Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Sam 14 Juin 2008 - 15:25

Rappel du premier message :

Les résultats officiels du référendum organisé jeudi en Irlande donnent 53,4 % de suffrages au NON, et 46,6 % au OUI.

Et maintenant ?

Ce référendum va-t-il être respecté ?

La démocratie va-t-elle être respectée ?

Quand un traité n’est pas signé par tous les pays concernés, ce traité ne peut entrer en vigueur. Cette règle est simple. C’est une règle de base du droit international.

1/ Hans-Gert Pöttering est le président du Parlement européen. Hans-Gert Pöttering est un des membres de l’aristocratie européenne. Il a regretté hier soir que le peuple irlandais ait voté NON aux réformes du traité de Lisbonne.

Mais il a ajouté aussitôt qu’il gardait l'espoir que les réformes puissent entrer en vigueur avant les élections européennes de juin 2009 !

En clair, l’aristocratie européenne fera tout pour que le traité de Lisbonne entre en vigueur avant juin 2009 !

En clair, l’aristocratie européenne prévient qu’elle ne tiendra pas compte du résultat du référendum irlandais ! Lisez le communiqué de Hans-Gert Pöttering :

Hans-Gert Pöttering a écrit:
« La majorité des Irlandais n’a pas été convaincue de la nécessité de cette réforme de l’Union Européenne : c’est naturellement une grande déception pour tous ceux qui voulaient davantage de démocratie, d’efficacité, de clarté et de transparence des décisions dans l’Union Européenne. Mais nous ne devons pas oublier que l’Union Européenne a souvent traversé des crises et des temps difficiles. Aujourd’hui encore, nous devons garder la tête froide.

Le refus du texte du Traité dans un pays membre de l’Union Européenne ne doit pas signifier que les ratifications accomplies dans 18 pays de l’Union Européenne ne sont pas valables. La ratification dans les autres pays européens est à respecter tout autant que le vote irlandais. C’est pourquoi le processus de ratification doit se poursuivre dans les pays qui n’ont pas encore ratifié le Traité.

De son côté, le gouvernement irlandais, avec les partenaires européens, devra faire des propositions sur les manières d’aller de l’avant dans cette situation. Le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la semaine prochaine à Bruxelles devra prendre en compte la situation après le référendum en Irlande et donner l’occasion au gouvernement irlandais de dresser un bilan et de faire, de son côté, des propositions.

Nous devons maintenant réfléchir dans le calme à la manière d’avancer. La réforme de l’Union Européenne est importante pour les citoyens et les citoyennes, pour la démocratie et la transparence dans l’Union Européenne. C’est pourquoi j’espère qu’il sera possible de trouver une solution, afin que les réformes puissent entrer en vigueur avant les élections européennes de 2009.
»

2/ Jean-Pierre Jouyet est le secrétaire d’Etat chargé des Affaires Européennes. Le site 20minutes.fr donne des extraits de l’interview de Jean-Pierre Jouyet sur Europe 1. Que dit-il dans cette scandaleuse interview ? la seule solution, c’est que les Irlandais revotent !

20Minutes.fr avec agence a écrit:
Traité de Lisbonne: «pas d'autre solution» qu'un nouveau vote des Irlandais

Article paru dans les éditions du 14.06.08
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Lun 25 Aoû 2008 - 21:23

Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Mar 26 Aoû 2008 - 12:05

Lisez cet article ahurissant :

Le Monde a écrit:
L'Irlande n'exclut plus de revoter sur le traité de Lisbonne

Philippe Ricard
Le Monde.fr, 26.08.08
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Mar 26 Aoû 2008 - 12:57

Instit a écrit:
Lisez cet article ahurissant :

Le Monde a écrit:
L'Irlande n'exclut plus de revoter sur le traité de Lisbonne

Philippe Ricard
Le Monde.fr, 26.08.08

On a ridiculisé le NON Hollandais et le NON Français en contournant les référendums.

Il n'est pas étonnant de constater que tout sera fait pour forcer la main aux Irlandais.

Car ce qui bloque aujourd'hui pour imposer tout ce que Bruxelles souhaite, c'est l'unanimité des pays européens. Ils sont obligés d'obtenir ce OUI de l'Irlande pour pouvoir faire passer ensuite toutes leurs décisions à la majorité simple.

Mais l'Irlande est "d'une autre trempe" que la France qui se moque de son peuple et c'est loin d'être gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Jeu 11 Déc 2008 - 14:52

Le Point avec agence a écrit:
Traité de Lisbonne : l'Irlande prête à un nouveau référendum

Le Point.fr, 11.12.08

L'Irlande de nouveau aux urnes !

Le peuple irlandais avait dit "NON" alors on le refera revoter tant qu'il ne dira pas "OUI".

Bref, quand c'est "OUI" c'est "OUI" et quand c'est "NON" c'est "OUI" quand même !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Nicolas34



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: RIF : PMC contre un nouveau référendum en Irlande   Lun 15 Déc 2008 - 17:42

Sébastien a écrit:
Le Point avec agence a écrit:
Traité de Lisbonne : l'Irlande prête à un nouveau référendum

Le Point.fr, 11.12.08

L'Irlande de nouveau aux urnes !

Le peuple irlandais avait dit "NON" alors on le refera revoter tant qu'il ne dira pas "OUI".

Bref, quand c'est "OUI" c'est "OUI" et quand c'est "NON" c'est "OUI" quand même !

Citation :
COMMUNIQUÉ
de Paul-Marie Coûteaux,
Député français au Parlement européen,
Président du Rassemblement pour l’Indépendance et la souveraineté de la France (RIF),
Directeur du mensuel L'Indépendance et des Cahiers de L’Indépendance



Paris, le 12 décembre 2008

Divorce européen : point de non-retour

La décision que vient d'annoncer le président de la République de faire voter de nouveau le peuple irlandais sur un traité qu'il a déjà rejeté il y a quelques mois dissout le dernier filet de légitimité de l'échafaudage européen ; plus jamais, l'U.E. ne pourra être dite démocratique : entre les peuples et les oligarchies bruxelloises, le divorce a atteint un point de non-retour.

L'U.E. flotte désormais dans une dangereuse apesanteur d'autant plus qu'après avoir renoncé à reconnaître ses fondements civilisationnels (les "racines chrétiennes"), elle renonce à présent à son ultime fondement politique possible, la démocratie et le droit des peuples. Et voici qu'elle dérive même loin de ses propres principes fondateurs : l'institution d'un commissaire par pays, mesure contenue à terme dans le "commissaire irlandais", rompt avec sa première règle de base, l'indépendance des membres de la Commission par rapport à leurs Etats, et la fiction désormais béante selon laquelle ils représenteraient l'intérêt supérieur de la Communauté : celui-ci n'existe donc plus, même dans le discours.

Niant ses principes comme ses fondements, rejetée par les peuples, débordée par la crise économique, financière, sociale et bientôt politique qui soulève contre les oligarques de tout poil en Grèce, en Italie, en Espagne et bientôt de part en part toute la jeunesse d'Europe dans une atmosphère de désespoir et de violence, l'U.E. se condamne à disparaître à très court terme. J'appelle la jeunesse française à se joindre à la révolte des jeunesses d'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Instit



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Dim 26 Avr 2009 - 12:13

Un membre éminent de l’aristocratie européenne : Jean Quatremer.

Jean Quatremer est un ouiouiste qui souhaite construire une Europe supranationale.

Il vient juste de comprendre que cette Europe supranationale est EN REALITE le 51ème état des États-Unis d’Amérique et que tous les dirigeants de cette Europe supranationale sont EN REALITE des marionnettes des États-Unis d’Amérique.

Lisez son article :

Coulisses de Bruxelles, UE a écrit:
Avoir soutenu la guerre en Irak, une voie d’avenir en Europe

Jean Quatremer, 24.04.09
Revenir en haut Aller en bas
Brian

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Dim 26 Avr 2009 - 18:56

Instit a écrit:
Un membre éminent de l’aristocratie européenne : Jean Quatremer.

Jean Quatremer est un ouiouiste qui souhaite construire une Europe supranationale.

Il vient juste de comprendre que cette Europe supranationale est EN REALITE le 51ème état des États-Unis d’Amérique et que tous les dirigeants de cette Europe supranationale sont EN REALITE des marionnettes des États-Unis d’Amérique.

Lisez son article :

Coulisses de Bruxelles, UE a écrit:
Avoir soutenu la guerre en Irak, une voie d’avenir en Europe

Jean Quatremer, 24.04.09

Effectivement... ceci dit, les fonds du Plan Marshall ont fait naitre la construction européenne, l'aspect atlantiste de l'Union Européenne n'est plus vraiment un secret...
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Mar 23 Nov 2010 - 11:23

Le peuple irlandais avait pourtant dit NON en juin 2008.

Mais les gouvernants irlandais ne l'ont pas écouté et ont réclamé un second référendum promettant alors qu'un OUI conduirait au retour de l'emploi et de la bonne santé économique !

Voici ce qui arrive maintenant en Irlande :

Boursorama avec AFP a écrit:
Irlande : l'inquiétude perdure sur les marchés, malgré le plan d'aide

Boursorama.com, 22.11.10

Sachez messieurs dames les politiciens que quand la démocratie est bafouée, à un moment ou à un autre le revers de la médaille arrive et il faut rendre des comptes.

Revenir en haut Aller en bas
Milan



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Mar 23 Nov 2010 - 14:10

dadoun a écrit:
Le peuple irlandais avait pourtant dit NON en juin 2008.

Mais les gouvernants irlandais ne l'ont pas écouté et ont réclamé un second référendum promettant alors qu'un OUI conduirait au retour de l'emploi et de la bonne santé économique !

Voici ce qui arrive maintenant en Irlande :

Boursorama avec AFP a écrit:
Irlande : l'inquiétude perdure sur les marchés, malgré le plan d'aide

Boursorama.com, 22.11.10

Sachez messieurs dames les politiciens que quand la démocratie est bafouée, à un moment ou à un autre le revers de la médaille arrive et il faut rendre des comptes.

Je me demande vraiment ce que va devenir l'Irlande qui a déjà un système économique largement libéralisé (ayant contribué à sa faillite) et qui va encore devoir subir un plan draconien d'austérité budgétaire...
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Mer 24 Nov 2010 - 15:46

Milan a écrit:
Je me demande vraiment ce que va devenir l'Irlande qui a déjà un système économique largement libéralisé (ayant contribué à sa faillite) et qui va encore devoir subir un plan draconien d'austérité budgétaire...

Elle devient malgré elle une région dépendante des envies de l'Union Européenne.
Elle ne survivra maintenant que par la bonne volonté financière de Bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
Milan



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   Jeu 25 Nov 2010 - 9:47

dadoun a écrit:
Elle devient malgré elle une région dépendante des envies de l'Union Européenne.
Elle ne survivra maintenant que par la bonne volonté financière de Bruxelles.

Je crois que c'est aussi une véritable humiliation pour l'Irlande (peut-être pas totalement imméritée) après sa période de vache grasse durant laquelle elle a cru que son système ultra-libéral l'avait définitivement propulsé au rang des meilleurs alors qu'elle l'avait propulsé au rang des plus arrivistes.

L'Irlande, qui, ces dernières années, a surtout montré sa vanité, est aujourd'hui contrainte de mendier auprès de l'Europe et du reste du monde.

Un économiste libéral parlait il y a moins de 5 ans de l'Irlande en ces termes : "un tigre celtique sur-performant par le jeu de la business économie et d'une faible imposition".

C'est à pisser de rire aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après le référendum irlandais, l'après-Lisbonne ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage
» Aide à domicile après opération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Actualité internationale :: L'Europe-
Sauter vers: