Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etes-vous européiste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Etes-vous européiste ?   Mar 18 Déc 2007 - 18:36

Yahoo! Actualités France avec Reuters a écrit:
Les Français apprécient à nouveau l'Europe, selon un sondage

Gérard Bon
Yahoo! Actualités France, 18.12.07

Interessons nous un peu à cet institut de sondage TNS Opinion & Social...

Citation :
La Commission européenne a confié la réalisation de l'Eurobaromètre au réseau TNS Opinion & Social pour une durée de 4 ans. Existant depuis plus de 30 ans, il s'agit du plus gros contrat d'étude du secteur des enquêtes d'opinion. TNS Opinion & Social mesure ainsi l'opinion des Européens sur une variété de thèmes, touchant aussi bien l'Union européenne que des sujets socio-économiques.

C'est juste que le hasard fait bien les choses, avant la ratification du traité simplifié, les français seraient devenus européistes...

Bien évidemment, un contrat juteux comme celui ci ne serait pas de nature à influer sur les résultats afin de les rendre conformes aux attentes du commanditaire qui est la Commission Européenne elle même !
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: TNS-SOFRES   Mar 18 Déc 2007 - 20:11

TNS-SOFRES est un institut de sondage européiste.

En avril 2005, TNS-SOFRES avait été chargé de recruter des jeunes " représentatifs " de la jeunesse française pour interroger Chirac juste avant le référendum sur la constitution européenne.
Quand les dirigeants de TNS-SOFRES ont découvert que parmi ces jeunes, un était à ATTAC et l'autre à la LCR, ils les ont interdits d'antenne car ils ne voulaient pas de jeunes non-européistes ! Ce qu'ils espéraient, c'était voir des jeunes européistes servir la soupe à Chirac !

Celui qui commande un sondage paie l'institut de sondage.
Donc celui qui commande un sondage influence le résultat du sondage.

Ca me rappelle le premier jour de grève pour les régimes spéciaux de retraite : l'institut de sondage payé par le journal L'Humanité affirmait que la majorité des Français était POUR les grévistes, et, le même jour, un autre institut de sondage payé par Le Figaro affirmait que la majorité des Français était CONTRE ! Le même jour !

Je me suis d'ailleurs déjà exprimé sur les instituts de sondage.

Nous allons donc subir un bourrage de crâne terrible. Nous allons entendre des phrases répétées en boucle : « Selon un récent sondage, les Français pensent que l'Union européenne etc… »

Est-ce que les Français vont croire ce que leur racontent les instituts de sondage sur l'Union européenne ? Ou alors est-ce qu’ils vont comprendre que les sondages ne sont que de la propagande ?

-----------------------

Ajout du 2 Février 2008 :

Le combat républicain sur internet est un combat très intéressant. Nos ennemis ne viennent pas combattre sur internet à visage découvert. Nos ennemis avancent masqués.

Je vais prendre l'exemple du site " Expression publique ".

Le site " Expression publique " est à première vue un site citoyen.
Ses deux slogans sont :

- " Pour entendre et être entendus ".

- " Nous transmettons vos avis aux décideurs ".

En réalité, ce site est un instrument de propagande de nos ennemis.
Ce site est financé par :

1- L’entreprise privée Veolia. Henri Proglio, PDG de Veolia, était au Fouquet’s pour fêter l’élection de Sarkozy le 6 mai 2007. Sans commentaire.

2- L’entreprise privée Air France. Jean-Cyril Spinetta est PDG d’Air-France depuis sa nomination par le gouvernement Jospin, le 7 octobre 1997. Jospin a privatisé partiellement Air France le 10 février 1999. Raffarin a fini de privatiser Air France en 2004. Proche des socialistes, Spinetta reste PDG.

Qui trouvons-nous au conseil d’administration d’Air France ?

- Patricia Barbizet. En 2002, elle a été classée par le magazine Fortune quatrième femme la plus puissante de l’Europe du business. Elle est présidente du conseil de surveillance du Groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute).

- Jean-François Dehecq, le PDG de Sanofi-Aventis.

- Jean-Marc Espalioux, le président du Directoire du groupe Accor.

- Pierre Richard, le président du conseil d’administration de Dexia (en compagnie de Denis Kessler, autre administrateur de Dexia)

- Frits Bolkestein. Vous vous rappelez la fameuse « Directive Bolkestein » ? C’est lui !

Bref, que des philanthropes !

Prenons un exemple de propagande : ce site " Expression publique " lance sondage auprès de tous les internautes sur le traité de Lisbonne. Il pose des dizaines de questions sur le traité de Lisbonne et sur sa ratification... sauf une ! Il ne pose pas LA question la plus importante !

" Êtes-vous pour la ratification du traité de Lisbonne :
- par le Parlement français ?
- ou par référendum ? "

Nos ennemis savent que la réponse serait en faveur d'un référendum, donc ils ne posent pas la question !

Deuxième exemple. Dans ce pseudo-sondage, nos ennemis posent la question numéro 1 : " D'après ce que vous en connaissez, le traité européen de Lisbonne, dit "traité simplifié", vous paraît-il… "

Propagande !

En réalité, le traité de Lisbonne n'est pas un traité simplifié ! Le traité de Lisbonne a 281 pages ! Par comparaison, le Traité Établissant une Constitution pour l’Europe que nous avions reçu dans notre boîte aux lettres en 2005 n'avait que 191 pages.

Troisième exemple. Dans ce pseudo sondage, nos ennemis posent la question numéro 6 : " Approuvez-vous ou désapprouvez-vous le fait que le traité de Lisbonne prévoie les changements suivants par rapport au projet de Constitution européenne : L'abandon de la référence à l'objectif de mise en œuvre d'une "concurrence libre et non faussée" " ?

Propagande !

En réalité, le traité de Lisbonne parle de la concurrence libre et non faussée comme étant un principe (et non un objectif).

« Aux fins énoncées à l’article 3 du traité sur l’Union européenne, l'action des États membres et de l’Union comporte, dans les conditions prévues par les traités, l'instauration d'une politique économique fondée sur l'étroite coordination des politiques économiques des États membres, sur le marché intérieur et sur la définition d'objectifs communs, et conduite conformément au respect du principe d'une économie de marché ouverte où la concurrence est libre. »

Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, Troisième partie, Titre VIII, Article 119, Alinéa 1, page 102.

Quatrième exemple. Dans ce pseudo-sondage, nos ennemis posent la question 6 :
" Approuvez-vous ou désapprouvez-vous le fait que le traité de Lisbonne prévoie les changements suivants par rapport au projet de Constitution européenne : " L'abandon de la partie III de la Constitution européenne sur les dispositions économiques et sociales ? "

Propagande !

En réalité, le traité de Lisbonne garde les dispositions économiques et sociales de la Constitution européenne. Je cite seulement l'article 206 du traité de Lisbonne. Cet article consacre le libre-échange mondial généralisé :

« Par l'établissement d'une union douanière conformément aux articles 28 à 32, l'Union contribue, dans l’intérêt commun, au développement harmonieux du commerce mondial, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux et aux investissements étrangers directs, ainsi qu'à la réduction des barrières douanières et autres. »

Etc.

J'en ai marre d'écrire.

Ma conclusion : ce site est à vomir.

-----------------------

Ajout du 13 Février 2008 :

De Gaulle détestait les partisans d'une Europe fédérale. Voici ce qu'il disait des fédéralistes en 1965 :

« Les mêmes, dans la même intention, entendaient que notre pays, au lieu qu’il participât, ainsi qu’il est naturel, à une coopération organisée des nations libres de l’Ancien continent, fût littéralement dissous dans une Europe dite intégrée et qui, faute des ressorts que sont la souveraineté des peuples et la responsabilité des Etats, serait automatiquement subordonnée au protecteur d’outre-Océan. Ainsi, resterait-il, sans doute, des ouvriers, des paysans, des ingénieurs, des professeurs, des fonctionnaires, des députés, des ministres, français. Mais il n’y aurait plus la France. Eh bien ! le fait capital de ces sept dernières années c’est que nous avons résisté aux sirènes de l’abandon et choisi l’indépendance. Il est vrai que l’indépendance implique des conditions et que celles-ci ne sont pas faciles. Mais, comme on peut le voir, nous parvenons à les remplir. Dans le domaine politique, il s’agit que, sans renier notre amitié américaine, nous nous comportions en Européens que nous sommes et, qu’en cette qualité, nous nous appliquions à rétablir d’un bout à l’autre de notre continent un équilibre fondé sur l’entente et la coopération de tous les peuples qui y vivent comme nous. C’est bien ce que nous faisons, en nous réconciliant avec l’Allemagne, en proposant à nos voisins des deux côtés du Rhin et des Alpes une réelle solidarité des Six, en reprenant avec les pays de l’Est, à mesure qu’ils émergent de leurs écrasantes contraintes, les rapports d’active compréhension qui nous liaient à eux autrefois. Quant aux problèmes qui se posent dans le reste de l’univers, notre indépendance nous conduit à mener une action conforme à ce qui est à présent notre propre conception, savoir : qu’aucune hégémonie exercée par qui que ce soit, aucune intervention étrangère dans les affaires intérieures d’un Etat, aucune interdiction faite à n’importe quel pays d’entretenir des relations pacifiques avec n’importe quel autre, ne sauraient être justifiées. Au contraire, suivant nous, l’intérêt supérieur de l’espèce humaine commande que chaque nation soit responsable d’elle-même, débarrassée des empiètements, aidée dans son progrès sans condition d’obédience. » (27 avril 1965, Charles de Gaulle, Discours et messages, Plon, tome 4, p.355)

Vous avez bien lu cette phrase prémonitoire surlignée en gras ?

Nous y sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Déjà si jeune...   Mer 16 Avr 2008 - 1:53

Petit texte que j'avais écrit en 2005, lors du référendum sur la constitution européenne.
J'avais alors 17 ans ! Eh oui, déjà si jeune lol! La rage de ne pas pouvoir voter m'avait emporté...

En exclusivité pour l'UPF, le voici :

La France

La France moribonde se relève avec grâce
Et réclame au monde la place qui lui est due
La nation se soulève, et nous devons faire face
A l'Europe cannibale dont nous ne voulons plus

Patriote défends-toi ! Et protège ton pays
D'une assimilation et d'un asservissement
D'une Europe inutile qui ne vaut que mépris
D'un traité indigeste aux articles étouffants

N'oublie pas ton passé, respecte tes couleurs
Sois fier de tes racines, rend leur tous les honneurs
Napoléon, De Gaulle, nous laissent en héritage
Une France puissante qui traverse les ages

Le Pen n'a pas le monopole du patriotisme
Tu peux être de gauche et faire du chauvinisme
Que tu le veuilles ou non, la France est ton pays
Tu ne dois pas rougir de flatter ta patrie

Tu portes sur tes épaules une histoire prestigieuse
Humanisme et Lumières, superbes monuments
Notre culture rayonne, la France est majestueuse
Et doit montrer au monde qu'il faut savoir dire NON
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Mer 16 Avr 2008 - 12:41

Cerberux76 a écrit:
Petit texte que j'avais écrit en 2005, lors du référendum sur la constitution européenne.
J'avais alors 17 ans ! Eh oui, déjà si jeune lol! La rage de ne pas pouvoir voter m'avait emporté...

En exclusivité pour l'UPF, le voici :

La France

La France moribonde se relève avec grâce
Et réclame au monde la place qui lui est due
La nation se soulève, et nous devons faire face
A l'Europe cannibale dont nous ne voulons plus

Patriote défends-toi ! Et protège ton pays
D'une assimilation et d'un asservissement
D'une Europe inutile qui ne vaut que mépris
D'un traité indigeste aux articles étouffants

N'oublie pas ton passé, respecte tes couleurs
Sois fier de tes racines, rend leur tous les honneurs
Napoléon, De Gaulle, nous laissent en héritage
Une France puissante qui traverse les ages

Le Pen n'a pas le monopole du patriotisme
Tu peux être de gauche et faire du chauvinisme
Que tu le veuilles ou non, la France est ton pays
Tu ne dois pas rougir de flatter ta patrie

Tu portes sur tes épaules une histoire prestigieuse
Humanisme et Lumières, superbes monuments
Notre culture rayonne, la France est majestueuse
Et doit montrer au monde qu'il faut savoir dire NON

Pas mal du tout ... tu fais de la concurrence à Grand Corps Malade !

Charles de Gaulle a écrit:
[...]"aucune interdiction faite à n’importe quel pays d’entretenir des relations pacifiques avec n’importe quel autre, ne sauraient être justifiées"[...]

Heureusement que Sarkozy nous a montré, grâce à l'éclatant succès de son ambitieux projet d'Union méditerranéenne, que grâce à l'Union Européenne, la France pouvait mener une politique internationale ambitieuse Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Jeu 17 Avr 2008 - 15:12

Instit a écrit:
TNS-SOFRES est un institut de sondage européiste.

En avril 2005, TNS-SOFRES avait été chargé de recruter des jeunes " représentatifs " de la jeunesse française pour interroger Chirac juste avant le référendum sur la constitution européenne.
Quand les dirigeants de TNS-SOFRES ont découvert que parmi ces jeunes, un était à ATTAC et l'autre à la LCR, ils les ont interdits d'antenne car ils ne voulaient pas de jeunes non-européistes ! Ce qu'ils espéraient, c'était voir des jeunes européistes servir la soupe à Chirac !

Celui qui commande un sondage paie l'institut de sondage.
Donc celui qui commande un sondage influence le résultat du sondage.

Ca me rappelle le premier jour de grève pour les régimes spéciaux de retraite : l'institut de sondage payé par le journal L'Humanité affirmait que la majorité des Français était POUR les grévistes, et, le même jour, un autre institut de sondage payé par Le Figaro affirmait que la majorité des Français était CONTRE ! Le même jour !

Je me suis d'ailleurs déjà exprimé sur les instituts de sondage.

Nous allons donc subir un bourrage de crâne terrible. Nous allons entendre des phrases répétées en boucle : « Selon un récent sondage, les Français pensent que l'Union européenne etc… »

Est-ce que les Français vont croire ce que leur racontent les instituts de sondage sur l'Union européenne ? Ou alors est-ce qu’ils vont comprendre que les sondages ne sont que de la propagande ?

Pour en revenir aux sondages, orchestrés par l'Etat, souvenez vous de 2005, le OUI était donné gagnant et même quand le NON remontait, tous ces instituts affirmaient que le OUI était largement en tête.
Sans compter l'insistance des médias sur l'attelage très disparate des partisans du NON (communistes, frontistes, gaullistes, souverainistes...).

Donc les sondages sont vraiment à prendre avec des pincettes.

D'ailleurs avec les sondages nos présidents auraient été => Balladur & Jospin lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Mar 24 Juin 2008 - 18:48

Le Journal du Dimanche a écrit:
Jouyet veut réconcilier les jeunes et l'Europe

LeJdd.fr, 24.06.08
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Dim 29 Juin 2008 - 22:23

Dimanche 29 juin 2008, sur le site du journal Ouest-France :

Ouest-France a écrit:
Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Joseph Limagne
ouest-france.fr, 29.06.08

Je sais bien que ça ne plaît pas à tout le monde sur ce site, mais il faut peut-être prendre Jean-Michel Aphatie au sérieux : il y a quelques jours, sur son blog, Jean-Michel Aphatie écrivait une chronique intitulée « L'Europe, une idée morte ».

Qu'on le veuille ou non, qu'on s'en félicite ou qu'on le déplore : en France, l'idée européenne est morte.

L'UPF doit lire ce sondage ... et réfléchir sur ce qui va se passer quand nos compatriotes passeront à un stade encore plus violent de rejet de l'Union Européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Lun 30 Juin 2008 - 8:54

Instit a écrit:
Dimanche 29 juin 2008, sur le site du journal Ouest-France :

Ouest-France a écrit:
Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Joseph Limagne
ouest-france.fr, 29.06.08

Je sais bien que ça ne plaît pas à tout le monde sur ce site, mais il faut peut-être prendre Jean-Michel Aphatie au sérieux : il y a quelques jours, sur son blog, Jean-Michel Aphatie écrivait une chronique intitulée « L'Europe, une idée morte ».

Qu'on le veuille ou non, qu'on s'en félicite ou qu'on le déplore : en France, l'idée européenne est morte.

L'UPF doit lire ce sondage ... et réfléchir sur ce qui va se passer quand nos compatriotes passeront à un stade encore plus violent de rejet de l'Union Européenne.

Rejet, oui… mais de la conception actuelle de l'UE car je pense que l'on ne peut plus résister seuls aux puissances émergentes, sans compter les américains qui veulent dominer le monde.

L'UE est rejetée car elle est imposée par tous les moyens par les dirigeants des Etats membres au lieu d'avancer pas à pas, mais de manière plus humaine.

Le social d'abord, le fiscal ensuite, afin d'unifier par la base et non par le haut.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Lun 30 Juin 2008 - 15:19

Wings a écrit:
je pense que l'on ne peut plus résister seuls aux puissances émergentes

Les ouiouistes répètent souvent cet argument, eux-aussi : " Hors de l'Union Européenne, la France s'effondrerait ".

En ce qui me concerne, je ne trouve pas cet argument valable.

Aujourd'hui, il existe 194 Etats indépendants, y compris les Etats non membres de l’ONU (192 reconnus) que sont Taïwan et le Vatican. Par exemple, la Fédération Internationale de Football (FIFA) compte 208 fédérations de football différentes.

Vous vous rendez compte ?

Or, la France est la 7ème puissance mondiale.

Et pourtant la France ne pourrait pas résister seule aux puissances émergentes ?

Et pourtant, hors de l'Union Européenne, la France s'effondrerait ?

Cela voudrait-il donc dire que les 190 autres nations qui sont moins puissantes que la France s'effondreraient, elles aussi ?

C'est ridicule.

En réalité, c'est le contraire : c'est le fait même d'être à l'intérieur de l'Union Européenne qui est en train de couler la France.

Ce sont les contraintes suicidaires de l'Union Européenne qui sont en train d'entraîner la France vers le fond, comme un bateau attaché à d'autres bateaux qui sont en train de couler tous ensemble.

-----------------------

Ajout du 1er Juillet 2008 :

Depuis l’automne 2007, les avis positifs sur l’appartenance à l’Union Européenne sont en baisse dans 24 États membres sur 27.

1- Jamais autant de pays européens n'avaient été aussi négatifs sur l'Union Européenne.

2- Jamais la côte de popularité de l'Union Européenne ne s'était autant effondrée, avec des baisses énormes.

Par exemple, l'Union Européenne perd 9 % d'opinions positives au Luxembourg.

L'Union Européenne perd 11 % d'opinions positives en Italie.

L'Union Européenne perd 12 % d'opinions positives en France.

L'Union Européenne perd 15 % d'opinions positives en Grèce.

Une petite remarque sur ce sondage Eurobaromètre, commandé par l'Union Européenne. En Autriche, seuls 36 % des Autrichiens pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose (- 2 % par rapport au précédent sondage).

Vous vous rendez compte ?

Or, le chancelier autrichien et le président du parti au pouvoir viennent de se déclarer en faveur d'un référendum en Autriche si le traité de Lisbonne devait subir des modifications...

Dans notre analyse de la situation française, nous devons peut-être prendre en compte cette hypothèse : l'éclatement de l'Union Européenne, la fin de la monnaie unique, etc.

Patrick Artus et Marie-Paule Virard écrivent cette hypothèse en sous-titre de leur dernier livre : " Globalisation : le pire est à venir. "

Je recopie simplement la quatrième de couverture :

Citation :
" Le pire est à venir de la conjonction de 5 caractéristiques majeures de la globalisation :

1- une machine inégalitaire qui mine les tissus sociaux et attise les tensions protectionnistes ;

2- un chaudron qui brûle les ressources rares, encourage les politiques d'accaparement, accélère le réchauffement de la planète ;

3- une machine à inonder le monde de liquidités, et à encourager l'irresponsabilité bancaire ;

4- un casino où s'expriment tous les excès du capitalisme financier ;

5- une centrifugeuse qui peut faire exploser l'Europe. "

Nous devons commencer à envisager sérieusement cette hypothèse : l'éclatement de l'Union Européenne dans les années qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
ombre

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Sam 5 Juil 2008 - 0:51

Instit a écrit:
Ajout du 1er Juillet 2008 :

Depuis l’automne 2007, les avis positifs sur l’appartenance à l’Union Européenne sont en baisse dans 24 États membres sur 27.

1- Jamais autant de pays européens n'avaient été aussi négatifs sur l'Union Européenne.

2- Jamais la côte de popularité de l'Union Européenne ne s'était autant effondrée, avec des baisses énormes.

Par exemple, l'Union Européenne perd 9 % d'opinions positives au Luxembourg.

L'Union Européenne perd 11 % d'opinions positives en Italie.

L'Union Européenne perd 12 % d'opinions positives en France.

L'Union Européenne perd 15 % d'opinions positives en Grèce.

Une petite remarque sur ce sondage Eurobaromètre, commandé par l'Union Européenne. En Autriche, seuls 36 % des Autrichiens pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose (- 2 % par rapport au précédent sondage).

Vous vous rendez compte ?

Or, le chancelier autrichien et le président du parti au pouvoir viennent de se déclarer en faveur d'un référendum en Autriche si le traité de Lisbonne devait subir des modifications...

Dans notre analyse de la situation française, nous devons peut-être prendre en compte cette hypothèse : l'éclatement de l'Union Européenne, la fin de la monnaie unique, etc.

Patrick Artus et Marie-Paule Virard écrivent cette hypothèse en sous-titre de leur dernier livre : " Globalisation : le pire est à venir. "

Je recopie simplement la quatrième de couverture :

Citation :
" Le pire est à venir de la conjonction de 5 caractéristiques majeures de la globalisation :

1- une machine inégalitaire qui mine les tissus sociaux et attise les tensions protectionnistes ;

2- un chaudron qui brûle les ressources rares, encourage les politiques d'accaparement, accélère le réchauffement de la planète ;

3- une machine à inonder le monde de liquidités, et à encourager l'irresponsabilité bancaire ;

4- un casino où s'expriment tous les excès du capitalisme financier ;

5- une centrifugeuse qui peut faire exploser l'Europe. "

Nous devons commencer à envisager sérieusement cette hypothèse : l'éclatement de l'Union Européenne dans les années qui viennent.

Je connais le sondage Eurobaromètre car un ami enquêteur me l'a expliqué.

Ce sondage n'est pas basé comme d'habitude sur la méthode des quotas mais sur une méthodologie appelée un "random".

Avec la méthode des quotas vous devez trouver un échantillon représentatif de la population, cela donne en général quatre retraités, deux personnes des professions intermédiaires, un employé, quatre ouvriers, un cadre, un agriculteur ou un artisan suivant que nous nous trouvons dans une zone rurale ou urbaine. Vous devez alterner immeubles et maisons, le nombre d'hommes devant être égal au nombre de femmes, etc.

Le random suit une répartition dans une localité.
La méthode est beaucoup plus compliquée et différente suivant que l'on se trouve en milieu rural ou en milieu urbain.
En zone rurale, vous devez partir d'un endroit bien particulier et tourner toujours du même côté tout en "prenant" une maison sur cinq.
En zone urbaine, le parcours est imposé : les maisons ou appartements sont tirés au hasard.
Vous devez retourner cinq fois à l'endroit sélectionné avant d'abandonner la personne choisie pour passer ensuite à la prochaine adresse.

Si vous êtes vacataire, ce qui est le cas en général, c'est très pénible.
Par exemple, vous prenez votre voiture, vous passez dix minutes de route et la personne n'est pas là. Vous revenez chez vous. Si c'est un immeuble avec interphone, comment faire ? les gens ne répondent pas ou peu à l'interphone, ils en ont raz le bol des colporteurs et si vous leur dites que vous êtes enquêteurs, ils ne vous croient pas car vous n'avez pas la possibilité de leur montrer votre bonne tête qui suffit parfois à convaincre.
Et vous ne gagnez rien du tout, même si les frais sont remboursés si la personne n'est pas là, par contre vous avez perdu au minimum 30 minutes sans être payé. Et vous vous rendez compte que vous êtes un esclave pour cette mission.

C'est bien là le coeur du problème avec l'Europe telle qu'ils veulent la faire.
Il existe une caste esclavagiste qui existe en Europe depuis tous les temps. *** Modéré - Hors sujet ***
L'un des problèmes principaux avec l'Europe telle qu'elle se constitue est l'asservissement pour certaines populations et le processus a déjà commencé. Parce que tout simplement les puissances financières ont pris le pouvoir dans bien des cas sur les hommes et femmes politiques.

En construisant l'Europe, nous nous retrouverons encore plus désarmés face à ce phénomène parce qu'avec l'Europe nous ne savons pas qui fait quoi et qui est responsable de quoi, et le peuple, lui non plus dans ce contexte, n'a plus de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Où vont les subventions de l'UE ?   Dim 10 Aoû 2008 - 11:29

Les subventions de l'UE vont-elles vers les secteurs en crise comme la pêche ? Non !

Elles servent à subventionner des mouvements de propagande européistes tel que celui des Jeunes Européens Fédéralistes.

Voici le bon usage qu'ils font de ces subventions (attention, même si c'est réalisé par des Français, c'est en langue anglaise, patriotisme européiste oblige) :

Revenir en haut Aller en bas
ombre

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Le clip vidéo des jeunes fédéralistes   Dim 10 Aoû 2008 - 17:13

El Caganer a écrit:
Les subventions de l'UE vont-elles vers les secteurs en crise comme la pêche ? Non !

Elles servent à subventionner des mouvements de propagande européistes tel que celui des Jeunes Européens Fédéralistes.

Voici le bon usage qu'ils font de ces subventions (attention, même si c'est réalisé par des Français, c'est en langue anglaise, patriotisme européiste oblige) :


Le clip vidéo des jeunes fédéralistes est construit comme un clip de campagne électorale, l'idée générale étant : "les fédéralistes contre les nationalistes".

L'état d'esprit est très étroit. Nous ne devons pas répondre à cela.

Nous voulons l'Europe des patries, chacun apporte son histoire, sa culture, son drapeau, c'est dans le partage et le respect de l'autre que nous pourrons nous élever.
L'Europe des patries est une réflexion qui va nous permettre de partager ensemble notre avenir avec la richesse de notre passé, tout en posant les limites qui permettent un respect mutuel.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Dim 10 Aoû 2008 - 21:10

El Caganer a écrit:
Les subventions de l'UE vont-elles vers les secteurs en crise comme la pêche ? Non !

Elles servent à subventionner des mouvements de propagande européistes tel que celui des Jeunes Européens Fédéralistes.

Voici le bon usage qu'ils font de ces subventions (attention, même si c'est réalisé par des Français, c'est en langue anglaise, patriotisme européiste oblige) :


Super propagande, on dirait les jeunes UMP en campagne...
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Ven 5 Sep 2008 - 20:19

Malgré des décennies de propagande, l'idée européenne n'a pas survécu en France.

A propos, avez-vous lu cet article :

La Tribune a écrit:
Seul un tiers des Français se sentent citoyens européens, selon un sondage

latribune.fr, 05.09.08
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: C'est l'UE ou rien...   Lun 5 Jan 2009 - 12:23

Yahoo! Actualités France avec AP a écrit:
Sarkozy au Proche-Orient: risque d'affaiblissement de la voix de l'Europe, selon Bayrou

Yahoo! Actualités France, 05.01.09

Un bel exemple de la logique européiste : Bayrou tente de nous prouver que quand la France s'exprime, elle s'affaiblit elle-même...

La logique voudrait que Bayrou demande la fermeture de toutes nos ambassades.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Lun 5 Jan 2009 - 14:02

El Caganer a écrit:
Yahoo! Actualités France avec AP a écrit:
Sarkozy au Proche-Orient: risque d'affaiblissement de la voix de l'Europe, selon Bayrou

Yahoo! Actualités France, 05.01.09

Un bel exemple de la logique européiste : Bayrou tente de nous prouver que quand la France s'exprime, elle s'affaiblit elle-même...

La logique voudrait que Bayrou demande la fermeture de toutes nos ambassades.

Quelqu'un qui ne réfléchit pas pourrait très bien se laisser prendre par cette rhétorique... car finalement, dit comme ça, cela semble presque "logique" !
Revenir en haut Aller en bas
SAC

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Mer 14 Jan 2009 - 17:54

El Caganer a écrit:
Yahoo! Actualités France avec AP a écrit:
Sarkozy au Proche-Orient: risque d'affaiblissement de la voix de l'Europe, selon Bayrou

Yahoo! Actualités France, 05.01.09

Un bel exemple de la logique européiste : Bayrou tente de nous prouver que quand la France s'exprime, elle s'affaiblit elle-même...

La logique voudrait que Bayrou demande la fermeture de toutes nos ambassades.

Bayrou l'européiste voudrait que la France soit aux ordres de Javier Solana, chef de la diplomatie européenne.

Cela vous étonne ? moi pas connaissant l'europhilie de Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
SAC

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Jeu 15 Jan 2009 - 15:06

Je n'ai jamais affirmé que Sarkozy était patriote puisqu'il est pro-européen comme l'est, à 95%, l'ensemble de la classe politique française.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   Mer 8 Avr 2009 - 14:49

Boursorama avec Reuters a écrit:
La CE va enquêter sur les aides d'Etat dans la réforme portuaire

Julien Toyer, édité par Marc Angrand
Boursorama.com, 08.04.09

En clair : la Commission Européenne veut bien que la France privatise tout mais la Commission Européenne ne veut pas que la France aide ses entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etes-vous européiste ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etes-vous européiste ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?
» Test - Etes-vous créative ?
» Test : Etes-vous heureux(se) ?
» Test:Etes-vous jalouse ?
» Etes-vous un(e) libéral(e) qui s'ignore ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité internationale :: L'Europe-
Sauter vers: