Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Seconde Guerre mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ombre

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: La Seconde Guerre mondiale   Mar 22 Avr 2008 - 9:31

Il existe des documents dans les médias aujourd'hui qui tendent à dédramatiser les malheurs du peuple français pendant la Seconde Guerre mondiale, comme si les Français avaient le droit de parler de leurs malheurs à la radio à cette époque de l'occupation alors qu'ils devaient protéger leurs enfants des représailles.

Je souhaiterais que les historiens et les hommes politiques interviennent afin de replacer les événements historiques dans leur contexte.

Voici le bilan de la Seconde Guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Cérémonie du 8 mai   Jeu 8 Mai 2008 - 20:56

Lors de sa première cérémonie officielle du 8 mai en tant que président de la République, Nicolas Sarkozy a rendu hommage à "la vraie France", celle de la Résistance, ajoutant que la France, "elle n'était pas à Vichy, elle n'était pas dans la Collaboration."

Le Point avec Reuters a écrit:
Nicolas Sarkozy salue la "vraie France", celle de la Résistance

Laure Bretton
Le Point.fr, 08.05.08

Tout ceci ferme la triste parenthèse ouverte par Jacques Chirac en 1995 dans un discours prononcé au Veld'Hiv.

Responsables politiques gaullistes, attachés à cette idée que le gouvernement de Vichy, né de la défaite dans un pays occupé et en rupture avec la légalité républicaine, n'était pas la France, nous tenons à saluer (ce sera peut-être bien la seule fois) cette prise de position du président de la République que nous partageons.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   Ven 9 Mai 2008 - 9:38

Et bien pour une fois je ne suis ni d'accord avec Sébastien, ni bien sûr avec Sarkozy.

J'explique mon point de vue :

La France et les français étaient autant à Vichy qu'à Londres ou dans les maquis, tout ceci n'étant qu'une affaire de choix, chacun ayant pris une position en fonction de ce qui leur semblait être la bonne solution, quelques uns avec de Gaulle et/ou la Résistance et beaucoup d'autres avec le maréchal Pétain.

Je pense qu'on minimise la part des vichystes et qu'on majore fortement la part des résistants et surtout qu'on occulte la plus grande partie des gens qui, elle, probablement par peur se taisait.

Beaucoup se sont proclamés résistants après le débarquement, voire après les coups de feu pour soit en tirer profit, soit échapper aux représailles, soit faire oublier qu'ils étaient tout simplement inactifs face à l'état de la France.

D'autre part, je trouve déplorable la façon dont on traite le maréchal Pétain qui malgré le rôle qu'il a joué, n'a été qu'une marionnette utilisée pour son aura lié à la 1ère guerre. Si ça n'avait pas été lui ça aurait pu être pire encore.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   Ven 9 Mai 2008 - 10:55

Wings a écrit:
Et bien pour une fois je ne suis ni d'accord avec Sébastien, ni bien sûr avec Sarkozy.

J'explique mon point de vue :

La France et les français étaient autant à Vichy qu'à Londres ou dans les maquis, tout ceci n'étant qu'une affaire de choix, chacun ayant pris une position en fonction de ce qui leur semblait être la bonne solution, quelques uns avec de Gaulle et/ou la Résistance et beaucoup d'autres avec le maréchal Pétain.

Je pense qu'on minimise la part des vichystes et qu'on majore fortement la part des résistants et surtout qu'on occulte la plus grande partie des gens qui, elle, probablement par peur se taisait.

Beaucoup se sont proclamés résistants après le débarquement, voire après les coups de feu pour soit en tirer profit, soit échapper aux représailles, soit faire oublier qu'ils étaient tout simplement inactifs face à l'état de la France.

D'autre part, je trouve déplorable la façon dont on traite le maréchal Pétain qui malgré le rôle qu'il a joué, n'a été qu'une marionnette utilisée pour son aura lié à la 1ère guerre. Si ça n'avait pas été lui ça aurait pu être pire encore.

Certains français étaient à Vichy mais la France et ses institutions républicaines n'y étaient certainement pas. Nier ceci revient à nier l'action du général de Gaulle qui s'est battu seul ou presque durant 4 ans pour restaurer notre pays dans sa dignité et son rôle mondial.

Jamais aucun gaulliste ne s'y résoudra !

Par ailleurs, loin d’avoir protégé les français, Pétain a accru leurs souffrances en collaborant avec les nazis qui remplirent ainsi à moindres frais leurs objectifs, notamment en ce qui concerne un sujet qui me tient particulièrement à coeur (mon grand-père en a subi l'instauration), la déportation du travail (STO) des jeunes français.

L'autorité de fait que constitue le gouvernement de Vichy et ses actes ont été frappés de nullité lors du rétablissement de la légalité républicaine en 1944 et aucun discours, fut-il celui de Jacques Chirac au Veld'Hiv n'y changera rien !

Que Nicolas Sarkozy, avec qui l'UPF ne partage rien, ne se rallie pas à cette vision dévalorisante et mortifère de l’Histoire de France est à saluer.

Pour le reste, à savoir la vie sous l'occupation ou les actions de tels ou tels français, héroïques pour certains et lâches pour d'autres, il s'agit d'un autre débat qui dépasse le cadre de l'inconstitutionnalité du régime de Vichy que nous défendons.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   Ven 9 Mai 2008 - 13:25

Christof. a écrit:
Certains français étaient à Vichy mais la France et ses institutions républicaines n'y étaient certainement pas. Nier ceci revient à nier l'action du général de Gaulle qui s'est battu seul ou presque durant 4 ans pour restaurer notre pays dans sa dignité et son rôle mondial.

Pour le reste, [...] il s'agit d'un autre débat qui dépasse le cadre de l'inconstitutionnalité du régime de Vichy que nous défendons.

Christophe, sur ces 2 points il faut bien quand même reconnaître que si les institutions légales n'étaient pas à Vichy, elles n'étaient pas + à Londres ; en effet, et sauf erreur de ma part, la IIIème République n'a pas été rétablie après la guerre, de Gaulle a participé à un gouvernement provisoire qui n'a jamais eu l'idée de rétablir les institutions légales d'avant guerre.

D'où le point 2 => inconstitutionnalité du régime de Vichy soit mais inconstitutionnalité du régime après Libération.

Mais d'accord sur le fait que seul de Gaulle avait en tête la restauration de la dignité du pays, chose que les successeurs de Monsieur Pompidou n'ont cessé de bafouer.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   Sam 10 Mai 2008 - 10:04

Wings a écrit:
Christophe, sur ces 2 points il faut bien quand même reconnaître que si les institutions légales n'étaient pas à Vichy, elles n'étaient pas + à Londres ; en effet, et sauf erreur de ma part, la IIIème République n'a pas été rétablie après la guerre, de Gaulle a participé à un gouvernement provisoire qui n'a jamais eu l'idée de rétablir les institutions légales d'avant guerre.

D'où le point 2 => inconstitutionnalité du régime de Vichy soit mais inconstitutionnalité du régime après Libération.

Mais d'accord sur le fait que seul de Gaulle avait en tête la restauration de la dignité du pays, chose que les successeurs de Monsieur Pompidou n'ont cessé de bafouer.

La France Libre illégale, pour qui ? pour le gouvernement de Vichy, lui-même illégal, qui condamna de Gaulle par contumace à la peine de mort le 2 août 1940 ? pour l'Allemagne nazie, qui qualifia tous les résistants de terroristes ? pour les USA, qui avaient prévu d’imposer à la France l'instauration d'un gouvernement militaire d'occupation (AMGOT) ?

En ce qui me concerne, la réponse au dilemme légalité-légitimité est évidente :
Dès le 28 juin 1940, de Gaulle est reconnu par le gouvernement britannique comme le chef des Français libres et le Comité national français, puis le Comité Français de la Libération Nationale et le Gouvernement Provisoire de la République Française (qui se sont toujours présentés comme la seule continuation légale de la République, voir ci-dessous) étaient les seules autorités légitimes.

D'ailleurs, ta démonstration est bien entachée d'une erreur juridique :

A la Libération, la République n'a pas été rétablie puisqu'elle n'avait jamais disparu comme l'affirme l'ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine en son article 1er : « La forme du Gouvernement est et demeure la République. En droit, celle-ci n'a pas cessé d'exister ».

D'autre part, ce n'est que par référendum du 21 octobre 1945 que les français ont décidé d'abandonner les institutions de la IIIème République en se prononçant pour que l'Assemblée à élire soit constituante et non pas législative...

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   Sam 10 Mai 2008 - 10:55

Exact, à la Libération ce sont les institutions de la IIIème République qui étaient toujours en vigueur.
D'ailleurs, il fut même question à un moment donné du retour à la présidence de la République d'Albert Lebrun qui n'avait pas démissionné en 1940 et dont le mandat aurait du s'achever en avril 1946.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Seconde Guerre mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Seconde Guerre mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Bloch, grande figure de la Seconde Guerre Mondiale?
» Les armes d'infanterie de la Seconde Guerre Mondiale
» LA VIE DES CIVILS DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
» DESSINS D'AVIONS DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
» comédie musicale - festival autour de la vie durant la seconde guerre mondiale - we du 17/18 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Le gaullisme :: L'héritage et la doctrine gaulliste-
Sauter vers: