristocrates à particules et de préjugés. En servant la dictature montagnarde, qui a pris à Marseille les traits d'un compatriote corse, Saliceti, il suit à la fois ses penchants et ses intérêts. Toulon repris aux Anglais grâce à ses conseils, le 17 décembre 1793, le voici général de brigade ; en février 1794, commandant de l'artillerie de l'armée d'Italie, à l'offensive contre les Autrichiens. En le mettant provisoirement à l'écart, et même quelques semaines en prison, les hommes de Thermidor confirment sa réputation de général robespierriste.
"

(Dictionnaire critique de la Révolution française, Acteurs, Champs Flammarion, p.56)


Par la suite, Napoléon Bonaparte sera de moins en moins jacobin : il deviendra bonapartiste ! ! !

En tout cas, nos adversaires fédéralistes garderont le pouvoir tant que nous serons divisés.
Ils ont 20 ans d'avance sur nous : dès juin 1988, ils ont vu que la vraie ligne de démarcation ne passaient plus entre la gauche et la droite. Ils ont vu que la vraie ligne de démarcation était entre :

- les partisans de l'indépendance nationale, de la souveraineté nationale

- les partisans d'une Europe supranationale.

Ils en ont tiré les conséquences. Dès juin 1988, Mitterrand et Rocard ont pris dans leur gouvernement 10 anciens ministres de Giscard ou parlementaires de droite. Ils ont fait l'union, eux.

Julien.G a écrit:
Merci de cette présentation qui regroupe en son sein des éléments historiques et politiques.

Concrètement que fait le mouvement jacobin en ce qui concerne l'action politique ? Quels sont vos objectifs à court terme et moyen terme ? Comment comptez-vous agir contre le futur traité européen ? Quelles sont vos zones d'implantation militante ? Accepteriez-vous de rencontrer d'autres responsables de mouvements politiques en vue de travailler en étroite collaboration avec eux ?

Bien cordialement,

Julien G., bien entendu, nous sommes prêts à rencontrer tout le monde !

En ce qui concerne nos zones d'implantation militante, il y a un malentendu. Nous ne sommes pas un parti politique. Dans la France de 2007, les familles politiques existent. Les partis politiques existent. Et c'est tant mieux ! Nous faisons avec. Nous avons une ambition modeste : réussir à faire se rencontrer des français de gauche et des français de droite pour combattre côte à côte. Chacun restera qui il est.

Le Mouvement Jacobin veut simplement être un lieu, parmi d'autres lieux, où pourraient se rencontrer les français attachés à l'indépendance, à la souveraineté de la France. C'est tout. Si nous arrivons à nous mettre d'accord sur des actions concrètes, nous aurons rempli notre mission.
Nous essayons simplement de coordonner les partis politiques patriotes, de les faire se rencontrer, d'essayer d'organiser l'opposition à l'Europe supranationale. Ni plus, ni moins.

Pour finir, je précise que je ne suis pas un organisateur du Mouvement Jacobin. Je ne suis qu'un participant à son forum. J'habite un département rural, la Dordogne. Je suis un anonyme isolé dans sa campagne ! Je cherche comment aider ma patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Sam 6 Oct 2007 - 10:52

anonyme gaulliste a écrit:
... et j'en profite pour lancer un appel à nos bonapartistes Wink .

Cher anonyme, les bonapartistes ont reçu le message 5/5 ... bientôt nous serons fixés... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Julien.G



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Sam 6 Oct 2007 - 11:03

Instit a écrit:
Julien G., bien entendu, nous sommes prêts à rencontrer tout le monde !

En ce qui concerne nos zones d'implantation militante, il y a un malentendu. Nous ne sommes pas un parti politique. Dans la France de 2007, les familles politiques existent. Les partis politiques existent. Et c'est tant mieux ! Nous faisons avec. Nous avons une ambition modeste : réussir à faire se rencontrer des français de gauche et des français de droite pour combattre côte à côte. Chacun restera qui il est.

Le Mouvement Jacobin veut simplement être un lieu, parmi d'autres lieux, où pourraient se rencontrer les français attachés à l'indépendance, à la souveraineté de la France. C'est tout. Si nous arrivons à nous mettre d'accord sur des actions concrètes, nous aurons rempli notre mission.
Nous essayons simplement de coordonner les partis politiques patriotes, de les faire se rencontrer, d'essayer d'organiser l'opposition à l'Europe supranationale. Ni plus, ni moins.

Pour finir, je précise que je ne suis pas un organisateur du Mouvement Jacobin. Je ne suis qu'un participant à son forum. J'habite un département rural, la Dordogne. Je suis un anonyme isolé dans sa campagne ! Je cherche comment aider ma patrie.

Merci de vos précisions. Bonne chance pour votre mission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   Sam 6 Oct 2007 - 16:52

Bureau National F.B. a écrit:
Cher anonyme, les bonapartistes ont reçu le message 5/5 ... bientôt nous serons fixés... Very Happy

Ce serait un honneur pour moi de faire un grand chemin avec vous sunny et Sébastien.

Pour en revenir au sujet, le regroupement de toutes les tendances ne pourra se faire que si les uns et les autres pardonnent les erreurs du passé effectuées par des personnes n'ayant plus d'influence.

Après de moultes recherches et errances, je pense que ce lieu prouve, avec les gens venant ici (gaullistes, jacobins, bonapartistes...), que la grande union pour l'intérêt de notre pays est possible, la seule et unique condition étant d'oublier les différents du passé et penser à la cause commune du futur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvement Jacobin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvement Jacobin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvement Révolutionnaire Humaniste
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Université populaire du Mouvement Démocrate
» Mouvement 20 Fevrier
» PagesJaunes.fr : Le Mouvement Démocrate invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Divers :: Liens-
Sauter vers: