Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy ou le programme de dupe généralisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Lun 19 Fév 2007 - 20:12

- Nous savions de par le référendum Corse que Nicolas Sarkozy n'était pas attaché à l'indivisibilité de la République,

- Nous savions de par son désir d'instaurer la discrimination positive ; de réformer la loi sur la laïcité et de s'engager dans la voie du communautarisme que Nicolas Sarkozy n'était pas un grand défenseur de nos valeurs républicaines,

- Nous savions de par ses positions internationales et les réflexions qu'il a tenu à l'étranger que Nicolas Sarkozy était tout sauf patriote,

- Nous savons, aujourd'hui, de par sa volonté de faire voter le Traité de Constitution Européenne par le parlement (alors que le peuple l'avait rejeté) que Nicolas Sarkozy n'est pas non plus un grand démocrate, c'est le moins qu'on puisse dire.

En effet, nous avons découvert depuis peu que Nicolas Sarkozy comptait faire passer "en force" ce traité constitutionnel par une méthode consistant à duper les français.
Il a d'ailleurs expliqué récemment à la chancelière allemande, Madame Merkel, la façon dont il comptait s'y prendre pour le faire : supprimer uniquement le terme "Constitution" afin de présenter à l'avenir le TCE comme un simple traité européen et de le faire alors voter par le parlement.
Pourtant, rien ne changera hormis quelques passages de la partie III.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-29654660@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

Mais ce n'est pas tout !

Comment oublier que, comme Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy a également dévoilé un bel éventail de promesses que l'UMP elle-même s'est vite empressée de revoir à la baisse pour lui permettre de tenir son chiffrage...

Ainsi, le serpent de mer de la baisse de la TVA sur la restauration à 5,5 % fait son grand retour. Or, Bruxelles refuse cette mesure, déjà promise par Chirac, et ne compte pas faire varier sa position de sitôt.
A moins que Sarkozy compte rendre à la France sa souveraineté ? Au vu de ce qu'il prépare avec le TCE, nous pouvons fortement en douter.

"Travailler plus pour gagner plus", slogan vendu à chacun de ses meetings mais Nicolas Sarkozy a t-il oublié que ce ne sont pas les employés qui décident du temps de travail qu'ils effectuent ?

Plus grave, Sarkozy a annoncé une refonte en profondeur des institutions politiques françaises.

Le Chef de l'Etat deviendrait officiellement un super premier ministre, tandis que celui-ci n'aurait plus qu'un rôle de "coordinateur" de l'action du gouvernement.
Le Chef de l'Etat devrait expliquer sa politique devant le parlement ; la diplomatie et la défense ne seraient plus des domaines qui lui seraient réservés.
Bref, Nicolas Sarkozy ne propose, ni plus, ni moins, que d'instaurer le régime présidentiel américain en France.

A ce titre, comment ne pas être surpris de voir certains de nos compagnons politiques, qui se revendiquaient comme les grands défenseurs de la Vème République, accepter ceci !

Auraient-ils la mémoire courte ? Ou leur vision de la France s'arrêterait-elle là où commence leur intérêt personnel ?

Mais nous nous sommes déjà exprimés sur le sujet :

http://u.p.f.over-blog.com/article-5634682.html


A tout cela, nous pourrions aussi rajouter les mirobolantes baisses d'impôts ou toute une série de propositions qui mènent le programme de Nicolas Sarkozy à plus de 50 milliards d'Euros...

Inutile d'insister, les français ne sont pas dupes !

Sarkozy ou Royal ? Lequel de ces deux candidats des médias poursuivra la surenchère en démagogie ?
Réponse le 22 avril qui, nous le souhaitons, verra la fin de cette mascarade !


"La volonté du peuple ne doit pas être confisquée par quelques dizaines de Ponce Pilate...": Charles de Gaulle

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Nicolas Sarkozy durçit le ton sur l'immigration   Mar 6 Mar 2007 - 23:53



Citation :
Je souhaite que nous prenions exemple sur les Pays-Bas, qui ont mis en place un 'test d'intégration' des candidats au regroupement familial, passé dans le pays d'origine", a déclaré Nicolas Sarkozy, en clôturant lundi 5 mars la troisième "rencontre préfectorale et consulaire sur l'immigration", notamment consacrée aux moyens de contrôle maritime.

Le ministre de l'intérieur a souhaité à Marseille que tout postulant au regroupement familial en France réponde, avant le départ de son pays d'origine, dans les consulats de France, "à un 'test' démontrant leur connaissance sommaire de la langue française".

"L'intégration, pour être réussie, doit être préparée en amont", a justifié le candidat de l'UMP. Selon lui, les candidats au regroupement familial "doivent prouver leur volonté et leur capacité d'intégration, en apprenant notre langue et en parvenant à un niveau leur permettant de lire le français et de communiquer lors des actes de la vie courante".



UN "THÈME D'ACTION", PAS UN "CHEVAL DE BATAILLE"

En cas de succès à ce "test", les membres des familles "bénéficieront, comme les autres étrangers titulaires d'une carte de séjour, du 'contrat d'accueil et d'intégration" que nous avons créé, pour parfaire leur apprentissage de la langue française et leurs connaissances de nos institutions et de nos valeurs", a poursuivi M. Sarkozy.

Selon le ministre de l'intérieur, "l'Allemagne et le Danemark envisagent d'adopter un test similaire (à celui mis en place par les Pays-Bas), ce qui marque une réelle convergence européenne".

Lundi, Nicolas Sarkozy a tenu à préciser qu'il n'avait pas la même approche que le candidat du Front national. "Le Pen a fait de l'immigration un cheval de bataille et moi, j'ai essayé de faire de l'immigration un thème d'action, c'est différent. (...) J'ajoute qu'il est pour l'immigration zéro et moi je suis pour l'immigration choisie", a déclaré à la presse le candidat UMP, deux jours après un meeting à Marseille de M. Le Pen.

"Quant aux chiffres qu'il a cités, eh bien, c'est du Le Pen", a poursuivi M. Sarkozy, qui était interrogé sur le propos du candidat du FN, selon lesquel la France a accueilli dix millions d'immigrés en trente ans.

Cette proposition va dans le bon sens. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Sarkozy: un danger pour notre modèle Républicain   Mar 20 Mar 2007 - 15:01

Citation :
Sarkozy: un danger pour notre modèle Républicain

Le modèle républicain français a deux facettes extrêmement importantes. La première facette de notre modèle, c’est la volonté de construire une communauté nationale unie et rassemblée autour de valeurs sans distinction de religion, de race… Cette appartenance à la communauté française donne alors des droits et des devoirs. La deuxième facette de notre modèle républicain, c’est la volonté de faire avancer en parallèle et sans distinction la justice sociale et la compétitivité de notre pays et de ses entrepreneurs (ce que l’on appelait la modernisation dans les années 60). Il y a fortement ancré chez nous la volonté de s’assurer que le progrès est partagé par tous et que la communauté nationale aide les plus faibles à s’en sortir.

L’article 3 de notre Constitution dit que notre République est « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Pourtant, le ministre de l’intérieur a remis en cause la plupart de ces notions pendant près de 5 ans, notamment la laïcité. Non seulement, il a suggéré une réforme de la loi de 1905 sur la stricte séparation entre l’Etat et la religion, mais il a aussi écrit dans son livre « La République, les religions, l’espérance » que « l’on aurait tort de cantonner le rôle de l’église aux seuls aspects spirituels ». Et Nicolas Sarkozy pousse la logique de son communautarisme religieux jusqu’à mener campagne auprès de chaque communauté importante pour ses intérêts. Il s’adresse ainsi à la communauté juive, mais aussi à la communauté musulmane en suggérant que l’Etat pourrait participer au financement de mosquées, en créant le Conseil Français du Culte Musulman tout en veillant à rappeler qu’il est « de culture catholique, de tradition catholique et de confession catholique » !

Non seulement il essaie comme d’habitude d’être tout pour tout le monde, mais surtout, il contredit complètement les fondements de notre République en pratiquant ce ciblage religieux tant contraire à l’esprit laïque de nos institutions. La séparation de l’Etat et l’église est complètement bafouée. Et en suggérant comme il le fait que la religion peut être une solution pour les troubles des banlieues, il lie une alliance contre-nature pour l’Etat. Et cela est d’autant plus choquant que moins de 20% des Français pratiquent régulièrement une religion. L’action de Nicolas Sarkozy est contraire à la tradition mais aussi à la pratique française.

Et cela renvoie la politique à une forme de clientélisme où l’homme politique s’adresse à chaque petit morceau de notre communauté avec des mesures spécifiques au lieu de propose une vision d’ensemble. Une telle démarche est dangereuse car elle ne peut qu’aboutir à une fragmentation de notre communauté nationale. Et cela est d’autant plus dommageable que les liens entre Français sont beaucoup plus forts que dans presque tous les autres grands pays occidentaux (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne par exemple). Dans tous ces pays, l’équilibre entre la nation et les communautés qui la composent est instable et aboutit à une perte de conscience de la notion d’intérêt général et à une dilution de l’identité nationale.

Même si le candidat de l’UMP a modéré son projet sur les questions religieuses dans cette campagne, il a conservé le ton qui était le sien concernant la société française. Dans tous ses discours, on retrouve le partage simpliste entre une « France qui travaille et se lève tôt » et une qui profiterait de l’Etat. Comme d’habitude, on retrouve une vision en noir et blanc, sans la moindre nuance. Dans une position très américaine, Nicolas Sarkozy sous-entend que les Français qui font des efforts s’en sortent forcément et que tous ceux qui ne s’en sortent pas sont des feignants, qui, de facto, se lèvent tard. Une telle vision n’est pas normale de la part d’un postulant à la Président de la République. Elle montre une déconnection complète avec la réalité de la vie de certains de nos compatriotes. Si bien sûr, notre système comprend des failles dont une minorité profite et qu’il convient donc de réformer, beaucoup de Français souffrent d’accidents de la vie et il est du rôle de l’Etat de les aider et non de les stigmatiser. Pensons aux victimes de licenciements peu qualifiées qui ont travaillé plus de 20 ans dans la même entreprise et qui gagnent à peine plus que le SMIC. Nicolas Sarkozy semblent les tenir pour quantité négligeable tant ils ne cadrent pas avec sa vision simpliste du pays. Pourtant, il s’agit d’un enjeu crucial alors que le capitalisme moderne devient chaque jour plus violent pour les plus petits.

La France s’est construite avec un modèle républicain original, un modèle qui permet une unité nationale que beaucoup peuvent nous envier, un modèle qui refuse les excès du libéralisme. Ce modèle fait notre identité. Nicolas Sarkozy veut le remettre en cause pour se rapprocher d’un modèle américain qui ne nous correspond pas et qui a beaucoup de limites.

Laurent Pinsolle

Jeunes Gaullistes pour la Vème République

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Ven 13 Avr 2007 - 16:47

Citation :
Nous savions de par son désir d'instaurer la discrimination positive ; de réformer la loi sur la laïcité et de s'engager dans la voie du communautarisme que Nicolas Sarkozy n'était pas un grand défenseur de nos valeurs républicaines,
Faux : Vous parlez peu, ou moins, de la discrimination positive. Vous avez laissé tomber l’idée ?

La discrimination positive à la française, c’est le plan Marshall 2 pour la formation des jeunes. Je veux les couper de l’oisiveté, de la drogue, de la désespérance en leur disant : la solution à vos problèmes, c’est le travail. On est là dans la discrimination positive à la française.



Citation :
Nous savons, aujourd'hui, de par sa volonté de faire voter le Traité de Constitution Européenne par le parlement (alors que le peuple l'avait rejeté) que Nicolas Sarkozy n'est pas non plus un grand démocrate, c'est le moins qu'on puisse dire.
Uniquement quelques points de la partie I concernant les institutions.


Citation :
"Travailler plus pour gagner plus", slogan vendu à chacun de ses meetings mais Nicolas Sarkozy a t-il oublié que ce ne sont pas les employés qui décident du temps de travail qu'ils effectuent ?
Si un salarié au SMIC travaille 50 minutes de plus par jours, alors à la fin du mois, il reçoit 150 euros en plus ! Ce qui n'est pas négligable. Les heures supplémentaires seront détaxées pour les entrepreneurs et les salariés.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Ven 13 Avr 2007 - 16:55

le capitaliste a écrit:
Faux : Vous parlez peu, ou moins, de la discrimination positive. Vous avez laissé tomber l’idée ?

La discrimination positive à la française, c’est le plan Marshall 2 pour la formation des jeunes. Je veux les couper de l’oisiveté, de la drogue, de la désespérance en leur disant : la solution à vos problèmes, c’est le travail. On est là dans la discrimination positive à la française.

Mais quelles sont les critères de cette discrimination ? (qui va aussi bien à l'encontre de nos institutions, de nos valeurs républicaines et de la charte des droits de l'homme).

Ce n'est pas les critères de la situation financière de ces personnes mais de leurs origines, couleurs de peau etc... C'est tout du moins ce qu'il a affirmer à la télé à chaque fois qu'on lui a posé la question. Malherueusement tu ne sembles pas regarder souvent ton candidat.


Citation :
Uniquement quelques points de la partie I concernant les institutions.

La partie la plus importante à nos yeux celle qui transforme la France en région européenne


Citation :
Si un salarié au SMIC travaille 50 minutes de plus par jours, alors à la fin du mois, il reçoit 150 euros en plus ! Ce qui n'est pas négligable. Les heures supplémentaires seront détaxées pour les entrepreneurs et les salariés.

Encore une fois c'est les employeurs qui décideront de donner des heures supplémentaires, ce ne sont pas les employés qui vont le trouver en disant "je veux travailler plus pour gagner plus". Rolling Eyes

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Ven 13 Avr 2007 - 17:03

Citation :
Mais quelles sont les critères de cette discrimination ? (qui va assi bien à l'encontre de nos institutions, de nos valeurs républicaines et de la charte des droits de l'homme).

Ce n'est pas les critères de la situation financière de ces personnes mais de leurs origines, couleurs de peau etc... C'est tout du moins ce qu'il a affirmer à la télé à chaque fois qu'on lmui a posé la question. Malherueusement tu ne sembles pas regarder souvent ton candidat.

As-tu lu l'interview du Figaro Magazine ? La discrimination positive à la française sera basée sur un vaste plan Marshall destiné aux habitants des banlieues de France. Il n'y aura aucun critère ethnique, racial ou religieux.
Uniquement un critère géographique afin de donner à ces jeunes désoeuvrés et tentés par la délinquance et l'économie informelle, une véritable formation professionnelle leur permettant d'obtenir un emploi.

Citation :
Encore une fois c'est les pemployeurs qui décideront de donner des heures supplémentaires, ce ne sont pas les employés qui vont le trouver en disant "je veux travailler plus pour gagner plus".

Si, car comme je l'ai précisé, les heures supplémentaires effectuées seront exonérées de toute charge sociale et de tout impôt sur le revenu.
Les employeurs seront donc stimulés et incités à donner à leurs salariés des heures supplémentaires.

De plus, l'Etat demandera aux entreprises de faire un effort sur les salaires car parallélement, l'Etat lui-même fait un effort sur les allégements de charges. Il y aura ainsi une grande conférence avec les partenaires sociaux le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Ven 13 Avr 2007 - 17:18

le capitaliste a écrit:
Citation :
Mais quelles sont les critères de cette discrimination ? (qui va assi bien à l'encontre de nos institutions, de nos valeurs républicaines et de la charte des droits de l'homme).

Ce n'est pas les critères de la situation financière de ces personnes mais de leurs origines, couleurs de peau etc... C'est tout du moins ce qu'il a affirmer à la télé à chaque fois qu'on lmui a posé la question. Malherueusement tu ne sembles pas regarder souvent ton candidat.

As-tu lu l'interview du Figaro Magazine ? La discrimination positive à la française sera basée sur un vaste plan Marshall destiné aux habitants des banlieues de France. Il n'y aura aucun critère ethnique, racial ou religieux.
Uniquement un critère géographique afin de donner à ces jeunes désoeuvrés et tentés par la délinquance et l'économie informelle, une véritable formation professionnelle leur permettant d'obtenir un emploi.

Citation :
Encore une fois c'est les pemployeurs qui décideront de donner des heures supplémentaires, ce ne sont pas les employés qui vont le trouver en disant "je veux travailler plus pour gagner plus".

Si, car comme je l'ai précisé, les heures supplémentaires effectuées seront exonérées de toute charge sociale et de tout impôt sur le revenu.
Les employeurs seront donc stimulés et incités à donner à leurs salariés des heures supplémentaires.

De plus, l'Etat demandera aux entreprises de faire un effort sur les salaires car parallélement, l'Etat lui-même fait un effort sur les allégements de charges. Il y aura ainsi une grande conférence avec les partenaires sociaux le plus tôt possible.

Stimulés, pas obligés, voila la différence !
Ce sont eux qui décident du temps de travail, pas les employés.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Ven 13 Avr 2007 - 20:55

Et où est le problème ? Si l'entreprise est obligée de répondre à une forte demande, alors elle augmentera son activité et donc fera appel aux heures supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Sarkozy ne compte plus demander de réforme de la BCE   Lun 30 Avr 2007 - 15:16

Après le droit de vote des immigrés, auquel il était favorable puis maintenant contre celui-ci, voici un nouveau retournement de veste. Rolling Eyes

Citation :
Sarkozy ne compte plus demander de réforme de la BCE

François Fillon, conseiller politique de Nicolas Sarkozy, a annoncé dimanche que le candidat UMP avait "compris qu'il n'était pas raisonnable de demander la réforme de la BCE" (Banque centrale européenne).

"Il a discuté avec les responsables européens. Il n'y avait aucun accord pour engager une réforme", a-t-il ajouté au cours du Grand rendez-vous Europe 1/TV5 Monde/Le Parisien.

"Nous demandons simplement que la BCE accepte de regarder la situation et d'essayer de balancer la politique monétaire européenne" pour qu'"on puisse encore fabriquer des avions en Europe", a-t-il poursuivi, en faisant allusion à la crise traversée par Airbus et EADS.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Mar 1 Mai 2007 - 14:25

Ce n'est pas un retournement de veste.

Nicolas Sarkozy a donné depuis quelques mois et quelques années des pistes de réflexions et ses réflexions personnelles : loi de 1905, discrimination positive, droit de vote des étrangers aux municipales, etc.

Désormais, il est le candidat de l'UMP et le candidat qui se présente devant le peuple français !
Il doit donc passer de ses idées et de ses réflexions personnelles à une vision plus globale et généraliste de la société.

Dans tous les cas, ça va dans le bon sens, vu qu'il ne modifiera pas la loi de 1905 et qu'il ne donnera pas le droit de vote aux étrangers pour les élections locales.

T'es pas d'accord ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Mer 30 Mai 2007 - 9:44

le capitaliste a écrit:
Citation :
"Travailler plus pour gagner plus", slogan vendu à chacun de ses meetings mais Nicolas Sarkozy a t-il oublié que ce ne sont pas les employés qui décident du temps de travail qu'ils effectuent ?
Si un salarié au SMIC travaille 50 minutes de plus par jours, alors à la fin du mois, il reçoit 150 euros en plus ! Ce qui n'est pas négligable. Les heures supplémentaires seront détaxées pour les entrepreneurs et les salariés.
Travailler plus... Rolling Eyes

Bon je te le dis et tu le diras à Nicolas, on n'habite pas tous à 5 mins du boulot ; l'emploi est sur Paris, mais moi je suis à 1h30 en transport de Paris ; les trains ne sont pas flexibles, donc je ne peux pas travailler plus ou alors je dors dans le bureau.

Pourquoi habiter si loin ? Et bien j'ai demandé à mon patron une superbe augmentation et il m'a répondu : Pourquoi ? la réponse est à trouver dans le prix moyen des loyers sur Paris est de 900 € pour un T2 (désolé mais je n'ai pas envie non plus d'être dans une chambre de bonne de 4m²) et donc il me faut alors 900+900+900 = 2 700 € de salaire...
Il m'a regardé et m'a dit : c'est pas mon soucis...

Alors on fait comment pour travailler plus ?
Deux solutions :
1/ On augmente la fréquence des moyens de transports en communs, même dans les communes rurales et on demande une superbe aide à l'Etat.
2/ Ou alors on demande que les tours de la Défense, par exemple, soient stoppées et que les grands groupes ou autres sociétés viennent s'installer en milieu rural.

L'Europe comme UMP s'en fout de la ruralité !
Pour les deux, les gens ne vivent que dans les mégalopoles qui poussent en France (Paris et Marseille, le reste n'existe pas) ou en Europe (Londres, Berlin, Rome....)
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   Mer 30 Mai 2007 - 10:21

Et puis travailler +, si on veut d'abord car il y a des gens qui souhaitent aussi travailler moins !

Quand on voit la mise en place des 35h, quelle hérésie : lever 7h, départ 7h30, arrivée au boulot 9h, départ du boulot 18h, arrivée chez soi 19h30 = 12h30 par jour consacrés au travail.
Ce à quoi il faut retrancher 7 ou 8h de sommeil, il reste entre 3 et 4h de vie personnelle dans une journée...

En + ce rythme de vie est rémunéré 1 800 € par mois alors il faut se loger pour 600 € par mois.
Or, avec 3 enfants, il faut un T5 et à 600 € par mois ça ne se trouve pas en Ile de France. Donc éloignement pour se loger, donc beaucoup de temps de transport. Et il faudrait en + coucher au boulot ? ça va pas non !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy ou le programme de dupe généralisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy ou le programme de dupe généralisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Sarkozy, premier bilan
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2007-
Sauter vers: