Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 USA 2008 : la présidentielle américaine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mer 6 Fév 2008 - 12:24

Rappel du premier message :

Je suis avec un intérêt particulier les élections aux Etats Unis puisqu'il s'agit d'un enjeu de taille mondiale.

Pour ma part, si je devais donner un avis, ça serait Barack Obama. Pourquoi lui ?
Parce qu'il envisage de faire jouer aux Etats Unis, un rôle complètement différent de celui qui a été le leur jusqu'alors.
En effet, il a compris que pour l'équilibre du Monde, une superpuissance qui le domine n'est plus possible. On ne parlera plus s'il est élu de la superpuissance américaine qui écrase tout.
C'est un virage à 180 degrés, un changement de mentalité qui s'annonce, un changement d'image, bref une petite révolution.

Je n'ai pas fouillé dans de plus amples détails, mais il me semble que le camp républicain propose complètement l'inverse (rester 100 ans en Irak si c'est nécessaire...)

Je lance le débat, quel président pour les USA en 2008 ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mar 2 Sep 2008 - 22:27

Cerberux76 a écrit:
Je n'aime pas ce terme, "pro-vie"... les autres seraient-ils..."pro-mort" ? Stupide.

*** Modéré - Hors sujet ***

Sinon, aucun intérêt de choisir entre les deux candidats à la Maison Blanche, car les deux sont totalement en accord sur l'essentiel.

C'est comme en France : rose bonbon et bonbon rose.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mer 3 Sep 2008 - 9:04

Franck a écrit:
*** Modéré - Hors sujet ***

Sinon, aucun intérêt de choisir entre les deux candidats à la Maison Blanche, car les deux sont totalement en accord sur l'essentiel.

C'est comme en France : rose bonbon et bonbon rose.

Cordialement,

Pour une fois, nous sommes d'accord.

C'est un peu comme choisir entre Royal ou Sarkozy en 2007 voire entre la peste et le choléra.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 481
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mer 5 Nov 2008 - 6:41

Voici dans son intégralité le communiqué de l'UPF concernant le résultat des élections présidentielles américaines :

Les américains ont voté.

Barack Obama devient le 44e président des États-Unis.

Plus qu'un homme, c'est un symbole, objet d'une adulation irrationnelle, qui entre à la Maison Blanche.

Après Kennedy, Obama devient la nouvelle icône du rêve américain et le nouvel objet de fascination atlantiste des médias.

Porteur d’espoir et de changement dans le monde entier, cet engouement populaire n’est pourtant guère en phase avec la réalité.

Au terme du second mandat Bush, l'Amérique est en crise et a entraîné le monde dans sa chute.
Le défi est donc immense pour le nouveau président et ses premières décisions seront très observées.

Mais qui peut sérieusement croire à un changement radical de la politique américaine sur le plan diplomatique ou économique ?

Les tendances lourdes de la société américaine ne s'effaceront pas de sitôt et Obama, peut être plus encore que ses prédécesseurs, défendra avant tout les intérêts de son pays qui ne sont assurément pas les nôtres ("made in USA") et tentera de préserver la domination mondiale américaine de plus en plus contestée.

"The change we need" ? nous vous prenons au mot Monsieur le président !

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Invité
Invité



MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mer 5 Nov 2008 - 9:45

Christof. a écrit:
Voici dans son intégralité le communiqué de l'UPF concernant le résultat des élections présidentielles américaines :

Les américains ont voté.

Barack Obama devient le 44e président des États-Unis.

Plus qu'un homme, c'est un symbole, objet d'une adulation irrationnelle, qui entre à la Maison Blanche.

Après Kennedy, Obama devient la nouvelle icône du rêve américain et le nouvel objet de fascination atlantiste des médias.

Porteur d’espoir et de changement dans le monde entier, cet engouement populaire n’est pourtant guère en phase avec la réalité.

Au terme du second mandat Bush, l'Amérique est en crise et a entraîné le monde dans sa chute.
Le défi est donc immense pour le nouveau président et ses premières décisions seront très observées.

Mais qui peut sérieusement croire à un changement radical de la politique américaine sur le plan diplomatique ou économique ?

Les tendances lourdes de la société américaine ne s'effaceront pas de sitôt et Obama, peut être plus encore que ses prédécesseurs, défendra avant tout les intérêts de son pays qui ne sont assurément pas les nôtres ("made in USA") et tentera de préserver la domination mondiale américaine de plus en plus contestée.

"The change we need" ? nous vous prenons au mot Monsieur le président !

De toute façon cette élection n'est qu'une parade de show business.

Le seul point "bénéfique" c'est que les américains ont "osé" voter pour un black mais j'espère que c'est + pour son programme que pour sa couleur de peau sinon ce serait aussi une forme de racisme à l'égard des blancs.

A titre personnel, à présent, je regrette encore + que ce ne soit pas Hillary Clinton qui ait été choisie par les démocrates.
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Mer 5 Nov 2008 - 18:09

Wings a écrit:
Christof. a écrit:
Voici dans son intégralité le communiqué de l'UPF concernant le résultat des élections présidentielles américaines :

Les américains ont voté.

Barack Obama devient le 44e président des États-Unis.

Plus qu'un homme, c'est un symbole, objet d'une adulation irrationnelle, qui entre à la Maison Blanche.

Après Kennedy, Obama devient la nouvelle icône du rêve américain et le nouvel objet de fascination atlantiste des médias.

Porteur d’espoir et de changement dans le monde entier, cet engouement populaire n’est pourtant guère en phase avec la réalité.

Au terme du second mandat Bush, l'Amérique est en crise et a entraîné le monde dans sa chute.
Le défi est donc immense pour le nouveau président et ses premières décisions seront très observées.

Mais qui peut sérieusement croire à un changement radical de la politique américaine sur le plan diplomatique ou économique ?

Les tendances lourdes de la société américaine ne s'effaceront pas de sitôt et Obama, peut être plus encore que ses prédécesseurs, défendra avant tout les intérêts de son pays qui ne sont assurément pas les nôtres ("made in USA") et tentera de préserver la domination mondiale américaine de plus en plus contestée.

"The change we need" ? nous vous prenons au mot Monsieur le président !

De toute façon cette élection n'est qu'une parade de show business.

Le seul point "bénéfique" c'est que les américains ont "osé" voter pour un black mais j'espère que c'est + pour son programme que pour sa couleur de peau sinon ce serait aussi une forme de racisme à l'égard des blancs.

A titre personnel, à présent, je regrette encore + que ce ne soit pas Hillary Clinton qui ait été choisie par les démocrates.

De toute façon, il valait mieux que Obama l'emporte, plutôt que McCain.

Le communiqué de l'UPF est réaliste : Obama reste un Américain, et il défendra les intérêts de son pays.

Mais moi, je crois qu'il privilégiera la diplomatie à la guerre.
Moins belliqueux, ce n'est pas un "faucon" comme aurait pu l'être McCain, nostalgique de la guerre froide.

Je suis déjà soulagé en me disant que les Américains n'iront pas en Iran, du moins pour l'instant. Parce qu'à mon avis, une invasion de l'Iran aura le même résultat que l'attentat de Sarajevo en 1914 ou l'invasion de la Pologne en 1939...
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Jeu 6 Nov 2008 - 8:40

Wings a écrit:
Christof. a écrit:
Voici dans son intégralité le communiqué de l'UPF concernant le résultat des élections présidentielles américaines :

Les américains ont voté.

Barack Obama devient le 44e président des États-Unis.

Plus qu'un homme, c'est un symbole, objet d'une adulation irrationnelle, qui entre à la Maison Blanche.

Après Kennedy, Obama devient la nouvelle icône du rêve américain et le nouvel objet de fascination atlantiste des médias.

Porteur d’espoir et de changement dans le monde entier, cet engouement populaire n’est pourtant guère en phase avec la réalité.

Au terme du second mandat Bush, l'Amérique est en crise et a entraîné le monde dans sa chute.
Le défi est donc immense pour le nouveau président et ses premières décisions seront très observées.

Mais qui peut sérieusement croire à un changement radical de la politique américaine sur le plan diplomatique ou économique ?

Les tendances lourdes de la société américaine ne s'effaceront pas de sitôt et Obama, peut être plus encore que ses prédécesseurs, défendra avant tout les intérêts de son pays qui ne sont assurément pas les nôtres ("made in USA") et tentera de préserver la domination mondiale américaine de plus en plus contestée.

"The change we need" ? nous vous prenons au mot Monsieur le président !

De toute façon cette élection n'est qu'une parade de show business.

Le seul point "bénéfique" c'est que les américains ont "osé" voter pour un black mais j'espère que c'est + pour son programme que pour sa couleur de peau sinon ce serait aussi une forme de racisme à l'égard des blancs.

A titre personnel, à présent, je regrette encore + que ce ne soit pas Hillary Clinton qui ait été choisie par les démocrates.

Je suis tout à fait d'accord avec le communiqué de l'UPF et avec Wings.

J'ajouterais qu'il ne faut pas oublier qu'Obama a bénéficié d'un budget de campagne colossal (comme c'est la règle aux USA, les entreprises et lobbys pouvant financer une candidature), n'aura t-il donc pas d'une certaine façon (et comme son prédécesseur) des comptes à rendre à ces lobbys qui ont massivement investis en lui ? on verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Ven 7 Nov 2008 - 10:02

Christof. a écrit:
Voici dans son intégralité le communiqué de l'UPF concernant le résultat des élections présidentielles américaines :

Les américains ont voté.

Barack Obama devient le 44e président des États-Unis.

Plus qu'un homme, c'est un symbole, objet d'une adulation irrationnelle, qui entre à la Maison Blanche.

Après Kennedy, Obama devient la nouvelle icône du rêve américain et le nouvel objet de fascination atlantiste des médias.

Porteur d’espoir et de changement dans le monde entier, cet engouement populaire n’est pourtant guère en phase avec la réalité.

Au terme du second mandat Bush, l'Amérique est en crise et a entraîné le monde dans sa chute.
Le défi est donc immense pour le nouveau président et ses premières décisions seront très observées.

Mais qui peut sérieusement croire à un changement radical de la politique américaine sur le plan diplomatique ou économique ?

Les tendances lourdes de la société américaine ne s'effaceront pas de sitôt et Obama, peut être plus encore que ses prédécesseurs, défendra avant tout les intérêts de son pays qui ne sont assurément pas les nôtres ("made in USA") et tentera de préserver la domination mondiale américaine de plus en plus contestée.

"The change we need" ? nous vous prenons au mot Monsieur le président !

Dommage que ce communiqué ne pointe pas du doigt le problème central.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Ven 7 Nov 2008 - 12:34

Franck a écrit:
Dommage que ce communiqué ne pointe pas du doigt le problème central.

Qu'il soit noir ? C'est ça qui vous gêne ?
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Ven 7 Nov 2008 - 12:47

Cerberux76 a écrit:
Qu'il soit noir ? C'est ça qui vous gêne ?

Comme je l'ai déjà dit, ma grand-mère était malgache donc noire.
Je suis très fier de mes racines noires même si elles sont infimes dans mon patrimoine génétique et culturel.

Comme GFA8 l'écrit dans son site :

" Ce n'est pas un noir, ni un métis qui a gagné, mais un sbire des mondialistes " GFA8.

Ces attaques incessantes sur un prétendu racisme de ma part deviennent fatigantes voire totalement ridicules, car j'ai toujours combattu le racisme.

Donc pour en revenir au sujet, suite aux dérives de Cerberux, le communiqué ne pointe pas du doigt l'élection démocratique et le système démocratique qui sont les responsables des malheurs que nous vivons. *** Modéré - Trollage ***
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Sam 8 Nov 2008 - 7:53

Franck a écrit:
Donc pour en revenir au sujet, suite aux dérives de Cerberux, le communiqué ne pointe pas du doigt l'élection démocratique et le système démocratique qui sont les responsables des malheurs que nous vivons. *** Modéré - Trollage ***

Le vrai problème du système politique américain n'est pas son caractère démocratique mais bien au contraire son caractère non démocratique... car le pouvoir aux États-Unis est détenu par de grosses entreprises et des lobbies qui soutiennent des candidats en leur versant des sommes importantes pour financer leur campagne.

D'ailleurs Obama a refusé un financement public et n'a accepté que des fonds privés comme le prévoit la loi américaine.

Le système politique américain n'est absolument pas démocratique car les autres candidats ont peu de moyens pour se faire entendre et nous avons bien là une fausse alternance entre deux partis... les États-Unis sont bien une fausse démocratie.

Les lobbies ont choisi de se donner une image avenante et moderne avec Obama, rien de plus ! N’oublions pas que c'est Bill Clinton qui a fait bombarder Belgrade en 1999...
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   Sam 8 Nov 2008 - 13:29

joel rigolat a écrit:
Le vrai problème du système politique américain n'est pas son caractère démocratique mais bien au contraire son caractère non démocratique... car le pouvoir aux États-Unis est détenu par de grosses entreprises et des lobbies qui soutiennent des candidats en leur versant des sommes importantes pour financer leur campagne.

D'ailleurs Obama a refusé un financement public et n'a accepté que des fonds privés comme le prévoit la loi américaine.

Le système politique américain n'est absolument pas démocratique car les autres candidats ont peu de moyens pour se faire entendre et nous avons bien là une fausse alternance entre deux partis... les États-Unis sont bien une fausse démocratie.

Les lobbies ont choisi de se donner une image avenante et moderne avec Obama, rien de plus ! N’oublions pas que c'est Bill Clinton qui a fait bombarder Belgrade en 1999...

Quand est-ce que vous vous rendrez compte que le système démocratique n'existe pas ?
Ni en France, ni ailleurs. Vous dites très justement :

" car les autres candidats ont peu de moyens pour se faire entendre et nous avons bien là une fausse alternance entre deux partis "

*** Modéré - Hors sujet, cf. topic sur la La démocratie française en question***
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckabed.com
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 481
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Investiture d'Obama   Mar 20 Jan 2009 - 20:23



L'obamania a atteint le comble de la niaiserie en cette journée d'investiture du 44ème président des Etats-Unis.

Les médias français n'ont pas hésité à mettre les petits plats dans les grands pour célebrer le symbole de la diversité et relayer la propagande de l’impérialisme et son fameux : "Nous sommes tous américains"

Le moment est certes d'importance, pour ce pays et pour le reste du monde. Il marque le début d'une nouvelle ère.
Moment exceptionnel aussi pour cet homme. Tout a été dit sur le destin hors du commun de Barack Obama.

Mais si Nicolas Sarkozy, dans sa surestime de soi habituelle, a "hâte" de "changer le monde avec lui", nous n'avons certainement pas à placer de telles espérances en lui, ni à le souhaiter !

Comme l'UPF l'avait indiqué lors de son élection, les défis qui l'attendent sont considérables et ils n'ont, eux, rien d’utopiques.

Et force est de constater que ce n'est pas son discours d'investiture, conventionnel et quelque peu dévevant, qui nous permettra de savoir comment il compte s'y prendre.

Voici venu le temps des réalités.

*** Christof. - Ce sujet est verrouillé et la discussion se poursuit dans le sujet : Les Etats-Unis d'Amérique ***

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USA 2008 : la présidentielle américaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
USA 2008 : la présidentielle américaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La taille de la Navy dans la présidentielle américaine !
» Royal Rumble 2008
» Justice à l'américaine
» Calvi 6 et 7 juin 2008
» Brest 2008, nous y étions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité internationale :: Le Monde-
Sauter vers: