Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Dim 1 Avr 2007 - 22:02

COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris, samedi 31 mars 2007


Un nouveau parti gaulliste et républicain pour poursuivre le combat présidentiel de Nicolas DUPONT-AIGNAN


Plus de 600 responsables, cadres, militants et sympathisants des mouvements ayant soutenu la candidature présidentielle de Nicolas DUPONT-AIGNAN ont répondu « présent », en se rendant au rassemblement national organisé sous la houlette de Debout la République, à la Maison de la Chimie à Paris ce 31 mars après-midi.

A l’issue d’un débat à huis-clos dans le cadre de l’Assemblée générale de Debout la République, avec la participation des mouvements Vive la République, Cercle Jeune France, Initiative Gaulliste, Union Gaulliste et Union du Peuple Français, il a été décidé :

1 – De bâtir une nouvelle force politique gaulliste et républicaine et sociale, regroupant les différents mouvements engagés dans la campagne NDA2007 et ayant vocation à prendre toute sa place dans la vie politique française. Ce nouveau parti s’appuiera sur l’ensemble des réseaux développés par les différents mouvements, à commencer par celui de Debout la République, actuellement en cours de restructuration.

2 – De sceller leur alliance sur la base d’un document de référence précisant leurs orientations et objectifs essentiels, intitulé « Pacte pour la France ». Partant du constat que rien ne changera en France tant que nos concitoyens ne seront pas en mesure de se réapproprier les grandes décisions qui déterminent l’avenir du pays, le « Pacte » appelle à une refondation profonde de notre démocratie, à la réforme radicale de l’Union Européenne et à la mise en œuvre d’un projet de société fondé sur la liberté des Français, une société plus juste, une France forte et unie.

3 – De ne pas délivrer de consigne de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle, mais d’appeler l’ensemble des militants et électeurs qui voulaient voter pour le candidat gaulliste et républicain à se déterminer en leur âme et conscience, en s’appuyant au besoin sur « Le Pacte pour la France » pour départager les projets des candidats.


Nicolas DUPONT-AIGNAN
Député de l’Essonne
Président de Debout la République

------------

Ci dessous, notre pacte commun :

Citation :

Le Pacte pour la France


Paris, le 31 mars 2007

Aujourd’hui les mouvements Debout la République, Vive la République, Cercle Jeune France, Initiative Gaulliste, Union Gaulliste et Union du Peuple Français, après s’être mobilisés ensemble autour de la candidature de Nicolas DUPONT-AIGNAN, décident de poursuivre le combat pour une « certaine idée de la France » en unissant leurs forces.

Sensibles à l’écho favorable qu’ont suscité les idées et la personnalité de leur candidat, ils créent maintenant une force politique nouvelle, gaulliste et républicaine, pleinement à même de jouer tout son rôle dans la vie politique française.

Ils appellent toutes celles et tous ceux qui s’apprêtaient à voter pour Nicolas DUPONT-AIGNAN à les rejoindre. Pour le premier tour de l’élection présidentielle, ils les invitent à se déterminer en leur âme et conscience, à l’aide du présent « Pacte pour la France » qui dessine leur ambition commune pour le pays.


UNE FRANCE DÉMOCRATIQUE

La crise française est avant tout une crise démocratique, car nos concitoyens constatent que leurs choix sont bafoués une fois les élections passées. Le sursaut national suppose la confiance du peuple.

Les Français doivent à nouveau déterminer les grands choix de la Nation. Leurs aspirations doivent être entendues et leur vote, respecté.

Nous voulons :

1. La consultation par référendum pour la ratification de tout traité européen.
2. L’introduction du référendum d’initiative populaire.
3. L’instauration d’une dose de proportionnelle, afin que l’Assemblée Nationale représente vraiment tous les courants de la vie politique française.


UNE FRANCE LIBRE

Sur une planète en pleine mutation, où de nouvelles menaces surgissent, la France doit pouvoir continuer à porter le message d’un monde multipolaire, de nouveaux rapports Nord/Sud, d’un progrès matériel et moral pour tous, dans le souci d’un développement réellement durable.

Nous voulons :

1. Le maintien du siège permanent et du droit de veto de la France au Conseil de Sécurité des Nations Unies, ainsi que la mise en œuvre d’une Défense indépendante de l’OTAN.
2. Une nouvelle Europe, des nations et des projets « à la carte », qui corrige les dérives fédéralistes de l’actuelle UE et permette de surmonter les défis de la mondialisation.
3. La réforme de l’Organisation Mondiale du Commerce pour autoriser la création de zones régionales de libre échange (comme l’Europe), protégées à leurs frontières par des écluses douanières sociales et environnementales.


UNE FRANCE UNIE

Les Français se sont rassemblés autour du projet de société, national et progressiste qu’a porté l’Etat tout au long de notre histoire multiséculaire. Un Etat fort, stratège et exigeant, capable d’assurer l’état de droit, l’école qui élève, l’accès à la santé, l’efficacité du service public sur l’ensemble de son territoire, la maîtrise de l’immigration et l’assimilation.

C’est à un Etat modernisé qu’il appartient aujourd’hui de restaurer les conditions du rassemblement des Français.

Nous voulons :

1. Le maintien ou la reconstruction des services publics nationaux (énergie, transports, santé publique, épargne populaire - livret A - …).
2. Le strict respect de la loi de 1905 sur la laïcité.
3. Une justice rapide dont 100 % des décisions seront appliquées dans le mois.


UNE FRANCE FORTE

Dans une économie mondialisée, la concurrence s’exacerbe au point de devenir une véritable guerre économique totale. Faute de se doter des armes dont usent les autres pays du monde, la France et l’Europe se résignent aux délocalisations, au chômage de masse et à une misère toujours plus grande.

Pour exister dans le monde de demain et assurer à leurs habitants des emplois et de bonnes conditions de vie, elles doivent enfin défendre leurs intérêts.

Nous voulons :

1. En finir avec l’euro cher pour en faire une monnaie au service de la croissance et de l’emploi, ou alors revenir au franc par référendum.
2. Permettre à nos entreprises de se battre sur un pied d’égalité avec leurs concurrents étrangers par l’instauration sur les produits importés d’une contribution sociale et environnementale (TVA sociale).
3. Doubler en 5 ans le budget de la Recherche et de l’enseignement supérieur pour relever les défis scientifiques, techniques et industriels de demain.


UNE FRANCE JUSTE

Nos concitoyens sont très lucides sur la situation de notre pays. Ils savent qu’il ne peut y avoir redressement sans effort. Mais ils veulent que ces efforts soient équitablement répartis et que chacun puisse en retirer le fruit.

Nous voulons :

1. La création de la sécurité professionnelle, pour offrir à chacun une seconde chance en lui permettant d’adapter ses compétences aux nouveaux métiers.
2. La généralisation de la participation pour permettre d’associer les salariés aux décisions et performances de l’entreprise, tout en empêchant les OPA hostiles.
3. La mise en œuvre d’un nouveau modèle de société fondé sur le développement durable, qui concilie qualité de l’alimentation, énergies nouvelles, régulation écologique de l’économie et de la vie quotidienne, préservation de la biodiversité, au moyen de mesures fiscales et douanières adaptées.

C’est en devenant démocratique, libre, unie, forte et juste, que la France redonnera vie à sa devise « Liberté – Egalité – Fraternité » et retrouvera la confiance de ses concitoyens.

------------

Comme vous pouvez le constater ci-dessus dans le "Pacte pour la France", l'Union du Peuple Français fait donc partie intégrante, en tant que membre fondateur, de cette grande et belle initiative que nous avons appelé de nos voeux depuis notre création et même bien avant elle !

En effet, Christophe Chastanet et moi-même avions exprimé depuis près de 3 ans cette volonté de refondation d'un grand parti gaulliste et républicain qui confédérerait les mouvements déjà existants et qui serait totalement indépendant des autres partis et des clivages politiques.

Cette bataille que nous avons mené ensemble pour la fondation de ce parti prend fin mais pour laisser la place à une aventure encore plus palpitante, un défi âpre et difficile : voir les valeurs que nous défendons reprendre la place qui fut la leur il y a quelques années.

L'Union du Peuple Français ne disparait pas pour autant !

Notre mouvement se fixera pour tâche principale de maintenir ce nouveau parti loin de dérives qui le conduirait vers la droite ou vers la gauche.

Nous serons cette force républicaine, populaire et sociale de Debout La République.

Rejoignez-nous nombreux pour nous y aider !

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Bureau National F.B.



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Lun 2 Avr 2007 - 23:01

Le 02 avril 2007

Communiqué


Union pour une force politique nouvelle


Après avoir soutenu la candidature de Nicolas Dupont Aignan et s’être mobilisé, une fois de plus, pour une certaine idée de la France, France Bonapartiste a décidé de continuer le combat.

Le Pacte pour la France présenté par Nicolas Dupont Aignan, le 31 mars à la Maison de la chimie, et soutenu par un ensemble de mouvements va dans le sens des idées défendues par France Bonapartiste.

C’est pour cela, après s’être assuré que chacun garderait son identité propre, que France Bonapartiste a décidé de rejoindre les mouvements Debout la République, Vive la République, Cercle Jeune France, Initiative Gaulliste, Union Gaulliste et Union du Peuple Français, dans une force politique nouvelle pleinement à même de jouer tout son rôle dans la vie politique française.



David Saforcada
Secrétaire général de France Bonapartiste
Revenir en haut Aller en bas
http://bonapartiste.blogspot.com/
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 3 Avr 2007 - 2:44

Bureau National F.B. a écrit:
Le 02 avril 2007

Communiqué


Union pour une force politique nouvelle


Après avoir soutenu la candidature de Nicolas Dupont Aignan et s’être mobilisé, une fois de plus, pour une certaine idée de la France, France Bonapartiste a décidé de continuer le combat.

Le Pacte pour la France présenté par Nicolas Dupont Aignan, le 31 mars à la Maison de la chimie, et soutenu par un ensemble de mouvements va dans le sens des idées défendues par France Bonapartiste.

C’est pour cela, après s’être assuré que chacun garderait son identité propre, que France Bonapartiste a décidé de rejoindre les mouvements Debout la République, Vive la République, Cercle Jeune France, Initiative Gaulliste, Union Gaulliste et Union du Peuple Français, dans une force politique nouvelle pleinement à même de jouer tout son rôle dans la vie politique française.



David Saforcada
Secrétaire général de France Bonapartiste

Heureux de cette décision, encore plus heureux car je fus sans doute l'un des premiers à dire qu'une telle union ne pouvait être totale sans les bonapartistes à nos côtés.

-----------------------

Ajout du 25 Mai 2007 :

Ci-dessous, un message flash reçu à l'instant par tous les proches de DLR :

Nicolas Dupont-Aignan a écrit:
Chers Amis, Chers Compagnons,

En adhérant à DLR vous avez exprimé votre volonté de changer la vie politique française et de porter haut et fort l'idéal gaulliste et républicain, sans lequel la France n'est plus la France.

Les dernières semaines ont été délicates pour notre mouvement.

J'ai été empêché de me présenter à l'élection présidentielle et ce fut une déception personnelle et politique car j'avais le sentiment que beaucoup de nos concitoyens regardaient ma démarche avec sympathie. D'ailleurs, nous avons reçu au lendemain de ce 16 mars fatidique bon nombre de témoignages de soutien et d'encouragement.

Au premier tour, j'ai refusé de soutenir quiconque car aucun candidat ne portait notre idéal.

Au second tour, j'ai rendu public mon vote en faveur de Nicolas Sarkozy. Je sais que cette position en a heurté certains autant qu'elle en a réjoui d'autres. Mais il fallait bien choisir et, aussi bien en tant qu'élu, responsable de parti politique et que citoyen, il était pour moi impensable d'aller à la pêche alors qu'il était demandé aux Français de s'acquitter de leur devoir civique. Faute morale, une telle attitude aurait été une grave erreur politique car, sous la Vème République, refuser de se situer dans la majorité ou l'opposition c'est être nulle part. Même fort de ses 6,8 millions de voix du premier tour, François Bayrou risque d'en faire l'expérience au soir du 17 juin !

Dans ce contexte peu porteur, il a été particulièrement difficile de se remettre en selle pour participer à la bataille des législatives.

Heureusement, la plupart des responsables locaux de DLR se sont mobilisés pour que nous présentions un maximum de candidats de qualité, ce qui doit permettre à notre mouvement de devenir demain un parti politique à part entière.

Une soixantaine de candidats porteront nos couleurs ou seront administrativement rattachés à Debout la République.

Selon le score d'au moins cinquante d'entre eux, DLR pourrait ainsi avoir accès au financement et à la reconnaissance publics qui sont cruciaux pour son action et son avenir.

L'objectif est aussi de renforcer notre implantation locale, en vue des échéances électorales suivantes où j'entends bien que nous nous investissions (municipales, cantonales, européennes).

L'objectif, enfin, est de peser de toutes nos forces sur la question européenne qui revient au grand galop sur le devant de la scène.

Car n'en doutons pas : l'élection de Nicolas Sarkozy n'a pas tranché le question clef des rapports entre la France et l'Europe.

Nicolas Sarkozy a été élu en grande partie, les résultats électoraux le prouvent, par les couches populaires qui ont voté Non le 29 mai 2005.

En chevauchant, reconnaissons-le, nos thèmes et nos thèses sur la Banque Centrale Européenne et les dangers de l'Euro fort, l'indispensable rétablissement d'une juste préférence communautaire, la nécessité de maintenir des frontières pour maîtriser l'immigration et le refus de l'adhésion de la Turquie à l'Europe, la promotion d'une identité nationale décomplexée, Nicolas Sarkozy a rendu espoir à beaucoup de Français.

La question centrale aujourd'hui est de mettre en application ces orientations.

Le rôle de DLR, notre rôle à tous, est d'exprimer et de porter ces espoirs au sein de la majorité nouvelle, de rappeler qu'aucun redressement de la France ne sera possible sans changer en profondeur le logiciel de la construction européenne.

L'agenda européen coïncide parfaitement avec l'épreuve de vérité du début de mandat et avec le contexte propice des élections législatives :


Lors du sommet des 21 et 22 juin, la question de l'avenir institutionnel de l'Union Européenne sera posée sur la table. Je me battrai pour que le « mini traité » proposé par le président de la République ne soit pas une simple resucée de la Constitution européenne rejetée par le peuple français, dont on se serait contenté de supprimer les symboles ostentatoires en en conservant la « substance ».
Le 26 juin, la Commission de Bruxelles proposera l'ouverture de trois nouveaux chapitres de négociation pour l'adhésion de la Turquie. Je me battrai pour que Nicolas SARKOZY, conformément à l'hostilité permanente qu'il a affichée ces dernières années face à l'intégration turque, oppose le veto de la France.
Courant juin, la Banque Centrale Européenne annoncera en toute probabilité une hausse de ses taux d'intérêt pour lutter contre une inflation qui n'existe plus. Je me battrai pour que le nouveau président de la République accorde ses actes avec les dures paroles qu'il a prononcées contre l'ineptie de cette politique monétaire à contrecourant de notre politique de l'emploi.
Enfin, l'OMC va reprendre bon train la négociation du fameux « cycle de Doha », qui donnerait un coup de grâce sans aucune contrepartie à notre industrie agroalimentaire. Je me battrai alors pour que le chef de l'Etat rappelle à nos partenaires et à la Commission sa promesse faite aux Français de rétablir une vraie préférence communautaire, seule garantie réelle d'échanges commerciaux équitables entre l'Europe et les autres grandes régions économiques du monde.


Pour que DLR puisse peser d'un vrai poids dans ces batailles vitales pour l'avenir de la France, je vous demande de vous mobiliser :

En apportant votre aide et votre soutien à nos candidats d'ici au 10 juin.
En témoignant une fois de plus de votre générosité par vos dons à DLR, dont les moyens très éprouvés sont mis au service de notre campagne législative.

Je vous demande enfin de faire preuve d'indulgence vis-à-vis de l'équipe nationale de DLR, actuellement en sous-effectif, et totalement absorbée par l'aide de chaque instant qu'elle fournit à nos candidats.

La restructuration de notre mouvement, des nominations nouvelles à la tête des clubs et de nos instances départementales, seront annoncées en juillet.

Enfin, nous discuterons à tête reposée de l'année écoulée, de nos orientations, de notre positionnement national, de nos perspectives, lors de nos prochaines universités de rentrée qui auront lieu les 7, 8 et 9 septembre prochains, vraisemblablement en Ile-de-France. Naturellement, je vous invite à réserver d'ores et déjà ces dates sur votre agenda personnel.

Je compte sur votre confiance intacte et votre soutien actif !

Cordialement,

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Disparu le Nicolas Dupont-Aignan qui considérait Nicolas Sarkozy comme libéral, atlantiste, communautariste et européiste.
Est ce un hasard si ces critiques se sont envolées à la veille et le jour même de l'élection de ce dernier ?

Le fait de ne pas se placer au dessus des camps droite-gauche et de considérer cela comme une aberration, prouve que, malgré les intonations et certaines idées qu'il a défendu, NDA n'est pas un véritable gaulliste mais un simple républicain de droite qui retourne maintenant dans sa famille d'origine.

Décevant.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Ven 25 Mai 2007 - 14:48

J'aime bien ton attitude de professeur : tu te permets de donner des bons points.
Toi, tu es un gaulliste. Toi, tu es un républicain. Toi, tu es un traître.

Désolé de te le dire, mais la politique c'est bien plus compliqué qu'une simple étiquette...

NDA est un rusé, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Sam 26 Mai 2007 - 17:32

Et vous le capitaliste vous êtes quoi ?

Moi je vous connais membre de l'UMP, vous voulez avoir le pouvoir et pour y arriver vous vous regroupez, écrasez les autres et si l'on ne pense pas comme vous et bien on nous tue sur l'échiquier politique.

La vague bleu va rester, mais elle sera moins grosse et elle va petit à petit diminuer pour devenir un cours d'eau et là on ne viendra pas vous repêcher.

Le gaullisme va revenir.
Liberté-Egalité-Fraternité pour vous ne veut rien dire, mais les gaullistes, eux, savent ce que c'est.
Le peuple français, vous ne savez pas ce que sait, le général lui le savait, c'est l'union des français en un peuple fier de leur drapeau, de leur nationalité et ceci qu'ils soient noir, blanc ou mitigé de peau, qu'ils soient musulmans, catholiques, juifs ou sans convictions religieuses.
L'Europe des nations vous ne connaissez pas, vous il vous faut une Europe fédérale qui, si possible, permettent sous peu à votre représentant du parti de devenir le président de l'Europe des 27.
La France qui se lève tôt, la France d'en bas vous en avez rien à faire, vous il vous faut le pognon de ceux qui ont investi dans notre beau pays.

Mais c'est là que je rigole si votre mini traité passe, alors à quoi va nous servir notre Parlement ? strictement à rien et là vous allez en effet nous apporter une grosse économie :

577 députés payés 3000 € par mois environ en moins ; des sénateurs en moins et puis pendant qu'on y est les assistantes et membres de la Fonction Publique qui entourent notre Parlement, car pourquoi garder le Parlement si ce sont les directives Européennes qui priment sur nos législations ?

En calculant vite une économie grâce à votre mini traité de ce coté là de environ 5 000 000 d'euros par mois donc 60 000 000 par an Very Happy

Le dernier et grand homme politique gaulliste fut Pompidou.
Depuis, nous n'avons eu que des néo-Gaullistes, voir des personnes ayant commencé comme pétainistes et finit socialistes !
Que depuis 1974 la France politique est belle et notre nouveau président, qui doit tenir ses propositions, il va avoir du pain sur la table pour ne pas rendre encore plus mal la France qu'il ne l'a prit.
Promettre c'est bien beau, il faut agir ensemble maintenant, chose qu'il n'a pas fait depuis son entrée en politique pour le moment ayant toujours agit seul, mais pas ensemble.

Bon, vous allez me dire : vous, vous êtes de gauche et bien non, Ségolène c'était pas mieux, elle voulait donner l'argent de la France, que la France n'a plus.
Elle voulait être solidaire, amis avec tout le monde sauf le peuple français. Je n'aurai qu'une chose à lui dire : avant de donner l'exemple à l'extérieur, faisons en sorte que notre pays aille mieux et après on pourra aider et appliquer voir donner notre méthode aux autres.
La charité commence par soi même.
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Sam 26 Mai 2007 - 19:37

Anonyme, je suis une personne de droite et je suis anti-socialiste, anti-gauchiste.
Les idées et les idéaux marxistes me répugnent car ils gangrènent actuellement notre République.

En écoutant la plupart des discours des hommes politiques, celui de Nicolas Sarkozy m'a paru être le plus protecteur de la France et des français.

Ce que je condamne et ce que je regrette chez vous, c'est que vous êtes dogmatiques !
Vous êtes bornés et limités par des dogmes datant d'il y a cinquante ans.
Vous n'avez pas réactualisé votre grille d'analyse de la société, tout comme la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Dim 27 Mai 2007 - 14:22

Pourquoi vous pensez qu'on a 50 ans de retard ?

Moi je ne pense pas car on veut par exemple l'entrée des salariés dans les institutions des entreprises et en particulier dans les conseils exécutifs, on veut qu'il y ait une entrée dans le capital des forces de travail, etc.

Mais je sais que cette chose vous embête, car l'UMP aurait plus à négocier qu'avec le patronat, ou le frère de votre leader est vice-président, mais aussi avec les travailleurs, les partenaires sociaux.

Excusez moi, mais l'Europe fut bien meilleure au temps de la CEE, avec une libre zone d'échange économique, mais où chaque pays avait la possibilité de gérer l'interne, de faire sa politique.

Il y a plein de choses encore mais bon je ne suis pas sûr et certain que vous seriez ouvert et prêt à l'entendre !
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Lun 28 Mai 2007 - 15:43

Vos discours "gaullistes" sont en décalage total avec ce que ressentent la majorité des français aujourd'hui.
Il n'est plus question de revenir au temps de la CEE mon cher.
Il n'est plus question de négocier avec les syndicats comme durant les 30 Glorieuses mon cher. Etc, etc.

Bref, j'estime que vos propos, vos arguments sont obsolètes et ne répondent plus aux urgences et aux nécessités actuelles.
Vous avez gardé une grille d'analyse datant des années 1950 ...
Actuellement, nous entrons dans le 21ème siècle et la période des 30 Glorieuses est révolue !

Au cours des 30 dernières années, le monde a changé, a évolué, a muté : hélas, notre fonctionnement collectif, c'est à dire nos pratiques politiques, n'ont pas changé.

D'après ce que je lis et ce que j'entends, les discours gaullistes datent ...
Ils doivent être renouvelés, réactualisés sous peine de rester marginaux, comme NDA.
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Lun 28 Mai 2007 - 16:24

Mais NDA semble vous gêner même s'il est toujours semble t-il des vôtres.

Les gaullistes je crois ne se reconnaissent plus chez vous, vous devriez retirer vos appels du 18 juin dans vos permanences et aussi les photos du général.

Vous pensez être de votre temps, mais vous n'y êtes pas.
On en reparlera en 2008 et 2009 et on verra.
Le libéralisme à tout va, les pro OMC, vous allez tomber de haut.

La seule chose que vous faites à l'heure actuelle c'est récupérer les idées de l'extrême droite sauf bien sur l'indépendance de la France par rapport à l'Europe.

Vous faites monter l'extrême Gauche du facteur, voila ce que vous faites.

Vous rassemblez d'une drôle de façon, soit on pense comme vous sur tout ou alors on est votre ennemi.

Eh bien moi je ne veux pas donner les pleins pouvoirs à n'importe qui et je pense que notre redresseur de la nation n'est pas encore parmi tout ceux qui se présentent.

Liberté-Egalité-Fraternité.

Mais en tant que démocrate, je jugerai sur les faits l'UMP.
Promettre c'est beau, maintenant il faut Agir en pensant pour tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Lun 28 Mai 2007 - 20:34

Citation :
Mais NDA semble vous gêner même s'il est toujours semble t-il des vôtres.
NDA représente moins de 1% d'électeurs au niveau national... Rolling Eyes

Citation :
Les gaullistes je crois ne se reconnaissent plus chez vous, vous devriez retirer vos appels du 18 juin dans vos permanences et aussi les photos du général
On ne doit pas connaître les mêmes gaullistes alors... Laughing
Bon nombre de personnes ayant la fibre gaulliste sont toujours membres de l'UMP ou alors uniquement sympathisants. D'autres comme vous préfèrent aller voir ailleurs. Chacun est libre de penser et de s'engager !

Citation :
Le libéralisme à tout va, les pro OMC, vous allez tomber de haut
Et bien je vais peut-être vous surprendre : je suis libéral, mais pas n'importe quel libéral. En effet, je ne suis pas un libéral sectaire et doctrinaire ! Non, je suis pragmatique et je prône par exemple un protectionnisme aux frontières de l'Europe (augmenter le TEC), tout en refusant les doctrines libérales que l'OMC tente de nous imposer.

Citation :
Eh bien moi je ne veux pas donner les pleins pouvoirs à n'importe qui et je pense que notre redresseur de la nation n'est pas encore parmi tout ceux qui se présentent.
Souhaitez-vous une cohabitation avec les socialo-communistes ?
Souhaitez-vous que notre pays recule de 10 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 29 Mai 2007 - 2:35

le capitaliste a écrit:
Souhaitez-vous une cohabitation avec les socialo-communistes ?
Souhaitez-vous que notre pays recule de 10 ans ?
Reculer non, mais il faut voir aussi comment et dans quelle direction on le fait avancer !

Et sur ce point, la politique de Sarkozy ne m'inspire pas confiance.

Mais bon, attendons de voir ce qu'il fera.

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 29 Mai 2007 - 7:49

le capitaliste a écrit:
Souhaitez-vous une cohabitation avec les socialo-communistes ?
Souhaitez-vous que notre pays recule de 10 ans ?
Dites moi le capitaliste, vous avez souvenir des cohabitations ou étiez vous trop jeune ?

Une cohabitation avec les socialistes est toujours possible, les communistes sont de moins en moins pesants, alors une cohabitation avec eux ne serait pas forte.

Mais vu le gouvernement actuel, je pense que Fillon a peur d'une cohabitation UMP-MoDem...
Vu les idées qui ont été prises aux frontistes sur certains points, vous préféreriez peut être une cohabitation UMP-FN ?

Un retour 10 ans en arrière, c'est à dire 1997 et bien c'est si je me souviens bien le retour de la gauche suite à la dissolution non ?


le capitaliste a écrit:
On ne doit pas connaître les mêmes gaullistes alors...
Bon nombre de personnes ayant la fibre gaulliste sont toujours membres de l'UMP ou alors uniquement sympathisants. D'autres comme vous préfèrent aller voir ailleurs. Chacun est libre de penser et de s'engager !
Dites moi, on ne doit pas avoir la même idée du gaullisme, mais peut être que vous confondez les gaullistes et les néo-gaullistes (Chirac par exemple, même si je sais que vous êtes anti-chiraquien)

le capitaliste a écrit:
NDA représente moins de 1% d'électeurs au niveau national... Rolling Eyes
Peut être que NDA ne fait que 1% pour vous au niveau national, mais au sein de UMP il représentait il y a peu 20% du parti Wink et puis au premier tour vous ne faites que 23% je crois, le reste vous en faites quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Mermoz

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 29 Mai 2007 - 10:01

Il y a une constante dans les blogs à vocation gaulliste.

Après avoir participé à plus d'une discussion sur le net dans ces blogs, je constate l'apparition toujours dérangeante et intolérante d'un, voire de plusieurs membres déclarés de la mouvance néo libérale qui essaient de déstabiliser ou de contredire toute discussion qui pourrait mettre en péril les visées du nouveau président de la République et du réel pouvoir financier qui le manipule. Suspect

Cela occupe une bonne partie du temps des vrais gaullistes à disserter sur du vide au lieu d'engager des dialogues réellement intéressants sur l'avenir du gaullisme et les moyens de faire partager cette magnifique idée de la France à la masse des français. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Wings
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 29 Mai 2007 - 12:02

Bien d'accord avec Mermoz.

A noter que le Capitaliste est un spécialiste de la discorde sur les forums souverainistes
=> vu sur DLR NDA et France Espoir.

VIREZ LE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   Mar 29 Mai 2007 - 21:14

Non, on ne le vire pas, il serait capable de nous taxer d'anti-démocrates lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA   

Revenir en haut Aller en bas
 
31/03/07 : un nouveau parti gaulliste et républicain autour de NDA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wplus (nouveau parti wallon)
» Algérie: Menasra plébiscité à la tête du Front du Changement, nouveau parti islamiste
» Group Nouveau Parti Anticapitaliste (Opposition)
» PRG : Parti Radical de Gauche
» un nouveau site t'entraide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Le gaullisme :: Le gaullisme aujourd'hui-
Sauter vers: