Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une politique souverainiste et écologiste pour la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Une politique souverainiste et écologiste pour la France   Jeu 15 Nov 2007 - 19:15

Joël RIGOLAT, trésorier de l'UPF, nous offre une analyse percutante, à la fois sur le souverainisme et l'écologie, dans un texte que je reproduis ci-dessous.

Combats que l'UPF entend mener car une autre politique est plus que jamais nécessaire (Cf. le sujet lancé par Christophe en février dernier : Agir pour le climat et l'avenir...)

Etant inscrit sur le forum, Joël répondra à toutes les questions que vous souhaitez lui poser.

Bonne lecture.

Citation :
Une politique souverainiste et écologiste pour la France


Situation actuelle de l’environnement en France et dans le monde

Inondations, effets de serre, vache folle, de nombreuses catastrophes écologiques touchent au cœur de notre vie quotidienne Elles sont la conséquence de choix fait au nom de la seule efficacité économique au détriment de notre qualité de vie. Aujourd’hui nous sommes au bord du précipice et nous sommes au bord de la rupture des grands équilibres écologiques de la planète qui menace la survie même de l’espèce humaine. La mondialisation économique réalisée par et pour quelques grandes entreprises multinationales qui dominent les gouvernements et l’Union Européenne. L’UE a ainsi imposé à notre agriculture l’arasement des haies, la suppression de l’élevage traditionnel et naturel, les animaux martyrisés dans les élevages traditionnels pour augmenter la productivité et les rendements au détriment de la qualité.

Le Souverainisme

Le souverainisme c’est l’idée que chaque peuple a le droit de maîtriser son destin. Le souverainisme est donc indissociable de la défense de notre environnement et de notre cadre de vie ce n’est pas un nationalisme centralisateur au contraire, c’est l’aspect positif de la lutte contre la mondialisation qui standardise tout au niveau européen et mondial. Il suffit de voir le nombre de chapitres et de règlements impressionnants pour les pays candidats à l’UE pour rependre à leur compte l’acquis communautaire.

Souveraineté alimentaire

Après les farines animales, la vache folle, les OGM, il convient de revendiquer la souveraineté alimentaire des peuples et notamment du peuple français. Nous défendons une agriculture paysanne de nos terroirs alliant qualité et maintien des exploitations agricoles à taille humaine. Il convient de rapprocher les consommateurs des producteurs. Il convient aussi d’établir une véritable préférence alimentaire en faveur des produits biologiques au détriments des produits industriels ainsi dans nos écoles, pour nos enfants, je propose un plan sur plusieurs années pour que dans l’ensemble de nos cantines scolaires les produits biologiques de qualité aient seuls le droit d’être proposé à nos enfants.
Je propose de réformer la TVA quelle soit différenciée en fonction de la distance entre le lieu de production et le lieu de consommation. Nous pourrions aller jusqu’à la détaxation des produits locaux les plus nécessaire aux besoins des hommes. Ainsi nous lutterons mieux contre la spécialisation des territoires qui impliquent des déplacements toujours plus nombreux, parfois dangereux donc polluants et dispendieux en énergie. Le souverainisme alimentaire permet des économies d’énergie sur une grande échelle.

Equilibre Ville et campagne, une nouvelle approche de l’aménagement du territoire

Nous devons revoir sur l’ensemble du territoire français, l’équilibre entre la ville et la campagne. Nous refusons cette France défigurée sur concentrée d’un côté dans les villes et les banlieues avec tous les problèmes d’insécurité et de violences urbaines, et de l’autre une France désertifiée dans de nombreux espaces tel en Lozère ou dans le Cantal. Nous voulons mieux satisfaire les désirs des français en matière d’habitat et développement massivement les transports en commun notamment le ferroviaire qui doit redevenir une priorité. Evidemment cela remet en cause la politique de la SNCF et l’Etat actuel qui favorise le TGV dans une concurrence effrénée avec l’avion. Alors que le train ne devrait pas avoir un tel objet mais devrait d’abord satisfaire les besoins en déplacements locaux et régionaux.
Au niveau ministériel, l’aménagement du territoire devrait être obligatoirement englobé dans le même ministère que celui de l’écologie et du développement durable et munis d’importants moyens financiers. Cette obligation pourrait se faire à travers le vote d’une loi organique définissant les compétences des différents ministères.

Equilibre écologique au service de la vie

Il convient de développer les économies d’énergie renouvelables locales tel le solaire ou l’éolien, la biomasse, les piles à combustible ; tant dans les équipements collectifs, les immeubles d’habitation dans les villes que dans les maisons individuelles
Les biocarburants devraient être favorisées à grande échelle par une politique forte en ce domaine dans les transports individuels et collectifs sur route. Cela permettrait aussi de faire régresser l’effet de serre qui menace notre planète et tous les êtres vivants qui s’y trouvent actuellement. Nous serons plus libre si nous obéissons au loi de la nature qu’en les transgressant sans cesse et qui provoqueront inéluctablement de plus en plus de catastrophes écologiques et climatiques de plus en plus fortes.

La Mondialisation, source première des désordres écologiques actuels

La mondialisation actuelle purement économique représente la source principale des graves atteintes à notre environnement. C’est donc contre elle qui convient de se battre afin de retourner aux causes profondes de la crise écologique majeure que vit notre planète à l’heure actuelle.
C’est bien pourquoi la France doit recouvrer sa souveraineté nationale qui lui permettra de réaliser cette politique dans notre pays et d’en montrer ainsi la nécessité au niveau européen et mondial. La France ne doit pas se contenter de beaux discours sur l’écologie et le développement durable dans les forums internationaux mais montrer elle-même l’exemple au monde. La France n’en sera que mieux écoutée, admirée et comprise.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une politique souverainiste et écologiste pour la France   Jeu 15 Nov 2007 - 19:24

Equilibre ville et campagne, ok pour ça, surtout que l'on voit construire des tours à tout va à la Défense : on mise sur le tout Paris et le reste, on le laisse presque mourir à petit feu.

Plus de transports, en effet et ce serait aussi une politique de réaménagement et d'équilibre pour la ville et la campagne, car si un lieu de campagne est mieux desservi par les transports, le secteur économique viendra s'y installer.

Mr Rigolat, j'approuve votre texte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une politique souverainiste et écologiste pour la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Politique selon Platon
» Plus d'infrastructures pour les SDF/ Réquisition des logements vides/Réelle politique d'insection
» LES GERARD DE LA POLITIQUE – Y en a eu pour tout le monde !
» j'ai pas de sous pour mes minis
» Le Politique … autrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: L'UPF en action :: Programme de l'UPF-
Sauter vers: