Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'UPF et les européennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: L'UPF et les européennes   Mar 25 Mar 2008 - 13:21

Rappel du premier message :

Une élection chasse l’autre et c'est avec détermination et enthousiasme que l'UPF se lance dès aujourd'hui dans la campagne des élections européennes.

Un peu plus d'un an nous sépare de ce scrutin mais ce délai ne sera pas de trop pour préparer et réussir cette échéance.
Car elle doit être celle de la revanche du peuple français et de son NON volé par ses représentants.
Car elle doit être celle de la preuve qu'une autre Europe est possible et souhaitée par nos compatriotes.

Si ce scrutin nous est favorable car s'effectuant par listes à la représentation proportionnelle, en un seul tour, dans le cadre de huit circonscriptions régionales, il ne faut pas oublier que pour participer à la répartition des sièges, une liste doit obtenir au minimum 5% des suffrages exprimés.

Il est donc impératif que l'UPF et les mouvements républicains et souverainistes (MRC, DLR, RIF, VLR, Comité Valmy, RCR, Voltaire République et j'en passe...) aillent ensemble au combat et non en ordre dispersé.

Il ne suffit pas de le dire, il faut le faire.

C'est pourquoi l'UPF, libre et indépendant, ouvert aux sensibilités des "deux rives", est conduit tout naturellement à être la cheville ouvrière de ce rassemblement.
Dans cette optique, notre mouvement organise dès ce week-end une première réunion informelle dans la région lyonnaise avec des représentants des mouvements précités.

Puissent les dirigeants nationaux de ces structures saisir tout l'intérêt de la démarche et y répondre favorablement.
La réussite de nos idées est à ce prix.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste

AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: De la problématique des égos à la nécessaire hauteur de vue   Ven 17 Oct 2008 - 15:52

Bureau National F.B. a écrit:
DLR devrait avoir des listes dans chaque "région", comment va se comporter l'UPF surtout si l'on retrouve également des listes MPF ou d'autres souverainistes ?

Wings a écrit:
Que devient le comité de liaison ? la réunion du 29 mars n'a-t-elle été qu'un feu de paille ?

Va-t-on s'entredéchirer en 2009 et laisser l'UMP et le PS faire un raz de marée qui nous amènera la Turquie dans l'UE, la France dans l'OTAN et la conversion de l'UE en UM (Union Méditerranéenne) ?

N'y a-t-il plus de contacts avec les mouvements non confédérés présents le 29 mars ?

Le comité de liaison va-t-il programmer une seconde réunion ? le MRC et le MPF y seront-ils invités Question

Suite aux multiples interpellations sur ce forum et ailleurs, voici la position officielle arrêtée par le bureau national de l'UPF :


De la problématique des égos à la nécessaire hauteur de vue


Aujourd'hui, la France traverse de graves crises qui remettent en cause sa souveraineté dans tous les domaines.

Devant une telle situation, c'est dès maintenant et sans attendre que nous nous devons d'agir, notamment en opérant le rassemblement de tous ceux qui croient encore en la France.

Dans le cadre de celui-ci, l'UPF a fait en sorte de réunir autour d'une même table, le 29 mars dernier, tous les mouvements républicains et souverainistes afin de créer une coordination entre eux dans l'optique des élections européennes de 2009.

Alors qu'un accord pour la création d'un comité de liaison a été pris, sans qu'aucun de ses membres ne soit plus privilégié qu'un autre, certains mouvements ont rompu leur engagement et décidé de privilégier l'aventure personnelle, les uns refusant de travailler avec des mouvements souverainistes de droite, les autres résolus à ne travailler qu'avec des personnes issues de leur bord politique.

L'ambition et les petits calculs personnels ont, malheureusement, une nouvelle fois, pris le pas sur la grandeur de la France !

Est-ce en agissant de la sorte, en imaginant être le plus (et le seul) rassembleur, le plus (et le seul) représentatif, que la France sortira de "la chienlit" qu'elle connait au sein de cette Europe supranationale ?

Cette réponse, nous la connaissons tous !

C'est uniquement dans le cadre d'un dépassement des clivages que nous pourrons réussir à relever la France comme jadis à chaque grande crise qui l'a frappé.

C'est pourquoi, l'UPF n'entend pas participer à cette surenchère démagogique.

Elle invite également tous les mouvements républicains et souverainistes à s'abstenir de toute action qui entretiendrait la division.

Plus que jamais, le temps est au vrai rassemblement dans le respect de chacun et c'est pourquoi le comité de liaison se réunira de nouveau au début de l'année 2009 en espérant que les personnes ayant fait le choix de la désunion reviennent à de meilleures dispositions.

Ce message, l'Union du Peuple Français le porte depuis sa fondation et continuera à le porter dans le cadre de cette campagne européenne et bien au delà.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Ven 17 Oct 2008 - 17:03

Christof. a écrit:
Suite aux multiples interpellations sur ce forum et ailleurs, voici la position officielle arrêtée par le bureau national de l'UPF :


De la problématique des égos à la nécessaire hauteur de vue


Aujourd'hui, la France traverse de graves crises qui remettent en cause sa souveraineté dans tous les domaines.

Devant une telle situation, c'est dès maintenant et sans attendre que nous nous devons d'agir, notamment en opérant le rassemblement de tous ceux qui croient encore en la France.

Dans le cadre de celui-ci, l'UPF a fait en sorte de réunir autour d'une même table, le 29 mars dernier, tous les mouvements républicains et souverainistes afin de créer une coordination entre eux dans l'optique des élections européennes de 2009.

Alors qu'un accord pour la création d'un comité de liaison a été pris, sans qu'aucun de ses membres ne soit plus privilégié qu'un autre, certains mouvements ont rompu leur engagement et décidé de privilégier l'aventure personnelle, les uns refusant de travailler avec des mouvements souverainistes de droite, les autres résolus à ne travailler qu'avec des personnes issues de leur bord politique.

L'ambition et les petits calculs personnels ont, malheureusement, une nouvelle fois, pris le pas sur la grandeur de la France !

Est-ce en agissant de la sorte, en imaginant être le plus (et le seul) rassembleur, le plus (et le seul) représentatif, que la France sortira de "la chienlit" qu'elle connait au sein de cette Europe supranationale ?

Cette réponse, nous la connaissons tous !

C'est uniquement dans le cadre d'un dépassement des clivages que nous pourrons réussir à relever la France comme jadis à chaque grande crise qui l'a frappé.

C'est pourquoi, l'UPF n'entend pas participer à cette surenchère démagogique.

Elle invite également tous les mouvements républicains et souverainistes à s'abstenir de toute action qui entretiendrait la division.

Plus que jamais, le temps est au vrai rassemblement dans le respect de chacun et c'est pourquoi le comité de liaison se réunira de nouveau au début de l'année 2009 en espérant que les personnes ayant fait le choix de la désunion reviennent à de meilleures dispositions.

Ce message, l'Union du Peuple Français le porte depuis sa fondation et continuera à le porter dans le cadre de cette campagne européenne et bien au delà.

Très bien, sage décision même s'il me semble que ça va être un peu cours en terme de délai.

En tout cas, voilà qui devrait calmer les ardeurs de certains *** Modéré - Inutile ***.

Espérons et rêvons à cette union, sinon, préparons nous à ce que la crise actuelle ne soit rien à coté des jours sombres qui nous attendraient.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Ven 17 Oct 2008 - 17:19

Christof. a écrit:
Suite aux multiples interpellations sur ce forum et ailleurs, voici la position officielle arrêtée par le bureau national de l'UPF :


De la problématique des égos à la nécessaire hauteur de vue


Aujourd'hui, la France traverse de graves crises qui remettent en cause sa souveraineté dans tous les domaines.

Devant une telle situation, c'est dès maintenant et sans attendre que nous nous devons d'agir, notamment en opérant le rassemblement de tous ceux qui croient encore en la France.

Dans le cadre de celui-ci, l'UPF a fait en sorte de réunir autour d'une même table, le 29 mars dernier, tous les mouvements républicains et souverainistes afin de créer une coordination entre eux dans l'optique des élections européennes de 2009.

Alors qu'un accord pour la création d'un comité de liaison a été pris, sans qu'aucun de ses membres ne soit plus privilégié qu'un autre, certains mouvements ont rompu leur engagement et décidé de privilégier l'aventure personnelle, les uns refusant de travailler avec des mouvements souverainistes de droite, les autres résolus à ne travailler qu'avec des personnes issues de leur bord politique.

L'ambition et les petits calculs personnels ont, malheureusement, une nouvelle fois, pris le pas sur la grandeur de la France !

Est-ce en agissant de la sorte, en imaginant être le plus (et le seul) rassembleur, le plus (et le seul) représentatif, que la France sortira de "la chienlit" qu'elle connait au sein de cette Europe supranationale ?

Cette réponse, nous la connaissons tous !

C'est uniquement dans le cadre d'un dépassement des clivages que nous pourrons réussir à relever la France comme jadis à chaque grande crise qui l'a frappé.

C'est pourquoi, l'UPF n'entend pas participer à cette surenchère démagogique.

Elle invite également tous les mouvements républicains et souverainistes à s'abstenir de toute action qui entretiendrait la division.

Plus que jamais, le temps est au vrai rassemblement dans le respect de chacun et c'est pourquoi le comité de liaison se réunira de nouveau au début de l'année 2009 en espérant que les personnes ayant fait le choix de la désunion reviennent à de meilleures dispositions.

Ce message, l'Union du Peuple Français le porte depuis sa fondation et continuera à le porter dans le cadre de cette campagne européenne et bien au delà.

Que du bon dans ce communiqué, que j'approuve à 200%.

Il est temps que tout le monde se recentre sur l'UPF et cesse de se disperser.

Excellent travail.
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Ven 17 Oct 2008 - 17:28

Christof. a écrit:
Suite aux multiples interpellations sur ce forum et ailleurs, voici la position officielle arrêtée par le bureau national de l'UPF :


De la problématique des égos à la nécessaire hauteur de vue


Aujourd'hui, la France traverse de graves crises qui remettent en cause sa souveraineté dans tous les domaines.

Devant une telle situation, c'est dès maintenant et sans attendre que nous nous devons d'agir, notamment en opérant le rassemblement de tous ceux qui croient encore en la France.

Dans le cadre de celui-ci, l'UPF a fait en sorte de réunir autour d'une même table, le 29 mars dernier, tous les mouvements républicains et souverainistes afin de créer une coordination entre eux dans l'optique des élections européennes de 2009.

Alors qu'un accord pour la création d'un comité de liaison a été pris, sans qu'aucun de ses membres ne soit plus privilégié qu'un autre, certains mouvements ont rompu leur engagement et décidé de privilégier l'aventure personnelle, les uns refusant de travailler avec des mouvements souverainistes de droite, les autres résolus à ne travailler qu'avec des personnes issues de leur bord politique.

L'ambition et les petits calculs personnels ont, malheureusement, une nouvelle fois, pris le pas sur la grandeur de la France !

Est-ce en agissant de la sorte, en imaginant être le plus (et le seul) rassembleur, le plus (et le seul) représentatif, que la France sortira de "la chienlit" qu'elle connait au sein de cette Europe supranationale ?

Cette réponse, nous la connaissons tous !

C'est uniquement dans le cadre d'un dépassement des clivages que nous pourrons réussir à relever la France comme jadis à chaque grande crise qui l'a frappé.

C'est pourquoi, l'UPF n'entend pas participer à cette surenchère démagogique.

Elle invite également tous les mouvements républicains et souverainistes à s'abstenir de toute action qui entretiendrait la division.

Plus que jamais, le temps est au vrai rassemblement dans le respect de chacun et c'est pourquoi le comité de liaison se réunira de nouveau au début de l'année 2009 en espérant que les personnes ayant fait le choix de la désunion reviennent à de meilleures dispositions.

Ce message, l'Union du Peuple Français le porte depuis sa fondation et continuera à le porter dans le cadre de cette campagne européenne et bien au delà.

Concrètement qu'est-ce que cela veut dire ? des militants de l'UPF sur diverses listes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Ven 17 Oct 2008 - 17:46

Bureau National F.B. a écrit:
Concrètement qu'est-ce que cela veut dire ? des militants de l'UPF sur diverses listes ?

Concrètement, cela signifie que l'UPF prône le rassemblement de notre famille politique dans une seule liste commune par "grandes régions", seul moyen de rendre crédible notre message aux yeux du peuple français.

Les querelles de personnes doivent laisser la place à l'intérêt supérieur.

Ces européennes vont en même temps nous permettre de différencier les vrais patriotes des carriéristes ; de différencier ceux qui sont ouverts au dialogue et ceux qui ne raisonnent qu'en termes d'ambition personnelle !

Il est temps que certains dirigeants nous montrent leur véritable volonté, entre le bien de la France et le leur !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Sam 18 Oct 2008 - 15:15

Cerberux76 a écrit:
Que du bon dans ce communiqué, que j'approuve à 200%.

Il est temps que tout le monde se recentre sur l'UPF et cesse de se disperser.

Excellent travail.

Je suis Cerberux ces félicitations.

J'espère que cette alliance se fera enfin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Dim 19 Oct 2008 - 13:44

anonyme gaulliste a écrit:
Je suis Cerberux ces félicitations.

J'espère que cette alliance se fera enfin Wink

Uune alliance se fait dans le respect de chacun et des opinions de tous...

*** Christof. - La discussion se poursuit dans le sujet : L'alliance entre les souverainistes a-t-elle du plomb dans l’aile ? ***
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 8 Déc 2008 - 21:22

Bureau National F.B. a écrit:
Concrètement qu'est-ce que cela veut dire ? des militants de l'UPF sur diverses listes ?

Il ne s'agit de rallier ni de Villiers, ni personne d'autre !

... mais de rester nous même avec un accord électoral nous permettant d'exister politiquement comme la composante gaulliste et républicaine des listes qui se feront pour défendre le "NON" aux traités européens.

Il s'agira d'une alliance électorale des "souverainistes" qui le veulent bien car Dupont-Aignan a répondu par la négative et Chevènement ne dit rien ou pas grand chose sur les européennes, il faut donc faire avec ceux qui veulent bien avancer avec nous. Aujourd'hui, nous n'avons que P-M. Couteaux et P. De Villiers... il faut en prendre acte.

Ce front commun reposera sur des bases claires et strictement limitées car nous devons bien évidemment conserver nos valeurs gaullistes et républicaines. Et à l'occasion de ces européennes, je proposerais que nous menions une campagne autonome sur nos propres valeurs car c'est bien en campagne électorale que les Français sont les plus attentifs... il convient que l'UPF ne rate pas ce rendez-vous des européennes et ne regarde pas partir le train sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mar 9 Déc 2008 - 13:05

joel rigolat a écrit:
il convient que l'UPF ne rate pas ce rendez-vous des européennes et ne regarde pas partir le train sans elle.

De notre réussite aux européennes dépend notre avenir au niveau national car 2009 pourrait être le tremplin idéal dont on a besoin pour pouvoir devenir incontournable sur l'échiquier politique.

Ainsi, fini les Dupont-Aignan et de Villiers, souverainistes occasionnels, et place à nous autres qui ne feront jamais de compromis avec les partis de gouvernement qui ont laminé notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mar 9 Déc 2008 - 13:08

Wings a écrit:
Ainsi, fini les Dupont-Aignan et de Villiers, souverainistes occasionnels

Certes, je suis d'accord avec vous.

Mais alors, pourquoi vouloir une alliance avec le MPF de de Villiers dans ce cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mar 9 Déc 2008 - 13:20

Cerberux76 a écrit:
Certes, je suis d'accord avec vous.

Mais alors, pourquoi vouloir une alliance avec le MPF de de Villiers dans ce cas ?

Deux raisons :

1/ pour les européennes nos idées sont très proches,

2/ la multiplication des listes équivaut à l'échec assuré pour tout le monde.

DLR refuse toute entente donc composons un programme commun sans eux qui sera acceptable pour le RIF, le MPF etc.

Je refuse, tout comme d'autres, une liste MPF incorporant toute notre famille politique mais je soutiens l'idée d'une liste commune nous regroupant tous.

*** Christof. - La discussion se poursuit dans le sujet : L'alliance entre les souverainistes a-t-elle du plomb dans l’aile ? ***
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mer 10 Déc 2008 - 12:49

joel rigolat a écrit:
Aujourd'hui, nous n'avons que P-M. Couteaux et P. De Villiers... il faut en prendre acte.

Une alliance limitée au MPF au RIF (composante du MPF) aux européennes ?

Comment ferez vous alors par la suite, notamment en 2010 pour les régionales, pour vous opposer au MPF car sur le plan national je ne suis pas sûr que l'UPF soit sur le même créneau politique que le MPF.

L'UPF devrait bien plus se rapprocher des bonapartistes, du Comité Valmy, des radicaux, de la NAR... car si l'alliance consiste à travailler avec le MPF (qui se réclame de la droite nationale et qui reprend les bases de son programme de 2004 pour les européennes, donc rien de neuf...), l'UPF sera considérée comme étant une union de partis de la droite nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mer 10 Déc 2008 - 13:22

dadoun a écrit:
Une alliance limitée au MPF au RIF (composante du MPF) aux européennes ?

Comment ferez vous alors par la suite, notamment en 2010 pour les régionales, pour vous opposer au MPF car sur le plan national je ne suis pas sûr que l'UPF soit sur le même créneau politique que le MPF.

L'UPF devrait bien plus se rapprocher des bonapartistes, du Comité Valmy, des radicaux, de la NAR... car si l'alliance consiste à travailler avec le MPF (qui se réclame de la droite nationale et qui reprend les bases de son programme de 2004 pour les européennes, donc rien de neuf...), l'UPF sera considérée comme étant une union de partis de la droite nationale.

*** Modéré - Hors sujet ***

Le RIF ? informez-vous car il n'a jamais été une composante du MPF.
Il en a été un allié fidèle jusqu'en 2007 mais après il y a eu le bémol des listes "majorité présidentielle" aux législatives ce que le RIF n'a pas vraiment apprécié.

Enfin, pour les autres mouvements, je suis d'accord pour tous mais en ce qui concerne les bonapartistes et France Bonapartiste, qui vient de quitter l'UPF pour rallier DLR, qui eux ne veulent aucune alliance, je pense qu'il va y avoir quelques incompatibilités *** Modéré - Inutile ***.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mer 10 Déc 2008 - 15:45

dadoun a écrit:
Une alliance limitée au MPF au RIF (composante du MPF) aux européennes ?

Comment ferez vous alors par la suite, notamment en 2010 pour les régionales, pour vous opposer au MPF car sur le plan national je ne suis pas sûr que l'UPF soit sur le même créneau politique que le MPF.

L'UPF devrait bien plus se rapprocher des bonapartistes, du Comité Valmy, des radicaux, de la NAR... car si l'alliance consiste à travailler avec le MPF (qui se réclame de la droite nationale et qui reprend les bases de son programme de 2004 pour les européennes, donc rien de neuf...), l'UPF sera considérée comme étant une union de partis de la droite nationale.

Comme je l'ai déjà indiqué, je préconise un accord électoral limité au rassemblement des souverainistes à l'occasion des élections européennes pour la défense de la souveraineté de la France car l'enjeu de ce scrutin est celui-là ! ne mélangez pas tous les scrutins... à chaque jour suffit sa peine.

Une précision : le RIF est un mouvement différent du MPF, il n'est nullement une composante du MPF. Son président est P-M. Coûteaux, député européen, membre de l'Institut Charles de Gaulle et adhérent à l'UPF. Il est donc un allié tout à fait présentable selon moi... car nous partageons nombre de valeurs fondamentales.
Revenir en haut Aller en bas
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mer 10 Déc 2008 - 15:53

joel rigolat a écrit:
Aujourd'hui, nous n'avons que P-M. Couteaux et P. De Villiers... il faut en prendre acte.

Le RIF et le MPF sont très impliqués par l'Europe :

L'Express a écrit:
Le classement des 100 eurodéputés français

LEXPRESS.fr, 16.07.08
Cherchez les... ils sont à la fin...
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 9 Fév 2009 - 17:31

Où en sont les avancées, notamment les alliances pour les élections européennes de juin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Mer 11 Fév 2009 - 13:28


Nous devions attendre le début d'année, cela veut-il dire qu'à présent il nous faudra attendre début mai pour savoir ce qui sera décidé ?

Une campagne de moins d'un mois pour un mouvement quasiment inconnu du grand public, ce n'est pas un peu juste, non ?
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Dim 15 Fév 2009 - 11:38

Wings a écrit:
Nous devions attendre le début d'année, cela veut-il dire qu'à présent il nous faudra attendre début mai pour savoir ce qui sera décidé ?

Une campagne de moins d'un mois pour un mouvement quasiment inconnu du grand public, ce n'est pas un peu juste, non ?

L'UPF recule l'échéance pour son entrée en campagne pour les européennes, mais peut être que l'argent, qui est le nerf de cette guerre politique, y est pour quelque chose.

En tout cas, une chose est sûre, c'est que le PS, l'UMP et d'autres ont un avantage, ils ont déjà tous leurs têtes de listes désignés.

Le camp du NON est en retard là-dessus.

*** Christof. - La discussion se poursuit dans le sujet : Réflexions générales sur les européennes ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Dim 15 Fév 2009 - 14:03

La naissance du CLIF est pour moi une excellente nouvelle ! cela prouve que quelque chose est en train de se passer autour de notre ami et compagnon, adhérent de l'UPF, Paul-Marie COUTEAUX.

Dernièrement, lors d'un débat sur la chaîne "Public Sénat" il a explicitement réaffirmé qu'il était gaulliste face à un sénateur socialiste... tout est donc clair au niveau des valeurs... qui sont bien les notres.

Je souhaite que l'UPF rejoigne le CLIF dès possible. Le RPF et l'Union Gaulliste sont déjà partie prenante de cette initiative.
L'UPF devrait prendre position définitivement le 14 mars.

L'unité se fera sans nous si nous refusions et nous serions complètement marginalisés... je n'ose l'imaginer.

En avant l'UPF ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Dim 15 Fév 2009 - 21:38

joel rigolat a écrit:
La naissance du CLIF est pour moi une excellente nouvelle ! cela prouve que quelque chose est en train de se passer autour de notre ami et compagnon, adhérent de l'UPF, Paul-Marie COUTEAUX.

Dernièrement, lors d'un débat sur la chaîne "Public Sénat" il a explicitement réaffirmé qu'il était gaulliste face à un sénateur socialiste... tout est donc clair au niveau des valeurs... qui sont bien les notres.

Je souhaite que l'UPF rejoigne le CLIF dès possible. Le RPF et l'Union Gaulliste sont déjà partie prenante de cette initiative.
L'UPF devrait prendre position définitivement le 14 mars.

L'unité se fera sans nous si nous refusions et nous serions complètement marginalisés... je n'ose l'imaginer.

En avant l'UPF ! bounce

Une fois de plus, j'adhère totalement à la position de Joël et le 14/03 me parait être déjà bien tard pour se décider.

Ou alors il faudra faire une campagne éclair...

Le CLIF est une chance à ne pas rater *** Modéré - Inutile ***
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Dim 15 Fév 2009 - 22:27

Le RPF qui est dans l'UPF, qui est dans le CLIF, qui est dans Libertas...

Ca me fatigue cette histoire.

On est soit quelque part, soit ailleurs. La physique veut qu'on ne puisse pas être à deux endroits en même temps, et il devrait en être de même en politique.

Ce n'est pas lisible pour les français, et c'est ce qui nous fera défaut. Fini les poupées russes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 16 Fév 2009 - 9:38


Le 14/03 me parait bien tard car les autres ont déjà nommé leurs têtes de listes.
Nous, nous ne savons même pas qui en sera ou pas.

Certains partis sont déjà en train de préparer les régionales, c'est dire notre "retard" quant à une stratégie de campagne.

J'ai peur que nous fassions une campagne décousue et peu audible.

Mais si c'est la décision des instances, il faudra bien s'y résoudre.

Cerberux76 a écrit:
Le RPF qui est dans l'UPF, qui est dans le CLIF, qui est dans Libertas...

Ca me fatigue cette histoire.

On est soit quelque part, soit ailleurs. La physique veut qu'on ne puisse pas être à deux endroits en même temps, et il devrait en être de même en politique.

Ce n'est pas lisible pour les français, et c'est ce qui nous fera défaut. Fini les poupées russes !

Non, nous ne sommes pas partout et nul part, car cette structure n'est pas une sorte d'OVNI qui part dans tous les sens.

L'UPF est une entité confédérale qui regroupe ses propres membres et des mouvements, c'est un fait ; le CLIF est une instance ponctuelle qui regroupe des mouvements et des personnes ayant les mêmes idées sur le sujet précis des européennes ; enfin, Libertas est l'étendard, car il en faut un, de l'union des partis souverainistes des 27.

Tout ça est une échelle de valeurs, pas du tout quelque chose qui part dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Cerberux76
Modérateur


Nombre de messages : 335
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 16 Fév 2009 - 11:52

Wings a écrit:
L'UPF est une entité confédérale qui regroupe ses propres membres et des mouvements, c'est un fait ; le CLIF est une instance ponctuelle qui regroupe des mouvements et des personnes ayant les mêmes idées sur le sujet précis des européennes ; enfin, Libertas est l'étendard, car il en faut un, de l'union des partis souverainistes des 27.

Tout ça est une échelle de valeurs, pas du tout quelque chose qui part dans tous les sens.

Merci de me rappeler ce que je savais déjà... le problème n'est pas là !

La structure n'est pas claire pour le français moyen, et cette organisation risque de lui faire plus peur qu'autre chose.

Trop de noms, trop de mouvements, trop de mélanges.

C'est de la folie pure. On va devenir complètement illisibles.

Qui irait voter pour une liste nommée "Libertas" ? ce n'est pas connu des Français, et, excusez moi, mais le nom fait un peu "secte"...

Vous êtes fous avec vos sigles et acronymes en tous genres.
Vous allez vous planter, et ce sera mérité. Votre grande tambouille va vous revenir dans la figure.

On pourrait presque en faire une recette de cuisine :

Citation :
Pour un échec aux Européennes

- Prenez une confédération de mouvements,
- Incorporez-la (de force) dans une autre confédération en battant très fort pour enlever les "grumeaux",
- Saupoudrez d'une poudre de perlinpinpin nommée Libertas (en vente chez tous les marchands de rêves),
- Attendez juin 2009,
- Dégustez, l'échec est prêt !

Attention, l'abus d'échecs peut nuire à la crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 16 Fév 2009 - 13:02

Cerberux76 a écrit:
Merci de me rappeler ce que je savais déjà... le problème n'est pas là !

La structure n'est pas claire pour le français moyen, et cette organisation risque de lui faire plus peur qu'autre chose.

Trop de noms, trop de mouvements, trop de mélanges.

C'est de la folie pure. On va devenir complètement illisibles.

Qui irait voter pour une liste nommée "Libertas" ? ce n'est pas connu des Français, et, excusez moi, mais le nom fait un peu "secte"...

Vous êtes fous avec vos sigles et acronymes en tous genres.
Vous allez vous planter, et ce sera mérité. Votre grande tambouille va vous revenir dans la figure.

On pourrait presque en faire une recette de cuisine :

Citation :
Pour un échec aux Européennes

- Prenez une confédération de mouvements,
- Incorporez-la (de force) dans une autre confédération en battant très fort pour enlever les "grumeaux",
- Saupoudrez d'une poudre de perlinpinpin nommée Libertas (en vente chez tous les marchands de rêves),
- Attendez juin 2009,
- Dégustez, l'échec est prêt !

Attention, l'abus d'échecs peut nuire à la crédibilité.

Peut être mais cette "tambouille" est le seul "montage" qui peut fonctionner à l'heure actuelle car primo, elle unit ceux qui se "taperaient" dessus pour avoir la tête d'affiche et secondo, elle ménage les susceptibilités de chacun et préserve l'identité politique de chaque mouvement.

Qu'y aurait-il d'autre à faire sinon :

- Rallier NDA et perdre l'union réalisable avec le RIF ?
- Rallier le MPF qui nous trahira aux régionales pour faire des listes avec l'UMP ?
- Y aller tout seul et "prendre une gamelle" et en faire prendre une aux souverainistes ?
- Se mettre tantôt une fois sur des listes RIF en Ile de France ; tantôt MPF dans l'ouest ; tantôt FN dans le sud ou transfuges FN dans le Nord ? et devenir aussi crédibles que Kouchner, Bayrou ou Besson ?

Le CLIF est un bon outil pour entrer dans Libertas et j'appuie ce principe de toutes mes forces car cela nous apportera beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   Lun 16 Fév 2009 - 13:49

Cerberux76 a écrit:
Merci de me rappeler ce que je savais déjà... le problème n'est pas là !

La structure n'est pas claire pour le français moyen, et cette organisation risque de lui faire plus peur qu'autre chose.

Trop de noms, trop de mouvements, trop de mélanges.

C'est de la folie pure. On va devenir complètement illisibles.

Qui irait voter pour une liste nommée "Libertas" ? ce n'est pas connu des Français, et, excusez moi, mais le nom fait un peu "secte"...

Vous êtes fous avec vos sigles et acronymes en tous genres.
Vous allez vous planter, et ce sera mérité. Votre grande tambouille va vous revenir dans la figure. On pourrait presque en faire une recette de cuisine :

Tu proposes quoi pour les européennes ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'UPF et les européennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'UPF et les européennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne Année dans les langues Européennes
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Européennes 2009 : il faut bannir Israël de l''UE !
» Réforme institutionelles européennes
» Elections européennes : liste Europe Ecologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Européennes 2009-
Sauter vers: