Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 lapergue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 1:44

Lapergue Stéphane, gaulliste convaincu.
Ancien officier de ce qui fut notre Armée Nationale avant le stupide abandon de la conscription, 5 ans de services
Médaillé de la Valeur Militaire et de l'Ordre National du Mérite
Entrepreneur et jeune !

Face à la démission de nos soit disant élites, face au renoncement républicain, face à la lamentable politique étrangère de notre pays depuis des décennies, je me devais de réagir.

Le silence est la soumission, le renoncement n'est pas un chemin responsable.
Parce que père de famille et contribuable, l'heure du combat a sonné.

Aujourd'hui je ne distingue d'autre voie de salut que celle tracée autrefois par feu Charles.
Oui à une France forte et indépendante, non à la sclérose ambiante, oui à l enthousiasme, non au sarkozysme,

Et enfin, vive la démocratie !
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Question   Mer 9 Jan 2008 - 7:21

Bienvenue, lapergue !

Je voulais te poser une question : Jean-François Kahn, le patron du journal Marianne avait constaté que, dans son propre journal, les grands journalistes, les grands éditorialistes étaient pour le OUI au référendum sur la Constitution européenne. Il avouait que lui-même était pour le OUI.

En revanche, il avait constaté que les journalistes de base, les moins bien payés, les journalistes de terrain étaient pour le NON.

Moi, je prends mon exemple : l'Education Nationale. Les professeurs en classe préparatoire aux Grandes Ecoles, et aussi les professeurs des Grandes Ecoles (Sciences-Po, ENA, Polytechnique) ont voté en grande majorité pour le OUI à l'Europe supranationale.

En revanche, les instituteurs, les profs de collèges et lycées ont voté en grande majorité pour le NON.

Dans beaucoup de professions, nous pouvons remarquer cette opposition : la France d'en haut est pour le OUI à l'Europe supranationale, la France d'en bas est pour le NON.

Ma question, lapergue : et dans l'armée ?

Est-ce que cette opposition existe aussi dans l'armée ?

Est-ce que les officiers supérieurs sont pour le OUI, pour l'Europe supranationale, pour l'OTAN, est-ce qu'ils sont atlantistes ?

Et, en revanche, est-ce que les militaires les moins gradés sont pour le NON, pour l'indépendance nationale ?

Je te remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 11:46

J'ai répondu à l'une de vos interventions avant de venir ici vous souhaiter la bienvenue.

Pour info. il n'y a pas que des gaullistes et des militaristes ici et je pense que la voie militaire pour remettre la France en marche n'est pas la bonne car elle mènerait à une dictature.
Quitte à prendre les armes, mieux vaut une révolution citoyenne qu'un coup d'état militaire.
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 15:01

Instit a écrit:
Bienvenue, lapergue !

Je voulais te poser une question : Jean-François Kahn, le patron du journal Marianne avait constaté que, dans son propre journal, les grands journalistes, les grands éditorialistes étaient pour le OUI au référendum sur la Constitution européenne. Il avouait que lui-même était pour le OUI.

En revanche, il avait constaté que les journalistes de base, les moins bien payés, les journalistes de terrain étaient pour le NON.

Moi, je prends mon exemple : l'Education Nationale. Les professeurs en classe préparatoire aux Grandes Ecoles, et aussi les professeurs des Grandes Ecoles (Sciences-Po, ENA, Polytechnique) ont voté en grande majorité pour le OUI à l'Europe supranationale.

En revanche, les instituteurs, les profs de collèges et lycées ont voté en grande majorité pour le NON.

Dans beaucoup de professions, nous pouvons remarquer cette opposition : la France d'en haut est pour le OUI à l'Europe supranationale, la France d'en bas est pour le NON.

Ma question, lapergue : et dans l'armée ?

Est-ce que cette opposition existe aussi dans l'armée ?

Est-ce que les officiers supérieurs sont pour le OUI, pour l'Europe supranationale, pour l'OTAN, est-ce qu'ils sont atlantistes ?

Et, en revanche, est-ce que les militaires les moins gradés sont pour le NON, pour l'indépendance nationale ?

Je te remercie.

Les opinions ne sont pas si simples dans l'armée.

La conscience politique est marginale chez les sous officiers, existe dans le corps des officiers mais statutairement passé sous silence.

L'Armée n'est pas et n'a jamais été atlantiste, fascinée par les moyens et le budget US c'est possible, mais pas valet de l'Amérique.
Pour nombre d'entre nous la défense commune européenne est souhaitable car :

- elle est gage de paix en Europe,
- une communauté de moyens pour un équipement plus performant.

Se pose la question du commandement, être membre de l'OTAN est gênant, l'armée n'est et ne doit pas être l'instrument de la calamiteuse politique étrangère US.

Les soldats peu gradés sont pour l'intégration car elle garantie un maximum de ''tournantes'' , c'est à dire d'opérations extérieures plus valorisantes et nettement mieux rémunérées !
A contrario le commandement est jaloux de son indépendance et sait très bien que nos moyens ne nous permettent pas d'être à la hauteur de notre statut international.

Je dirai donc que c'est un peu le contraire que dans l'Education Nationale, les cadres savent bien que l'intégration est une dilution et de notre souveraineté et de leurs pouvoirs de décisions.

Si j'ai oublié quelque chose, merci de pointer le sujet du doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Le problème   Mer 9 Jan 2008 - 15:14

Le problème, c'est le traité de Lisbonne.

Cf. Traité sur l’Union européenne, Titre V, Chapitre 2, Section 2, Article 42, page 42 :

Citation :
« La politique de l'Union au sens de la présente section n'affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l'Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre. »

Cet article est très important. Si la France ratifie le traité, elle acceptera de mener une politique de défense compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans le cadre de l'OTAN.

Or, qui définit la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans le cadre de l'OTAN ? Qui définit le cadre ?

Les Etats-Unis.

Le problème, il est là. Ce seront les Etats-Unis qui définiront le cadre, et la France devra mener une politique de défense compatible avec ce cadre. Pour parler clairement, les Etats-Unis écriront les paroles de la chanson et la musique de la chanson. La France devra chanter cette chanson.

Le problème, il est là : un pays qui donne sa défense nationale à un autre pays n'est plus un pays libre.
Un pays qui donne sa défense nationale à un autre pays n'est plus un pays indépendant.

Par exemple, en 2003, la France aurait été obligée de SUIVRE l'armée de l'OTAN en Irak pour détruire les armes de destruction massive. Je vous laisse imaginer ce qui se serait passé en termes de pertes françaises, de baisse de prestige de la France, de discrédit de la France, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 15:34

Instit, la muette doit rester muette.

Nul ne peut commenter en son sein, la politique du pays.
Tout le monde sait, que le chef de l'Etat est le chef des armées et on ne peut pas désobéir aux ordres même si au fond, on n'est pas d'accord.

Chaque militaire en fonction te dira si tu lui poses la question, pas de commentaires !!!

Sinon bienvenu à vous mon (lieutenant, capitaine, colonel...) lapergue Wink

Il y a qu'une seule question non abordée dans le traité, en cas de Eurocorps et donc d'une unité européenne de commandement, qui pourra appuyer sur le bouton nucléaire ?
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 17:30

anonyme gaulliste a écrit:
Instit, la muette doit rester muette.

Nul ne peut commenter en son sein, la politique du pays.
Tout le monde sait, que le chef de l'Etat est le chef des armées et on ne peut pas désobéir aux ordres même si au fond, on n'est pas d'accord.

Chaque militaire en fonction te dira si tu lui poses la question, pas de commentaires !!!

Sinon bienvenu à vous mon (lieutenant, capitaine, colonel...) lapergue Wink

Il y a qu'une seule question non abordée dans le traité, en cas de Eurocorps et donc d'une unité européenne de commandement, qui pourra appuyer sur le bouton nucléaire ?

Bonjour anonyme gaulliste,

Je suis Capitaine ( CR ).

En ce qui concerne l'Eurocorps, l'état major existe déjà, la coopération technique, scientifique et stratégique est déjà une réalité.
L'intégration plus ou moins cachée de l'armée française dans le cadre de l'OTAN n'est pas tant le fait du traité de Lisbonne que des affinités atlantiste du Guide.

La France est et sera toujours une agitatrice internationale, il n'est pas concevable de nous inféoder à une puissance étrangère fut elle amie. Charles de Gaulle l'a défini et personne ne peut oser revenir dessus, sauf à risquer la cohésion nationale, et je pèse mes mots.

Aujourd'hui la France fait partie de l'OTAN (j'ai moi même servi sous son drapeau en 1999 au Kosovo) et c'est utile, pour mener certain combats, ceux qui nécessitent un engagement international, stopper un génocide par exemple.
MAIS la France ne fait partie du commandement intégré, c'est à dire qu'elle possède la faculté de s'engager ou non dans une opération de l'OTAN.
C'est ce statut qu'il faut conserver. Mettre en adéquation notre politique de défense avec celle de l'OTAN ne correspond pas forcément à se soumettre mais à accepter des procédures communes d'engagement, d'apprendre l'anglais à nos officiers, d'adopter des procédures communes de déploiement et d'emploi des forces.
Est-ce un mal ? Non dès lors que la décision d'engagement reste nationale.

Au sujet du feu nucléaire, seuls les chefs d'Etats ont la facultés de l'employer, pas les états majors fussent-ils de l'OTAN.

Wings a écrit:
Pour info. il n'y a pas que des gaullistes et des militaristes ici et je pense que la voie militaire pour remettre la France en marche n'est pas la bonne car elle mènerait à une dictature.
Quitte à prendre les armes, mieux vaut une révolution citoyenne qu'un coup d'état militaire.

L'Armée Française a toujours été un ciment national, les coups d'état militaires sont à compter sur les doigts d'une main, sans jamais avoir réussi leur coup, cf. le " quarteron "
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Le Livre Blanc   Mer 9 Jan 2008 - 21:26

lapergue écrit cette phrase capitale : " MAIS la France ne fait partie du commandement intégré "

Question 1 : pour combien de temps encore ?

Question 2 : un article du Canard Enchaîné indiquait il y a peu que les experts civils nommés par Sarkozy pour écrire le Livre Blanc de la Défense étaient tous des partisans du retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. Sarkozy ne veut-il pas se couvrir ? Je l'entends déjà répondre aux gaullistes scandalisés :

"Ce n'est pas moi seul qui veut que la France revienne dans le commandement intégré de l'OTAN : ce sont des experts, des spécialistes indépendants, des gens très compétents qui viennent d'écrire le Livre Blanc..."

D'ailleurs, les pourparlers à propos de ce retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN, ont déjà eu lieu discrètement, sans témoin, depuis plusieurs années. Je répète ce que j'ai déjà expliqué sur ce forum à propos du groupe Bilderberg...
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Mer 9 Jan 2008 - 21:35

Instit a écrit:
retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN

Je crois que l'idée d'une force armée nationale indépendante est un concept cher à tous les patriotes, fussent-ils gaullistes ou non.

Je prédis un grand scandale en cas de changement de cap.

Sarkozy a beau être le chef de l'armée, le président de la République, il n'a, en aucun cas, mandat pour démembrer notre armée, notre sécurité.
Nous sommes déjà sortis une fois du commandement commun, nous recommencerons.

J'ose espérer que le peuple de France saura réagir !

Quels sont les choix en cas de passage en force de cette abomination :

- manifestations nationales, sans grands effets au regard du mépris que manifeste Sarkozy *** Modéré - Reformulé *** pour le peuple
- sanctions électorales, encore 4 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: lapergue   Lun 4 Fév 2008 - 23:07

Dommage lapergue, vous refusez le soutien de l'UPF pour votre candidature aux cantonales, mais je suis persuadé que vous le regretterez à moyen et long terme...
L'UPF grandira, peut être plus rapidement que prévu -c'est mon pronostic- et à ce moment là vous regretterez de ne pas avoir su saisir la main gaulliste et républicaine réellement indépendante qui vous a été tendue.

Je crois personnellement au dévouement et aux convictions sincères et dénuées d'intérêt personnel des membres du bureau de l'UPF. C'est pourquoi je les soutiens et les soutiendrais aussi longtemps que je le peux tant qu'ils resteront dans cette optique de démocratie au sein du mouvement et, surtout, strictement fidèles aux idéaux gaullistes, sans compromis.

Redonnons un peu de morale à la politique !
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Lun 4 Fév 2008 - 23:32

Cerberux76 a écrit:
Dommage lapergue, vous refusez le soutien de l'UPF pour votre candidature aux cantonales, mais je suis persuadé que vous le regretterez à moyen et long terme...
L'UPF grandira, peut être plus rapidement que prévu -c'est mon pronostic- et à ce moment là vous regretterez de ne pas avoir su saisir la main gaulliste et républicaine réellement indépendante qui vous a été tendue.

Je crois personnellement au dévouement et aux convictions sincères et dénuées d'intérêt personnel des membres du bureau de l'UPF. C'est pourquoi je les soutiens et les soutiendrais aussi longtemps que je le peux tant qu'ils resteront dans cette optique de démocratie au sein du mouvement et, surtout, strictement fidèles aux idéaux gaullistes, sans compromis.

Redonnons un peu de morale à la politique !


Je ne doute ni de la sincérité ni de la probité du Bureau ou des adhérents de l'UPF ; peut être juste un manque de réalisme.

Pas la peine de prendre la mouche face à la franchise. Je ne vous souhaite pas la désillusion d'un mouvement qui piétine.

Le but de l'UPF est-il de réunir les consciences gaullistes ? Si tel est le cas, il est contre productif de rejeter le MRC.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: lapergue   Mar 5 Fév 2008 - 0:01

lapergue a écrit:
Je ne doute ni de la sincérité ni de la probité du Bureau ou des adhérents de l'UPF ; peut être juste un manque de réalisme.

Pas la peine de prendre la mouche face à la franchise. Je ne vous souhaite pas la désillusion d'un mouvement qui piétine.

Le but de l'UPF est-il de réunir les consciences gaullistes ? Si tel est le cas, il est contre productif de rejeter le MRC.

Manque de réalisme ? En quoi ?

Beaucoup voient en la fondation de l'UPF la résurrection du Pôle Républicain.

Contrairement à vos dires, nous n'avons jamais rejeté le MRC, nous lui avons même tendu la main dans un appel à nous rejoindre, Christophe vous en a déjà parlé cette après-midi.

Au lieu de cela, au risque de me répéter, le MRC préfère construire une confédération de mouvements de gauche.

A signaler d'ailleurs que lors de la présidentielle, au lieu de soutenir le républicain de droite Nicolas Dupont-Aignan, le MRC a préféré soutenir Royal.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Mar 5 Fév 2008 - 9:45

Les souverainistes républicains sont pour le moment dispersés.

Une chose malheureusement les disperse, c'est l'argent.
Cette bête leur fait vendre leur âme : pourquoi le MRC veut du PS ? pour survivre économiquement...
Pourquoi DLR ne s'affranchit pas à 100% de UMP ? pour la même chose.

Voilà comment le PS et UMP arrivent à nous tenir.

Moi je sais une chose, mon âme n'a pas de prix, alors qui la veut n'aura jamais assez de richesse pour l'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Mar 5 Fév 2008 - 11:55

Cher lapergue, j'adhère à 200% à ce qu'ont écrit mes collègues ci-dessus.

Et j'ajouterai que l'UPF n'est pas uniquement un parti gaulliste, il y a dans ses composantes des gens qui ne sont pas gaullistes mais qui ont des valeurs qui peuvent rejoindre les leurs.
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Mar 5 Fév 2008 - 15:22

Wings a écrit:
Cher lapergue, j'adhère à 200% à ce qu'ont écrit mes collègues ci-dessus.

Et j'ajouterai que l'UPF n'est pas uniquement un parti gaulliste, il y a dans ses composantes des gens qui ne sont pas gaullistes mais qui ont des valeurs qui peuvent rejoindre les leurs.


Dans ce cas ma question prend tout son sens, pourquoi réagir avec tant de violence à mon adhésion au MRC ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: lapergue   Mar 5 Fév 2008 - 15:38

lapergue a écrit:
Dans ce cas ma question prend tout son sens, pourquoi réagir avec tant de violence à mon adhésion au MRC ?

De quelle violence parlez vous ? Nous n'avons rien contre le MRC, si ce n'est le fait qu'il préfère collaborer avec des euro-fédéralistes issus de la gauche qu'avec les autres républicains-souverainistes.

Il ne s'agit pas de cela, vous avez parfaitement le droit d'adhérer au MRC (la double appartenance est autorisée à l'UPF, c'est une de nos spécificités), simplement votre attitude à l'égard de notre mouvement nous choque.
L'UPF n'a pas vocation à être un palliatif ou une étiquette de second ordre !

Vous vous êtes rapproché de plusieurs mouvements et opté pour celui qui était le plus connu. A défaut, l'UPF, qui a toujours été à vos côtés, aurait été votre bouée de sauvetage mais comme le MRC a répondu positivement à votre appel, notre confédération, et sa ligne politique que vous encensiez il y a encore une semaine, ne vaut aujourd'hui plus rien.

Il faut être un peu cohérent dans la vie. Ces cantonales semblent vous tenir à coeur, j'espère que vous ne serez pas déçu et figurerez au second tour sinon je sais déjà pour qui le MRC vous fera appeler à voter. Logique partisane oblige !

Le sujet est clos !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Mer 6 Fév 2008 - 10:00

Peut-être lapergue pense t-il que le renouvellement politique s'opérera perpétuellement entre l'UMP et le PS, sans avenir pour les autres.

*** Modéré - Inutile ***

Peut-être est-il simplement un politicien dans la lignée de ce qu'on subit depuis 81.

*** Modéré - Inutile ***
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Mer 6 Fév 2008 - 21:12

Wings a écrit:
Peut-être lapergue pense t-il que le renouvellement politique s'opérera perpétuellement entre l'UMP et le PS, sans avenir pour les autres.

*** Modéré - Inutile ***

Peut-être est-il simplement un politicien dans la lignée de ce qu'on subit depuis 81.

*** Modéré - Inutile ***


Wings...

Le renouvellement politique est autant question d'hommes que de mouvements.

Il n'est pas impossible d'être gaulliste et membre du MRC.
Le gaullisme n'étant ni de droite ni de gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Jeu 7 Fév 2008 - 14:31

Je pense que le renouvellement passe bien sûr par les hommes mais il passera aussi par les mouvements tant ces derniers sont discrédités.

Le MRC également et je partage la réaction de mes collègues à votre encontre quant à cette adhésion MRC.
Je pense que par cet acte vous ne faites pas partie de ceux qui seraient aptes à représenter le renouvellement politique nécessaire et que vous vous inscrivez dans une certaine continuité.

Ceci dit sans aucune agressivité, c'est votre choix et je le déplore.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: lapergue   Ven 8 Fév 2008 - 12:36

Pauvre lapergue, il faudrait arrêter de le lyncher un peu...

Je peux comprendre la déception du bureau de l'UPF, mais à mon avis, comme parti, il y a pire que le MRC (qui reste souverainiste et républicain même s'il s'affiche clairement à gauche).

On devrait plutôt soutenir Lapergue et espérer qu'il contribuera à tisser des liens entre l'UPF et le MRC dans le but de construire le rassemblement de tous les républicains/gaullistes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lapergue   Ven 8 Fév 2008 - 12:57

Bien évidement qu'il vaut mieux que Monsieur Lapergue ait adhéré au MRC plutôt qu'au PS. Au moins il restera défenseur de la souveraineté nationale. Mais son adhésion implique aussi qu'il se ralliera au PS systématiquement et abandonnera par cet acte ses convictions souverainistes.

Je ne pense pas que l'UPF admette dans ses rangs ce genre de politique politicienne, ce qui voudrait dire que l'on est comme les autres : crier haut et fort nos idées et renoncer devant ceux qui peuvent nous apporter un certain confort électoral.

MRC par "conviction" ? mais électeur socialiste par nécessité.

Bonne chance quand même Monsieur Lapergue.
Revenir en haut Aller en bas
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Ven 8 Fév 2008 - 18:32

Wings a écrit:
Bien évidement qu'il vaut mieux que Monsieur Lapergue ait adhéré au MRC plutôt qu'au PS. Au moins il restera défenseur de la souveraineté nationale. Mais son adhésion implique aussi qu'il se ralliera au PS systématiquement et abandonnera par cet acte ses convictions souverainistes.

Je ne pense pas que l'UPF admette dans ses rangs ce genre de politique politicienne, ce qui voudrait dire que l'on est comme les autres : crier haut et fort nos idées et renoncer devant ceux qui peuvent nous apporter un certain confort électoral.

MRC par "conviction" ? mais électeur socialiste par nécessité.

Bonne chance quand même Monsieur Lapergue.

Erreur.

Le MRC n'est pas un parti stalinien, chaque adhérent conserve sa liberté de penser et son droit d'agir.

Un alignement systématique sur le PS ? Me concernant c'est de la Science Fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: lapergue   Ven 8 Fév 2008 - 19:38

lapergue a écrit:
Erreur.

Le MRC n'est pas un parti stalinien, chaque adhérent conserve sa liberté de penser et son droit d'agir.

Un alignement systématique sur le PS ? Me concernant c'est de la Science Fiction.

Stalinien, non, faut pas pousser.

Mais, par contre, son système avec un président à vie n'est pas très démocratique.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
lapergue

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: lapergue   Ven 8 Fév 2008 - 20:24

Quelles sont les prérogatives du " Président d'honneur " ?

Aucunes...

C'est Sarre la tête.

*** Christof. - Le sujet concerne le MRC ou votre présentation et vos convictions ? Merci d'éviter les hors sujets ***
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lapergue   

Revenir en haut Aller en bas
 
lapergue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Divers :: Présentation-
Sauter vers: