Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peuple de France réveille toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Peuple de France réveille toi   Mer 13 Déc 2006 - 11:27

Mercredi 22 Novembre 2006

Peuple de France réveille toi


Plus de 5 millions de personnes sans emploi; sept millions de travailleurs vivant sous le seuil de pauvreté ; une économie en berne ; une dette publique qui atteint des sommets ; une souveraineté nationale en décomposition ; une classe politique qui, en majorité, a cessé de lutter contre les effets pervers de la mondialisation en remettant ses prérogatives à Bruxelles; une Vème République dénaturée ; un intégrisme religieux et un communautarisme de plus en plus présents sur notre territoire; un environnement qui se dégrade.

Quel triste constat pour notre cher et vieux pays.

Face à cette société bloquée aucun camp ou clan politique ne souhaite trouver une solution. La lutte des partis empêchant notamment de résoudre tous ces problèmes, la droite comme la gauche et bien évidemment les extrêmes prônent une politique qui tend à diviser le peuple français. Or, il n'y a pas des français de droite d'un côté et des français de gauche de l'autre, il y a un peuple français tout simplement.

Nous devons changer les mentalités, fonder une nouvelle société :

Une société qui verrait les ouvriers mieux impliqués dans la vie de leurs entreprises. Dans laquelle la création d'emploi serait facilitée.

Une société où le mépris et l'indifférence seraient remplacés par la compréhension et le respect. Dans laquelle la discrimination même "positive" serait refusée.

Une société qui rétablirait l'égalité des chances, la sûreté des français et dans laquelle la démocratie et la responsabilité seraient développées.



Tous ensemble nous devons concourir à défendre ces valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité qui sont les nôtres.

Nous vous proposons de nous rejoindre et de travailler ensemble autour des grands axes ci-dessous qui doivent nous permettre de changer notre société.



I. Défendre les valeurs républicaines.

La France est une République Une et Indivisible et doit le rester. Si la régionalisation doit s’appliquer pour renforcer les pouvoirs locaux, elle ne doit cependant pas créer des inégalités entre les régions et surtout entre les français.
Nous refusons toute révision de la loi de 1905 qui mettrait en danger les valeurs laïques de la République. De ce fait, tout intégrisme ou pouvoir religieux doit être refusé. La laïcité doit être défendue, même face aux revendications de certaines communautés.

Nous devons combattre tout intégrisme qui pourrait représenter un danger pour le territoire ainsi que tout communautarisme et racisme.


II. Restaurer une véritable démocratie.

Contrairement à ce qu'on peut prétendre, la Vème République n'est nullement responsable de la situation politique de la France. En réalité nos institutions ont sans cesse été modifiées. De 1959 à 1969 le gouvernement Pompidou a été à 2 reprises renversé par sa propre majorité, pourrait-on imaginer une telle situation de nos jours ?
Le régime des partis que le général de Gaulle dénonçait est de retour et sans doute encore plus fort que jadis, en cela aidé par des personnes qui se sont longtemps cachées derrière l'image du Général et qui continuent d'ailleurs à le faire, surtout en période d'élections.


Il est important de renforcer la démocratie.

Le parlement qui est devenu une chambre d'enregistrement doit retrouver son rôle principal de même que le président de République qui doit être l'arbitre au delà des querelles politiques et non le chef d'une majorité tel qu'il est actuellement.

Pour restaurer une véritable démocratie, il est important de fonder une société de participation : le conseil économique et social et le sénat doivent fusionner afin de construire une assemblée composée de toutes les forces vives de la nation.

Les référendums ne doivent plus être aussi rares, le peuple doit être consulté sur les sujets qui touchent à sa vie de tous les jours. Le référendum doit, également, devenir la seule voie pour modifier des domaines essentiels de la constitution telles que la souveraineté nationale, la laïcité ou l'indivisibilité de la République.

Dans le même sens de renforcement de la démocratie, le référendum d'initiative populaire doit être instauré.

Les médias et certains magazines de presse, contrairement au rôle qu'ils devraient tenir, ne sont nullement impartials. Aucuns de ceux-ci ne doivent à l'avenir être tenus par des groupes proches des pouvoirs en place. La démocratie doit également passer par la.


III. Construire une Europe des Nations.

La politique de renoncement de nos gouvernants a conduit la France et l'Europe dans la situation que nous connaissons actuellement.
Le peuple français a fait entendre sa voix le 29 mai 2005, celle-ci doit être respectée.

La campagne référendaire a montré, notamment lors du débat sur le projet de "directive Bolkestein", que les Français refusent le principe même d’une construction fédérale supranationale.
Le peuple français ne saurait se voir imposer à l'avenir et en catimini un choix qu'il a lui même refusé.

Aucun peuple ne saurait renoncer à être lui même, dans un monde où chacun veut retrouver ses racines et son indépendance. Il est totalement utopique de penser que les peuples d'Europe accepteront de s'intégrer et de fusionner pour ne former qu'une nation fusse t-elle même fédérale.

Nous devons construire une Europe fondée sur la coopération libre des nations et des peuples et non sur une coopération forcée telle qu'elle se présente actuellement.


IV. Relancer l'économie du pays.

Notamment par la création de la TVA sociale qui permettra une baisse très importante des charges sociales aux entreprises.
Cette mesure permettra à la fois de relancer l'emploi, de sauvegarder notre modèle social en faisant participer les produits importés au financement de la sécurité sociale, de relancer l'exportation de nos produits et de réguler la mondialisation sur notre territoire.

Une simplification des démarches administratives doit permettre de créer plus facilement son entreprise. Les PME et TPE ont une grande capacité à créer de l'emploi: il est important de les y aider.

Une réforme de l'ISF incitant les personnes les plus aisées à investir dans les secteurs économiques du pays doit être faite.


V. Associer le capital et le travail.

Mise en place d'une vraie participation afin d'associer les employés à la participation aux bénéfices, aux responsabilités et au capital de leur entreprise dans le but de réconcilier les Français entre eux d'aboutir à la fois à la justice et à l'efficacité.

L'instauration d'une véritable démocratie sociale au sein des entreprises permettra une meilleure concertation entre employés et patronat concernant notamment le temps et les conditions de travail. Favoriser la création de syndicats par branche et par entreprise facilitera également la transformation des rapports sociaux.

Il est également plus qu'important de relancer l'emploi afin de diminuer le taux de pauvreté dans notre pays, la TVA sociale qui entraîne une baisse des charges est l'une des réponses principales pour ce nouvel élan mais il est également important de lutter pour aider les travailleurs pauvres à mieux vivre, la participation est l'une des solutions pour cela. L'intérêt du travail doit être à juste titre mieux récompensé.

Nous devons favoriser l'apprentissage tout au long de la vie.

Seule cette participation à l'effort et aux bénéfices qui en découlent, peut changer le monde du travail. Seule une lutte contre les inégalités dans le domaine salarial et un meilleur rapport employés-employeur peut établir une société plus juste.


VI. Mettre en place une véritable politique de solidarité.

La France ne peut se permettre de laisser de côté une grande partie de sa population.
Nous devons, par solidarité renforcée, lutter contre toutes les formes d'inégalité des chances et assurer une solidarité plus active envers les plus défavorisés, les handicapés et les personnes âgées. Pour autant nous ne devons pas inciter à l'assistanat, nous devons inciter à l'effort de tous dans la société.

L'immigration non contrôlée est un problème qu'il faut résoudre. Si la France a vocation à être solidaire avec les autres peuples, "elle n'a pas les moyens d'accueillir toute la misère du monde". La mise en place d'une taxe sur les mouvements spéculatifs de capitaux (taxe "Tobin") doit permettre d'aider directement les pays pauvres. Un peuple qui vit dignement chez lui n'a nul besoin ni envie de quitter son pays. Une réforme du regroupement familial est également inévitable.


VII. Maintenir l'Indépendance nationale et le rôle de la France dans le monde.

Notre pays ne saurait devenir dépendant d'une autre nation ou d'un organisme supranational et apatride.
La France doit retrouver son rang et continuer à parler en son nom propre et à faire connaître les valeurs qui sont siennes à travers le monde.
Une politique de rapprochement avec les autres pays francophones doit être organisée conduisant vers la construction d'une confédération de nations francophones.

Une véritable politique de coopération avec les pays en voie de développement doit être lancée.


VIII. Refonder une vraie politique familiale.

Remettre en place une vraie politique familiale longtemps abandonnée en France.
Nous devons faciliter l'accueil à la vie, redonner au rôle de parent au foyer sa légitimité et son honneur, responsabiliser les parents sur l'importance de leur rôle en matière éducative.


IX. Redonner à l'éducation ses lettres de noblesse.

L'éducation est un moteur essentiel pour garantir l'avenir et l'épanouissement de nos enfants aussi bien au niveau moral que professionnel. Il est important de restructurer un grand ministère de l'éducation nationale et de restaurer une réelle éducation civique.
Nous nous devons de rééquilibrer les programmes scolaires et de renforcer l'apprentissage du français afin qu'aucun élève n'arrive en 6ème sans savoir lire ou écrire correctement.


X. Garantir la sécurité des biens et des personnes.

Le rôle de la France est de garantir le droit à la sécurité de son peuple aussi bien en ce qui concerne les menaces extérieures que l'insécurité intérieure.
Aucun acte de délinquance ou d'agression ne doit rester impuni : pour cela il faut réformer le Code pénal notamment envers les jeunes délinquants récidivistes, renforcer le suivi-éducatif, aider la justice à accomplir son devoir en augmentant ses effectifs et en donnant un rôle central et quotidien au juge de l'application des peines.

Les budgets de la défense nationale et de la justice ne doivent plus être sacrifiés.


XI. Refonder un service public de qualité.

Les politiques libérales opérées ces dernières années ont conduit au démantèlement d'une grande partie de notre service public notamment par la privatisation de plusieurs secteurs.
Il est important de re-nationaliser totalement GDF ainsi qu’EDF et de les fusionner. De maintenir tout en le réformant le mécanisme de la sécurité sociale afin que nous soyons tous égaux.

Comme pour le secteur privé, la mise en place d'une authentique politique participative qui réunirait les salariés et les usagers du secteur public doit être réalisée, réunion autour d'une gestion mutualiste qui a fait ses preuves dans d'autres secteurs économiques.


XII. Mettre l'écologie au coeur des préoccupations

L'écologie est devenue un problème essentiel de notre société.
Il est urgent de responsabiliser les personnes et d'apprendre aux jeunes, dès leur plus jeune âge, à respecter l'environnement.
Nous devons contraindre les pollueurs par une réglementation généralisant le principe "pollueurs payeurs" et créer un corps de protection de l'environnement chargé de constater et de réprimer les infractions à la législation sur l'environnement.


C'est seulement à ces conditions que nous rendrons à la France les valeurs philosophiques et humanistes qui lui sont si particulières et que de nombreuses nations nous envient.
C'est seulement à ces conditions que le peuple français saura relever la tête.


En ce 22 novembre, nous lançons donc officiellement l'Union du Peuple Français qui veut rassembler toutes celles et tout ceux qui, au delà des clivages politiques, partagent ces valeurs que nous défendons.
L'UPF se veut comme un large regroupement qui permettra à chaque personne de travailler sur un socle commun, afin de promouvoir cette société plus juste, plus libre, plus humaine et plus participative que nous désirons, sans pour autant rompre avec sa propre famille politique.


Il est temps que le peuple français se réveille. Aidez nous à faire entendre ce message.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle


Dernière édition par le Sam 10 Fév 2007 - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Mermoz

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Utopies   Mer 7 Fév 2007 - 23:13

Bonjour,

Le projet UPF est bien dans une ligne Gaulliste, étant moi-même militant DLR, les projets des différents mouvements d'obédience gaulliste se ressemblent bien sûr.

Cependant malgré que plusieurs points comme la place de la France dans le monde puissent apparaître comme utopiste d'un certain point de vue, il n'est pas inutile de garder au moins notre leadership en Europe.

Ce faisant, il sera nécessaire de couper dans le vif !

Je suis atterré de voir que malgré l'urgence du moment, beaucoup d'entre nous restent d'une courtoisie et d'une humeur lénifiante vis à vis de ceux qui sont prêts à vendre notre pays aux enchères.

Je ne crois pas que le candidat UMP soit dans cet état d'esprit. La France pour lui n'est qu'un tremplin vers le pouvoir, rien de plus. Attelons nous à lui barrer le passage par tous les moyens. La même démarche pour la candidate socialiste qui elle ne vendra même pas... mais donnera notre pays à ceux qui le réclameront.

Nous voilà bien mal embarqués. Quel sera votre discours lorsque l'irrémédiable sera franchi ?

Je remarque que tous se réclament du gaullisme de nos jours, c'est à la mode... tous parlent de rassemblement.
Le problème est que chaque mouvement veut (et ce quel que soit la formation politique, voyez les extrêmes) que son voisin se rallie à lui et non l'inverse... douloureux dilemme que le pouvoir pour le pouvoir.

Ce n'est pas quelques semaines avant l'élection qu'il fallait penser au rassemblement mais voilà plusieurs années.

Je pense, moi, que la défaite de nos idées est consommée et que l'heure n'est plus à la discussion courtoise face à des gens qui ne pensent en général qu'à leurs petits intérêts, voire directement à leur porte-monnaie.

L'heure est au véritable rassemblement, à l'action. Nos pères qui ont versés leur sang pour ce pays et nos enfants qui en seront les gestionnaires de demain le valent bien.

La montée d'un nouveau fascisme, bien plus nocif que celui des années trente, aliènera les esprits, mènera en esclavage des centaines de millions d'être humains au profit d'une caste de nantis dont les gens au pouvoir aujourd'hui dans notre pays veulent faire partie.

Charles de Gaulle a mené un combat désintéressé pour notre belle dame la France.
Qui relèvera le drapeau tombé *** Modéré - Inutile *** ? Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 7 Nov 2007 - 21:22

Bougeons les Institutions
1. Rétablissement du septennat pour le Président de la République.
2. Fusion du Sénat et du Conseil Economique et Social en une chambre, des professions et des collectivités, chargée des intérêts économiques et sociaux des Français.
3. Recours plus fréquent au référendum et élargissement de son champ d'application pour que le peuple puisse se prononcer sur les questions qui l'intéressent et le concerne
4. Création d'un vrai statut de l'élu.
5. Imposer aux fonctionnaires de démissionner de leurs fonctions lorsqu’ils briguent des fonctions politiques.
6. Modification du financement des partis politiques (et des syndicats), par la création d'un "chèque politique" distribué par l'Etat à chaque citoyen qui le remettrait au parti de son choix.


Bougeons la cohésion nationale
1. Moins d'immigration et plus d'assimilation avec la mise sur pied d'une politique des flux migratoires permettant de prévoir les besoins et la capacité d’accueil de notre société.
2. Modification des procédures d’acquisition de la nationalité française.
3. Modification de la loi sur le regroupement familial. Blocage total de celui-ci pendant 5 ans
4. Défense de l'unité de la France, République une et indivisible.
5. Défense du principe de laïcité, la religion doit rester du cadre strictement privé et ne doit pas s'inviter à tout bout de champs dans la vie politique de la Nation. Le but de la laïcité n'est pas d'opprimer les religions mais de faire en sorte que celles-ci puissent vivre dans le respect des lois. Ces lois portent en priorités sur le statut de la femme, les conditions du mariage, la séparation des pouvoirs temporel et spirituel, la neutralité religieuse dans tous les services publics.
6. Mise en place d'une véritable politique d'aide aux handicapés.
7. Assurer l’élévation sociale de chacun tout en refusant la discrimination positive.
8. Redonner le sentiment d’appartenance à une nation. Nulle considération de provenance géographique, d'appartenance religieuse ne saurait intervenir. La qualité, la dévotion française seules importent, à condition qu'elles soient sincères, éprouvée, confirmée…


Bougeons l’école
1. Les priorités de l'école primaire doivent rester la lecture, l’écriture (alors que 17% des élèves entrant en classe de 6ème maîtrisent mal le français), l’apprentissage du français doit retrouver une place prépondérante, les bases d’arithmétiques (les mêmes statistiques du ministère de l’Education Nationale parlent de 38% d’élèves entrant au collège ne maîtrisant pas les compétences de base en calcul !), la francophonie, l’instruction civique, l’histoire de France et le sport.
2. Création de classes de fin d'études primaires afin de mettre à niveau les élèves ne possédant pas les savoirs fondamentaux.
3. Instauration de filières différenciées (générale, technique et professionnelle) dans les collèges. Placer la filière professionnelle en parallèle : entreprises et Education Nationale. Ouverture des grandes écoles aux meilleurs éléments de chaque filière afin d'assurer l'excellence. La pluralité des élites serait ainsi renforcée, tant dans la nature de la formation qu'eu égard aux origines sociales. L'idée est d'instaurer des passerelles, à tous les niveaux, entre les filières afin d'éviter l'exclusion par la hiérarchisation.
4. Recrutement des enseignants à temps plein et partiel qui ont une expérience professionnelle, notamment des cadres et des techniciens de plus de 50 ans en aménageant les systèmes de retraite en conséquence. Cela serait particulièrement justifié pour les disciplines techniques, la gestion et les langues.
5. Promotion l'alternance et l'apprentissage comme filière d'excellence. Il faudrait aussi recourir aux décrets d'application de la loi de juillet 92, renforcée par celle de 2001, qui permet de valider, à tous les niveaux, les acquis professionnels. Il faut que les jeunes considèrent que la meilleure garantie pour l'emploi réside dans la formation supérieure par l'apprentissage et la validation des acquis de l'expérience tout au long de la vie.
6. Création de bourses d'internats pour corriger les inégalités sociales souvent renforcées par des concentrations excessives d'enfants en situation difficile. Ces bourses devraient être attribuées aussi en fonction des mérites scolaires. L'investissement ne devrait pas être considérable puisque la plupart des internats de province sont à moitié vide. Cette politique, déjà menée dans les années 60 au profit des enfants d'agriculteurs, a été bénéfique, il s'agit de la réactualiser pour les enfants des cités en difficulté. Ces "placements" en internat pourraient aussi contribuer à corriger les fortes inégalités géographiques qui demeurent dans l'offre éducative des territoires.
7. Répartition des meilleurs professeurs sur l'ensemble du territoire national. Il conviendrait de lier les promotions et les rémunérations des enseignants aux conditions d'exercice de leur métier et à leurs performances.
8. Réintroduction de la notion de groupe de niveaux avec des passerelles entre chacun d'entre eux afin de stimuler et d'encourager l'effort.
9. Réforme des IUFM en rapprochant les futurs instituteurs des réalités du terrain.
10. Responsabilisation des familles, c'est à dire d'abord les parents, sur l'importance de leur rôle en matière éducative. L'école et la famille sont complémentaires. L'école devrait plus tenir compte des inégalités sociales de départ pour les corriger par une plus grande sensibilisation des parents sur les filières, les capacités et les lacunes de leurs enfants.


Bougeons les services publics
1. Mettre en place d'une politique participative qui réunirait les salariés et les usagers du secteur public.
2. Redéfinir le périmètre des services publics. Refus de démantèlement du service public (EDF/GDF, SNCF, La Poste)
3. Créer un grand groupe public de l’énergie
4. Décloisonner la fonction publique afin de mieux affecter les ressources. Cette mesure qui vaut mieux que le rationnement des effectifs, appelle une réflexion sur les missions et sur les besoins, et conduit à une véritable rupture salutaire avec la tradition administrative. La mobilité doit être le complément de la sécurité.
5. Réaffirmer les devoirs des services publics.
6. Défendre les valeurs de la ruralité et maintenir les services de proximités dans les régions les plus touchées par la désertification afin d'arrêter celle-ci.
7. Fixer des objectifs simples par ministère.
8. Contrôler strictement la dépense de l’argent public dans l’immense secteur associatif. Imposer à tous de rendre des comptes sur la dépense et les résultats.
9. Enjoindre aux administrations centrales qui reçoivent de l’Union européenne des documents de travail uniquement en anglais de refuser de les traiter aussi longtemps qu’une version en français ne leur est pas parvenue, en stricte application de la réglementation linguistique européenne actuellement en vigueur.


Bougeons l’aménagement du territoire
1. Promouvoir un réel équilibre entre un Etat rénové et les collectivités locales.
2. L'Etat doit rester le garant de l'unité du territoire et de l'égalité au sein de celui-ci.
3. Mise en place de compétences générales pour toutes les collectivités.
4. Maintien du département et des communes.
5. Développer la déconcentration et rendre aux préfets leurs prérogatives.
6. Mise en place d'un programme exceptionnel d'infrastructures visant à maintenir sur tout le territoire une véritable égalité (trains, voies navigables, liaisons Internet, etc…).


Bougeons la croissance, l’emploi et la fiscalité
1. Mise en place de la Taxe Sociale sur la Valeur Ajouté, cotisation unique sur la consommation comme le suggère le professeur Cayol
2. Mise en place de la Participation en tant que 3ème voie.
3. Réforme des 35 heures amenant à libérer le travail et ceci afin d’employer le plus de monde possible
4. Mise en place de contingentements aux importations en s’inspirant des travaux de Maurice Allais
5. Développement du Revenu Minimum d’Activité au profit des collectivités territoriales (1 à 2 journées par semaine) pour les Rmistes et les chômeurs de longues durées
6. Amplification du système de guichet unique visant les demandeurs d'emplois permettant de reconnaître aux plus démunis des droits acquis assortis de devoir et de contrôle
7. Réforme de l'impôt sur le revenu basé sur l'égalité (article 13 de la déclaration des droits de l'homme de 1789). Suppression des niches sources de combines afin que les hauts revenus soient toujours imposés
8. Création d'un impôt général sur le capital remplaçant les droits de succession et les droits de mutation.
9. Réforme de l’ISF, en créant des exonérations dues aux investissements dans la recherche, l’économie productive. Exonération de prise en compte du logement principal (à voir suivant les cas)
10. Réévaluer la hiérarchie au sein de la TVA.


Bougeons la puissance industrielle
1. Orienter et adapter notre formation professionnelle (formation par l’alternance).
2. Déterminer nos secteurs stratégiques d'avenir.
3. Conforter et soutenir nos champions industriels. Pour cela ne pas hésiter à employer l'ingérence de l'Etat lorsque cela est nécessaire.
4. Inciter les partenariats public/privé dans la recherche et les rapprochements industriels privés.
5. Favoriser le partenariat industriel entre pays européens (ex : Airbus).
6. Accroître l’effort de recherche publique.
7. Maintenir l'intervention de l'Etat afin de défendre un véritable patriotisme économique.
8. Intervention de l'Etat au travers de commandes publiques, de programmes d'équipement et lois de programmations civiles et militaires.


Bougeons le logement
1. Favoriser la construction.
2. En lieu et place la loi des 20 % de logements sociaux mise en obligation de réserver pour chaque nouvelle construction un % de logements sociaux
3. Aider l'accès à la propriété logements sociaux ou autres.
4. Offrir un logement social de qualité.
5. Incitation à s'installer dans les zones de "recul".
6. Contrôle et régulation du marché du logement locatif.
7. Mise en place d'un système de réquisition des logements et locaux vides.
8. Renforcement des contrôles de salubrité et durcissement de la loi.
9. incitation à la construction de logements « écologiques » tant sociaux qu’autres.


Bougeons la famille et la santé
1. Instaurer des bourses d'études automatiques aux familles nombreuses. (familles modestes en particulier).
2. Faciliter le libre choix des hommes ou femmes qui veulent interrompre ou aménager leur carrière pour s'occuper des enfants ou parents âgés (déductions fiscales sur les sommes engagées).
3. Instauration d'un salaire parental.
4. Créer et comptabiliser des points retraites pour celles ou ceux qui élèvent leurs enfants (soit sur salaire parental, soit sur "cotisations en nature").
5. Instaurer des dispositifs de retour à l'emploi.
6. Prévoir des déductions fiscales sur les achats de logements et de véhicules (à compter de 3 enfants ?).
7. Faire baisser la TVA sur les produits de puéricultures.
8. Travailler tant avec les collectivités locales qu'avec les structures privées pour la multiplication des modes de garde (collectifs et individuels).
9. Renforcer les sanctions pécuniaires ou les TIG en cas de manquement aux devoirs des parents.
10. Renforcer la législation afin de protéger les parents "isolés" et les femmes enceintes.
11. Instauration d’une CMU dégressive.
12. Remboursement aux taux des médicaments génériques lorsque ceux-ci existent.
13. Réforme du secteur hospitalier.
14. Etablissement de règles claires au sein de notre système de santé "libéral".


Bougeons l’environnement et l'agriculture
1. Mise en place d'une TVA préférentielle pour les équipements et appareils de grande consommation économes.
2. Développement des énergies renouvelables et propres. (Eoliennes, biocarburant, solaire, etc…).
3. Obligation pour toutes nouvelles constructions de se doter d’installations « écologiques » compensée par des aménagements fiscaux.
4. Rééquilibrage du nucléaire en fonction du développement des énergies renouvelables.
5. Instauration d'un malus/bonus d'impôt sur les véhicules, tant pour les particuliers que pour les professionnels
6. Incitation aux constructeurs automobile à la recherche et à la commercialisation de VHL "propres" ou hybrides.
7. Développement du ferroutage et du transport fluvial
8. Obligation à l'Etat, aux services publics et aux collectivités locales de montrer l'exemple tant pour les transports que pour l’immobilier.
9. Mise en place de la notion de politique d'exception agricole visant à préserver notre indépendance alimentaire et notre modèle agricole.
10. Encouragements à la mise en place d'une agriculture "durable" par le biais d'un souci de traçabilité, de respect de l'environnement et d'une agriculture résonnée.
11. Passage d'une aide aux produits à une aide aux producteurs.


Bougeons l’influence extérieure et la défense
1. Introduire dans la Constitution que la République Française participe à la construction d’un espace francophone de solidarité et de coopération.
2. Création d'un véritable "pôle" francophone autour de l'axe France/Québec.
3. Relancer le réseau de l’alliance française et des lycées français à l’étranger.
4. Affirmer en droit et en fait une priorité très forte aux pays membres de la Francophonie dans l’enveloppe stable de l’aide française au développement
5. Défendre l'idée d'une Europe Confédérale.
6. Développer une politique "pan latiniste" avec l’Espagne, l’Italie et le Portugal qui comme nous sont en prise directe avec le continent africain.
7. Définir une véritable politique méditerranéenne visant à faire retrouver à notre pays une place privilégiée en Syrie, au Liban, en Egypte et dans tout l'arc méditerranéen.
8. Redéfinir nos alliances mondiales en appliquant la doctrine du non-alignement.
9. Développer une diplomatie d'entraide en abolissant les systèmes de perfusions et d'assistanats (en Afrique) et développer au contraire les économies locales. Définir ainsi une véritable politique française en Afrique en lieu et place de la « politique africaine » actuelle et passée.
10. Renforcement du potentiel de projection outre-mer de nos armées.
11. Participer à l'élaboration d'une défense européenne en dehors de l'OTAN.
12. Révision de l'emploi des armées face aux nouvelles menaces.
13. Création d'un service national avec un volet "militaire" de 6 mois ou un volet "civil" de 1 an.
14. Création d'une Garde Nationale placée sous le commandement de la gendarmerie ou de la Sécurité Civile.


Bougeons la justice
1. Suppression de la prescription pour les crimes de sang, les viols et les actes pédophiles
2. Suppression de la peine de sûreté, toute condamnation doit aller à son terme.
3. Développement des moyens de préventions.
4. Mise en place de systèmes de sanctions palliatifs pour les "petits" délits.
5. Veiller à l'égalité des droits mais aussi des devoirs.
6. Meilleure répartition, territoriale et professionnelle, des forces de l'ordre,
7. Réforme de l’ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs. La lutte contre la délinquance des jeunes devant s’articuler entre prévention et répression.


Bougeons la société
1. Lancer le débat sur l'euthanasie. Ce sujet mérite un débat national
2. Lancer le débat sur la place des personnes âgées dans notre société.
3. Lancer le débat sur la mise en place du "dividende universel" ou d'une taxe "Tobin" nationale.
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 7 Nov 2007 - 21:59

Je l'avais déjà souligné ici-même mais ces propositions de France Bonapartiste le démontrent s'il en était encore besoin : vos desseins sont totalement en phase avec le manifeste qu'avait élaboré l'UPF.

Preuve que notre action est dans un but de rassemblement car les chevènementistes et les mendésistes approuvent également nos positions.

Il ne leur reste plus qu'à franchir le pas, certains l'ont déjà fait, j'espère que les autres le feront bientôt.

Continuons à enrichir notre socle commun !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Frédéric



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Pour un sursaut national   Jeu 28 Aoû 2008 - 23:33

"Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l'inspire aussi bien que la raison. Ce qu'il y a, en moi, d'affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J'ai d'instinct, l'impression que la Providence l'a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires."

Ainsi parlait de Gaulle dans le préambule de ses mémoires de guerre.

Aujourd'hui, face à l'effondrement de l'Etat et la montée du communautarisme, on peut penser que nous sommes dans une période de malheurs exemplaires.

Une nouvelle fois, c'est le fil conducteur de la souveraineté qui a été rompu : nos élites ont cessé de croire en notre devoir de grandeur -pourtant, "la France ne peut être la France sans la grandeur"- et ont cru voir le salut dans le parti de l'étranger, comme les bourguignons profitant de la faiblesse de Charles VI pour livrer la patrie à la perfide Albion, comme les huguenots livrant Le Havre à leurs "frères" bataves ou les grands seigneurs joignant les troupes des rois de Prusse et d'Autriche qu'écrasa Dumouriez à Valmy, sans compter la scandaleuse collaboration avec la peste brune.

Heureusement, à chaque heure, le sursaut national survint, avec un cri qui semble nous venir du fond des âges : "Tout est perdu, fors l'honneur" clama François Ier une fois sortie de sa captivité de Pavie, avant d'insuffler le renouveau national ; "Ralliez-vous à mon panache blanc" gronda Henri IV avant de mettre fin aux interminables guerres de Religion -après tout, Paris vaut bien une messe...-, "Ni bonnet rouge, ni talon rouge, je suis national" divulgua Bonaparte pour "arrêter" la Révolution "aux principes qui l'ont commencés" ; "Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas" martela le grand Charles à la radio de Londres.

Aujourd'hui encore, les Français doivent reprendre leur destin en main : on vote des traités européens dans leur dos ; on autorise les produits génétiquement modifiés, menaçant leur mode de vie séculaire ; ils ne frappent plus leur propre monnaie ; on bafoue la Constitution de 1958. Le tout pour les beaux yeux d'une oligarchie euro-mondialiste, qui croit que la déréglementation entraînera des lendemains qui chantent !
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Ven 29 Aoû 2008 - 19:44

Frédéric a écrit:
Aujourd'hui encore, les Français doivent reprendre leur destin en main :

Entièrement d'accord mais comment ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mar 2 Sep 2008 - 13:30

Franck a écrit:
Entièrement d'accord mais comment ?

Cordialement

Je trouve que les réponses apportées ci-dessus par Sébastien et Bureau National F.B. sont explicites.
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mar 2 Sep 2008 - 22:23

Wings a écrit:
Je trouve que les réponses apportées ci-dessus par Sébastien et Bureau National F.B. sont explicites.

Je trouve que les réponses apportées par Sébastien et David ne répondent pas à ma question.

Les propositions sont intéressantes et cela fait cinquante ans ou plus que nous savons ce qu'il faut faire si nous venions à arriver au pouvoir.

Le problème est le suivant : comment le prendre ? A cela, ils n'y répondent pas me semble-t-il Wink

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 3 Sep 2008 - 9:02

Franck a écrit:
Je trouve que les réponses apportées par Sébastien et David ne répondent pas à ma question.

Les propositions sont intéressantes et cela fait cinquante ans ou plus que nous savons ce qu'il faut faire si nous venions à arriver au pouvoir.

Le problème est le suivant : comment le prendre ? A cela, ils n'y répondent pas me semble-t-il Wink

Cordialement,

Comment le prendre ? mais je pense que l'UPF n'a jamais montré autre chose qu'un visage démocrate, donc très logiquement, nous gagnerons avec les électeurs et dans les urnes.

Nul ici ne prône une révolution ou une guerre civile.

Il y a des Institutions, que nous sommes les seuls à vouloir préserver, alors on ne va certainement pas les bafouer en les contournant.
Revenir en haut Aller en bas
alexandre



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 3 Sep 2008 - 10:16

Notre peuple se rend compte que l'Europe de Bruxelles est un leurre puisqu'elle nous avait promis prospérité économique, le plein emploi, le respect des identités nationales, l'indépendance vis à vis des Etats Unis... et que c'est tout le contraire qui se passe !

L'euro est responsable de la vie chère et les promesses de Sarkozy sur la défense du pouvoir d'achat que poudre aux yeux.

La récession économique menace et le travail se fait de plus en plus rare, l'immigration n'est pas vraiment maîtrisée et le communautarisme se généralise, enfin, nos soldats se font tuer dans des conflits qui ne sont pas les nôtres.

Alors oui ! Notre peuple va se réveiller et ça fera mal pour nos dirigeants !
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 3 Sep 2008 - 21:21

Franck a écrit:
Je trouve que les réponses apportées par Sébastien et David ne répondent pas à ma question.

Les propositions sont intéressantes et cela fait cinquante ans ou plus que nous savons ce qu'il faut faire si nous venions à arriver au pouvoir.

Le problème est le suivant : comment le prendre ? A cela, ils n'y répondent pas me semble-t-il Wink

Cordialement,

Nous espérons dans le "combat" démocratique et nous ferons en sorte de nous inscrire le plus longtemps possible dans cette voie... mais si un jour le peuple se révoltait, alors nous ferions en sorte d'être du mouvement...
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   Mer 10 Sep 2008 - 22:04

Bureau National F.B. a écrit:
Nous espérons dans le "combat" démocratique et nous ferons en sorte de nous inscrire le plus longtemps possible dans cette voie... mais si un jour le peuple se révoltait, alors nous ferions en sorte d'être du mouvement...

Sans chercher à provoquer quelque "révolution" que ce soit comme tentent de le faire certaines personnes mal intentionnées, cela marquerait en effet le glas de la République et de la démocratie pour une durée qui risquerait d'être très longue.

Alors battons nous, oui, mais avec les urnes.

Nous ne mentons pas, nous ne trichons pas, et surtout nous appliquerons ce que nous proposons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peuple de France réveille toi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peuple de France réveille toi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veille informationnelle : Hydrogène et énergie renouvelables
» Temple du Peuple
» déclaré mort 24 h après il se réveille à la morgue
» je cherche une veille carcasse de 100M environ dans la wilaya de saida
» Réveiller un PC en veille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: L'UPF en action :: Programme de l'UPF-
Sauter vers: