Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cas Villepin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Le cas Villepin   Ven 29 Mai 2009 - 9:08

Le Parisien - Aujourd'hui en France a écrit:
Villepin désespéré par l’Europe

Nathalie Segaunes
Article paru dans l'édition du 28.05.09

Villepin crache dans la soupe et cette attitude est indigne du statut de chef d'Etat qu'il cherche à acquérir.

Il est plutôt malvenu d'accuser l'Europe actuelle de tous les maux alors que lui-même n'a pas hésité à soutenir activement le OUI en mai 2005, écrivant "l'homme européen" en avril 2005 avec Jorge Semprun...

Comment un gaulliste digne de ce nom pourrait ne pas refuser la suprationationalité ?
Comment un vrai gaulliste pourrait encore soutenir Barnier ou Baudis, grands fédéralistes devant l'Eternel ?

Il y a là un révélateur des contradictions de cet homme et du paradoxe éternel du chiraquien qui utilise le gaullisme et s'en revendique alors qu'il n'est en réalité qu'un habile imposteur.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Jeu 1 Oct 2009 - 17:06

Grissom75, tu indiques par ailleurs sur ce forum te sentir proche de Dominique de Villepin...

Penses-tu que de Villepin pourrait être classé comme l'un des derniers gaullistes en ce pauvre monde politique et qu'il pourrait avoir sa place à l'UPF ?
Revenir en haut Aller en bas
Grissom75



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Jeu 1 Oct 2009 - 20:50

dadoun a écrit:
Grissom75, tu indiques par ailleurs sur ce forum te sentir proche de Dominique de Villepin...

Penses-tu que de Villepin pourrait être classé comme l'un des derniers gaullistes en ce pauvre monde politique et qu'il pourrait avoir sa place à l'UPF ?

Dans son positionnement politique : il me semble qu'il est le dernier homme de conviction qui mêle la tradition française (diplomatie internationale mise en valeur, anti bling-bling, cultive un côté intellectuel), gaulliste (anti-OTAN, communication pas ostentatoire, en rupture avec la droite, leadership).

Bref, pour répondre simplement, oui à mes yeux cet homme est gaulliste.
Revenir en haut Aller en bas
El Caganer



Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Dim 4 Oct 2009 - 15:23

Grissom75 a écrit:
Dans son positionnement politique : il me semble qu'il est le dernier homme de conviction qui mêle la tradition française (diplomatie internationale mise en valeur, anti bling-bling, cultive un côté intellectuel), gaulliste (anti-OTAN, communication pas ostentatoire, en rupture avec la droite, leadership).

Bref, pour répondre simplement, oui à mes yeux cet homme est gaulliste.

Tout d'abord, bienvenue sur le forum Grissom75.

Je te rejoins sur le manque de "stature" de Sarkozy et j'ai aussi eu, durant un moment, quelques espoirs en de Villepin mais je pense que son côté "diplomate" va sérieusement l'handicaper. De Villepin a baigné dans la diplomatie depuis tout petit et est plus fait pour "palabrer" (avec tout le talent qu'il a dans ce domaine) dans les salons des organisations internationales que pour aller parler au peuple dans les usines menacées de délocalisation. Ce côté grand aristocrate d'ambassade va sérieusement le plomber s'il se lance dans une campagne présidentielle, car il n'a pas le goût du contact avec le peuple (serrer des mains, comme le faisait si bien Chirac).

Eric Zemmour avait une fois fait remarquer le paradoxe entre un homme passionné par l'Histoire de France et Napoléon qui n'avait pas osé commémorer la bataille d'Austerlitz par crainte des réactions de certains lobbys ethno-communautaristes (des antillais qui soulignaient le rôle de Napoléon dans le rétablissement de l'esclavage aux Antilles).

C'est là tout le problème avec de Villepin : son goût du compromis tout diplomatique pourrait le contraindre à l'immobilisme, voire même à prendre des mesures contraires aux intérêts du peuple français pour ne pas faire de vagues au niveau international.

De Gaulle disait qu'un Etat digne de ce nom n'a pas d'amis. D'ailleurs, en son temps, de Gaulle fut sérieusement "diplomatiquement incorrect", c'est ce qui a permis à la France de conserver sa grandeur sur la scène internationale.
Revenir en haut Aller en bas
Grissom75



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Dim 11 Oct 2009 - 14:49

El Caganer a écrit:
Tout d'abord, bienvenue sur le forum Grissom75.

Je te rejoins sur le manque de "stature" de Sarkozy et j'ai aussi eu, durant un moment, quelques espoirs en de Villepin mais je pense que son côté "diplomate" va sérieusement l'handicaper. De Villepin a baigné dans la diplomatie depuis tout petit et est plus fait pour "palabrer" (avec tout le talent qu'il a dans ce domaine) dans les salons des organisations internationales que pour aller parler au peuple dans les usines menacées de délocalisation. Ce côté grand aristocrate d'ambassade va sérieusement le plomber s'il se lance dans une campagne présidentielle, car il n'a pas le goût du contact avec le peuple (serrer des mains, comme le faisait si bien Chirac).

Eric Zemmour avait une fois fait remarquer le paradoxe entre un homme passionné par l'Histoire de France et Napoléon qui n'avait pas osé commémorer la bataille d'Austerlitz par crainte des réactions de certains lobbys ethno-communautaristes (des antillais qui soulignaient le rôle de Napoléon dans le rétablissement de l'esclavage aux Antilles).

C'est là tout le problème avec de Villepin : son goût du compromis tout diplomatique pourrait le contraindre à l'immobilisme, voire même à prendre des mesures contraires aux intérêts du peuple français pour ne pas faire de vagues au niveau international.

De Gaulle disait qu'un Etat digne de ce nom n'a pas d'amis. D'ailleurs, en son temps, de Gaulle fut sérieusement "diplomatiquement incorrect", c'est ce qui a permis à la France de conserver sa grandeur sur la scène internationale.

Pour répondre à vos propos :

- tout d'abord sur Villepin, certes c'est un "aristocrate d'ambassade" mais il n'a jamais affronté le suffrage universel ce qui le rend moins populaire. J'aimerais qu'il ait le cran de se présenter aux élections régionales pour apporter cette dimension populaire qui lui manque tant. Je l'avais trouvé excellent dans ses deux rôles au gouvernement (premier Ministre et ministre des affaires étrangères). Ces deux postes lui ont donné une stature de présidentiable que peu de politiques peuvent de targuer d'avoir. Une dimension internationale indispensable issue de la tradition gaulliste et une polyvalence que lui offre le statut de premier Ministre.

- Sur le procès Clearstream, on voit qu'il a pris la main: il a transformé le procès en procès politique. Tous les thèmes qu'il aborde en gérant l'agenda médiatique avec une assurance déconcertante permettent de le positionner comme une véritable alternative au sein de l'UMP. Ainsi la justice (qui est une dimension que Sarkozy a bien du mal à gérer) permet de lui donner une autre corde à son arc.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Ven 26 Mar 2010 - 20:21

J'ai suivi la conférence de presse de Dominique de Villepin au Press Club de France avec attention et, en effet, les mauvaises langues qui nous racontaient qu'il allait en fait créer un courant au sein de l'UMP en sont pour leurs frais. Maintenant, j'aimerai bien connaitre les relations qu'entretiendront ce parti avec l'UMP.

Le discours d'hier était assez plaisant, voyons si les actes suivront et surtout ce qu'il donnera comme vision de la construction européenne.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
karl



Nombre de messages : 8
Localisation : Aude
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Dim 28 Mar 2010 - 19:58

Sébastien a écrit:
J'ai suivi la conférence de presse de Dominique de Villepin au Press Club de France avec attention et, en effet, les mauvaises langues qui nous racontaient qu'il allait en fait créer un courant au sein de l'UMP en sont pour leurs frais. Maintenant, j'aimerai bien connaitre les relations qu'entretiendront ce parti avec l'UMP.

Le discours d'hier était assez plaisant, voyons si les actes suivront et surtout ce qu'il donnera comme vision de la construction européenne.

Je ne me fais pas d'illusions concernant sa vision de l'Union Européenne. C'est tout de même un grand partisan de l'UE qui a milité activement pour le OUI au TCE, pourfendeur de notre souveraineté nationale.

Sur son discours, j'ai eu l'impression du retour sur le devant de la scène de la "fracture sociale". Mais bon, je veux attendre d'avoir les lignes de son programme pour me faire une idée globale.
Revenir en haut Aller en bas
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Le cas Villepin   Sam 7 Aoû 2010 - 14:47

Le cas de Villepin est de plus en plus trouble.
Il se disait quoi ? je crois que non.

Le Point avec AFP a écrit:
Dominique de Villepin a renouvelé son adhésion à l'UMP

Le Point.fr, 04.08.10

-----------------------

Ajout du 21 Novembre 2010 :

Son nouveau parti semble se structurer.
Une bonne partie des départements ont au moins une antenne.
Il semble tisser sa toile sur le territoire, mais va-t-il se détacher de la majorité présidentielle ou pas ?
Je pense que 2011 ou début 2012 nous montrera la vraie facette de notre grand diplomate.

-----------------------

Ajout du 24 Février 2011 :

Le Parisien - Aujourd'hui en France avec AFP a écrit:
Villepin quitte l'UMP, la voyant en "décalage croissant" avec les Français

leParisien.fr - Flash actualité - Politique, 23.02.11

Aujourd'hui on va parler et reparler du non-renouvellement de son adhésion à l'UMP.

Mais son parti, qu'il dit indépendant sera t-il toujours dans la majorité présidentielle ou aura-t-il un jour envie de venir discuter avec les gaullistes et républicains comme nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cas Villepin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cas Villepin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» nouveau congé parental

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Le gaullisme :: Le gaullisme aujourd'hui-
Sauter vers: