Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Février 08 : la France et la ratification du traité européen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Jeu 20 Déc 2007 - 23:15

Rappel du premier message :

Contre les européistes :

Tous à Versailles le 4 février 2008 !

-----------------------

Ajout du 22 Décembre 2007 :

Le Conseil Constitutionnel vient d'annoncer que le traité de Lisbonne comporte des clauses contraires à la Constitution française : il doit donc y avoir une révision de la Constitution française.

Le projet de révision sera soumis au Parlement convoqué en Congrès le 4 février 2008 à Versailles.

Le Conseil constitutionnel écrit notamment :

" Le traité de Lisbonne comprend également des dispositions relatives aux compétences et au fonctionnement de l’Union qui ne sont pas identiques à celles ayant le même objet figurant dans le Traité Etablissant une Constitution pour l'Europe. Ainsi le Conseil a relevé notamment les dispositions relatives à des matières régaliennes (tels « l’espace de liberté, de sécurité et de justice ») qui transfèrent des compétences à l’Union. Le Conseil a alors jugé que ces dispositions appellent une révision de la Constitution dès lors que sont affectées « les conditions essentielles d’exercice de la souveraineté nationale ».

De plus en plus de compétences régaliennes sont transférées à l'Union européenne.

Si le traité de Lisbonne est ratifié, que restera-t-il à la France comme compétence régalienne ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 14:29

Je défends une logique, mis à part le fait que le contenu du traité de Sarkozy est à peu près le même que celui de 2005 que savent les français ? Rien, absolument rien.

Les français connaissaient-ils le contenu du traité de 2005? Non !
Il fallait être expert en économie pour comprendre les implications de ce traité. Pourtant on a fait un référendum, mais quelle absurdité ! Il n'y eu aucune pédagogie sur aucun des deux traités.

On ne va pas faire des référendums pour dire on fait un référendum, ça n'a aucun sens. Selon vous il faut avoir recours au référendum alors que vous ignorez le contenu de ce que l'on vous suggère ?Pas mal !

Je pense que les députés sont tout de même plus à même de réfléchir sur le traité européen.
Respecter les choix du peuple ? Bien sur, les français ont voté pour Sarkozy et donc pour le contenu de son programme. La question est : Sarkozy relance le débat de l'Europe en relançant le débat de la constitution, où est le mal ?
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 15:36

Libéral76 a écrit:
Je défends une logique, mis à part le fait que le contenu du traité de Sarkozy est à peu près le même que celui de 2005 que savent les français ? Rien, absolument rien.

Les français connaissaient-ils le contenu du traité de 2005? Non !
Il fallait être expert en économie pour comprendre les implications de ce traité. Pourtant on a fait un référendum, mais quelle absurdité ! Il n'y eu aucune pédagogie sur aucun des deux traités.

Vous semblez souhaiter de tout coeur le triomphe de la technocratie, le pouvoir des obscur commissions de spécialistes et autres experts... moi je préfère que le pouvoir réside dans le peuple.
Et puis *** Modéré - Inutile ***, lors du référendum sur le TCE, les livres sur le contenu du TCE se sont vendus comme des petits pains et un réel débat a eu lieu.

Libéral76 a écrit:
Respecter les choix du peuple ? Bien sur, les français ont voté pour Sarkozy et donc pour le contenu de son programme.

Le traité simplifié de Sarkozy n'a été élaboré qu'après son élection, votre remarque est donc incohérente.

Mais poussons votre raisonnement : lorsqu'on les interroge par référendum sur le TCE en 2005, les français répondent par un vote protestataire sur le gouvernement,

Lorsque les français élisent Sarkozy comme président en fait ils approuvent ainsi le traité simplifié dont le contenu n'était pourtant pas encore établi.
CQFD ! le détournement de la démocratie par les sarkozystes... mais bon à force de prendre les français pour des imbéciles, le président bling bling se prépare des lendemains pas très radieux !

Libéral76 a écrit:
La question est : Sarkozy relance le débat de l'Europe en relançant le débat de la constitution, où est le mal ?

Où voyez-vous l'ombre d'un quelconque débat sur la constitution ???

C'est justement pour éviter tout débat que Sarkozy a fait passer son traité simplifié par le Parlement et non par référendum. Libéral76, ne soyez pas plus sarkozyste que Sarkozy...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 15:54

Les livres sur le TCE se sont vendus comme des petits pains lol! Vous êtes très drôle !!

Je ne savais pas que le contenu des livres sur le TCE était si bon que l'on puisse connaitre les implications d'un tel traité, c'est complètement absurde !

Peut être que comme Rachida Dati il y avait un diplôme surprise caché à l'intérieur du livre ?

Trêve de plaisanterie...
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 16:06

Libéral76 a écrit:
Je ne savais pas que le contenu des livres sur le TCE était si bon que l'on puisse connaitre les implications d'un tel traité, c'est complètement absurde !

Mais on peut quand même se faire une idée, avoir un minimum de réflexion et de sens critique.

Ou alors sinon, on admet sa propre c..., et pour le bien du pays on s'abstient à toutes les élections en partant du principe que l'on n'est pas capable intellectuellement de faire son devoir de citoyen et d'avoir une opinion sur un problème politique précis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 16:21

Non, vous allez trop loin, tout de même pas ! Je n'ai pas dit ça.

La différence entre cette élection et toutes les autres c'est que le contenu a été peu médiatisé, on en revient au point de départ.

Les élections présidentielles sont ultra médiatisées, pareil pour les législatives et les municipales.

Je suis évidemment pour le recours au référendum, mais seulement quand on sait de quoi on parle, car là, ça n'était pas le cas du tout. Il y avait comme vous l'avez justement dit un semblant de débat entre les partisans du NON et ceux du OUI, mais là où on marchait sur la tête c'est que les hommes politiques se justifiaient de cette manière : pour le OUI "il faut une Europe plus forte", pour le non "je ne veux pas de cette Europe là".

Ca nous fait une belle jambe de savoir ça !
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 16:32

Libéral76 a écrit:
Non, vous allez trop loin, tout de même pas ! Je n'ai pas dit ça.

La différence entre cette élection et toutes les autres c'est que le contenu a été peu médiatisé, on en revient au point de départ.

Les élections présidentielles sont ultra médiatisées, pareil pour les législatives et les municipales.

Je suis évidemment pour le recours au référendum, mais seulement quand on sait de quoi on parle, car là, ça n'était pas le cas du tout. Il y avait comme vous l'avez justement dit un semblant de débat entre les partisans du NON et ceux du OUI, mais là où on marchait sur la tête c'est que les hommes politiques se justifiaient de cette manière : pour le OUI "il faut une Europe plus forte", pour le non "je ne veux pas de cette Europe là".

Ca nous fait une belle jambe de savoir ça !

Tous les magazines, hebdomadaires (NouvelObs, Marianne, L'Express) ont fait des numéros spéciaux sur le TCE. De nombreux débats ont eu lieu à la télé, à la radio, sur la directive Bolkestein... etc.
A l'époque au boulot, entre amis, dans la famille, on parlait souvent du référendum.

Bref, il m'a semblé que le débat avait bien pris... maintenant il est beaucoup plus aisé pour l'équipe de Sarkozy de dire que le NON du 29 mai était un vote protestataire sans rapport avec le traité, ça lui permet de nous le resservir en 2008 par le Parlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 16:42

Bien qu'entièrement d'accord avec El Caganer, je trouve votre débat inutile car la seule chose à retenir et la seule qui soit vraiment importante c'est que le peuple a été bafoué dans son vote et que l'on est passé d'un Etat de droit à un Etat autocratique et dénué de la moindre démocratie.

L'autre drame bien sûr étant que l'on vient de voir une nation disparaître pour faire place à une région d'un ensemble plus grand.
Et pourquoi pas bientôt à plusieurs régions au lieu d'une seule car je vois mal ce qui retiendra bretons, corses, catalans, occitans, normands, auvergnats à demander que leur région soit reconnue comme région d'Europe du fait de la disparition politique et géographique de la France.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 16:52

Wings a écrit:
Bien qu'entièrement d'accord avec El Caganer, je trouve votre débat inutile car la seule chose à retenir et la seule qui soit vraiment importante c'est que le peuple a été bafoué dans son vote et que l'on est passé d'un Etat de droit à un Etat autocratique et dénué de la moindre démocratie.

L'autre drame bien sûr étant que l'on vient de voir une nation disparaître pour faire place à une région d'un ensemble plus grand.
Et pourquoi pas bientôt à plusieurs régions au lieu d'une seule car je vois mal ce qui retiendra bretons, corses, catalans, occitans, normands, auvergnats à demander que leur région soit reconnue comme région d'Europe du fait de la disparition politique et géographique de la France.

Vous avez raison, et à mon avis avec le temps, le régionalisme va augmenter considérablement, la France étant en état de démembrement avancé, les régions n'hésiteront plus a traiter directement avec l'Europe (vu que les décisions de l'Europe s'imposent à la France).

L'Unité de la France qui a mis tellement de siècles à se faire va être dilapidée par une poignée d'eurocrates et leurs complices politicards français, c'est répugnant !
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 19:34

Libéral76 a écrit:
Non, vous allez trop loin, tout de même pas ! Je n'ai pas dit ça.

La différence entre cette élection et toutes les autres c'est que le contenu a été peu médiatisé, on en revient au point de départ.

Les élections présidentielles sont ultra médiatisées, pareil pour les législatives et les municipales.

Je suis évidemment pour le recours au référendum, mais seulement quand on sait de quoi on parle, car là, ça n'était pas le cas du tout. Il y avait comme vous l'avez justement dit un semblant de débat entre les partisans du NON et ceux du OUI, mais là où on marchait sur la tête c'est que les hommes politiques se justifiaient de cette manière : pour le OUI "il faut une Europe plus forte", pour le non "je ne veux pas de cette Europe là".

Ca nous fait une belle jambe de savoir ça !

Quand on veut informer et faire de la pédagogie, on y arrive.

L'Etat aurait pu le faire : en 2005, comme en 2007/2008, il ne l'a pas fait.
Car au lieu d'impliquer les gens, de les informer pour qu'ils votent en connaissance de cause, on leur dit : "faites nous confiance".
C'est dégueulasse, c'est volontaire. Le jeu est truqué. En Bourse, on pourrait appeler ça un "délit d'initié". Les hautes sphères savent tout et en profitent sur le dos du peuple qui ne sait rien et se fait duper.

Les gens ne s'y intéressent pas car on ne se met pas à leur portée.
Si on essayait d'expliquer un minimum, je suis persuadé que l'on serait surpris par la curiosité et l'implication des gens.
Mais dire que, finalement, c'est trop compliqué, ça en revient à affirmer que ça ne les regarde pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 19:45

On a vu le résultat.

Néanmoins, je tenais à titre personnel vous reporter à un article et saluer celui qui est le sujet de celui-ci, un homme qui me donne un espoir.

Jean Lassalle, certes, il est MoDem, mais cet homme au moins est fidèle à ses idées, il a voté NON le 04/02/08 et encore NON à l'Assemblée Nationale.
En plus, il a pas suivi son ami et chef de parti dans son vote.

Je pense que beaucoup d'hommes politiques devraient prendre en exemple cet homme, qui a même risqué sa santé pour défendre ses convictions et sa région.

Rendons lui un hommage Wink
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 20:25

anonyme gaulliste a écrit:
On a vu le résultat.

Néanmoins, je tenais à titre personnel vous reporter à un article et saluer celui qui est le sujet de celui-ci, un homme qui me donne un espoir.

Jean Lassalle, certes, il est MoDem, mais cet homme au moins est fidèle à ses idées, il a voté NON le 04/02/08 et encore NON à l'Assemblée Nationale.
En plus, il a pas suivi son ami et chef de parti dans son vote.

Je pense que beaucoup d'hommes politiques devraient prendre en exemple cet homme, qui a même risqué sa santé pour défendre ses convictions et sa région.

Rendons lui un hommage Wink

Je m'associe à vous sur cette démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Ven 8 Fév 2008 - 21:13

anonyme gaulliste a écrit:
On a vu le résultat.

Néanmoins, je tenais à titre personnel vous reporter à un article et saluer celui qui est le sujet de celui-ci, un homme qui me donne un espoir.

Jean Lassalle, certes, il est MoDem, mais cet homme au moins est fidèle à ses idées, il a voté NON le 04/02/08 et encore NON à l'Assemblée Nationale.
En plus, il a pas suivi son ami et chef de parti dans son vote.

Je pense que beaucoup d'hommes politiques devraient prendre en exemple cet homme, qui a même risqué sa santé pour défendre ses convictions et sa région.

Rendons lui un hommage Wink

Je crois que tout bon patriote et/ou démocrate ne peut que saluer le courage de Jean Lassalle, pourtant membre d'un mouvement connu pour son euro-fédéralisme.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Sam 9 Fév 2008 - 12:53

Tout à fait d'accord avec Sébastien et l'attitude de Monsieur Lassalle confirme bien que le traité européen est bien loin de tout y compris de l'idée d'Europe représentée par beaucoup de gens proches des idées de l'UDF, Giscard, Bayrou etc.

Ce texte n'est voué qu'à faire disparaître l'autorité des pays au profit de l'unique autorité de Bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: "Vive l'Europe (et vive la France)"   Mar 12 Fév 2008 - 11:15

Bonjour à tous,

Je reviens sur le discours de N.Sarkozy à la télé dimanche soir et plus précisément sur la fin de son allocution, particulièrement choquante :

Nicolas Sarkozy a écrit:
Vive l'Europe, et vive la France

Nous pouvons noter deux choses :
- la disparition du mot "République" au profit de celui d'Europe, révélateur de la voie sur laquelle il emmène la France,
- et surtout le mot "Europe" qui vient avant celui de "France".

Les souverainistes de manière générale, et les gaullistes en particulier, ont du être particulièrement bouleversés ce soir là, comme je l'ai été je pense.

Il est grand temps d'agir, vu la vitesse à laquelle notre nation se désagrège. Je suis très inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: 3 MENSONGES EN UNE SEULE PHRASE   Mar 12 Fév 2008 - 13:21

Extrait du discours de Nicolas Sarkozy dimanche 10 février :

« Un traité simplifié, ne conservant que les dispositions institutionnelles qui avaient paru recueillir un consensus assez large pendant la campagne du référendum était une solution qui permettait de dépasser les oppositions entre partisans et adversaires de la Constitution. »

En réalité, il y a trois énormes mensonges dans une seule phrase.

Premier mensonge : le traité de Lisbonne n'est pas un traité simplifié.

Deuxième mensonge : le traité de Lisbonne ne conserve pas que les dispositions institutionnelles.

Troisième mensonge : les dispositions institutionnelles n'avaient pas recueilli un consensus assez large pendant la campagne du référendum, c'est le moins que l'on puisse dire ! Vous vous rappelez la campagne du référendum en 2005 ?

Pendant la campagne du référendum de 2005, de nombreux partis politiques avaient vivement condamné les dispositions institutionnelles :

- le parti de Daniel Gluckstein
- le parti d'Arlette Laguiller
- le parti d'Olivier Besancenot
- le parti de Marie-George Buffet
- le parti de Jean-Pierre Chevènement
- le parti de Nicolas Dupont-Aignan
- le parti de Philippe de Villiers
- le parti de Jean-Marie Le Pen
- le parti de Bruno Mégret

Les dispositions institutionnelles avaient été rejetées par beaucoup de partis politiques.
55 % des Français avaient finalement voté NON au référendum sur la Constitution européenne.

Nicolas Sarkozy a prononcé trois mensonges en une seule phrase.

Nicolas Sarkozy vient d'établir une espèce de record.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Mar 12 Fév 2008 - 13:36

Cerberux76 a écrit:
Bonjour à tous,

Je reviens sur le discours de N.Sarkozy à la télé dimanche soir et plus précisément sur la fin de son allocution, particulièrement choquante :

Nicolas Sarkozy a écrit:
Vive l'Europe, et vive la France

Nous pouvons noter deux choses :
- la disparition du mot "République" au profit de celui d'Europe, révélateur de la voie sur laquelle il emmène la France,
- et surtout le mot "Europe" qui vient avant celui de "France".

Les souverainistes de manière générale, et les gaullistes en particulier, ont du être particulièrement bouleversés ce soir là, comme je l'ai été je pense.

Il est grand temps d'agir, vu la vitesse à laquelle notre nation se désagrège. Je suis très inquiet.

Oui, ce fut la première fois de la Vème République qu'un président finissait ainsi son allocution.
Mais peut être que pour lui nous ne sommes plus en République.
Si nous ne sommes plus en République, il n'est plus président de rien, car, que je sache, il n'a pas le titre de président de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Mar 12 Fév 2008 - 16:40

Nous sommes toujours en République, mais plus en démocratie.

Défendre avec autant de mauvaise foi un coup d'état parlementaire, c'est à vomir.

Il n'y a pas que les souverainistes qui sont écœurés, tout démocrate l'est tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Le MEDEF   Mer 13 Fév 2008 - 22:12

Le jeudi 7 février 2008, le MEDEF a tenu son Conseil Exécutif dans les locaux de la Commission européenne !
Le MEDEF a ainsi pu discuter tranquillement avec 9 des 27 membres de la Commission européenne !

Le vendredi 8 février 2008, le MEDEF a tenu sa convention dans l'hémicycle du Parlement européen ! Je vous jure que c’est vrai !

Voici le début du discours de Laurence Parisot :

« Chers amis entrepreneurs, chers amis amoureux de l’entreprise et de l’esprit d’entreprise, bonjour ! Quel plaisir, quelle fierté de vous accueillir dans le temple même de la démocratie européenne, le Parlement européen ! Hier le Conseil Exécutif de notre mouvement s’est tenu dans les locaux du pouvoir exécutif de l’Union, dans les locaux de la Commission : au Berlaymont. Nous avons pu librement et utilement échanger avec neuf des vingt-sept commissaires européens, et ce pendant près de deux heures. Aujourd’hui, nous nous réunissons ensemble dans l’hémicycle du Parlement, à Bruxelles. D’emblée, je remercie très chaleureusement Hans-Gert Pöterring qui a accepté que nous organisions ici-même notre grand rassemblement annuel, notre Convention. Et merci, merci beaucoup à Ernest-Antoine Seillière, le Président de Business Europe sans le soutien duquel cet événement n’aurait pas été possible ! »

Laurence Parisot s’est félicitée de la ratification du traité de Lisbonne par les députés français et les sénateurs français.

Ernest-Antoine Seillière est l’ancien président du MEDEF. Il est aujourd’hui le président de Businesseurope, le patronat européen. Businesseurope regroupe 39 syndicats de patrons venant de 33 pays. Ernest-Antoine Seillière s’est lui-aussi félicité de la ratification du traité de Lisbonne par les députés français et les sénateurs français :

« BUSINESSEUROPE's President Ernest-Antoine Seillière addressed the MEDEF Convention which gathered more than 1,000 company representatives in the European Parliament in Brussels on 8 February. Speaking in the opening session on “the New Europe”, he highlighted why Europe matters for companies, now more than ever considering the major changes which will be introduced by the Lisbon Treaty. He also welcomed the ratification of the Lisbon Treaty by the French Parliament on 7 February. France joins Hungary, Malta, Slovenia and Romania as the fifth country ratifying the Treaty since its endorsement by the Heads of State and Government at the EU Council on 13 December 2007. »

Récapitulons.

- Laurence Parisot s’est félicitée de la ratification du traité de Lisbonne.
- Ernest-Antoine Seillière s’est félicité de la ratification du traité de Lisbonne.
- Nicolas Sarkozy s’est félicité de la ratification du traité de Lisbonne.
- Christine Lagarde s’est félicitée de la ratification du traité de Lisbonne.

*** Modéré - Inutile ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le TCE ratifié par le gouvernement Français   Jeu 14 Fév 2008 - 13:35

Yahoo! Actualités France avec AFP a écrit:
UE: la France a ratifié le traité de Lisbonne

Yahoo! Actualités France, 14.02.08
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   Mer 20 Fév 2008 - 16:59

Dans la réalité, que va devenir la France ?

Dans la réalité, que sera la France le 1er novembre 2014 ?

Le 1er novembre 2014, la région France sera une région parmi les 27 régions de l’Union européenne. La région France devra obéir à des lois européennes.

Qui pourra proposer ces lois européennes ? Seule la Commission européenne pourra proposer une loi européenne. Le premier scandale, c’est que la Commission européenne sera composée de 18 aristocrates, non-élus au suffrage universel direct, sans aucune légitimité démocratique.

Le deuxième scandale, c’est que la Commission comptera 18 membres, alors qu’il y a 27 nations dans l’Union Européenne. A partir du 1er novembre 2014, la région France n’aura donc plus obligatoirement un représentant à la Commission européenne.

A l’intérieur de la Commission européenne, que pèsera la région France ?

- Quand la région France aura un représentant parmi les 18 membres de la Commission européenne, elle pèsera 1 sur 18, c’est-à-dire 5,55 % !

- Quand la région France n’aura pas de représentant parmi les 18 membres de la Commission européenne, elle pèsera 0 sur 18, c’est-à-dire 0 % ! Elle devra alors obéir à des lois européennes qui auront été proposées par un groupe de 18 aristocrates non-élus, groupe dans lequel il n’y aura même pas un seul Français !

Qui votera ces lois européennes ? Le Parlement européen et le Conseil des ministres.

- Le Parlement européen aura 750 membres. La France aura 74 députés. A l’intérieur du Parlement européen, que pèsera la région France ? Elle pèsera 74 sur 750, c’est-à-dire 9,86 % !

- Le Conseil des ministres a 27 membres. A l’intérieur du Conseil des ministres, que pèsera la région France ? Elle pèsera 1 sur 27, c’est-à-dire 3,70 % !

La région France ne contrôlera plus ses lois.
Elle ne contrôlera plus ses frontières.
Elle ne contrôlera plus sa monnaie.
Elle ne contrôlera plus sa politique diplomatique.
Elle ne contrôlera plus sa politique de défense.

Bien entendu, le 1er novembre 2014, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Février 08 : la France et la ratification du traité européen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Février 08 : la France et la ratification du traité européen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» JOBDAY le 19 février 2010 à Zeebrugge
» Traité de Coopération Judiciaire avec la Bourgogne
» Le premier traité du cidre
» 28 février 2007, Gaston Lagaffe a 50 ans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Traité européen : l'UPF et la ratification de 2008-
Sauter vers: