Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les primaires socialistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Les primaires socialistes   Jeu 31 Mar 2011 - 23:01

La réflexion gaulliste du jour :

En annonçant officiellement sa candidature, François Hollande a levé aujourd’hui un secret de Polichinelle : son ambition de briguer la magistrature suprême était connue de tous, surtout ici dans mon département, la Corrèze…

Le plus dur commence maintenant pour lui : non pas s’imposer face au président sortant, comme l’on pourrait s’y attendre, mais convaincre ses propres « amis », ce qui ne sera assurément pas chose facile. Ce ne sont pas les chausse-trappes et autres coups bas qui vont manquer.

Ce ne serait pourtant pas le pire des candidats du PS.

La preuve, ses propos à Public Sénat, le 18 juin 2010, pour les 70 ans de l’appel du 18 juin du général de Gaulle : « Le gaullisme restera toujours. Il vivra après de Gaulle, comme avait dit Malraux. J’espère que les Français ont toujours du gaullisme en eux, c’est-à-dire le refus de l’alignement, la conscience que la France est une nation aux valeurs universelles. »

Un tel homme ne saurait donc être fondamentalement mauvais...

Clin d’œil mis à part, il est loin d’être venu le jour où les gaullistes se rangeront derrière cet européiste, il faudrait vraiment un sacré concours de circonstances pour que cela arrive !

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Ven 1 Avr 2011 - 13:10

Je profite de l'ouverture de cette page pour vous faire une annonce.

Voila, j'ai pris conscience lors des élections cantonales que rien n'est réalisable si l'on ne fait pas partie d'un des 2 gros partis de gouvernement alors je vous annonce que j'ai décidé de rejoindre le Parti Socialiste, d'y fonder en son sein un courant gaulliste et d'appuyer pour la présidentielle la candidature de François Hollande.

J'espère que vous comprendrez ma décision... lol

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Milan



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Ven 1 Avr 2011 - 15:48

Sébastien a écrit:
Je profite de l'ouverture de cette page pour vous faire une annonce.

Voila, j'ai pris conscience lors des élections cantonales que rien n'est réalisable si l'on ne fait pas partie d'un des 2 gros partis de gouvernement alors je vous annonce que j'ai décidé de rejoindre le Parti Socialiste, d'y fonder en son sein un courant gaulliste et d'appuyer pour la présidentielle la candidature de François Hollande.

J'espère que vous comprendrez ma décision... lol

Tu aurais pu me rejoindre au MRC, ça aurait été plus simple. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Ven 1 Avr 2011 - 15:58

Milan a écrit:
Tu aurais pu me rejoindre au MRC, ça aurait été plus simple. Laughing

Il faut rejoindre un gros parti, donc certainement pas le MRC.

Nous devons peser sur la politique nationale et faire passer nos idées. Je ne vois que le PS pour cela car il n'y a pas de démocratie à l'UMP.

Trêve de plaisanteries, n'oubliez pas quel jour nous sommes, faut pas déconner quand même lol!

PS: Remarque, rien ne m'empêcherait de rejoindre le MRC, l'UPF n'étant pas un "parti" mais un "rassemblement", il est tout à fait possible d'être encarté au MRC tout en étant adhérent de l'UPF (les statuts l'autorisent).

D'ailleurs, si tu veux également venir chez nous Wink

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Ven 1 Avr 2011 - 16:01

Il a raison Sébastien et je comprends pourquoi il rejoint le PS car voila le scoop de la journée : le MoDem rejoint définitivement le Nouveau Centre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Mer 29 Juin 2011 - 15:47

La réflexion gaulliste du jour :

Ce qui est formidable avec les socialistes, c’est qu’ils sont tellement prévisibles qu’ils en deviennent déprimants.

A part promettre une victoire en 2012 (gare à ne pas crier victoire trop vite), les douze minutes de déclaration de candidature de Martine Aubry, hier en fin de matinée, ont été d’une platitude consternante.
Donnant véritablement l’impression de se présenter à reculons et en tremblant à la magistrature suprême, son allocution qui ne marquera pas les esprits en est restée aux grands principes et à la traditionnelle descente en règle de la gestion sarkozyste, que tous les candidats à l’Elysée ont déjà fait avant elle.

Rien de très surprenant, donc.

Il en faudra plus pour persuader les Français qu’elle incarne une réelle alternative politique et qu’ils ont un quelconque intérêt à faire revenir la gauche au pouvoir.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Mansouret   Ven 8 Juil 2011 - 11:45

Anne Mansouret se retire de la primaire socialiste.

On peut le comprendre vu la tournure des événements entourant cette personne et surtout sa fille.

Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Sam 8 Oct 2011 - 22:36

La réflexion gaulliste du jour :


Beaucoup de bruit pour rien ! Tel est bien le sentiment qui prédomine à l’issue du premier débat télévisé qui a réuni, hier soir sur France 2, les candidats à la primaire socialiste.

La confrontation était très attendue, peut-être trop. Cela s’est nettement ressenti dans les prestations de prétendants assez tendus, parfois confus. Le thème central de la crise économique y est aussi pour beaucoup tant le sujet est aride.

On a bien compris également qu’il s’agissait, pour les favoris que sont Martine Aubry et François Hollande, de se différencier sans attaquer quiconque frontalement, second tour oblige.

Un seul est réellement sorti du lot et a agréablement surpris : il s’agit d’Arnaud Montebourg.

Son analyse sur la crise, comme ses réponses sur le nécessaire combat contre les marchés et la nécessité d’encadrer la finance et les banques, ont sonné juste.

-----------------------

Ajout du 30 Septembre 2011 :

La réflexion gaulliste du jour :


La curiosité et l'intérêt attachés au premier débat de la primaire socialiste ont fait place à un ennuyeux et soporifique second débat qui ne restera pas dans les annales de la télévision, n'en déplaise à une presse complaisante qui a tout intérêt à appuyer le processus jusqu'au 9 octobre.

Ce débat aura eu néanmoins l'avantage de donner raison à nos prévisions annoncées en avril dernier : le projet socialiste est définitivement rangé aux oubliettes, tant les différences entre les candidats s'affirment.

En effet, de façon encore plus marquée que lors du premier débat, une ligne de fracture s'est nettement dessinée entre les volontaristes, souvent idéalistes, et les réalistes résignés au triomphe du libéralisme économique, ce qui n'est guère nouveau à gauche (Mitterrand/Rocard ; Jospin/Emmanuelli) mais qui interroge inévitablement sur la capacité du futur candidat à proposer une synthèse cohérente.

Au bout du compte, Arnaud Montebourg aura été l'un des plus cohérent en défendant son «dividende du travailleur» et son attitude dans l'affaire Guérini. En confirmant l'impression laissée le 15 septembre dernier, il capitalise pour l'avenir. Gageons que son score le 9 octobre ne sera pas ridicule.

-----------------------

Ajout du 6 Octobre 2011 :

La réflexion gaulliste du jour :


Mercredi 5 octobre 22h45 : fin du dernier débat des primaires socialistes… et autant le dire, nous ne sommes pas plus avancés, tant les concurrents n’ont fait qu’effleurer les sujets et n’ont pas su apporter de réelles solutions novatrices.

Certes, sur l’Europe, Montebourg a encore une fois été le meilleur, chantre d’un protectionnisme qui l’aurait ringardisé avant la crise auprès de ses condisciples. Toutefois, comment envisager avec sérieux un dirigisme communisant sur l’installation des jeunes médecins, prôné par le même candidat…

Pour le reste, les prestations de chacun des prétendants ont été sans surprise. Ils ont joué leur partition et défendu leurs choix, somme toute assez semblables, qu’il s’agisse des retraites ou de l’éducation.

-----------------------

Ajout du 9 Octobre 2011 :

La réflexion gaulliste du jour :

Le Parisien - Aujourd'hui en France a écrit:
Parti socialiste : les primaires, c’est demain

Rosalie Lucas
Article paru dans l'édition du 08.10.11

Ce n'est pas parce qu'un gadget est à la mode que l'on doit s'y précipiter, surtout quand on se revendique du gaullisme et d'une certaine conception de la présidentielle : la rencontre d'un homme avec le peuple et certainement pas l'émanation d'un camp !

Les primaires ne nous concernent pas et le candidat qui en sortira ne sera pas forcément élu par les français au printemps prochain, le seul choix qui compte.

-----------------------

Ajout du 10 Octobre 2011 :

La réflexion gaulliste du jour :

Quel constats tirer du premier tour de cette « primaire citoyenne » pour un militant politique qui n’est pas socialiste ?

Avant tout, prime au grand gagnant : Arnaud Montebourg, le trublion de la gauche, qui a réussi son pari, à savoir s’imposer dans son parti contre les railleries des « éléphants » et prendre date pour l’avenir. Il prouve aussi, et c’est le plus important à mes yeux, que certaines des idées défendues par les gaullistes de conviction depuis de nombreuses années diffusent au sein du peuple de gauche.

Pour le reste, peu d’enseignements, si ce n’est le chant du cygne de Ségolène Royal, qui a voulu croire que le soutien populaire qui la portait il y a 5 ans ne la déserterait pas, et le duel annoncé entre Hollande et Aubry, les deux faces d’une même médaille, qui aura bien lieu.

Il sera beaucoup plus serré qu’imaginé.

Mais n’attendez pas d’un gaulliste qu’il prenne position pour ce « second tour ». Pas celui-ci en tout cas.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Lun 10 Oct 2011 - 10:18

Christof. a écrit:
La réflexion gaulliste du jour :

Quel constats tirer du premier tour de cette « primaire citoyenne » pour un militant politique qui n’est pas socialiste ?

Avant tout, prime au grand gagnant : Arnaud Montebourg, le trublion de la gauche, qui a réussi son pari, à savoir s’imposer dans son parti contre les railleries des « éléphants » et prendre date pour l’avenir. Il prouve aussi, et c’est le plus important à mes yeux, que certaines des idées défendues par les gaullistes de conviction depuis de nombreuses années diffusent au sein du peuple de gauche.

Pour le reste, peu d’enseignements, si ce n’est le chant du cygne de Ségolène Royal, qui a voulu croire que le soutien populaire qui la portait il y a 5 ans ne la déserterait pas, et le duel annoncé entre Hollande et Aubry, les deux faces d’une même médaille, qui aura bien lieu.

Il sera beaucoup plus serré qu’imaginé.

Mais n’attendez pas d’un gaulliste qu’il prenne position pour ce « second tour ». Pas celui-ci en tout cas.

Un gaulliste ne donnera pas de consignes c'est sûr.

Mais je suis quand même heureux qu'une autre idée arrive en troisième position au PS.
Certainement pas en phase avec lui sur la VIème République mais pour le reste je suis assez d'accord avec Arnaud Montebourg.

Même Dupont-Aignan a parlé de lui samedi dans l'émission "On n'est pas couché". Cet homme serait plus à sa place ici qu'au PS.

Maintenant les négociations vont aller bon train pour le deuxième tour, surtout dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Hollande   Mer 16 Nov 2011 - 22:47

La réflexion gaulliste du jour :


A l'issue d'un mois intense de débats, à la limite de la saturation médiatique, François Hollande a été désigné hier soir candidat socialiste à la magistrature suprême avec près de 57% des voix.

Qui aurait misé sur lui il y a 3 ans au sortir du congrès de Reims ?

Ce score sans contestation lui permet de créer une dynamique.

Certes, il lui faudra éviter les écueils propres à une campagne présidentielle où rien n'est jamais décidé à l'avance et où les favoris d'un jour sont souvent les battus du lendemain. Certes, l'entre-deux tours des primaires a été émaillé de tensions et de critiques acerbes venant de Martine Aubry, qui reprendra dès demain les clés du parti et dont rien n'indique qu'elle fera prévaloir l'intérêt collectif contre les petits calculs ou les égoïsmes particuliers.

Mais l'expérience politique, plus que le chauvinisme corrézien, permet de penser que sa route est maintenant bien tracée vers l'Elysée. L'impopularité extrême de Nicolas Sarkozy, à laquelle s'ajoute un bilan contesté jusque dans son camp sur fond de contexte macroéconomique tourmenté, sont autant de signaux favorables pour son principal challenger.

Ce ne sera pas le candidat des gaullistes mais pour lui, la vraie campagne démarre.

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Jeu 17 Nov 2011 - 11:01

Christof. a écrit:
La réflexion gaulliste du jour :


A l'issue d'un mois intense de débats, à la limite de la saturation médiatique, François Hollande a été désigné hier soir candidat socialiste à la magistrature suprême avec près de 57% des voix.

Qui aurait misé sur lui il y a 3 ans au sortir du congrès de Reims ?

Ce score sans contestation lui permet de créer une dynamique.

Certes, il lui faudra éviter les écueils propres à une campagne présidentielle où rien n'est jamais décidé à l'avance et où les favoris d'un jour sont souvent les battus du lendemain. Certes, l'entre-deux tours des primaires a été émaillé de tensions et de critiques acerbes venant de Martine Aubry, qui reprendra dès demain les clés du parti et dont rien n'indique qu'elle fera prévaloir l'intérêt collectif contre les petits calculs ou les égoïsmes particuliers.

Mais l'expérience politique, plus que le chauvinisme corrézien, permet de penser que sa route est maintenant bien tracée vers l'Elysée. L'impopularité extrême de Nicolas Sarkozy, à laquelle s'ajoute un bilan contesté jusque dans son camp sur fond de contexte macroéconomique tourmenté, sont autant de signaux favorables pour son principal challenger.

Ses orientations, notamment en ce qui concerne l'introduction d'une gouvernance budgétaire pour la zone euro et d'un Président du Conseil européen ou encore le concept de "République contractuelle", feront qu'il ne sera pas le candidat des gaullistes mais pour lui, la vraie campagne démarre.

S'il est élu, j'ose espérer qu'il sera un meilleur gestionnaire au niveau national qu'il ne l'est au sein de votre département Christophe, sans aucune mauvaise pensée là-dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Jeu 17 Nov 2011 - 11:30

dadoun a écrit:
S'il est élu, j'ose espérer qu'il sera un meilleur gestionnaire au niveau national qu'il ne l'est au sein de votre département Christophe, sans aucune mauvaise pensée là-dessous.

Je ne souhaite pas engager de polémiques, ni m'ériger en défenseur de François Hollande, que je ne côtoie qu'en tant que responsable politique, mais je crois juste de rappeler que l'endettement de la Corrèze est un héritage de la droite et des années Chirac.

La dette de ma collectivité, gérée par la droite jusqu'en 2008, est en effet passée de 35 à 300 millions d'euros entre 2003 et 2008...

Ce n'est pas pour autant que j'exonère François Hollande de sa responsabilité, puisque la dette a encore progressé de 26,06 % entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2011, mais cela explique quand même beaucoup de choses. Et je ne parle même pas des transferts de compétence de l'État non-compensés...

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
dadoun

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   Jeu 24 Nov 2011 - 10:01

Christof. a écrit:
Je ne souhaite pas engager de polémiques, ni m'ériger en défenseur de François Hollande, que je ne côtoie qu'en tant que responsable politique, mais je crois juste de rappeler que l'endettement de la Corrèze est un héritage de la droite et des années Chirac.

La dette de ma collectivité, gérée par la droite jusqu'en 2008, est en effet passée de 35 à 300 millions d'euros entre 2003 et 2008...

Ce n'est pas pour autant que j'exonère François Hollande de sa responsabilité, puisque la dette a encore progressé de 26,06 % entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2011, mais cela explique quand même beaucoup de choses. Et je ne parle même pas des transferts de compétence de l'État non-compensés...

Nous ne polémiquerons pas Christophe, surtout que notre désir c'est de sortir la France de sa dégringolade.

Comme vous le dites, la droite et la gauche sont tout aussi coupable l'un que l'autre, voila pourquoi il faut un changement, de nouvelles idées et positions.

Simplement, une petite remarque : + 26% de 3000 € de dettes ne donne pas le même chiffre que 26% d'une dette de 300 000 000 €.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les primaires socialistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les primaires socialistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mixité dans les classes primaires
» Au secours des forêts primaires
» A 3 Jours des primaires du PS quel pronostic?
» Plus de notes en primaire (petition)
» une nouvelle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2012-
Sauter vers: