Union du Peuple Français

Mouvement gaulliste et républicain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et Le Pen dans tout ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Et Le Pen dans tout ça ?   Lun 9 Avr 2007 - 23:43

Ci-dessous, un article sur la dernière intervention fracassante de Jean-Marie Le Pen au "Grand Rendez-vous" paru dans Le Parisien-Aujourd'hui en France de ce lundi 9 avril 2007.

Par choix assumé et irrévocable, l'UPF n'a pas consacré de sujet particulier au "programme" de Le Pen, très orienté autour de l'arrêt de l'immigration comme on peut l'imaginer.
Nous n'en avons ressenti ni le besoin, lors de sa présentation en février dernier, ni le devoir face à une attente particulière de la part de nos sympathisants.

Pour autant, nous ne pouvons rester sourd à sa campagne et ses avatars, comme les propos tenus hier à l'encontre de Sarkozy.

Mais doit-on s'en offusquer comme l'a fait le PS ?
Après tout, Sarkozy ne récolte que ce qu'il a semé en lançant une véritable surenchère sur le thème de l'immigration avec Le Pen ! A lui maintenant de l'assumer ou, le cas échéant, de poursuivre en diffamation le dirigeant frontiste.
En tout état de cause, tout ceci ne nous regarde pas !

Bonne lecture.

Le Parisien-Aujourd'hui en France a écrit:
Nicolas Sarkozy, « candidat qui vient de l'immigration » ; le syndicalisme français, « débile et irresponsable » ; Ségolène Royal, ne « passant pas le premier tour »... le candidat Le Pen est à nouveau dans le registre de la provocation.


JEAN-MARIE LE PEN se lâche. A moins de quinze jours du premier tour, le leader du Front national retrouve ses accents populistes et son goût de la provocation, voire du dérapage. Invité hier du « Grand Rendez-vous Europe 1, TV5 Monde, le Parisien et Aujourd'hui en France », il a ainsi attaqué Nicolas Sarkozy sur le terrain de ses origines hongroises. « C'est un candidat qui vient de l'immigration. Moi, je suis un candidat qui vient du terroir. C'est vrai qu'il y a une différence, un choix qui peut être considéré comme fondamental par un certain nombre de Français. » Le Pen n'a pas manqué de railler les déclarations « absurdes », dit-il, du candidat UMP sur les gènes : « Il a repris les vieilles thèses du XIX e siècle sur le criminel-né. Et quand il promet à toutes les femmes battues du monde de leur donner la nationalité française, on est dans le domaine ubuesque... » S'il est toujours considéré comme le quatrième homme dans les sondages, Le Pen s'affirme pourtant optimiste sur sa qualification au second tour. Une qualification qui selon lui se jouera « au-dessus de 20 % » : « Le seul candidat qui propose un réel changement, c'est moi, martèle-t-il. Le vote utile pour enrayer la descente décadente de notre pays, c'est le vote Le Pen. Les trois autres candidats sont quasiment interchangeables. » Lui se voit plutôt face à Nicolas Sarkozy : « Il s'est donné beaucoup de mal pour cela et il s'est retrouvé dans une situation largement dominante. » Car Le Pen estime que Ségolène Royal ne passera pas le premier tour. Sa candidature serait « condamnée » par la multiplicité des candidats d'extrême gauche : « Pour la même raison que j'avais annoncé que M. Jospin serait crucifié par sa majorité plurielle, je pense que madame Royal risque d'être crucifiée par ses concurrents d'extrême gauche. »

« Les électeurs sont lucides »

Fustigeant un syndicalisme « débile et irresponsable » qui représente « moins de 5 % des travailleurs français », le finaliste de 2002 exclut d'être devancé par François Bayrou le 22 avril. « Il se présente comme le chevalier blanc, mais il est coresponsable de la situation du pays, insiste Le Pen. Il est comme le pompier pyromane qui après avoir allumé l'incendie vient avec sa lance pour l'éteindre. Les électeurs français sont lucides et ils comprennent bien que si M. Bayrou parle comme Le Pen, c'est qu'il avait raison. Et pourquoi faire confiance à la copie plutôt qu'à l'original ? »

Didier Micoine

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Et Le Pen dans tout ça ?   Ven 13 Avr 2007 - 16:55

Christof. a écrit:
Mais doit-on s'en offusquer comme l'a fait le PS ?
Après tout, Sarkozy ne récolte que ce qu'il a semé en lançant une véritable surenchère sur le thème de l'immigration avec Le Pen ! A lui maintenant de l'assumer ou, le cas échéant, de poursuivre en diffamation le dirigeant frontiste.
En tout état de cause, tout ceci ne nous regarde pas !

Vous m'auriez fait un bon résistant ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Sébastien
Admin
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Et Le Pen dans tout ça ?   Ven 13 Avr 2007 - 17:17

le capitaliste a écrit:
Vous m'auriez fait un bon résistant ... affraid

Quand on joue avec le feu, on se brûle !
Je ne plaindrai pas Sarko pour ces attaques de Le Pen, surtout qu'un rapprochement entre les deux est de plus en plus à l'ordre du jour.

Alors vouloir donner des leçons de résistance, c'est plutôt mal placé. Rolling Eyes

_________________
"Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres" : Charles de Gaulle

"Etre gaulliste, c'est être de gauche et de droite à la fois" : Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
http://u.p.f.over-blog.com
le capitaliste

avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : La France d'Après 2007 !
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Et Le Pen dans tout ça ?   Ven 13 Avr 2007 - 20:58

Vive la désinformation ... Merci les médias aux ordres de Nicolas Sarkozy gauchistes ! Evil or Very Mad

Nicolas Sarkozy a répondu hier à ces insinuations en refusant l'accolade du président du FN : « Heureusement qu'il n'y en a pas (de contentieux, NDLR), parce qu'avec ce qu'il dit sur moi, qu'est-ce que cela serait ! » Et en ironisant sur « l'ouverture d'esprit de Le Pen qui accepte de parler avec un immigré comme moi. Après avoir dit que j'aurais dû me présenter en Hongrie ! ». Conscient qu'il se de­vait d'affirmer plus nettement encore son refus de « pactiser » avec Le Pen, il confie au Figaro Magazine, qu'il ne nommera pas de ministres issus du Front national s'il est élu : «Non, ça , c'est exclu» .

Bref, je ne vois pas du tout de rapprochement entre Monsieur Le Pen et Monsieur Sarkozy. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://president-sarkozy.forumdediscussions.com/index.htm
Christof.
Admin
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Brive la Gaillarde (19)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Du calme et de la mesure !   Mar 17 Avr 2007 - 17:31

le capitaliste a écrit:
Vous m'auriez fait un bon résistant ... affraid

Un peu de retenue dans vos propos, je vous en prie !
La diffamation vous va si mal...

Et par la même occasion, ne salissez donc pas la mémoire de la Résistance en l'associant abusivement aux pérégrinations de tel ou tel candidat !

Ainsi, je suis fautif à vos yeux de ne pas soutenir Nicolas Sarkozy face aux "attaques" de Jean-Marie Le Pen.

Au préalable, est-il nécessaire de rappeler qui a permis à Le Pen de s'exprimer et d'être candidat à la présidentielle, en demandant à ses élus de lui apporter des parrainages ?

Ceci dit, il reste à savoir si la classe politique a le devoir impérieux de venir à la rescousse de Sarkozy face aux ignobles provocations dont il a fait l'objet...
A partir du moment où l'intéressé lui-même n'a pas hésité à affirmer : "je ne suis pas choqué, je suis un candidat à l'élection présidentielle, je sais que c'est dur, que c'est rude, si je ne suis pas capable d'encaisser tout cela sans rester calme, il faut que je fasse autre chose" (sic), je ne vois pas pourquoi ses adversaires politiques devraient s'offusquer de propos qui ne choquent pas celui qui en est la première victime ! Il n'y a aucune raison à "être plus royaliste que le roi" !

Je persiste et je signe donc : tout ceci ne nous regarde pas !

_________________
Christophe CHASTANET
Secrétaire général d'Initiative Gaulliste et de l'Union du Peuple Français
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/initiative.gaulliste
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et Le Pen dans tout ça ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et Le Pen dans tout ça ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et la littérature dans tout ça ?
» peux ton echanger les produits mac dans tout les mac
» Et la Hammerhead dans tout ça ?
» Et le prix dans tout ça?
» Règles longues... et l'ovulation dans tout ça??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Union du Peuple Français :: Archives :: Présidentielles et législatives 2007-
Sauter vers: