Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...   Dim 11 Fév 2007 - 20:48

Pour l'annonce de la décision de ne pas se représenter, on attendra encore un peu...

Dans une interview diffusée ce soir dans l'émission Vivement Dimanche, Chirac a affirmé : "J'ai toujours essayé d'agir pour les Français. Si je n'ai plus de responsabilités de cette nature et bien j'essaierai de servir la France d'une autre manière".

"Il y a sans aucun doute une vie après la politique. Jusqu'à la mort", ajoute t-il dans cette interview.

"Propos sans ambiguïté" selon le JDD de ce jour, n'y voyons pourtant pas autre chose que des confidences sur "l'après"...

Ne nous y trompons pas, Chirac n'a jamais été aussi redoutable que quand il s'est trouvé dans une situation désespérée :

¤ 1974, ministre de l'intérieur, son destin se brise avec le décès de Pompidou. Il retourne pourtant la situation en sa faveur en soutenant Giscard qui lui offre Matignon...

¤ 1977, il se présente à la mairie de Paris contre le candidat favori choisi par Giscard, Michel d'Ornano. Refusant des listes d'union de la majorité, le 20 mars, il devient maire de la capitale...

¤ 1994, il se déclare candidat à la présidentielle au plus bas dans les sondages. Personne ne donne cher de ses chances, quelques mois plus tard, il devient le 5ème président de la République Française...


La prudence est donc de mise, Chirac n'étant pas homme à se laisser dicter sa conduite et à faire les choses à moitié.

Le débat sur une éventuelle nouvelle candidature n'est donc pas levé même si tout laisse à penser qu'il n'y aura pas de 5ème campagne présidentielle pour Chirac et que ce dernier s'apprête à tourner la page.

Si le temps du bilan n'est pas encore pour ce soir, celui-ci s'approche inexorablement, nous y reviendrons longuement le moment venu.

Il y a tant à dire !

-----------------------

Ajout du 16 Mai 2007 :



Dernière allocution... Clap de fin pour Jacques Chirac.

Une page se tourne, sans regrets, ni particulière émotion.

L'heure du bilan est venu, il est sans concession.

Pour nous gaullistes, l'ère Chirac se résume surtout au discours du Vel'd’Hiv en juillet 1995, au retour dans l'OTAN, à l'adoption en catimini du traité d’Amsterdam en 1999 et à l'abandon du septennat...

Autant de ruptures et de trahisons avec le gaullisme politique.

Autant de raisons qui nous conduisent à dénoncer fermement les propos tenus par Yves Michaud dans Libération d'hier selon lesquels Jacques Chirac "a été le fidèle héritier du gaullisme, mais d'un gaullisme qui n'embrayait plus, un gaullisme qui n'était plus en phase avec son époque." ... comme Luc Ferry avant lui, un philosophe de plus qui ferait mieux de s'abstenir d'emprunter le terrain politique !

Opportuniste, calculateur, dont la seule ambition a été sa réussite personnelle, Chirac ne laissera pas un souvenir impénétrable de son passage à l'Elysée.

Aujourd'hui, il quitte enfin le pouvoir. Nicolas Sarkozy le remplace et ce n'est pas une consolation, bien au contraire, puisque sa rupture avec le gaullisme est évidente et assumée.

Pour une fois, on sait ce que l'on perd mais aussi ce que l'on gagne... et l'avenir pour la France et son peuple n'est pas des plus radieux.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...   Mer 16 Mai 2007 - 19:30

Sur Chirac, il y a un article qui figure sur l'un des sites de notre ami Laurent Pelvey et qui, je crois, résume le tout.

http://gaullistes.free.fr/presidentielle-2007.htm


Citation :
Merci Chirac !

Non, nous, gaullistes, n'aimons pas Jacques Chirac :

-L'ambitieux qui a trahi les gaullistes (en général) et Jacques Chaban-Delmas (en particulier) en 1974
-Le fossoyeur de la Ve République qui a accepté la cohabitation en 1986 (en tant que premier ministre) puis 1997 (en tant que président de la République), discrédité le droit de dissolution en 1997, fait voter le quinquennat en 2000
-Le carriériste qui a approuvé le traité de Maastricht en 1992
-L'homme qui a oublié le peuple qui venait de l'élire à la présidence de la République en 1995
-Le chef de l'État qui a rompu avec le gaullisme historique en accréditant l'idée d'une responsabilité de la France dans la déportation des Juifs
-Le président de la République française qui a voulu faire adopter le premier projet de Constitution européenne

Pire que Jacques Chirac (que nous avons soutenu en 1995), est-ce possible ?

Oui, car nous, gaullistes, osons aujourd'hui dire trois fois merci au président de la République :

-Merci d'avoir toujours fait le service minimum pour défendre la laïcité républicaine face aux communautarismes
-Merci de ne pas avoir systématiquement aligné la politique étrangère française sur celle des États-Unis
-Merci - à défaut certes d'appliquer l'"autre politique" promise en 1995 pour lutter contre la fracture sociale - de ne pas avoir totalement cédé à la pensée unique néo-libérale

Bref, merci Chirac pour tes rares réflexes gaullistes et républicains ...avec lesquels Nicolas Sarkozy veut, justement, rompre :

-Communautarisme et rupture avec l'universalisme républicain
-Atlantisme et rupture avec la politique étrangère gaulliste globalement poursuivie par Pompidou, Giscard, Mitterrand et Chirac
-Néo-libéralisme et rupture avec le modèle social français issu du programme du Conseil national de la Résistance

Avec Nicolas Sarkozy, le pire est possible !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...   Mer 16 Mai 2007 - 22:51

Christof. a écrit:
L'heure du bilan est venu, il est sans concession.

Pour nous gaullistes, l'ère Chirac se résume surtout au discours du Vel'd’Hiv en juillet 1995, au retour dans l'OTAN, à l'adoption en catimini du traité d’Amsterdam en 1999 et à l'abandon du septennat...

Autant de ruptures et de trahisons avec le gaullisme politique.

Opportuniste, calculateur, dont la seule ambition a été sa réussite personnelle, Chirac ne laissera pas un souvenir impénétrable de son passage à l'Elysée.

Aujourd'hui, il quitte enfin le pouvoir. Nicolas Sarkozy le remplace et ce n'est pas une consolation, bien au contraire, puisque sa rupture avec le gaullisme est évidente et assumée.

Pour une fois, on sait ce que l'on perd mais aussi ce que l'on gagne... et l'avenir pour la France et son peuple n'est pas des plus radieux.
.

Sans oublier la "parole donnée" aux indépendantistes kanaks pour que des français habitant sur un territoire français (la Nouvelle Calédonie) depuis plus de 20 ans n'aient pas le droit de vote à un référendum pourtant crucial, celui sur l'indépendance du territoire sur lequel ils vivent !

D'ailleurs il a même fallu modifier la constitution pour prendre en compte cette "promesse" profondément anti-démocratique de Chirac.

Mais bon, avec Sarkozy, c'est carrément la remise en cause de la loi de 1905 sur la laïcité, la discrimination positive, le non recours au référendum...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vrai-faux suspense de Jacques Chirac...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détection vrai/faux cheveux
» VRAI / FAUX
» "Faux" cristal de roche biterminé
» Ministre de la culture - Emmanuel Ratier
» Le statut Intermittent - Vrai / faux débat : votre avis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2007-
Sauter vers: